background preloader

14 Manières d'Obtenir plus de Partages sur Facebook [Infographie]

14 Manières d'Obtenir plus de Partages sur Facebook [Infographie]

Nouveau Facebook : contexte, enjeux et implications pour les marques Avec son milliard d'utilisateurs actifs, quand Facebook décide de modifier son "newsfeed", c'est naturellement que tous les yeux se tournent vers lui. Mais quelles sont les implications pour les marques ? C'est dans un contexte compliqué pour Facebook (la fatigue que tout le monde pressentait a été prouvée par les chiffres) que le réseau social vient de sortir le nouveau design de sa homepage. Le challenge est important car la marque a déçu les utilisateurs en rompant au fur et à mesure la promesse faite par le site. En effet, à l'origine, Facebook vous proposait de gérer ce que vous aviez de plus précieux: votre vie privée. Or, en la jetant en pâture aux marques et autres moteurs de recherche, Facebook n'a pas respecté son engagement et subit par conséquent un désamour fort. Comprendre les évolutions 1. 2. 3. 4. 5. Certains diront que ce changement est une copie conforme de ce que Google Plus a proposé. A travers ce redesign ils répondent, au moins partiellement, à 3 des 5 objections.

Facebook présente son nouveau fil d'actualité Le nouveau design du fil d'actualité de Facebook offre plus de place aux visuels et se segmente en différents flux. Mark Zuckerberg a présenté jeudi soir le nouveau fil d'actualité qu'utiliseront dans les prochains jours les 1 milliard d'utilisateurs de Facebook. Pour enrichir ses possibilités et rendre plus agréable son utilisation, le nouveau service sera paramétrable. Les utilisateurs pourront en effet décidé de ne visualiser qu'un certain type de flux, comme des photos, le fil de tous leurs amis ou seulement ce qui touche à la musique. Par ailleurs, Facebook se présentera dorénavant avec la même interface qu'il soit visualisé depuis un mobile, un smartphone ou un PC, dans le but de proposer une expérience utilisateur similaire, quel que soit le terminal.

Facebook s'apprête à lancer un nouveau fil d'actualité pour booster la pub Le réseau social va intégrer des filtres à son fil d'actualité pour permettre de ne visualiser qu'un certain type de contenus, qu'il s'agisse de photos ou de musique. Si Facebook a invité la presse internationale le 7 mars à 18h30, heure de Paris, pour dévoiler des nouveautés, TechCrunch pense savoir ce que va présenter le réseau social. Ce dernier devrait en effet annoncer le lancement d'un nouveau fil d'actualité incluant des filtres de contenu. Concrètement, les utilisateurs devraient avoir la possibilité de filtrer les actualités de leur réseau social en fonction de leurs caractéristiques, qu'il s'agisse de musique ou de photos, par exemple. Un fil d'actualité sera même dédié aux photos issues d'Instagram, jusque-là absentes de Facebook.

Facebook propose de payer pour promouvoir les posts de ses amis Le réseau social étend la fonctionnalité des posts sponsorisés. Problème : celui dont vous décidez de promouvoir un post n'a aucun moyen de vous en empêcher. Facebook vient d'élargir le concept des "posts sponsorisés", cette fonctionnalité qui permet de payer pour augmenter le reach d'une publication. Initialement réservé aux marques, puis ouvert aux utilisateurs qui voulaient donner plus de visibilité à certaines de leurs publications, ce service est maintenant mis à disposition des amis de l'utilisateur. "Si vos amis lancent un appel aux dons ou tout autre action caritative, de manière publique, vous pouvez les aider en promouvant leur post auprès de vos amis", explique Facebook.

Facebook Newsfeed Ads Get Retailers High-Value Clicks For retailers paying for ad placements on Facebook, there are two questions: Do they actually get consumers to click? And convert? Nanigans, a Facebook advertising-software company, studied more than 975 million Facebook ad impressions served to US consumers who would generate more revenues than they cost to acquire. While ads in the sidebar performed poorly, garnering only a 0.04% clickthrough rate among high-value Facebook users, page post ads in the newsfeed saw a clickthrough rate more than 46 times higher, at 1.87%. ROI was also 14% greater for ads in the newsfeed, according to Nanigans. In addition, the cost per click in the newsfeed was less than one-third of Facebook domain ads. For mobile vs. desktop newsfeed ads, the difference in performance was not quite as stark, but still, there was no question of mobile’s superior metrics. Corporate subscribers have access to all eMarketer analyst reports, articles, data and more.

Facebook va lancer une application pour géolocaliser ses amis Le réseau social devrait lancer une application mobile localisant géographiquement ses utilisateurs. Autre nouveauté, les publicités ciblées identifiées comme telles. L'explosion des usages mobiles est sans conteste le gros défi de Facebook, en 2013. Souvent sous le feu des critiques pour sa gestion, parfois erratique, des données personnelles, Facebook a par ailleurs annoncé que les publicités diffusées à sa communauté et établies en fonction des habitudes de navigation de cette dernière seraient clairement identifiées. Dopés par le mobile, les résultats de Facebook dépassent les attentes Les revenus du réseau social s'élèvent à 1,585 milliard de dollars au quatrième trimestre, en hausse de près de 40%. Ceux issus de la publicité mobile ont grimpé de 23%. Après plusieurs mois de flottement, Facebook rassure ses investisseurs en publiant un chiffre d'affaires annuel de 5,089 milliards de dollars, en hausse de 37% comparé à 2011. Sur le quatrième trimestre, le réseau social affiche des revenus en hausse de 23% à 1,585 milliard de dollars. Le réseau social revendique également 1,06 milliard d'utilisateurs mensuels fin 2012, en hausse de 25% sur un an. Si les résultats de Facebook ont dépassé les attentes, le titre de la société a chuté de 10% après leur annonce pour se stabiliser par la suite et clôturer en légère hausse de 1,5%.

Facebook lance une carte cadeau physique aux Etats-Unis La Facebook Card, qui complète l'offre du nouveau service Facebook Gifts, peut être créditée pour être dépensée dans plusieurs enseignes à la fois. De nombreuses sociétés ont beau tenter de se faire une place sur le créneau des cartes cadeaux virtuelles, ce sont bien leurs alter ego physiques qui constituent encore un marché de plusieurs milliards de dollars. Raison pour laquelle Facebook vient de lancer, aux Etats-Unis pour l'instant, sa propre carte cadeau physique, que l'on crédite pour une utilisation dans de nombreuses enseignes. Différence majeure entre la Facebook Card et les Facebook Credits, abandonnés l'an dernier : l'argent peut être dépensé chez plusieurs des marchands participants, tandis que les Credits étaient nécessairement affectés à un seul marchand. Cette carte cadeau physique complète l'offre du service Facebook Gifts lancé en décembre dernier, qui permet aux membres du réseau social de s'offrir des articles réels, des cartes cadeaux virtuelles et du vin.

Facebook lance son outil de recherche : Graph Search Facebook lance son « troisième pillier ». Après le fil d'actualité, les profils d'utilisateurs, Mark Zuckerberg a présenté ce mardi soir Graph Search. Un outil de recherche qui fouillera ce « gigantesque entrepôt de données sociales » qu'est Facebook, comme l'aime à le rappeler son fondateur. Déployé depuis mardi soir en beta, Graph Search permettra aux utilisateurs de Facebook de réaliser des recherches en langage naturel. En plus de recherches sociales, Graph Search permettra aussi de réaliser des requêtes pratiques.

What Facebook Paid Messages Could Mean for Brands In its quest to drum up new sources of revenue, social network giant Facebook is currently testing a paid messages program that will enable users to reach out to those outside their network of friends for a fee of $1 per message. Although the service is early in the testing phase, it holds potential to alter the messaging function for both brands and consumers alike. According to a December study by AYTM Market Research, 26% of surveyed US Facebook users reported sending and receiving messages often. Moreover, 35% said they sometimes used the messaging feature. Facebook is currently only testing paid messages for individuals, but should the program take off, it is likely that brand marketers will want in on the action. To date, social media marketers have not relied much on the message function to interact with Facebook users. Data from the Relevancy Group indicated that in April 2012, 46% of US marketers reportedly used Facebook messaging as a marketing tactic. Previous Article

Comment le lancement de “Poke” de Facebook a relancé l’application concurrente SnapChat Après le rachat d'Instagram, Facebook a lancé fin 2012 une application mobile Poke, pour partager des contenus qui s'auto-détruisent après quelques secondes. Cette "innovation"est un clone de l'application existante et désormais concurrente SnapChat. Malgré la puissance de Facebook, c'est SnapChat qui a bénéficié du buzz... En décembre 2012, Facebook a annoncé le lancement d’une nouvelle application mobile (sur iPhone). Après le rachat d’Instagram pour 1 milliard de $ et la refonte de l’application mobile Facebook (après une version HTML5 assez catastrophique), cette annonce est un signal fort de la part de Facebook pour démontrer son savoir faire en matière mobile. Pourtant ce type d’application mobile n’est pas nouveau. Avec ses 1 milliard d’utilisateurs, Facebook aurait de quoi fortement inquiéter Snapchat. Et au lieu de se voir menacée, Snapchat a en fait été propulsée grâce au coup de projecteur et au buzz autour du lancement de Poke.

How Big Is Facebook on Mobile? Facebook has quickly ramped up its mobile ad revenues, according to company reports, and eMarketer expects this trend to continue for several reasons. First, the social network holds great appeal for many web users who have already taken up smartphones. In addition, the native mobile advertising offered by the social network makes for a fairly seamless experience that does not put users off as they browse the news feed. According to a December survey by AYTM Market Research, nearly four in 10 internet users say they never access Facebook via mobile—in addition to the 15.2% who said they didn’t use Facebook at all.

Related: