background preloader

Guide tdah

Guide tdah
Related:  tdahAutour du trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivitéTDA/H

Trouble de déficit d'attention: même trouble, symptômes différents | Catherine Handfield | Santé « Mes amis travaillent 10 fois moins que moi dans leurs devoirs pour avoir de bons résultats. Alors que moi, je travaille, j'étudie, je fais tout ce qu'on me demande. Ça doit être... mon intelligence. » Ces mots sont ceux d'une adolescente de deuxième secondaire qui a consulté Marie-Claude Guay, professeure au département de psychologie de l'UQAM et neuropsychologue au centre de psychologie MC Guay. Ça n'avait rien à voir, mais absolument rien à voir, avec son intelligence, se souvient Mme Guay. « C'est une petite fille hyper intelligente, qui avait réussi, justement à cause de son intelligence, à compenser tout son primaire », dit Mme Guay. L'adolescente a passé les questionnaires comportementaux dont on se sert pour diagnostiquer le trouble de déficit d'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), mais ne satisfaisait pas les critères cliniques. Cette fille aurait très bien pu passer sous le radar. La question préoccupe la neuropsychologue Marie-Claude Guay depuis plusieurs années.

Le TDAH et l'école - Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité Comment affronter le trouble et le déficit de l'attention 4 parties:Accompagner l'enfant et le TDAEnseigner aux enfants TDAModifiez votre style de vieTraiter le TDA Le trouble et déficit de l'attention (TDA) est un trouble qui provoque chez l'individu, enfant ou adulte, une incapacité à maintenir son attention et rester concentré. Cette incapacité peut s'observer très tôt chez l'enfant et plus particulièrement à l'école, s'il a des difficultés d'apprentissage. Ce trouble est aujourd'hui reconnu et doit être pris en charge rapidement, afin d'aider l'enfant qui en souffre et ainsi améliorer ses capacités. Étapes Partie 1 Accompagner l'enfant et le TDA <img alt="Image intitulée 4504754 1" src=" width="728" height="546" class="whcdn" onload="WH.performance.clearMarks('image1_rendered'); WH.performance.mark('image1_rendered');">1Montrez-lui votre soutien, à l'école comme à la maison. Partie 2 Enseigner aux enfants TDA Partie 3 Modifiez votre style de vie Partie 4 Traiter le TDA

On a tous un trouble d’apprentissage… Quel est le vôtre? À notre époque, on parle de plus en plus des enfants devant composer avec un trouble d’apprentissage. Certains cherchent comment adapter les méthodes d’enseignement et de communication pour aider ces enfants s’épanouir dans leur apprentissage. D’autres affirment qu’on exagère ces problématiques et penchent plutôt vers un manque de volonté ou une paresse des jeunes d’aujourd'hui. Comme parents et comme société, on cherche l’équilibre, je crois. Et pendant qu’on cherche, qu’on s’interroge, qu’on participe à des réunions pour trouver des méthodes d’éducation (tant du côté professionnel qu’à la maison). S’imaginer ce que ça peut être, vivre 24/24 avec un trouble d’apprentissage. Pour ma part, comme mère d’enfant « spécial », j’ai beau savoir que ce n’est pas toujours facile pour lui et chercher à améliorer mes approches, il m’arrive d’oublier. D’oublier que dans l’univers de mon enfant, la logique n’est pas toujours la même. Eh non, je ne suis pas diagnostiquée différente.

18 Façons de rendre efficace le système de jetons - TDAH Titre : 18 Ways to make Token Systems More Effective for ADHD Children and Teens Auteurs : Barkley, Russel A. Source : ADHD Report, Vol. 4 1996 par Charles Robitaille, Ph.D. Les systèmes de jetons sont essentiels pour les jeunes atteints du trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité, au même titre que les prothèses pour les handicapés physiques. Souvent, la mise sur pied d ‘un tel système se limite à l’instauration d’un tableau de compilation d’un certain nombre de comportements, cibles auxquels sont associés des privilèges que peut se mériter le jeune. 1 – Présenter le contrat dans un contexte positif et constructif Souvent l’instauration d’un tel contrat peut laisser l’impression au jeune (c’est vrai) qu’il perdra tous les privilèges auparavant gratuits. 2 – Restreindre la liste de comportements cibles 3 – Dresser une longue liste de privilèges (au moins quinze) Sans être exhaustive, cette liste devrait contenir des récompenses de différentes natures et de valeurs variées.

TDAH : les nouveaux critères diagnostiques du DSM-5 Voici les critères diagnostiques du DSM-5, la 5ième édition du Diagnostic and statistical manual of mental disorders publié en 2013 par l’American Psychiatric Association, pour le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Ce trouble figure parmi les troubles dits neurodéveloppementaux. Quelques modifications ont été apportées par rapport au DSM-IV publié en 1994 (1). Critères diagnostiques : A. Spécifications : Présentation combinée : les critères Al (inattention) et A2 (hyperactivité-impulsivité) sont remplis pour les 6 derniers mois. Voyez également: (1) Changements apportés dans le DSM-5 par rapport aux critères du DSM-IV : Psychomédia avec source: DSM-5. Stratégies pour étudier avec un TDAH Stratégies pour étudier avec un TDAH Les études universitaires exigent que les étudiants développent une plus grande autonomie. Cet objectif semble plus difficile à atteindre pour les étudiants aux prises avec un trouble déficitaire de l’attention ou d’hyperactivité (TDAH). Plusieurs éprouvent un problème à s’autodiscipliner, à être méthodique et sont portés à la procrastination. Ils ont besoin d’une structure externe pour se centrer sur la tâche et être plus productifs. La mise en place de stratégies d’organisation est donc nécessaire pour la poursuite et la réussite de leurs études Des stratégies d’études spécifiques pour les personnes ayant un TDAH seront abordées. Pour plus de détails sur ce trouble, consulter le texte Le TDAH : définition, traitements et ressources universitaires. Bonne lecture! Organiser votre désordre Les personnes avec un TDAH ont du mal à s’organiser au quotidien et à long terme. Éviter les piles de papier qui traînent sur le bureau. Par où commencer? Rédigé par :

Le TDAH démystifié - Actualités - L'Écho de La Tuque «Bien que les enfants soient généralement amenés en consultation pour un TDAH entre l’âge sept et neuf ans, le trouble pourrait faire son apparition plus tôt encore, débute-t-elle. Cela dit, les principaux symptômes sont alors très difficiles à distinguer, compte tenu que l'inattention et l'activité intense sont fréquentes et normales à un âge aussi bas.» Comportant une composante héréditaire dans une majorité de cas, le TDAH est en fait lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau. Contrairement à ce que l’on croit parfois, il n’est pas causé par des besoins affectifs non comblés ou par des problèmes psychosociaux, bien qu’il puisse être exacerbé par ces facteurs. «Les personnes atteintes peuvent en outre présenter des symptômes tels qu’une agitation motrice, un tempérament difficile, une humeur changeante ou un sommeil perturbé, en plus d’avoir beaucoup de difficulté à établir une routine et une relation harmonieuse avec leurs parents, poursuit Mme Verreault.

Trouble de déficit de l'attention/hyperactivité - Agir ensemble pour mieux soutenir les jeunes - Document de soutien à la formation - Publications du ministère de la Santé et des Services sociaux Description Ce document de formation a été édité en quantité limitée et sa diffusion en version papier est faite exclusivement par le biais des programmes de formation régionaux. Nous vous invitons donc à le consulter sur Internet. Il s’agit d’un outil de soutien, conçu de façon modulaire, qui permettra aux agents de formation d’adapter leurs interventions à différentes catégories de personnes : professionnels du milieu scolaire et de la santé et des services sociaux, autres membres de l’équipe-école (direction d’école, personnel enseignant, personnel technique, personnel de soutien), familles, etc. Cette publication est disponible en version électronique seulement. Détails Mise en ligne : 09 octobre 2003 Dernière modification : 09 octobre 2003 Auteur : MSSS Publication no : 03-formation

TDAH: 5 trucs pour aider la concentration des petits et des grands | Mamanbooh! Quand on a un TDAH, qu'on soit un enfant ou un adulte, on a besoin de trucs pour arriver à se concentrer sur notre tâche (une seule tâche à la fois) et limiter les sources de distraction. Que ces aides soient chimiques (médication) ou physiques (objet/environnement), elles existent et elles font toute une différence. Je vais vous en présenter 5 sous la forme de trucs, les voici! Notez que parfois, après un certain temps, on peut avoir besoin de varier ou de changer nos trucs, pas qu'ils ne soient plus bons, juste qu'on s'est habitué et qu'ils ne fonctionnent plus pour nous. De plus, la concentration se passe à deux niveaux, pour être attentives, les personnes qui ont un TDAH ont souvent besoin d'être occupées à plus d'un niveau. Par exemple, il est très possible que vous ayez plus de facilité à lire lorsqu'il y a beaucoup de bruit autour de vous, mais que cela soit très difficile de vous concentrer lorsqu'une seule personne parle et que vous devez l'écouter. Truc #1: Couper le bruit Pst!

Related: