background preloader

IClasse 130

IClasse 130

La classe inversée en enseignement du français Faire ses premiers pas vers la classe inversée Ce dossier très intéressant sur le concept de "classe inversée"a été préparé par Audrey Miller et publié originellement sur le site de Carrefour éducation. "Faire ses premiers pas vers la classe inversée" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada. Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée » ? Elle semble être sur toutes les lèvres ! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves.

Évaluer des compétences: Guide pratique - François-Marie Gerard, B.I.E.F. Les enseignant(e)s sont formidables l’ère numérique est déjà là... Une nouvelle catégorie Les enseignant(e)s sont formidables. Pourquoi ? A l’heure de l’école dans l’ère numérique cela existe déjà sur le terrain avec des idées innovantes sur l’utilisation des TUIC. Quelques exemples : Créer classe mobile sur Cloud local Nous vous proposons dans cet article de vous accompagner pour créer une classe mobile. Enseigner l’activité « écriture collaborative » La formation que nous présentons dans ce document s’inscrit dans le cadre d’une série de formations financées par le projet régional français PRECIP, au collège et à l’université, notamment en proposant des activités d’écriture collaborative, hypertextuelle (dans un blog), interactive (sur une carte géographique) et sur un réseau dit social. Mirage La réalité augmentée permet d’incruster des objets virtuels (majoritairement des molécules pour le moment) sur des « tags », qui sont des figures géométriques imprimées. Pedagobox Swordiarty Voir toute la rubrique :

Après un an de « classe inversée », l’heure du bilan Récit d’une expérience menée au collège Aliénor d’Aquitaine à Salles (33): « La classe inversée consiste comme son nom l’indique à inverser le concept traditionnel de la classe : cours magistral ou cours magistral déguisé en cours dialogué en classe et exercices à la maison. Avec la classe inversée, les élèves sont mis en activité en classe, le travail à la maison se concentre sur la partie magistrale, par l’apport de connaissances pures au travers de ressources variées. L’expérience que j’ai menée est née au printemps 2012 au travers des expériences de collègues en France et au Canada. Lire la suite du bilan….

La baladodiffusion vidéo comme moteur de la classe inversée La classe inversée, qu'est-ce que c'est ? | Ma deuxième école Il y a quelques mois, nous vous proposions un sondage sur le sujet.Voici le résultat de ce sondage : 63 % de nos visiteurs ne connaissent pas le concept de « classe inversée ». La classe inversée, qu’est-ce que c’est ?! Une classe où les élèves apprennent la tête en bas ? Non. Les élèves travaillent par avance chez eux les leçons, chacun à leur rythme, à l’aide d’outils multimédia numériques. Ce concept est expérimenté depuis 2007 aux États-Unis et depuis 2011 au Canada. Mais pourquoi ne pas l’appliquer dans les collèges et lycées en utilisant des ressources multimédia variées ? MaDeuxiemeEcole.com est à l’écoute de tous les professeurs de collège qui souhaiteraient expérimenter ce nouveau concept, en mathématiques ou en français. » Contactez-nous !

Cas d’une flipped classroom au Canada Afin d’aider les élèves qui trouvent le plus de difficulté en classe, Annick Arsenault, une institutrice Canadienne, a décidé de dispenser ses cours via le site Youtube, et de consacrer les heures de classe aux devoirs. La méthode de la flipped classroom est destinée donc à assister les élèves en classe, après qu’ils aient entendu et compris, chez eux, la leçon au lieu de les inciter à réciter plusieurs fois la leçon. Les deux principaux avantages de cette nouvelle technique pédagogique, qui sont d’une part, un meilleur emploi des heures de cours pour l’enseignant, et la possibilité de réécouter à volonté la vidéo de la leçon, pour les écoliers les moins rapides, d’autre part. Cette méthode concerne aussi les élèves rapides puisqu’ils ne trouvent plus le temps de s’ennuyer à l’école et trouvent le moyen de progresser à leur rythme. L’organisation de la flipped classroom se fait à travers 3 ou 4 groupes, répartis selon la vitesse d’assimilation des écoliers.

Faut-il "flipper" ? Flipping Classroom On parle de tectonique des plaques, de tremblement de territoires, de changement de paradigme, de grand switch dans l'organisation de nos sociétés et voici que l'univers bien clos de la classe (n'évoquait-on pas en France il n'y a pas si longtemps une école sanctuaire construite sur des fondamentaux ?) se renverse avec ce « nouveau » concept de « Flipping class ». Vraiment si renversant ? Pour de nombreux enseignants la notion n'a rien de bien nouveau : afin d'échapper à la « leçon » magistrale, ou ce qu'on appelle la lecture en université, il y a mille façons de mettre en activité un groupe d'élèves ou d'étudiants : recherches en bibliothèque ou sur internet, projets, discussions, travail en ateliers à partir de documents de tous types qui peuvent avoir été consultés préalablement à la séance. De quoi parle-t-on au juste ? La classe : un monstre fossile Quand un état ou une institution s'empare du concept La classe dont les enseignants sont des acteurs essentiels

La Classe Inversée | MrProfdechimie Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo) Pour consulter une liste collaborative qui regroupe des enseignant(e)s qui utilisent l’approche ou la dynamique de classe inversée dans leurs cours, cliquez ICI La classe inversée, c’est quoi ? C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. Les étudiants devaient s’approprier les contenus à la maison au moyen de vidéos sur YouTube et ils devaient utiliser le blogue du cours pour communiquer … C’était beaucoup de travail, mais cela en valait la peine! En vidéo Et voici certains trucs pour inverser sa classe avec succès Comment ? Créer des tableaux individuels effaçables pour les vidéos ou pour le travail collaboratif étudiant. Liens utiles Voici certains articles en français mentionnant le modèle de la classe inversée et son utilisation par des pédagogues engagés: Témoignages en français: Like this:

Présentation | Classe Inversée Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie Professeur guidant un groupe de travail Il s’agit donc davantage d’une philosophie que d’une méthode à proprement parler. Un modèle plus humain Les interactions deviennent plus conviviales Les avantages de ce modèle sont multiples, mais le principal est la liberté qu’il procure.

Quelles nouvelles pratiques pour motiver les élèves ? Combien sont ils, ces professeurs qui chaque jour, dans leur classe choisissent d’enseigner autrement, prennent l’initiative, au contact de leurs élèves de sortir des « anciennes normes pédagogiques » pour tenter de nouvelles expériences permettant la réussite d’un plus grand nombre de jeunes ? Car le défi se mesure à chaque instant de ce temps de classe si précieux confronté aux exigences de « programmes » ou d’objectifs qui sont communs à tous les jeunes d’un même niveau d’enseignement. Et les élèves en France sont plus nombreux qu’ailleurs à s’ennuyer en classe au point qu’un (trop) grand nombre d’entre eux affirment « aimer peu, voire pas du tout aller à l’école ou au collège ». Et parfois modifier considérablement sa propre stratégie pédagogique . La solitude du professeur qui s’interroge sur sa pratique et s’essaie à de nouvelles démarches est révolue. Le soutien des corps d’inspection est moins vital pour initier le projet . Mais il faut aller au delà en libérant les initiatives .

La classe inversée Depuis quelque temps, l’innovation pédagogique relative à la classe inversée ou la « flip classroom » fait parler d’elle sur les réseaux sociaux et dans les médias. Après avoir écouté l’entrevue d’une enseignante du Nouveau-Brunswick qui préconisait cette approche et après avoir lu un article dans La Presse , cette fameuse classe inversée m’intriguait réellement. En tant qu’enseignante de français très novice sur le plan des TICS, cette nouvelle forme de pédagogie me semblait pourtant très pertinente quant à la transmission d’explications relatives à la langue française. J’espérais de tout cœur trouver un atelier dont la classe inversée ferait l’objet. Petite mise au point historique, la classe inversée n’est pas née au Québec, elle semble être l’innovation de deux enseignants du Colorado en sciences. À l’aide du logiciel Didacti , elle verse tout le contenu de son cours : théorie, exercices, textes des élèves, vidéos, etc. www.popplet.com/app/index.php#/732585

Related: