background preloader

Crise des subprimes

Crise des subprimes
La crise des subprimes (en anglais : subprime mortgage crisis) est une crise financière qui a touché le secteur des prêts hypothécaires à risque (en anglais : subprime mortgage) aux États-Unis à partir de juillet 2007. Avec la crise bancaire et financière de l'automne 2008, ces deux phénomènes inaugurent la crise financière mondiale de 2007-2008. La crise trouve son point de départ dans la hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale à partir de 2005. Cette hausse, renchérissant le coût du remboursement des prêts, s'accompagne ainsi d'un taux de défaut de 15 % de ces crédits en 2007. En outre, à partir de 2007, pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les prix de l'immobilier baissent. Cette baisse, qui n'avait pas été anticipée, provoque de nombreuses faillites parmi les organismes de crédit qui avaient délivré des subprimes. La crise des subprimes a instauré une méfiance envers les créances titrisées comprenant une partie de ces crédits. Charles H.

Subprime Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme « subprime » s'est fait connaitre en français à la suite de la crise des subprimes aux États-Unis, qui a déclenché la crise financière de 2007 à 2011. Il désigne des emprunts plus risqués pour le prêteur (et à meilleur rendement) que la catégorie prime, particulièrement pour désigner une certaine forme de crédit hypothécaire (en anglais : mortgage). Le prime lending rate[1] est le taux d'intérêt accordé aux emprunteurs jugés les plus fiables, pour le prêteur l'avantage est un risque minime mais l'inconvénient est un rendement faible. Pour les créanciers, les prêts subprime étaient considérés comme individuellement risqués mais globalement sûrs et rentables. Les prêts subprime se sont développés principalement aux États-Unis et au Royaume-Uni. Caractéristiques de ces crédits[modifier | modifier le code] Les débiteurs étaient des ménages à faible revenu, ayant eu des retards de paiement ou des absences de paiement par le passé.

Subprimes - Définition Subprimes - Crises des Subprimes Les subprimes sont des crédits immobiliers gagés sur le logement de l'emprunteur (principe de l'hypothèque), avec un taux d'emprunt fixe les premières années, puis variable au cours du temps. L'octroi de subprimes s'est particulièrement développé aux Etats-Unis de 2001 à 2006, période au cours de laquelle le volume des crédits accordés à des emprunteurs peu ou moyennement solvables a atteint 640 milliards de dollars. Les prêts subprimes étaient considérés comme risqués mais globalement sûrs et rentables, tant que le prix de l'immobilier américain connaissait une hausse rapide et continue. En cas de défaut de paiement des emprunteurs, les prêteurs revendaient facilement les logements hypothéqués. Les taux des emprunts étaient dans l'ensemble indexés sur le taux directeur de la Banque centrale américaine – la FED, taux directeur que la FED avait fortement fait baisser de 2000 à 2003 (jusqu'à atteindre 1 %).

Titrisation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La titrisation peut également viser à ne transférer aux investisseurs que le risque financier lié aux actifs concernés, auquel cas les actifs ne sont pas vendus, mais le risque ou partie du risque transféré grâce à une titrisation synthétique. Née aux États-Unis dans les années 1960, la titrisation a connu une expansion importante également en Europe à partir de 2000, tandis que les produits et les structures devenaient de plus en plus complexes. En France, la titrisation a été introduite par la loi du 23 décembre 1988. Présentation détaillée[modifier | modifier le code] La titrisation peut s'appliquer à des portefeuilles de créances ou de biens immobiliers, comme à tout actif distribuant des paiements à venir, qu'il s'agisse ou non de créances. Afin de faciliter l’analyse du risque lié au portefeuille, c’est-à-dire de prévoir les flux financiers, les actifs ou droits cédés seront de préférence de même nature, par exemple : Exemple :

Crise financière : les clés pour comprendre - La crise des "subprimes" Tout a commencé quand le marché immobilier américain s'est effondré subitement, alors qu'il bénéficiait d'une hausse continue depuis plusieurs années. Crise immobilière aux Etats-Unis Pour financer leur consommation et l'acquisition de leur logement, les ménages américains n'hésitent pas à s'endetter à des niveaux qui dépassent largement nos plafonds européens. En contrepartie, ils mettent leur bien immobilier en gage. Ce bien est une garantie pour les banques, car si le débiteur ne parvient pas à payer, il voit son bien vendu pour honorer le traitement de sa dette. Lorsque le phénomène prend de l'ampleur et touche un grand nombre de ménages, la vente de leurs biens immobiliers entraîne l'effondrement de la valeur de ces biens. Qu'est-ce que les "subprime" ? C'est ce qui s'est passé avec l'effondrement du marché immobilier américain depuis le début de l'année 2007. Les banques sont à leur tour touchées. » Lire la suite : Contagion mondiale

Les agences de notation et la crise financière Cet article est donc le premier qui fait le lien entre la théorie économique et la crise financière, afin de dégager des lignes directrices pour éviter ce genre de crise à l'avenir. En partant du déclenchement de la crise, cet article abordera le rôle de l'information dans l'économie, et montrera que ce rôle est primordial, et d'actualité. Et que cet aspect théorique recouvre des enjeux très pratiques. Ce sont notamment les agences de notations financières qui sont concernées par ce débat. Rappelons d'abord comment cette crise s'est déclenchée, pour rester proche de la réalité. C'est comme si les acheteurs avaient eux mêmes prêté de l'argent à ceux qui ont souscrit les prêts. les titres sont semblables à des obligations: ils rapportent un intérêt, qui provient des intérêts payés par les emprunteurs. Ce système permet à la banque d'accorder plus de prêts, puisque le risque est porté par les investisseurs. Pour financer les prêts subprime, les banques ont utilisé le même système.

CRISE DES SUBPRIMES Le début de l’année 2008 n’a pas épargné les bourses mondiales. Le mois de janvier, qui traditionnellement révèle la tendance de l’année, a été marqué par une sévère chute du marché, qui depuis a replongé avant d’engager un timide rebond. En effet, les conséquences de la crise des subprimes se perçoivent dans l’économie américaine, et commencent à se faire ressentir sur le reste du monde. La crise des subprime Les causes de la crise La crise des sub-primes est une crise financière et boursière mondiale, déclenchée en 2006 par la chute des prêts immobiliers à risque aux États-Unis les « subprimes ». Les subprimes sont des crédits à risque accordés aux États-Unis à une clientèle peu solvable. Les établissements qui ont consenti des prêts "subprimes" ont transformé les crédits en "titres financiers" (titrisation), de façon à pouvoir les vendre sur les marchés. Tous ces éléments ont engendré un assèchement des crédits « crédit crunch » sur le marché interbancaire. Europe Marchés émergeants

Related: