background preloader

Information Literacy

Information Literacy
En France, le recours au terme Information literacy donne l’illusion de régler le problème d’un flou conceptuel : formation à la maîtrise de l’information, éducation informationnelle, formation des usagers, formation documentaire… comment nommer ce qui idéalement dépasse une simple formation à la recherche documentaire, pour aller vers une réelle maîtrise des outils et des concepts de l’information, voire s’égare vers la media literacy, mais qui dans les faits est parfois cantonné à la visite de la bibliothèque ?Au niveau international, l’information literacy est un sujet fort, qui regroupe associations, journaux spécialisés, recherche autour de la formation des usagers et a donné lieu à de nombreuses définitions. Association IFLA. Information literacy section. Website of the International Federation of Library Associations and Institutions [en ligne]. Dossier Formation des usagers. Ressources CHAPRON, Françoise et DELAMOTTE, Éric. MALIÉ, Pierre et NOËL, Élisabeth. SERRES, Alexandre. Related:  culture informationnellecompétences info prof doc

Vocabulaires contrôlés Introduction Jusqu'à la fin de la dernière décennie, le schéma qui se trouvait derrière la notion de langage documentaire était que le langage utilisé à l'indexation devait être le même que celui utilisé à la recherche. En outre la plupart des spécialistes de la question pensaient que des langages documentaires de type différent (par exemple RAMEAU et Motbis pour ne citer qu'eux) ne pouvaient en aucun cas être compatibles. La grande nouveauté en ce domaine est apparue avec la norme américaine ANSI-NISO Z39.19:2005 dans les annexes de laquelle on trouvait des exemples d'interopérabilité entre LCSH (équivalent américain de RAMEAU) et le thésaurus ERIC (équivalent américain de Motbis). Mots-clés, conceptualisation, contextualisation et repérage de l’information pertinente (du triomphe de Google au projet de Web sémantique du W3C) semblent aller dans un sens tout à fait différent. L’approche traditionnelle des langages documentaires

Doc pour docs - Site mutualiste et indépendant, réalisé à domicile par des professeurs documentalistes, pour les professeurs documentalistes. Translitteraties : le big bang de la lecture en ligne / E-dossier de l'audiovisuel : L'éducation aux cultures de l'information Alan Liu est professeur au Département d’anglais de l’Université de Californie, Santa Barbara, où il enseigne depuis 1988. Il est titulaire d’un Ph.D. de l’université de Stanford 1980 et il a enseigné au Département d’anglais et au Programme des British Studies de l’université de Yale de 1979 à 1987. Il est spécialisé dans la culture de l’information, les nouveaux médias, la théorie littéraire, les cultural studies, et l’art et la littérature britannique romantique. Nous assistons aujourd’hui à l’explosion de la lecture en ligne, sur tous les supports offerts par les nouvelles technologies. « La "lecture" s’est adaptée au multimédia, à la mise en réseau, à l’informatique mobile et à l’encodage de texte, même si, à l’inverse, les nouvelles technologies rappellent activement les anciennes habitudes de lecture. La lecture en ligne, à l’évidence, résulte d’une reconfiguration des médias de littératie. Cela survient en deux étapes. Traduction : Françoise Bouillot Mise en ligne : janvier 2012

Le guide des égarés. » culture de l'information, Information literacy, documentation, CDI, , Pédagogie, sciences de l'information et de la communication, Humanisme numérique.Olivier Le Deuff 1999-2013: ERTé Culture informationnelle Professeur-documentaliste : Un tiers métier Le 15-09-2011 à 16:53 . L’ouvrage “Professeur documentaliste : un tiers métier” s’appuie pour le chapître 5 (“L’entrée dans le métier : savoirs et pratiques de référence en contexte de formation des professeurs-documentalistes”) sur, entre autres, les recherches menées par Vincent Liquète et Anne Lehmans dans le cadre de l’Erté “Culture Informationnelle et curriculum documentaire”. Paru aux éditions Educagri pour la rentrée 2011, cet ouvrage collectif - écrit par Viviane Couzinet, Gabriel Dumouchel, Isabelle Fabre, Patrick Fraysse, Cécile Gardiès, Chantal Grenier-Gire, Thierry Karsenti, Gwenaël Lefeuvre, Anne Lehmans, Vincent Liquète, Jean-François Marcel, Sylvie Perget et Nicolas Sembel (et préfacé par Yves jeanneret, postfaçé par Regina Marteleto), interroge l’identité du métier de professeur documentaliste. Vous pouvez télécharger le bon de commande ici. Le cahier et l'écran : culture informationnelle et premiers apprentissages documentaires

Cyber, informationnelle, numérique...A nouvelles économies, nouvelles cultures ? / E-dossier de l'audiovisuel : L'éducation aux cultures de l'information Philosophe, Claude Baltz est professeur en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8, et il est membre permanent du laboratoire Paragraphede l’université. Il a également été professeur aux départements Documentation et Hypermédia et directeur du Master NET « Numérique : Enjeux, Technologies» à l’Université Paris 8. Parmi ses thèmes de recherche : l’épistémologie de l’information et de la communication ; les effets sociaux des TIC ; la cyberculture. Il a assuré diverses consultations et directions d’étude : France Télécom, CNET, Plan Urbain, Observatoire des Télécommunications dans la Ville (OTV), Digital Equipment France, etc. Outre de nombreux articles, il a publié: « Essai sur le capital idéologique » (Honoré Champion, 1976) ; « La Nébuleuse Inforcom » (CNET/CNRS, 1988); « Shannon en questionS » (Europia, 2009 1 ). On remarquera, pour commencer, que le rapport TIC/culture peut se concevoir selon deux directions inverses. - En termes de conséquences. 1. 2.

affordance.info Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis Littératies informationnelles, médiatiques et numériques : de la concurrence à la convergence ? 1Le constat d’une convergence médiatique liée au numérique succède à une période qui pourrait correspondre à une « querelle » des littératies. Les littératies informationnelles (information literacy) et médiatiques (media literacy) se sont donc disputées pendant plusieurs années une forme de leadership, chacune prétendant contenir l’autre. En parallèle, la littératie informatique (computer literacy) a connu également des évolutions du fait du numérique au point d’être souvent intégrée au projet d’une littératie du numérique (digital literacy). 2L’émergence de nouvelles littératies a accru cette complexité et cette dispersion des forces. 3De plus, s’ajoute au constat de convergence, la nécessité du développement d’une culture de la participation bien mis en avant par les nouvelles littératies liées à l’émergence du web 2.0 (social literacy, tag literacy) et particulièrement la new media literacy. 4Cependant, un retour sur la littératie apparaît de ce fait opportun. 2 Paul G.

Internet - TIC - cultures numériques. Voici ma prise de notes d'une conférence que nous avons pu suivre cette après-midi du mardi 13/11 - 2012 : pour recontextualiser un peu, Fabrice Papy est enseignant-chercheur en SIC à l'Université de Lorraine, et directeur de la revue Les Cahiers du numérique. Petit avertissement : par manque de temps (j'ai encore quelques dossiers à constituer), je ne mets pas en forme ces notes, et les mets telles quels, directement sur ce billet... Je m'en excuse humblement auprès des lecteurs non familiarisés avec les domaines d'études des S.I.C et qui devront fournir un plus gros travail de compréhension ; cependant cet article est plutôt destiné aux professionnels de l'information, qu'ils soient du public (en partic. de l'Educ. Ces notes sont publiées ici avec l'aimable autorisation de l'auteur de la conférence. l'objet de cette conférence était :Les Visual Catalog : enjeux de l'interopérabilité dans les systèmes d'information documentaires L'intervenant, F. cf. TRICOT, A. & ROUET, J.

Cactus Acide | Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique. J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Je trouve particulièrement opérantes les notions de « texte » et de « signe passeur » développées par Yves Jeanneret et Jean Davallon. Cela suppose aussi que soit abordé le concept de « média » dont la distinction entre média support, média type et média source est loin d’être acquise. Il me semble, pour terminer, qu’il faut aborder la question de la publication dont le statut, dans le contexte du Web 2.0, est particulier. Le cadre théorique posé je vais dorénavant m’employer à envisager des pistes de séquences pédagogiques sur l’écriture numérique. Du texte comme « design de soi » Construire du sens

Economie du document (Bloc-notes de Jean-Michel Salaün) Le cours ouvert en ligne sur l'économie du document s'est achevé fin avril. Le cours n'en est pas à sa première version. Il a précédemment été proposé en format ouvert trois fois sur le web depuis 2008. La dernière version a bénéficié des expériences précédentes, mais elle a compris aussi de nombreuses innovations. En voici un bref bilan subjectif du côté enseignant. Pour éviter une trop grande dispersion, je n'ai pas mis de lien à l'intérieur du texte. Audience Le cours était offert, cette fois, sur deux programmes comme cours optionnel, le master en architecture de l'information de l'ENS de Lyon (2 étudiantes) et la maîtrise en sciences de l'information de l'EBSI de l'Université de Montréal (27 étudiant(e)s) et il était librement accessible sur le web par l'intermédiaire d'un blogue sur Hypothèses.org. En terme de pages vues, la présence écrasante de la France (60%) mérite d'être notée. Architecture Le cours a articulé plusieurs sites ou plateforme : Contenu Participation Evolution

Un nouvel enjeu éducatif : La translittératie ? Sur le site HAL d’« hyper articles en ligne », les chercheurs Eric Delamotte, Vincent Liquete et Divina Frau-Meigs consacrent une étude à « la translittératie ou la convergence des cultures de l’information ». Le terme savant de « translittératie » recouvre des compétences essentielles sur les plans culturel, citoyen ou professionnel, et donc désormais au cœur des missions de l’Ecole : « l’ensemble des compétences d'interaction mises en œuvre par les usagers sur tous les moyens d’information et de communication disponibles », de l’oral au livre, en passant par les différents médias et bien entendu les environnements numériques. Les auteurs de l’étude éclairent certaines difficultés rencontrées en la matière par les jeunes, et leurs comportements lors de dispositifs scolaires comme les TPE et les PPCP : de quoi inciter l’Ecole à renouveler ses pratiques, voire ses règles… Favoriser une réflexivité sur les usages Certaines lacunes ont ainsi été repérées chez les élèves. Jean-Michel Le Baut

MetaWiki | Dokiwiki Accueil

Related: