background preloader

Shambhala (mythe)

Shambhala (mythe)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mythe de Shambhala, Shambhalla, Shambala ou Shamballa, d'origine hindo-bouddhiste, semble avec les personnages qui s'y rattachent être un creuset où se rassemblent toutes les croyances et les religions de l'humanité[réf. nécessaire]. Shambalha (tibétain bde byung) est un pays mythique, dépositaire de l'enseignement du kalachakra qui fut transmis par le Bouddha à la demande de son roi Suchandra. Il est décrit dans le Tantra Kalachakra et ses commentaires. Selon le 14e Dalai Lama[2], c'est une terre pure terrestre qui ne peut cependant pas être située sur une carte ; seuls y ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. Selon le tantra, le 25e roi de Shambhala reviendra dans le monde[3] pour en chasser les forces obscures et établir un âge d'or. Le thème du royaume parfait dissimulé dans l’Himalaya existe aussi dans le bön : il s’agit en l’occurrence du berceau de cette religion. Rigdan Tagpa ou Manjushrí Kírti, roi de Shambhala. Related:  Le Nazisme

Mouvement völkisch Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce courant d'idées puise ses sources dans le romantisme allemand des années 1840 et dans les désillusions de la période 1849-1862, entre l'écrasement du printemps des peuples et l'arrivée de Bismarck au pouvoir en Prusse[3]. Important par le nombre de groupuscules, mais peu par celui de ses adhérents, et de par les évolutions sociétaires[2], le mouvement idéologique s’est trouvé face à de nouveaux problèmes lui imposant une nouvelle définition. Pour les uns, le courant völkisch découle d’une vocation raciste permanente, lié aux apports de la biologie et du « darwinisme social ». Étymologie[modifier | modifier le code] Völkisch, terme difficilement traduisible en français, peut revêtir plusieurs significations ; en allemand aussi, le terme Volk revêt plusieurs significations : la nation, le peuple, dans un sens ethnique. Préalable : le Volk[modifier | modifier le code] Le corpus idéologique völkisch[modifier | modifier le code]

L’Origine du Monde Race aryenne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour le courant de pensée des débuts du christianisme, voir Arianisme. La « race aryenne » est un concept de la culture européenne qui a eu cours à la fin du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle. Il dérive de l'idée selon laquelle les premiers peuples parlant les langues indo-européennes et leurs descendants jusqu'à l'époque moderne auraient constitué une race distincte. La « roue du soleil » est utilisée comme symbole de la race aryenne. Étymologie et dérive du concept[modifier | modifier le code] L'expression « race aryenne » désigne à l'origine la « race » des Aryens, un ancien peuple de langue indo-européenne.Il pourrait venir de l'indo-européen aryos (« noble ») et pourrait être l'auto-ethnonyme des Indo-européens originaux. Les nazis ont adopté ce type de classification, partant du principe que les Anglo-Saxons ne sont après tout que des Germains. Historique[modifier | modifier le code] Darwinisme social[modifier | modifier le code]

Chamanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Partie de la Sibérie, la pensée chamanique a essaimé de la Baltique à l'Extrême-Orient et a sans doute franchi le détroit de Béring avec les premiers Amérindiens. On observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples, à commencer par les Mongols et les turcs, qui seraient tous originaires de Sibérie, mais aussi au Népal, en Chine, en Corée, au Japon, chez les Amérindiens d'Amérique du Nord, en Afrique, en Australie et chez les Amérindiens d'Amérique latine[1]. Nature du chamanisme[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Le mot chamane ou chaman est connu dès le XVIIe siècle. Sam est une racine altaïque signifiant « s'agiter en remuant les membres postérieurs ». La nature du chamanisme fait l'objet d'un débat.

Surhomme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Surhomme (Der Übermensch — prononciation) est une notion principalement associée au nom du philosophe allemand Friedrich Nietzsche. Richard Roos l'a ainsi définie : « Le Surhomme de Nietzsche est de nature égale au divin . Le Surhomme romantique[modifier | modifier le code] Goethe, Faust : Du flehst, eratmend mich zu schauen, Meine Stimme zu hören, mein Antlitz zu sehn; Mich neigt dein mächtig Seelenflehn, Da bin ich! Fasst Übermenschen dich! « Tu aspirais si fortement vers moi ! Tu voulais me voir et m'entendre. Je cède au désir de ton cœur. — Me voici ! Saisit ta nature surhumaine ! Le Surhomme dans la pensée de Nietzsche[modifier | modifier le code] Genèse du Surhomme[modifier | modifier le code] Si Nietzsche a probablement trouvé cette notion chez Byron et Goethe[6], l'utilisation qu'il en fait n'est pas la même que dans le romantisme. « Le sur-animal. La valeur de cette supériorité est cependant douteuse pour Nietzsche. Léonard de Vinci

Techniques amoureuses tantriques La tradition orientale tantrique et taoïste mettent à disposition une série de techniques (la plupart d’entre elles très secrètes, réservées qu’aux initiés) qui permettent l’éveil, la dynamisation, l’harmonisation et l’amplification de l’énergie sexuelle dans le but de l’utiliser consciemment comme un tremplin dans l’évolution spirituelle du pratiquant. Nous vous présenterons dans cette section des techniques simples qui ne comportent pas de risques et qui peuvent être utilisées avec succès tant par les débutants que par les avancés dans la pratique de la continence sexuelle. yogaesoteric > Les dix baisers les plus passionnels Dix facettes du baiser Devise: „Deux visages s’effleurent. Leurs bouches se rencontrent et s’unissent tendrement l’une à l’autre. Les yeux sont fermés, les âmes s’abandonnent et se dilatent dans l’infini euphorique. > La sexualité consciente.

Peuples germaniques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Germanique » redirige ici. Pour les autres significations, voir Germain. Les peuples germaniques ou Germains (du latin germanus, d'étymologie incertaine) sont des ethnies indo-européennes originellement établies en Europe septentrionale. Mieux connus dans le monde latin à partir du Ier siècle, principalement à travers l'œuvre de l'historien Tacite, l'expansion originelle des Germains est attestée à l'âge du bronze danois. Origines[modifier | modifier le code] Tirant d'abord leur origine de la culture de la céramique cordée, c'est à partir de l'âge du bronze danois, d'après l'archéologie allemande et scandinave, que des cultures du sud de la Scandinavie se diffusent progressivement vers le sud, vers l'Allemagne et les rives méridionales de la mer Baltique[réf. nécessaire]. Données géographiques, linguistiques et culturelles[modifier | modifier le code] L'esclavage n'est pas étranger aux sociétés germaniques.

Conscience au quotidien Le sexe est un commencement, et non une fin. Mais si vous ratez le commencement, vous raterez ausi la fin. Osho Rajneesh . Nous vous invitons à regarder le travail effectué dans les séminaires de Tantra comme une rencontre avec nous-même, avec notre Etre profond. L'énergie cachée en nous est alors invitée à jaillir et à éclairer les situations bloquées, confuses, ou ambiguës de notre vie. La libération de cette énergie est alors porteuse de jubilation, de joie, d'un regard vivant sur le monde... Les objectifs du groupe Il ne s'agit pas de rencontrer l'autre dans la sexualité, mais de se rencontrer moi-même, de réveiller une énergie vitale peut être un peu endormie. Nos résistances intérieures épuisent une partie importante de mon énergie vitale. Je suis déjà en relation, Cela ne se fait pas, on va me juger, J'ai peur des conséquences de mon acte, J'ai été éduqué(e) dans un chemin différent, Etc. Je n'autorise pas, je ne reconnais pas l'expression intérieure ou extérieure de ce désir.

Teutons Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Teutons étaient un peuple germanique. Lors de la modification climatique des années -100, ce peuple a quitté le nord de la Germanie et participé à la Guerre des Cimbres. Au Moyen Âge, les Teutons inspireront leur nom aux chevaliers teutoniques. Ethnonymie[modifier | modifier le code] Le nom des Teutons est issu du germanique commun ϸeudanōz « ceux de la tribu », nom passé d'abord en celtique puis latinisé en Teutoni. L'indo-européen *teutā- « tribu » est également à l'origine du celtique commun *teutā- > *toutā- > *tōtā- « tribu, peuple », attesté par le gaulois teuta, touta et le vieil irlandais tuath (voir Tuatha Dé Danann), de même sens, ainsi que le gallois tûd « contrée », le breton tud « les gens », etc. Guerre des Cimbres[modifier | modifier le code] Alliés des Cimbres lors de la guerre éponyme, les Teutons sont défaits par Caius Marius à la bataille d'Aix en 102 av. Acception moderne[modifier | modifier le code] Aduatuques

Tantra et sexualité sacrée Plusieurs philosophies orientales considèrent la sexualité comme un élément fondamental du développement intégral de l’individu. Son action se ferait sentir sur tous les plans : physique, psychologique, émotif et spirituel. Dans ce contexte, la sexualité est considérée comme sacrée. Les dimensions masculine et féminine représentent alors des forces énergétiques complémentaires, et c'est la fusion de la polarité mâle avec la polarité femelle qui permet d'atteindre l’extase et le « sacré ». Le sacré dont il est question ici est le sentiment de participer à la grande danse de l'existence, d'être en connexion intime et aimante avec tout ce qui vit. Éveil et extase par le tantra En Occident, grâce à l'arrivée des pratiques spirituelles orientales depuis la deuxième moitié du XXe siècle, des centaines de milliers de personnes ont découvert non seulement la méditation et le yoga, mais aussi ces points de vue inattendus sur la sexualité. Au-delà du génital Le tantra, qu’est-ce que c’est?

Race supérieure Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concept de Herrenvolk en allemand, race supérieure à propos des humains a été une idée récurrente au XIXe et dans la première moitié du XXe siècle. Historique[modifier | modifier le code] Le concept de race supérieure existait dans les activités d’élevage. C’est ainsi que l’Homme a pu créer en 20 000 ans (date estimée des premières domestications de loups) les nombreuses races canines que nous connaissons aujourd’hui, en sélectionnant les individus qui correspondaient aux usages dont leurs maîtres avaient besoin. Lorsque la situation économique devient particulièrement difficile, en temps de crise ou de pénurie, les tensions entre les différents groupes sociaux tendent à s’accroître et il arrive qu’un groupe, minoritaire, soit désigné comme le « bouc émissaire », sur lequel tout le monde peut canaliser sa colère. Sources[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Alphabet paléo-hébraïque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'alphabet paléo-hébraïque (hébreu : כתב עברי ktav ivri ou, en hébreu moderne, כתב עברי עתיק ktav ivri atiq), également appelé ktav da'atz ou ktav ra'atz, est une ramification de l'alphabet phénicien utilisé pour écrire l'hébreu à partir du Xe siècle av. J.-C. jusqu'à son abandon au Ve siècle av. Origine[modifier | modifier le code] La plus ancienne inscription connue utilisant l'alphabet paléo-hébraïque est peut-être l'Ostraca de Khirbet Qeiyafa entre -1050 et -970. Ensuite vient peut-être le calendrier de Gezer datant de la fin du Xe siècle av. Des éléments en hébreu sont visibles parmi les inscriptions moabites de la stèle de Mesha. Développement[modifier | modifier le code] Les manuscrits hébreux ont évolué en développant de nombreux éléments cursifs, les éléments lapidaires de l'alphabet phénicien étant progressivement mis de côté avec le temps. Déclin[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Related: