background preloader

3 respirations pour être bien – 1 / 3 : L’apaisante

3 respirations pour être bien – 1 / 3 : L’apaisante
Respirer ne devrait pas poser de problème ! Que ce soit pour la prise de parole en public, l’oral du bac ou sa déclaration d’amour… C’est le coach vocal qui vous le dit ! Et pourtant nous sentons que ça pourrait être mieux. Respirer pour être bien La respiration est un bon moyen. La respiration pour l’action Il y a la respiration naturelle, de base. 3 respirations pour être bien 1 – L’apaisante. A pratiquer indépendamment l’une de l’autre ou successivement. Respiration 1 : l’apaisante Comme son nom l’indique elle apporte la paix. Les effets obtenus Elle rétabli l’équilibre entre le bas et le haut du corps. En faisant jouer l’ouverture – dilatation, elle disperse les tensions et installe un sentiment de plénitude qui va bien avec le calme intérieur et l’autorité naturelle. A quel moment et comment pratiquer la respiration « apaisante » Je recommande de pratiquer cette respiration au moins une fois par jour. L’avis du coach vocal Pratiquez, pratiquez. Partager cet article Related:  Respiration

Trop stressé ! Que faire Nos situations de stress Si notre vie actuelle distille en permanence des situations stressantes, elles ne sont pas toujours considérées comme des agressions franches, entraînant des réactions d'adaptation facteurs de troubles comportementaux et physiologiques. Vous ne sautez pas à la gorge de votre patron qui vous harcèle depuis une semaine pour rendre ce rapport sur cette concurrence sauvage qui met en péril votre société, non vous « prenez sur vous » et...ne dormez plus ! Vous ne courrez pas à toutes jambes lorsque le facteur vous délivre un recommandé car vous êtes en retard de paiement...non vous avez un nœud au ventre et vous le prenez quand même ! Et lorsque la situation est devenue ingérable, la consommation de psychotropes explose: 18 % de la population y aurait recours, la France est à plus de 40 % devant les USA en la matière. Stresser : comment faire autrement ? La première étape serait déjà de ne pas être dans le déni : il n'y a pas de honte à se considérer comme stressé.

Comment respirer pour relaxer et augmenter la concentration? | Rendez-vous au-delà du déficit d'attention Le contrôle de la respiration est une des méthodes les plus simples pour relaxer et augmenter votre concentration. Voici un exercice simple qui vous apportera d’heureux bénéfices en moins de 2 minutes. Je vous invite à les expérimenter et à choisir celui qui vous plaît le mieux. Pour ma part, ma respiration préférée est la « respiration alternée » qui me met toujours un sourire aux lèvres! 1. Respiration carrée – relaxation Inspiration pendant 8 secondesRétention (poumons pleins) pendant 8 secondesExpiration pendant 8 secondesRétention (poumons vides) pendant 8 secondes Bénéfice C’est la respiration relaxante par excellenceElle permet de rétablir un équilibre émotionnel 2. Bien assis, le dos droit, fermez les yeux;Bouchez votre narine droite avec votre pouce droit. Bénéfices Vous permet de balancez les deux côtés de votre cerveau; le côté créatif et le côté rationnel. Quel est l’effet que ça vous fait?

Réchauffer votre corps grâce à la méditation avec le Toumo La méditation avec le Toumo en pratique dans les Pyrénées Si l’image des moines tibétains méditant dans le froid sans autre protection qu’une mince tunique vous impressionne, ne vous laissez pas abuser. Il n’y a rien de surhumain dans cette pratique, il s’agit simplement d’un travail sur soi. Ne tombez cependant pas dans l’excès inverse car réchauffer son corps grâce à la méditation avec le Toumo demande énormément de pratique et un suivi par un spécialiste. Pourquoi apprendre cette technique ? Qu’est-ce que le Toumo ? Le Toumo est avant tout un mot tibétain signifiant chaleur intérieure. Pourquoi apprendre à se réchauffer en méditant grâce au Toumo ? Même si vous n’envisagez pas de partir méditer dans les rudes climats montagnards ou de partir en retraite dans une grotte en plein cœur de l’hiver, vous pouvez gagner à apprendre à maîtriser le Toumo. Comment se préparer avant de s’engager dans le travail sur le Toumo ? Cette pratique visant à mieux tolérer le froid vous intéresse-t-elle ?

Massages et respiration pour prendre soin de son ventre Les médecines holistiques et naturelles ont toujours donné une place primordiale et choyée au ventre. Par exemple, dans la médecine ayurvédique indienne, le « feu digestif » (Agni) est la condition de base d’une bonne santé générale. Il aura fallu quelques centaines d’années et de nombreuses études scientifiques poussées pour que la science rejoigne cette prise de conscience. En 1998, le Dr. Michael Gershon, professeur d’anatomie et de biologie cellulaire, publie « Le second cerveau ». Ce livre célèbre amorce une toute nouvelle approche de notre système digestif. Pour prendre soin de son ventre, au-delà de votre alimentation, je vous propose dans cet article une approche plus subtile et manuelle : la respiration et les massages. Le second cerveau, c’est-à-dire ? Pour vous donner des exemples concrets de l’importance et de la puissance de votre système digestif, voici quelques informations : Le Dr. Comment les faire coopérer ? La respiration abdominale Quelles conséquences ?

10 bienfaits de la méditation et comment méditer: introduction La méditation, c’est quoi? Quels bienfaits? Comment méditer? Pour nous occidentaux, le mot méditation est très vite associé à un moine bouddhiste assis en position du lotus, contemplant la vallée, assis sur un rocher en haut d’une colline. Dans cet article nous allons donc répondre aux questions: Ca veut dire quoi « méditer »? Hum.. Ca veut dire quoi « méditer » ? Simplement, on pourrait définir la méditation comme une gym de l’esprit. La méditation: A quoi ça sert? De nombreuses études ont démontré que l’on peut développer considérablement certaines qualités telles que la concentration, l’attention, l’altruisme mais aussi et surtout l’équilibre émotionnel et la paix intérieure. Et pas besoin de méditer 4 heures par jours sur un rocher; 10 minutes par jour peuvent suffire. 10 qualités que VOUS ALLEZ DEVELOPPER en méditant 10 minutes par jour: Diminution du stress de 30 à 40% au bout d’un moisUne plus grande paix intérieureLa sérénité… enfin! Cela vaut peut-être le coup de s’y intéresser??

Comment gérer le stress ? Qu’est-ce que le stress ? Le stress est un signal. C’est un signal envoyé par notre cerveau pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voyons ce qui se passe dans notre cerveau : Selon l’ANC, notre cerveau est composé de 4 territoires qui influencent nos comportements. Il s’agit des territoires cérébraux reptiliens, paléolimbiques, néolimbiques et préfrontaux. Le « reptilien » (en rouge sur le schéma) est la partie la plus archaïque de notre cerveau. En état de stress, il va provoquer 3 comportements instinctifs et inconscients pour assurer la survie. Tout animal ou toute personne face au danger va : chercher à s’échapper ou se cacher (fuite)chercher à impressionner l’autre, combattre (lutte)faire le mort, essayer de se faire oublier (inhibition d’action) Vous en avez un exemple dans la vidéo suivante. Un impala plus malin qu’un guépard et une hyène par je_taime_homri Comment cela se traduit chez nous ? Prenons l’exemple des examens oraux. Cindy

Le lâcher prise réfléchi {*style:<b> </b>*} {*style:<b>Alors forcément, ce type de résolution de conflits en 5 étapes ça peut être en totale contradiction avec le fait de moins se prendre la tête. Toujours réfléchir à ce qu'on fait ça peut rapidement donner la migraine et donc être prise de tête. Mais le lâcher prise réside peut-être justement dans l'idée de laisser derrière soi ses frustrations pour communiquer calmement et en prenant le temps de réagir, de répondre avec recul et reflexion. Comme je le disais plus haut, moins se prendre la tête ça ne signifie pas transiger sur ses exigences, ça ne signife pas moins réfléchir, c'est peut être seulement réfléchir avec un peu plus d'intelligence pour une économie d'énergie mentale ... {*style:<b> </b>*}

Découvrez comment respirer la lumière grâce à la visualisation Apprenez à respirer la lumière grâce à cet exercice de visualisation Vous pouvez, pour enrichir votre pratique méditative, utiliser des exercices de visualisation comme celle consistant à respirer la lumière. Cette technique permet de retrouver l’énergie qui nous manque parfois, de visualiser une lumière pour entrer plus profondément en soi, de se reconnecter à l’énergie universelle et d’y puiser pour s’emplir à nouveau d’elle et en profiter. Visualiser la lumière et vous en emplir Avant de pouvoir respirer la lumière, il va vous falloir entrer en vous-même et visualiser très clairement une lumière blanche, intense, apaisante. Lorsque vous voyez clairement cette lumière, lorsque vous ne vous contentez plus de l’imaginer, quand elle a toutes les qualités d’une lumière, vous pouvez imaginer qu’elle entre en vous en même temps que l’air que vous inspirez. Une fois que vous avez suffisamment rempli vos poumons, gardez un peu en vous l’air et la lumière qui l’accompagne.

7 exercices de respiration pour apaiser ses tensions, retrouver force et concentration Respirer profondément a la vertu de provoquer un massage interne bénéfique dans une zone du corps souvent tendue : le ventre. Se concentrer sur la respiration est aussi un moyen très efficace pour chasser les idées noires et recentrer ses idées sur le présent. Voici 7 exercices respiratoires simples à appliquer et en toutes occasions : au réveil pour faciliter votre mise en route du matin, avant un entretien pour vous décontracter, pendant un trajet pour vous relaxer, avant un travail important pour augmenter votre concentration, avant votre coucher pour vous détendre… Exercice n° 1 : respiration gonflée À l’inspiration par les narines, gonflez votre ventre : c’est une image, le ventre se gonflant uniquement sous la pression du diaphragme, lui-même compressé par l’air qui entre dans les poumons. Exercice n° 2 : respiration complète Exercice n° 3 : respiration expirée Il s’agit d’une variante des exercices 1 et 2. Exercice n° 4 : respiration visuelle Exercice n° 5 : respiration marchée

3 conseils pour s’endormir Ces 3 soeurs devraient peut-être lire les 3 conseils pour s’endormir ! Qui n’a jamais eu l’impression de passer sa nuit à se retourner dans son lit, à tenter d’endiguer un flot de pensées ininterrompu, à fermer les yeux en attendant que « ça se passe ? » Aujourd’hui, nous nous penchons sur 3 conseils pour s’endormir à la portée de tout le monde. Choisir son moment Conseil 1 : choisir son moment. La question est simple : « Faut-il rappeler que l’on peut se coucher parce qu’on a envie de dormir ? Ne pas insister Le Conseil 2, quant à lui, est le pendant de ce que l’on vient de voir : ne pas insister. Si on ne dort pas, le problème est que l’on s’énerve. Nous cherchons toujours à avoir le dernier mot, y compris avec nous-même. Se préparer Conseil 3 : se préparer. se changer les idées. ou encore un moyen de chasser les pensées anxiogènes est de recourir aux techniques de relaxation. Vous pourriez également apprécier :

Mandala, outil anti-stress - [L'Arc en ciel] Article paru dans les ACTA Bütgenbach 2001, AFAPMS [1] Directement fondés sur le travail de Marie Pré, les deux ateliers animés par Michel Simonis à Bütgenbach en mars 2001, "MANDALA, OUTILS ANTI-STRESS" et "MANDALA, PORTE VERS UN CHOIX VOCATIONNEL"se basent sur une même conception du mandala, dont on lira ci-dessous une présentation succinte.Le premier atelier est devenu un classique : il résume un stage de deux jours qui s’adresse aux enseignants de tous niveaux, aux travailleurs sociaux, aux éducateurs, thérapeutes, soignants, parents et à toute personne qui veut se recentrer, s’apaiser ou retrouver le plaisir de créer, être en harmonie avec elle-même, se donner du temps pour soi-même... Puisque le mandala est envisagé comme outil de recentrage,il permet, par le coloriage ou le dessin,de se reprendre en main,de retrouver son axe et son centre,de se retrouver soi,un "soi" qui s’est peut-être perdu,de longue date... le Mandala, outil de croissance "Un cercle, un point central". Résumé

Sanctions - Sur les bancs de l'école Un système de sanction au quotidien Ces petits billets sont très utiles pour maintenir l'ordre et le calme dans la classe. Ils présentent de nombreux avantages: Ils sont discrets puisqu'il suffit simplement de déposer le billet sur la table de l'enfant perturbateur.Les sanctions prévues sont inscrites sur le billet. Trouble-fête.pdf Soin.pdf Organisation.pdf Leçon non sue.pdf Devoir non fait.pdf Bavardage.pdf Autographe.pdf billet de bavardage modifiables.ppt Poster: règles de la classe Poster, à agrandir au format A3, illustrant les règles de la classe. Poster. Dominos: règles de la classe Mémory: règles de la classe (1) et (2)

Les Respirations du yoga Ce terme ‘ pranayama ‘ constitué des mots sanscrits ‘ prana ‘ : énergie et ‘ayama’ : vitalité nous donne la direction : maintenir une bonne santé globale, incluant le mental. Par contre, il ne faut pas penser seulement en terme de dynamisme et de performance mais de gestion du souffle qui engendre la gestion du mental ( calme, puissance, équilibre ). Donc des techniques aussi bien pour dynamiser, que pour détendre, ou équilibrer. On pense aussi calmer les émotions ou restreindre les aspects sensoriels. Nous ne pensons pas cela , car plus une personne respire profondément, totalement, plus elle se sent vivante et sensitive. Les effets de l' allongement de la respiration L’ allongement de la respiration stimule le nerf pneumogastrique ( ou nerf vague ), ce qui a pour effet de calmer le cœur, de ralentir le pouls, d’ amplifier les mouvements péristaltiques de l’ intestin, de favoriser l’ oxygénation cellulaire; donc une puissante action sur le système neurovégétatif. haut de page

blog du Yoga » Ashvini Mudra, « le geste de la Jument », une préparation à Mula Bandha J’aimerais proposer ces prochains temps quelques pratiques pour affiner la respiration et donc la pratique du Pranayama. Je fais cela pour tous les lecteurs bien entendu… mais je pense aussi tout particulièrement aux participants du stage «Asana et Pranayama» que j’ai planifié pour 2013 et qui souhaiteraient s’y préparer. Ces exercices seront, je le pense, une bonne entrée en matière… pas indispensables… mais qui leur permettra de progresser pendant le stage, mieux encore, et d’intégrer pleinement la profonde dimension du geste respiratoire. Bandhas ou « ligatures » Avant d’aborder ces quelques affinements de la respiration, il convient de connaître tous les Bandhas (ou ligatures, voir petit article à ce sujet>>). Les Bandhas assurent le contrôle du prana (énergie vitale). « Mula » – la base ou racine Le fond du bassin forme une « cuvette » souple, grâce au périnée, qui est traversée par l’ouverture anale. Pourquoi Ashvini Mudra? Pratique d’Ashvini Mudra couché Pratiquer Ashvini Mudra:

Related: