background preloader

Quand on évoque le sexisme, vient immédiatement à l’esprit l’image d’un macho, misogyne et ouvertement hostile à l’égard de la gent féminine. Il existe pourtant autre forme de discrimination, bien plus subtile et qui cause insidieusement du tort aux femmes, allant jusqu’à influer leurs performances cognitives. Il s’agit du sexisme bienveillant. Difficilement identifiable, il considère les femmes comme des êtres faibles qu’il faut protéger, chérir et placer sur un piédestal. Difficilement identifiable, il peut être facilement confondu avec de la galanterie. Récemment, le président Obama, pourtant connu pour sa politique progressiste envers les femmes, s’est illustré par une saillie transpirant le sexisme bienveillant en décrivant ainsi Kamala Harris, le procureur général (ministre de la justice de l’état fédéral) de Californie : «Elle est brillante et investie et elle a de la poigne. Alors qu’il pourrait paraître anecdotique, le sexisme bienveillant est lourd de conséquences. Related:  sabrinalafraiseFéminismeFeminisme pour les hommes cis

Psychologie Partie 1 : définition et concept-clés Après une première partie introductive, je vais rentrer dans le vif du sujet et commencer par discuter de la forme d’objectivation sexuelle la plus commune, celle qui passe par le regard masculin. Cette forme d’objectivation est souvent appelée male gaze dans les pays anglo-saxons et consiste à inspecter et évaluer le corps des femmes. Sur le graphique présenté en introduction, nous nous trouvons donc à la première étape : les expériences d’objectivation sexuelle, qui surviennent quand autrui nous traite comme un objet sexuel. Graphique résumant les conséquences de l’objectivation sexuelle. Le male gaze : une prérogative des hommes qui s’exprime via le harcèlement sexuel Dans les années 1930 déjà, la psychanalyste allemande Karen Horney remarquait que tous les hommes possédait un « droit socialement sanctionné […] de sexualiser toutes les femmes, indépendamment de leur âge ou de leur statut »1. Conséquences du harcèlement sexuel Sentiment d’impureté

La galanterie est une forme de sexisme J'étais dans le bus lorsqu'un homme âgé, avec une canne, s'est levé pour me laisser sa place. Je voyais que c'était un réel effort pour lui et qu'il était même dangereux de le laisser debout, lui qui tanguait un peu sur ses jambes. J'ai pensé lui expliquer que la galanterie était ridicule, qu'elle n'avait aucun sens et que seule la politesse importait. Et j'ai compris que cet homme-là voulait cette dernière joie, celle d'être galant. Ecrire ce texte m'irrite à l'avance car j'entends déjà les "t'as pas mieux à foutre que de parler de la galanterie ?". Je lis sur le larousse ; galanterie : "Politesse empressée auprès des femmes." La galanterie est comme le Mademoiselle, elle est vendue comme une valeur positive aux femmes. Wikipedia dit "La galanterie se présente comme un ensemble de manières développées par un homme en vue de faciliter les déplacements, les mouvements ou l'habillement d'une femme. Certaines femmes s'objétisent en estimant que leur présence a un prix.

Quand le sexisme se veut bienveillant... Why Military Sexual Assault Survivors Have Trouble Getting The Benefits They Deserve When a veteran submits a disability claim for post-traumatic stress disorder, a troubling factor can predict whether he or she will ever receive benefits: whether that claim is related to sexual assault. A recent Government Accountability Office report found that while the Department of Veterans Affairs is approving an increasing number of veterans' PTSD claims, applications for PTSD related to sexual trauma are much more likely to be denied than those related to combat or other trauma. Seven members of Congress, both Republicans and Democrats, requested the GAO report. "These are deeply painful and personal issues, and veterans should not have to go through this process repeatedly because their claims were incorrectly denied," she said. Murray has been actively trying to pass legislation related to sexual assault in the military. All veterans can access counseling and medical care for issues related to MST, regardless of whether they have evidence of trauma sustained during service.

Soyez galant, ça rend les femmes bêtes Pour beaucoup de femmes, la galanterie est souvent l’envers de la goujaterie. Ont-elles tort de penser que ces marques d’attention sont une manière déguisée de les circonvenir ? D’amortir leur jugement critique ? Première expérience de galanterie«Lors d’un séjour d’études aux Etats-Unis, alors que j’avais 19 ans, le premier étudiant américain qui m’a demandé une «date» est venu me chercher dans sa voiture pour m’emmener au cinéma. Les adeptes de la galanterie affirment qu’il s’agit d’une simple marque de politesse, un «acte de courtoisie dans un monde de brute». Le concept du «sexisme bienveillant»En 1996, Peter Glick (de l’Université de Lawrence) et Suzan Fiske (de l’Université de Princeton) montrent qu’une attitude de mépris, de sexisme ou de racisme peut s’exprimer de deux manières : hostile ou bienveillante. La galanterie est-elle l’envers du sexisme ? La galanterie maintient-elle la femme en état d’infériorité ? La galanterie repose-t-elle sur le concept de sexe faible ?

Why As A Man, I Need Feminism Originally published on The Sanctuary of Reason and cross-posted here with their permission. “I am a feminist.” This statement has caused several kinds of reactions when coming from me, a male. Ranging from an inquisitive if not suspicious “why?” to sweet praise borne not out of understanding, but rather out of amazement if not amusement. And yet the one reaction I’ve always wanted to hear, the self-evident “So what? So, why am I a feminist? But I am also a feminist from a male empowerment perspective. So ultimately, I not only want to be a feminist, but as a man, I need to be a feminist. I need to be a feminist, because the formal and informal barriers to men’s freedoms and individuality are laid and fortified by the patriarchy. What men are “supposed to be” is ingrained in our heads since even before we become old enough to play with toys. Any (explicit) deviation from this “ideal man” (who scares me to be quite honest), is met with instant suspicion and judgement.

Mariage homosexuel : la Manif pour tous a récolté 4,5 millions d'euros en 2013 Mieux vaut tard que jamais. Selon nos informations, la Manif pour tous (LMPT) va enfin dévoiler les comptes de son association le 30 juin prochain. Jusqu'à présent, le mouvement a toujours refusé la transparence malgré l'obligation légale imposée à tous les organismes qui perçoivent plus de 150.000 euros de dons. Née en octobre 2012 dès le début des discussions engagées par le gouvernement sur la loi autorisant le mariage pour tous, l'association d'opposants a réussi à lever des fonds considérables en très peu de temps. L'équivalent de la com' du PS en 2012 Un budget "tout à fait modeste", selon la présidente du collectif. "C'est un faible budget au regard de l'ampleur de nos actions, qui s'explique surtout par le bénévolat de milliers de personnes", insiste Ludovine de La Rochère pour metronews. Des salaires ? Ce qu'elle ne dit pas non plus, c'est qui au sein de l'organisation a perçu un salaire : "Aucun membre n'a été rémunéré", nous assure encore la présidente ce mardi.

Le 8 mars, célèbre-t-on la journée des femmes, de la femme? De leurs droits? Temps de lecture: 4 min «— Le 8 mars, il y a encore des abruti(e)s qui vont vouloir célébrer la journée de LA femme. Je voudrais les insulter par avance. — Oui, mais l'ONU elle-même parle de la journée internationale de la femme...— Déjà fatiguée à l'idée de devoir l'expliquer en boucle le 8 mars...» Ces phrases, vous les avez peut-être vous aussi lues sur Facebook ou Twitter ou entendues à l'approche du grand jour. Et elle pesait bien ses mots pour l'occasion: «Le 8 mars n'est pas, comme on l'entend parfois, la journée de "la" femme, qui mettrait à l'honneur un soi-disant idéal féminin (accompagné de ses attributs: cadeaux, roses ou parfums).» Un choix de vocabulaire en parfait accord avec l'intitulé de son ministère des Droits des femmes. Cohérence qui n'est pas toujours de mise, même au sein d'une même institution. Les médias, eux, reprennent chaque année à la volée les termes de journée des femmes, de la femme, des droits des femmes... Rapide revue des actes de baptêmes:

Le féminisme n’est pas un humanisme Au cours d’un de ses «entretiens infinis», Hans-Ulrich Obrist me demande de poser une question urgente à laquelle il faudrait qu’artistes et mouvements politiques répondent ensemble. Je dis : «Comment vivre avec les animaux ? Comment vivre avec les morts ?» Quelqu’un d’autre demande : «Et l’humanisme ? Et le féminisme ?» Les premières machines de la révolution industrielle ne furent pas la machine à vapeur, l’imprimerie ou la guillotine… mais le travailleur esclave de la plantation, la travailleuse sexuelle et reproductrice, et l’animal. La Renaissance, les Lumières, le miracle de la révolution industrielle reposent donc sur la réduction des esclaves et des femmes au statut d’animal et sur la réduction des trois (esclaves, femmes et animaux) à celui de machine (re)productrice. Puisque la modernité humaniste tout entière n’a su que faire proliférer des technologies de la mort, l’animalisme devra inviter à une nouvelle manière de vivre avec les morts. Paul B.

Charente : la tournante jugée mardi, les cinq hommes relaxés la question "Pourquoi ?" qui lui est posée maintes et maintes fois, l'instigateur des agressions sexuelles répétées commises sur une jeune fille handicapée mentale à Chalais, il y a un an, ne peut répondre. "Je ne voulais pas de cette fille, donc c'est pour ça que je leur ai refilé, pour m'en débarrasser." Stéphane, Chalaisien de 37 ans était le seul, mardi, devant le tribunal de grande instance d'Angoulême à comparaître derrière la vitre car placé en détention depuis les faits, en juin dernier. Les quatre autres hommes, âgés de 31 à 48 ans, comparaissaient libres. Et c'est libre qu'ils repartiront tous les cinq, relaxés mardi soir à plus de 23 heures. Tous les quatre ont, en effet, tenu le même discours devant le tribunal : lors de deux soirées, les 25 mai et 19 juin 2013, ils se sont rendus à Chalais chez "pépé", septuagénaire non poursuivi dans cette affaire, pour "boire l'apéro". "C'était sa chose, elle le faisait pour lui prouver son amour"

WTFJourneedelafemme

Related: