background preloader

Moi qui chante :-) si vous aimer liker et partager un max ! :-) mercii

Moi qui chante :-) si vous aimer liker et partager un max ! :-) mercii
Related:  animaux marin

Les homards aiment vivre au pied des éoliennes Au pied des éoliennes plantées au large de l’Allemagne en mer du Nord, la vie bat son plein. D’après des chercheurs allemands, les homards, qui avaient quasiment disparu de la région après la Seconde guerre mondiale, ont trouvé dans les éoliennes des maisons bien pratiques. Heinz-Dieter Franke, biologiste à l'institut Alfred-Wegener pour la recherche polaire et marine, a expliqué à l’agence Reuters que «Les nouveaux parcs éoliens permettent aux homards de s'installer dans un nouvel habitat, les fondations en pierre leur offrant un environnement favorable». Faute de rochers, les homards viennent donc frayer au pied des turbines, dont les vibrations les mettent peut-être un peu en émoi. 3.000 homards relâchés Pour tester ces découvertes, 3.000 homards élevés par l’institut allemand vont être relâchés en 2014 dans le parc éolien de Borkum Riffgat, à 70km des côtes allemandes et hollandaises. Plus d'informations sur ce sujet en vidéo

Mon histoire .... :) Hundreds of Baby Seals Saved from Slaughter A seal slaughter in Canada has been cancelled! The Huffington Post reports that the annual hunt on Hay Island was called off. The seals of Hay Island were spared last year as well. The Hay Island hunt usually kills a few hundred seals each year, out of the hundreds of thousands bludgeoned to death off the Newfoundland coast. A spokesman for the hunters said that they had suspended the hunt because of low market demand for seal pelts. The targeted seals really are babies. Photo courtesy of Canadian Seal Hunt Here’s how the hunt works, according to the Encyclopedia Britannica Blog: “For six to eight weeks each spring, the ice floes of the Gulf of St. “Thousands of other wounded pups (estimates range from 15,000 to 150,000 per year) manage to escape the hunters but die later of their injuries or drown after falling off the ice (pups younger than about 5 weeks cannot swim).” Growing international opposition to these slaughters is drying up demand for seal products. Related Stories:

Pour se retrouver, les dauphins s’appellent par leurs noms Une nouvelle étude suggère que deux dauphins, fortement liés socialement, sont capables de s’appeler entre eux en imitant la signature vocale de l’autre. Sifflements, claquements, grincements… Que peuvent bien vouloir signifier ces sons produits par les dauphins ? Une nouvelle étude menée par des biologistes de l’Université de St. Andrews, en Écosse, et de Walt Disney World Resort en Floride, suggère qu’il s’agit de signatures vocales permettant aux mammifères marins de s’identifier et se retrouver entre eux. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Le nom d’un dauphin, caractérisé par un sifflement distinctif dont celui-ci fait habituellement usage, est alors appris puis imité par son entourage chaque fois que le besoin de se rassembler se présente. L’initiative nécessite chaque année de capturer durant quelques heures deux dauphins séparés par des filets afin de mener une série de tests médicaux. Une imitation symbole d'un fort lien social

Photos - En images : découvrez les curieux spécimens qui peuplent les fonds de l’océan Antarctique Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Des chercheurs de Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine, en Allemagne, viennent de finaliser une base de données répertoriant les étranges créatures vivant dans les profondeurs de l’océan Antarctique. Quel genre de créatures peuvent se permettre de peupler des zones aussi hostiles que les profondeurs de l’océan Antarctique ? Le catalogue, présenté dans la revue Nature, décrit en détail des spécimens étranges appartenant à la famille des échinodermes, des éponges, des crustacés et même de certains poissons. Chaque espèce est géoréférencée en fonction de la zone précise où elle a été observée. Un outil précieux pour définir des aires protégées en Antarctique La collection, au premier abord à destination des chercheurs et des professionnels de la biodiversité, devrait s’avérer également un outil précieux pour aider les autorités à définir des aires marines protégée et notamment en mer de Ross.

Canada: Des gardes-côtes aperçoivent une baleine noire Une baleine noire du Pacifique Nord, l'un des animaux les plus menacés d'extinction, a été observée ces derniers jours pour la première fois en plus de 60 ans au large des côtes occidentales du Canada, a annoncé jeudi le ministère des Pêches et des Océans. Ce mammifère a été vu à plusieurs reprises par un navire des garde-côtes canadiens qui croisait à l'ouest des îles de la Reine-Charlotte, un archipel situé à l'extrême nord de la province canadienne de Colombie-Britannique, à la frontière avec l'Etat américain de l'Alaska. «Quand nous avons réalisé ce que nous voyions, nous avions peine à y croire», a déclaré dans un communiqué James Pilkington, un biologiste du ministère qui se trouvait à bord du navire lorsque la baleine a été aperçue pour la première fois, le 9 juin. Chassée de manière intensive au XIXe siècle et XXe siècle «Jamais je n'aurais pensé voir une baleine noire du Pacifique Nord de toute ma vie, et surtout avoir l'occasion de l'observer pendant plusieurs jours. Avec AFP

Japon: Les baleiniers voguent vers l'Antarctique, malgré Sea Shepherd Une flotte baleinière japonaise a largué les amarres vendredi pour l'Antarctique où elle conduira sa campagne de pêche annuelle, malgré les menaces de l'organisation écologiste Sea Shepherd. «Le navire amiral, le Nisshin Maru, a quitté aujourd'hui (vendredi) l'île d'Innoshima» dans l'ouest du Japon, a expliqué à l'AFP Junichi Sato, un responsable de Greenpeace au Japon. L'agence de presse Kyodo a rapporté pour sa part que trois autres navires baleiniers, partis du port de Shimonoseki (ouest) allaient rejoindre le navire usine. L'Agence de la pêche japonaise n'a pas souhaité confirmer ces informations à l'AFP. «Nous ne révélons pas la date de départ pour des raisons de sécurité», a indiqué un de ses responsables. Près de 1.000 animaux seront pêchés Dans une déclaration préalable, elle avait indiqué que la flotte espérait pêcher jusqu'à 935 petits rorquals et 50 rorquals communs d'ici au mois de mars. Mais l'ONG de Paul Watson, qui est recherché par Interpol, a maintenu son cap.

L'exceptionnelle naissance d’un requin zèbre filmée par l'Océanopolis de Brest Après 20 nuits de veille continue, les soigneurs de l'équipe d'aquariologie de l'Océanopolis, à Brest, ont pu pour la première fois au monde filmer la naissance d'un requin zèbre. Un événement exceptionnel qui n’avait jamais pu être observé auparavant. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Les requins zèbres sont des poissons qui peuvent atteindre plus de trois mètres de long. Sans danger pour les humains, le requin zèbre est toutefois un animal fragile en bassin. Trois bébés nés, deux oeufs encore à éclore "Il aura fallu plus de 20 nuits de veille pour finalement capter cet instant exceptionnel jamais filmé auparavant chez cette espèce de requin", indique le parc dans un communiqué. Les cinq oeufs ont été pondus par une femelle arrivée en 2002 à l'Océanopolis. Un film documentaire sur les requins zèbres Mais la vidéo réalisée n'est qu'une première étape.

L'incroyable voyage des larves de coraux Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Des chercheurs ont modélisé les mouvements migratoires des larves de coraux. Avant de se fixer sur les fonds marins, les coraux passent par une phase larvaire mobile (on parle de phase méduse, et de phase polype quand ils sont fixés). À la merci des courantsLes coraux sont directement menacés par les activités humaines : réchauffement climatique, pollution et surpêche affectent les écosystèmes marins, dont les coraux sont un maillon essentiel. Simulation informatique L'étude, publiée dans la revue Global Ecology and Biogeography, est la première du genre. "Simuler tant d'événements de reproduction à travers tous les océans est sans précédant, et s'est montré essentiel pour l'identification de dispersions à grande échelle, qui permettent l'établissement de nouveaux récifs. Le tour du monde en 80 générations Certaines zones sont pourtant très difficiles d'accès, c'est le cas du Pacifique Est.

Sea otters, who already had us at hello, will now help clean up the ocean Turns out sea otters do much more than just explain discount rates with aplomb: The adorable little buggers also clean up our oceanic messes. Nitrogen and phosphorous runoff from agricultural pollution creates algal blooms that choke the life out of estuaries — unless these thoughtful, fuzzy Dysons are around. With sea otter populations expanding into California habitats like Elkhorn Slough, where they haven’t been seen for 100 years or more, scientists are watching sea grass and kelp ecosystems return, even though humans are still proverbially shitting the proverbial waterbed. Sci-blogger-genius Ed Yong has more: Sea otters grab shellfish and other prey from the sea floor and smash them open on the surface, using rocks as hammers and their own bellies as anvils. This makes it very easy for scientists to record what they’re eating, and Hughes used decades of such records to show that the Eklhorn sea otters are crab-specialists. Aww, you adorable sea otters — you shouldn’t have.

Photos - Deux tiers des espèces marines restent encore à découvrir dans les océans Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Depuis une dizaine d’années, des scientifiques tentent de répertorier les espèces marines du monde entier. Cette vaste entreprise leur a permis d’estimer à deux tiers, le nombre d’organismes dans les mers encore à découvrir. Près d’un million d'espèces vivent actuellement dans les mers, et deux tiers d’entre elles restent encore à découvrir. Pour tenter de mettre en évidence la biodiversité qui peuplent les océans, Ward Appeltans a commencé à ériger en 1999 une liste des organismes peuplant les mers d’Europe. La mise au point de l’inventaire a été ponctuée fréquemment par la découverte de nouveaux spécimens. Entre 700.000 et un million d'espèces dans les mers du globe Pour surpasser cette difficulté, les chercheurs ont ainsi dû dupliquer le nom de nombreux organismes déjà existants. Du projet est née une nouvelle base de données.

Une extraordinaire pieuvre experte dans l'art du camouflage Un biologiste marin qui nageait dans les fonds marins à l'aide d'une caméra a eu la grosse surprise de voir une pieuvre surgir juste devant lui. Le céphalopode était tellement bien camouflé qu'on ne devine même pas sa présence sur la vidéo. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Caméléons, raies, insectes, certains animaux sont devenus de véritables experts quand il s'agit de se camoufler dans leur environnement. Ce scientifique nageait dans les profondeurs des océans à l'aide d'une caméra quand il a aperçu au loin une pieuvre. S'il savait bien que l'animal était dans les parages, cela a suffi à faire sursauter le biologiste qui ne s'attendait pas à ce que ses capacités de camouflage soient aussi efficaces. Des capacités aux origines mystérieuses "Aucun animal n'est arrivé à une telle vitesse et une telle diversité d'apparences", a expliqué Roger Hanlon, à la radio Science Friday.

Related: