background preloader

03 Jean Ferrat 80 Nuit et brouillard

03 Jean Ferrat 80 Nuit et brouillard

http://www.youtube.com/watch?v=S6qv2ZAjpSs

Related:  Les CampsLa Seconde Guerre mondiale

Convoi N° 8 : d’Angers à Auschwitz, le chemin vers l’horreur histoire Le 20 juillet 1942, le convoi n°8 quittait la gare d’Angers pour le camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne. À son bord : 827 Juifs, hommes, femmes et enfants. INA - Jalons Le document enchaîne des plans rapprochés montrant les affiches de recrutement, les hommes qui se présentent d'un air décidé, les "Ausweiss" qu'on leur délivre pour leur voyage, puis le départ dans une gare où la caméra s'attarde sur les services de ravitaillement à destination des volontaires. Tout est fait pour suggérer que les conditions de travail qui attendent ces ouvriers seront les meilleures possibles. Dernier gros plan sur une poignée d'hommes jeunes, accoudés à la fenêtre d'un compartiment, qui semblent satisfaits de partir.

Expérimentation médicale nazie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’expérimentation médicale nazie désigne les expériences médicales pratiquées en vertu de l'idéologie nazie par des médecins SS sur des déportés dans les camps de concentration et des instituts scientifiques, ainsi que par la société Ahnenerbe — héritage des ancêtres dont Heinrich Himmler était le président. Contexte[modifier | modifier le code] Les médecins nazis sont influencés par l'enseignement prodigué dans les facultés européennes de médecine au XIXe siècle : les promoteurs du racisme biologique, Joseph Arthur de Gobineau et Houston Stewart Chamberlain, construisent le mythe de la pureté de la race qui affirme la supériorité des races pures sur les races dites métissées. Expériences[modifier | modifier le code]

Le loup et les trois petits cochons vus par Tex Avery - Vidéo CinemaVisio Saint Seurin de Palenne Saint Seurin de Palenne Votre plateforme de communication Votre réseau social Créer un compte Auschwitz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Auschwitz-Birkenau ou plus simplement Auschwitz (en allemand : Konzentrationslager Auschwitz Ce camp de concentration, dirigé par les SS, est créé le par Heinrich Himmler[1]et libéré par l'Armée rouge le . En cinq années, plus de 1,1 million d'hommes, de femmes et d'enfants meurent à Auschwitz, dont 900 000 immédiatement à la sortie des trains qui les y transportaient. 90 % de ces personnes étaient juives. Ces victimes de ce que les nazis appelèrent la « solution finale » furent tuées dans les chambres à gaz ou parfois par arme à feu, mais elles moururent aussi de maladies, de malnutrition, de mauvais traitements ou d'expériences médicales.

Une exposition sur la Collaboration aux Archives nationales Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Dachau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dachau est une ville d'Allemagne, chef-lieu d'un arrondissement en Bavière, dans la banlieue de Munich. La ville située sur une colline au pied de laquelle coule la rivière Amper, est devenue une zone résidentielle de 45 000 personnes dont beaucoup travaillent à Munich, qui n'est distante que de 20 kilomètres. Présentation[modifier | modifier le code] Sculpture de Nandor Glid. La première mention de Dachau remonte à un document daté du 15 août 805.

Buchenwald Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Buchenwald est un camp de concentration nazi créé en juillet 1937 sur la colline d'Ettersberg près de Weimar, en Allemagne. Camp national-socialiste : 1937-1945[modifier | modifier le code] Création du camp[modifier | modifier le code] Les premières baraques sont construites sur le versant nord, entièrement boisé, d'une superficie de 190 hectares. Le 15 juillet 1937, 149 prisonniers qualifiés pour les travaux de construction sont amenés du camp de Sachsenhausen.

Camps de concentration nazis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les camps de concentration nazis sont des centres de détention de grande taille créés par le Troisième Reich à partir de 1933 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour interner, exploiter la force de travail et tuer des opposants politiques, des résidents d'un pays conquis, des groupes ethniques ou religieux spécifiques, etc. Ce sont les détenus qui sont forcés de construire ces camps, les victimes travaillant dans des conditions inhumaines, y laissant souvent leur vie. Le Troisième Reich utilisa les camps de concentration, comme ceux de Dachau ou Buchenwald pour éloigner et terroriser les opposants politique au régime, puis pour y interner les tziganes, les Témoins de Jéhovah, les homosexuels et les « éléments asociaux » comme les criminels, vagabonds, etc. Carte des camps de concentration nazis. Évolution dans le temps[modifier | modifier le code]

Chambre à gaz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chambre. Une chambre à gaz est généralement un dispositif destiné à donner la mort, consistant en une pièce hermétiquement close dans laquelle un gaz toxique ou asphyxiant est introduit. L'agent toxique le plus communément utilisé est le cyanure d'hydrogène[1]. Camps d'extermination nazis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les camps d’extermination nazis étaient des centres de mise à mort à grande échelle, dont « les opérations s'apparentaient par certains égards aux méthodes de production complexes d'une usine moderne »[1]. Créés et organisés dans le seul but d'exterminer un maximum de victimes dans un minimum de temps, ils firent près de 3 000 000 de victimes[1], juives dans leur énorme majorité, assassinées au moyen de chambres à gaz.

Related: