background preloader

Peuplement de l'Océanie

Peuplement de l'Océanie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Image satellite centrée sur l'Océanie. L'Océanie et ses cinq grandes subdivisions. Expansion des langues austronésiennes en Océanie, d'après Quentin Atkinson et Russel Gray. Synthèse des mouvements migratoires antiques en Océanie. Le peuplement préhistorique de l'Océanie s'est fait à travers deux grandes vagues migratoires. La seconde vague est plus récente et débute il y a environ 6 000 ans. Tout au long de ce parcours, les populations de la première et de la seconde vague de peuplement se sont assez largement métissées, tant sur le plan culturel que biologique. La question de l'origine des Océaniens a été l'un des thèmes majeurs de la recherche océanienne depuis le XIXe siècle. Hominidés archaïques[modifier | modifier le code] Reconstitution scientifique d'Homo erectus. La présence du genre Homo en Océanie est ancienne. Ce premier peuplement n'est pas resté sur la partie continentale de la région. Peuplement du Sunda[modifier | modifier le code] Related:  Cartes Le peuplement préhistoriqueCartographie

Premier peuplement de l'Amérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte présentant une hypothèse en plusieurs étapes du peuplement de l'Amérique. Le premier peuplement de l'Amérique fait l'objet de débats au sein de la communauté scientifique. Depuis les années 1930 et la découverte du site Clovis, il était admis que l'Amérique avait été peuplée depuis l'Asie par des groupes ayant migré à travers la Béringie, nom du pont terrestre qui reliait jadis l'Alaska à la Sibérie (le détroit de Behring s'y dresse aujourd'hui). Certaines données archéologiques indiquent que le premier peuplement important de l'Amérique aurait eu lieu à la fin de la Dernière Glaciation, plus précisément lors du Dernier Maximum Glaciaire, entre 16 500 et 13 000 ans BP[2]. Modèle Clovis[modifier | modifier le code] Pièce bifaciale de la tradition Clovis, Mexique. Le site archéologique de Clovis est l'un des plus connus des États-Unis. Remise en cause du modèle de Clovis[modifier | modifier le code] Les travaux de Douglas C.

images et cartes web compteur mouvements de l'homme préhistorique pour coloniser la planète de -3 000 000 à -40 000 Néolithique apports néolithique en Europe Les sumériens "entrent" dans l'antiquité Les agriculteurs colonisent l'Europe Apparition des villages, fondation des premières cités -états antiques -484/-420 le monde selon hérodote Les premiers hommes Cette page a été mise à jour le: 11/19/2011 16:44:54 La paléo-anthropologie Miocène L'odyssée De L'espèce-Documentaire 1/5 : de -10 Ma à -4 Ma ( bipèdes, Ororin, Toumaï, chalicothere, australopitheques, Lucy,anamensis, Afarensis ) -7 Ma -6 Ma Toumaï (sahelanthropus tchadensis) décourvert en 2001 par une équipe franco-tchadienne dirigée par Michel Brunet (celui qui a également trouvé abel ) crâne quasi complet, un fragment de mâchoire inférieure ainsi que 3 dents, le tout appartenant à 5 individus différents. Sa capacité cranienne, de l'ordre de 360-370 cm3, est équivalente à celle des chimpanzés actuels. (D'après www.cite-sciences.fr) " La découverte du crâne "Toumaï", au Tchad, à 3 000 kilomètres du Rift africain, sonne le glas de la théorie de l' "East Side Story". reconstitué en image de synthèse dans Toumai - Un nouvel ancêtre (Éditeur francetélévisions Distribution Distributeur Warner Home Vidéo France) Mais qu'a-t-il de plus au juste?

Atlas africain : L'afrique et son environnement européen et asiatique, de Jean Jolly. De la préhistoire au XXIè siècle. Des origines de l’homme au peuplement de l’Eurasie L’histoire de l’homme est conditionnée depuis les origines par la géographie, l’environnement et le climat. Pour retracer ce long parcours de plusieurs millions d’années sur plusieurs milliers de kilomètres, seuls des morceaux d’os ou de dents sont parvenus jusqu’à nous. Les plus anciens hominidés bipèdes sont reconnus aux alentours de 6 millions d’années, avec Orrorin tugenensis dont les premiers restes furent mis au jour en 2000 au Kenya. Les premiers conquérants… On admettait classiquement que les premiers hommes à quitter l’Afrique pour émigrer en Eurasie étaient des descendants d’Homo erectus. … et les premiers hommes modernes A Atapuerca, en Espagne, a vécu une autre espèce vieille de 780 000 ans, Homo antecessor, différant des Homo erectus, des Homo ergaster et des Homo habilis au sens strict. Brigitte Senut

Premier peuplement de l'Amérique Carte présentant une hypothèse en plusieurs étapes du peuplement de l'Amérique effectuée à partir du couloir béringique, actif durant plus dizaines de millénaires. Carte de l'Amérique montrant des sites avant la culture Clovis. Le premier peuplement de l'Amérique fait l'objet de débats au sein de la communauté scientifique. Ces débats entre archéologues et anthropologues portent sur l'origine des Paléoaméricains, ainsi que sur la date, les modalités et les raisons de leur arrivée en Amérique. Les techniques biochimiques modernes et des recherches archéologiques de plus en plus minutieuses ont permis de faire avancer la connaissance du sujet. Modèle Clovis[modifier | modifier le code] Pièce bifaciale de la tradition Clovis, Mexique. Le site archéologique de Clovis est l'un des plus connus des États-Unis. Si les ancêtres des Amérindiens (d'origine mongoloïde) arrivèrent en Amérique vers 13 500 ans, d'autres populations, d'origines peut-être plus diverses, auraient pu y parvenir auparavant.

Le peuplement préhistorique des Amériques s'est fait en trois phases L'étude a permis de comparer le génome de 52 groupes autochtones des deux Amériques et de 17 groupes de Sibérie. (Illustration: Nature) Il y aurait bien eu trois vagues d'immigration asiatique à l'origine des peuples autochtones qui ont colonisé l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) puis l'Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Un tel scénario, déjà suggéré par les ethnolinguistes, vient d'être confirmé par une étude génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) de très grande envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).). Trois vagues Diversité linguistique

Le peuplement de la terre Les ultimes analyses de l'ADN de l'Homme de Mungo, (le plus ancien Homo Sapiens, retrouvé en Australie) pourrait venir étayer cette thèse. "Ce fossile vieux de 600.000 ans, retrouvé en 1974 en Australie, commence seulement à livrer ses secrets. Ainsi, il aurait eu un ancêtre chinois. Grâce aux techniques de datation, il s'est révélé être le plus ancien échantillon d'ADN humain et montrerait que ce dernier est un descendant des Graciles. Ceux-ci se seraient mélangés, 40 000 ans plus tard, avec les Robustes venus de Java, dont les descendants actuels sont les aborigènes d'Australie. Selon l'équipe de recherche, l'Homme de Mungo était évolué, capable d'utiliser des outils de pierre, d'aiguiser des lances pour la chasse et la pêche. De plus les tenants de cette hypothèse polygénique ne peuvent admettre qu'un seul groupe humain ait pu remplacer la population autochtone et qu'il n'y ait pas traces de métissage. Conclusion provisoire...

Les origines de l'Homme Les Origines de l'homme La Préhistoire mais qu'est-ce ? Des millions d'années durant lesquelles notre espèce, "le genre Homo", s'est différenciée peu à peu de la branche des Primates sans queue dont nous faisons partie, vivant notre propre évolution, laissant les Panidés (chimpanzés) vivre la leur. Historique de la Préhistoire La préhistoire a plus de cent cinquante ans. Taxinomie La définition de l'espèce est biologique : elle décrit des êtres qui vivent. d'après Pascal Picq Tableau de l'évolution humaine selon Yves Coppens L'arbre des Primates sera sans doute encore modifié. Généralités Nous faisons partie, avec les chimpanzés et les gorilles, du groupe des Hominidés. En 1800 Jean-Baptiste de Monet, chevalier de Lamarck s'érigea en faux face à la doctrine chrétienne et développa sa théorie de l'évolution. Hominoïdes: super-famille regroupant les Primates dépourvus de queue. L'arbre phylogénique des Hominidés selon Michel Brunet L'arbre généalogique des Homininés Étude des fossiles

Histoire de l'Acadie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire de l'Acadie s'échelonne sur plus de quatre siècles jusqu'à nos jours. Ce territoire est toutefois déjà habité depuis au moins onze millénaires, d'abord par les Paléoaméricains. Les Vikings fréquentent au moins une partie des côtes au XIe siècle, suivis des pêcheurs basques et d'autres européens à partir du XIIIe siècle. La proclamation royale de 1763 permet à certains exilés de revenir en Acadie. Principales régions et localités de l'Acadie[note 1]: Carte administrative de l'Acadie Préhistoire[modifier | modifier le code] Peuplement[modifier | modifier le code] Migration des Homo sapiens en Amérique. Selon une théorie couramment acceptée jusqu'aux années 2000, les premiers Homo sapiens, autrement dit les humains modernes, arrivent en Amérique du Nord durant la dernière glaciation, la glaciation de Würm, qui commence il y a environ 80 000 ans pour se terminer il y a environ 12 000 ans[1]. Tumulus de L'Anse Amour.

Related: