background preloader

Les Portulans

Les Portulans
Comparez la forme du continent antarctique dessiné sur les 3 portulans avec la carte ci-dessus à droite, établie par sondage sismique lors de l'Année Géophysique Internationale en 1958. La carte de gauche a été établie par les russes avant 1818. Elle montre la même région, mais le centre de la carte est vide car le continent antarctique était inconnu à l'époque. Les mystérieux portulans Il existe un groupe d'objets étranges qui remet en cause nos connaissances cartographiques. Une observation rapide permet de se rendre compte que cette carte représente : la côte occidentale de l'Afrique, la côte orientale de l'Amérique du Sud et surtout, chose étrange, tout en bas, le début des côtes atlantiques de l'Antarctique. Piri Reis l'explique dans les commentaires qui accompagnent sa carte. De plus, il faut souligner le fait que ce ne sont pas seulement des cartes côtières, car on y trouve également les chaînes montagneuses à l'intérieur des continents avec leurs altitudes ! Related:  XVIème siècleArt - Représentations du monde

Les conditions des grandes découvertes Des hommes audacieux découvrent le monde | Motivations géopolitiques | Révolution technique et scientifique | Recherche scientifique | Esprit missionnaire | Esprit d'aventure et courage | Nommer et représenter ce nouveau monde | - Des motivations économiques : On parlait d'îles fabuleuses au sud de la Chine où poussaient à profusion le clou de girofle et la noix de muscade. " La paix mongole "(Chantal Lemercier-Quelquejay) L'invasion mongole du XIIIème siècle a pour effet d'unifier les steppes de l'Eurasie et de rouvrir la route de la soie qui relie l'Europe à la Chine à travers l'Asie centrale. Des marchands occidentaux audacieux en profitent aussitôt. | La lecture des récits de Marco Polo | Le manque d'or : L'or qui est à la base de l'activité économique de la Renaissance, n'est plus produit en quantité suffisante en Europe. Le mythe des cités d'or qui remonte au XIIème siècle, exacerbe cette recherche de l'or. - Des motivations géopolitiques : | La chute de Constantinople en 1453 |

Les cartes marines Considérées comme des « curiosités » ou des « monuments » par les premiers historiens de la cartographie, au milieu du XIXe siècle, les cartes portulans s’attachent à représenter l’espace maritime. Leur nom provient, par glissement sémantique, du portolano, livre d’instructions nautiques décrivant les accès aux ports. Souvent spectaculaires, dessinées sur parchemin, sillonnées d’un enchevêtrement de lignes, elles furent associées à l’image des grands aventuriers qui s’engagèrent sur l’Océan pour découvrir le monde. La définition de ce corpus, que les géographes ont constitué dans les deux derniers siècles, n’est pas simple puisqu’il contient des documents tenant de la mappemonde ou proches de l’insulaire – mais ces catégories elles-mêmes sont des constructions historiques dont les créateurs de cartes n’avaient pas idée autrefois. L'apparition des cartes portulans

Vasco de Gama Navigateur portugais (Sines vers 1469-Cochin 1524). En 1498, six ans après la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, Vasco de Gama fut le premier Européen à trouver la route de l'Inde en contournant l'Afrique. Il put ainsi fonder le premier comptoir portugais en Asie. La confrontation qui s'ensuivit entre l'Europe marchande et la présence arabe est un fait majeur de l'histoire. Famille Gama est le dernier des fils d'une noble famille. Premiers succès Sa science de la navigation est réputée et le roi du Portugal fait appel à lui pour diriger la grande expédition qui doit ouvrir au Portugal la route des épices. Gloire Parti du Portugal le 8 juillet 1497, il atteint le sud de l'Afrique en novembre 1497, puis le Mozambique en mars 1498 et enfin la côte des Indes, à Calicut (aujourd'hui Kozhicode), le 20 mai 1498, où les Portugais obtiennent le droit de commercer. Consécration Dernières années 1. 2. Le Portugal entreprend dès lors d'exploiter la route nouvelle. 3.

Voyages et découvertes, XVIe-XVIIIe siècles - MG La séance qui suit s'inscrit dans le nouveau programme du baccalauréat professionnel en trois ans. Elle ouvre le sujet d'étude Voyages et découvertes, XVIe-XVIIIe siècles destiné à une classe de seconde professionnelle. Elle représente deux heures de cours. Documents de lancement : Documents élèves : Documents d'illustration : Source : manuel Histoire-Géographie 5e, Ed. MG 09 avril 2009. Lire aussi : - Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique ; - James Cook et l'exploration du Pacifique ; - Le vrai Vasco de Gama . Partager l'article ! in Share Par MG - Publié dans : Histoire-géographie - Communauté : Histoire Géographie 28

Cartes | Gallica Visions du monde dans sa globalité ou reflet d’un territoire en évolution, les cartes plongent leurs racines dans l’Histoire et appartiennent à toutes les cultures. Si elles ont perdu aujourd’hui leur apparence d’objectivité et d’évidence, qualités supposées qui enchantèrent naguère des générations d’utilisateurs de la carte d’Etat-major, elles n’ont en rien perdu de leur pouvoir de séduction. Bien au contraire, elles se sont diversifiées et banalisées avec les outils informatiques mis à la disposition de tout un chacun. Conçue par un cartographe professionnel ou un amateur, la carte est tributaire des connaissances, des outils et des objectifs poursuivis tout autant que des conventions sémiologiques de son temps. Découvrir le fonds des cartes

XVIe siècle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le XVIe siècle (ou 16e siècle) commence le 1er janvier 1501 (du calendrier julien) et finit le 31 décembre 1600 (du calendrier grégorien).→ Il s'étend entre les jours juliens 2 269 298,5 et 2 305 813,5[1],[2]. Historiquement, on considère souvent qu'il commence le 12 octobre 1492 avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Pour la France, on considère qu'il commence avec l'avènement du roi François Ier en 1515 et qu'il se termine avec l'assassinat du roi Henri IV en 1610. Certains historiens comme Bernard Quilliet, reprenant Emmanuel Le Roy Ladurie, nomment la période s'étendant de 1490 à 1560 « le beau XVIe siècle »[3]. Il a la particularité d'être le siècle le plus court de l'histoire, du fait de l'ajustement grégorien, qui fait sauter onze jours dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582. Europe[modifier | modifier le code] Allemagne[modifier | modifier le code] Angleterre[modifier | modifier le code] Espagne[modifier | modifier le code]

HISTOIRE: VOYAGES ET DECOUVERTES: XVI-XVIII eme siècles. - blog des 2aem Carte n°1 : Le monde tel qu'il est connu par les Européens au Moyen-Age : L'Europe, le nord de l' Afrique, l'Asie. Carte n°2 : le monde connu par les Européens en 1517. Quelles sont les différences entre les 2 cartes? On voit que la deuxième carte est plus complète, l'Afrique est dessinée en entier, et on voit l'Amérique apparaitre, même si ses contours ne sont pas encore exacts. Que s'est-il passé entre les 2 cartes? Les Grandes découvertes: Christophe Colomb à découvert l' Amérique en 1492; et plein d'autres navigateurs et explorateurs partent sur les mers pour découvrir de nouvelles terres, de nouveaux peuples. gravure ( dessin) de Theodore de Bry: Christophe Colomb qui débarque aux Bahamas ( Caraïbes). 1492: Christophe Colomb découvre de nouvelles terres. Les grandes découvertes: les voyages de plusieurs explorateurs. Ce qui a permis que les grandes Découvertes se fassent à cette période: -l'envie de découvrir de nouvelles choses La boussole,l'astrolabe, la caravelle....

«La carte, une vision subjective du monde» Le géographe Michel Foucher, directeur de la formation à l’IHEDN (1), vient de publier son ouvrage le plus personnel, la Bataille des cartes, analyse critique des visions du monde. L’illustration à partir de cartes anciennes et de cartes inédites très prospectives vient témoigner de l’aspect subjectif de la représentation géographique, véritable carte mentale. Quel est votre premier souvenir de carte ? Ma première carte était une représentation des Etats européens dont chaque capitale, anonyme, était dotée d’un plot en cuivre qu’il convenait de relier par un fil au nom pertinent dans la liste située sur le côté. Comment devient-on géographe ? Ces jeux cartographiques et les récits familiaux liés à la guerre m’ont appris très tôt que d’autres peuples et lieux existaient. Vous dites que la carte géographique est «une image colorée du monde»… Même pour une carte de géographie physique, par exemple, une carte d’état-major ? Assiste-t-on aujourd’hui à la fin de l’hyperpuissance américaine ?

Le Tour du monde de Magellan et de son successeur Elcano Le nom de Magellan (1480?-1521) est bien connu: on sait qu'il fut le premier Européen (en 1520) à emprunter le détroit qui porte désormais son nom, au sud du continent américain, et à traverser l'Océan Pacifique. On croit en général qu'il fut aussi le premier navigateur à faire le tour du monde. Par l'ouverture géographique et humaine qu'elle offrit, cette aventure extraordinaire modifia durablement non seulement la politique espagnole et européenne, mais aussi la vie des peuples du Pacifique. Les précieuses épices Le moteur principal de l'aventure qui conduisit Magellan à accomplir son tour du monde était évidemment la quête des épices (poivre, safran, musc, cannelle, etc.) venant de l'Inde, des Célèbes (archipel situé à l'est de Bornéo), de Sumatra et des Moluques, indispensables sur les tables raffinées de l'Europe pour relever la fadeur de la plupart des plats, mais ont les prix étaient parfois prohibitifs, surtout depuis que les Turcs contrôlaient la Méditerranée orientale. Magellan

Histoire de l'alimentation & de l'agriculture - 8. Les plantes de la Découverte Les pays de l'Europe de l'Ouest cultivèrent de nouvelles plantes : tomate, maïs, ananas, pomme de terre, haricot, piment, citrouille, potiron, tournesol, topinambour,tabac. Ils développèrent dans le monde les cultures de plantation (cacao, coton, sisal, canne à sucre, café, bananes, agrumes, palmier...) et le commerce triangulaire (esclaves). L'Amérique bénéficia aussi, beaucoup, du transfert d'espèces végétales : blé, pois-chiche, igname, arbre à pain, riz, banane, agrumes, canne à sucre, café et surtout animales : mouton, bœuf, cheval. Un seul animal fut transféré vers l'Europe : le dindon. NOTE : Les plantes de la Découverte est aussi le thème d'une exposition itinérante produite par Agropolis-Museum

CARTE DE FRANCE : Départements Régions Villes - Carte France

Related: