background preloader

10 fruits tropicaux mangés = 10 plantes tropicales à faire pousser !

10 fruits tropicaux mangés = 10 plantes tropicales à faire pousser !
Je ne sais pas s'il y a un nom pour cette manie : systématiquement recueillir les graines et les noyaux des fruits que l'on vient de manger pour tenter de faire pousser quelque chose. Je fais ça depuis que je suis tout petit, mais ces dernières années, je donne plutôt dans les fruits exotiques. L'hiver est la saison parfaite (oui, je sais, le printemps est sensé avoir pointé son nez frileux le mois dernier) : litchis, kiwis, mangues, papayes, dattes, fruits du dragon.. Les étales débordent de ces fruits multicolores au petit goût de paradis. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, on ne va pas faire d'équations ! Faire pousser une plante.. et la garder en vie! Le plus dur n'est pas de faire germer la graine : souvent, il suffit de la mettre en terre et d'arroser régulièrement pour voir apparaître une pousse. 1 - L'avocat Pour l'avocat, pas de soucis : ce machin pousse tout seul. Une fois lancée, la plante pousse à une vitesse fulgurante. 2 - Le citron vert 3 - Les dattes Ah! 4 - le gingembre Related:  JardinageCool Science

Créer une butte permanente au potager Après un stage de formation à la permaculture suivi à la Ferme de Bec Hellouin, je décide de me lancer dans la réalisation d’une butte permanente. Les avantages sont multiples : non labour, pas d’utilisation de produits phytosanitaires, cultures associées, aggradation constante du sol, meilleurs rendements, moins d’entretien, optimisation de la surface de culture… Je réalise cette butte en partie à l’emplacement d’un potager conventionnel et d’une zone engazonnée en prenant en compte les zones d’ombre du jardin. Les étapes de création de la butte : L’opération est simple mais demande quand même un peu d’énergie musculaire. 1. Je dessine la forme de la butte et des allées à l’aide de tuteurs de bambou. 2. Je sarcle le futur emplacement de la butte et des allées. 3. Opération simplifiée grâce à l’étape précédente. 4. Quelque que soit le type de culture que vous allez installer il est toujours plus facile de pailler avant de planter. 5. Premières impressions : Pour aller plus loin…

Le Boson de Higgs, le bateau pirate Lego et Michel Houellebecq Le matin du 4 juillet 2012, après un battage médiatique digne de celui de The Artist, le CERN annonce, lors d'une communication officielle très attendue, avoir identifié un nouveau boson qui pourrait être le boson de Higgs. Pourquoi un tel retentissement ? Et qu'est-ce qu'un boson ? Comment fait-on pour l'observer ? Le boson hyper-médiatisé C'est la star incontestée de la Physique des Particules : le Boson de Higgs. Ces dernières années, les indices de son existence s'étaient accumulés mais la maudite particule demeurait insaisissable ! Qu'est ce qu'un boson? La physique des particules moderne dispose de tout un bestiaire de particules -aux noms parfois étranges- pour décrire la matière et ses interactions. Le boson de Brout, Englert et Higgs Le CERN a donc confirmé aux médias l’existence d’une nouvelle particule qui présente des caractéristiques conformes à celles que l’on attend du boson de Higgs. A quoi sert le boson de Brout, Englert et Higgs ? Les Lego-particules et le bateau pirate

Légumes perpétuels : présentation, intérêt et conseils de culture Economiques et sans histoires, les légumes perpétuels cumulent les avantages des plantes vivaces. Ils restent en place d'une année sur l'autre au potager et assurent des récoltes régulières avec un minimum de soins. Découvrez comment les cultiver, et donnez-leur la place qu'ils méritent ! Des légumes qui durent Les légumes dits « perpétuels » restent en place dans le potager durant plusieurs années, sans que le jardinier n'ait à intervenir (ou presque !). Les plantes vivaces et rustiques, dont le cycle de vie s'étale sur plusieurs années, supportant les rigueurs hivernales comme les chaleurs et sécheresses estivales.Les plantes qui se multiplient par leurs bulbes, tubercules ou semis spontanés. Selon les légumes cultivés, le pied produit pendant 5 à 10 ans. Une culture simplifiée Les légumes perpétuels sont des plantes relativement simples à cultiver. Mais attention, les légumes perpétuels ne sont pas des plantes magiques. Tout d'abord, il faut bien réfléchir à leur emplacement. Tubercules

Comment faire pour multiplier ses plantes ? Lorsqu’on met en terre une graine, la jeune pousse qu’on obtient dans les premiers jours est appelée plant. Il existe des plants de légumes, des plants d’arbres fruitiers, de plants de fleurs etc. Hormis le semis, on peut en obtenir par d’autres techniques de multiplication dont la plus simple est le bouturage, qu’il est possible de réaliser soi-même, si on ne dispose pas de graines à semer directement. Pour faire soi-même ses plants, on peut recourir à plusieurs techniques. Toutefois, cela dépend des objectifs à atteindre ou des moyens disponibles et aussi de la nature de la plante à multiplier. Pour obtenir ses plants par semis, on doit disposer de récipients à alvéoles qu’on remplit de sable et du terreau. haut Faire ses plants au moyen de boutures Le bouturage est aussi une technique pour faire ses propres plants. haut

Le concept windowfarm expliqué La population mondiale continue de croitre et celle des villes aussi. La société doit faire face à de nouveaux challenges colossaux comme la gestion de l’énergie mais aussi l’approvisionnement des villes. Le projet Windowfarms vise à lutter contre ces problèmes grâce à une communauté créative et innovante. La NASA cherche à faire pousser des plantes en hydroponie dans les plus hostiles endroits de l’espace, le projet Windowfarm cherche à faire pousser des plantes en hydroponie dans le plus hostile des endroits ici bas : l’appartement urbain ! Une windowfarm est un système hydroponique vertical, fait de bouteilles recyclées et autres éléments courants du quotidien. Le projet Windowfarms connecte, assiste et recrute des citoyens du monde entier. Les buts du projets Windowfarm : 1) Permettre aux citadins de produire une partie de leur alimentation dans leur habitation toute l’année Windowfarms: Faire pousser sa nourriture toute l’année en intérieur ! SourceSite officiel Widowfarms Project

Des renards et des Hommes : la gestion de l'urgence Dans Terre des Hommes, Saint-Exupéry raconte les habitudes d’un petit renard du désert qui, pour se nourrir, picore sur des buissons épineux de petits escargots. Au lieu de faire un festin sur le premier buisson, il prélève quelques spécimens appétissants puis parcourt de grandes distances pour en trouver d’autres. Ainsi, il préserve la population d’escargots sur chaque buisson et participe à la sauvegarde de son garde-manger (c'est le développement durable vulpin). Pourquoi ne sommes-nous pas capables d’en faire autant ? Aujourd’hui, le réflexe d’accumulation qui nous a longtemps permis de survivre se retourne contre nous. Cet article n’est pas une leçon de morale doublement inutile : il est trop tard de toute façon et puis ce n’est pas marrant de taper sur les doigts. Sur la base des constats énumérés plus haut, faut-il essayer de changer la façon de communiquer sur ces sujets ? 1 Le réchauffement climatique Sauvegarder les pistes de ski 2 Crise de l’Energie Taxe sur les emails !

Jardinage. Insecticide naturel contre les pucerons Cathy nous propose une voici une recette écolo très simple mais très efficace, naturelle et à la portée de tous, pour venir à bout des pucerons. Les pucerons ne sont pas toujours gênants mais il faut savoir qu’ils attireront des coccinelles, des chrysopes et les syrphes. En cas de fortes invasions, il peut être nécessaire d’intervenir avec l’une des solutions naturelles proposées ci-dessous. Halte aux pucerons ! ! Les ingrédients de la lutte anti-pucerons une tête d’ail blanc,1 litre d’eau du robinet etun petit pulvérisateur en plastique d’1 litre> Écraser avec un pilon toutes les gousses de la tête d’ail, mélanger avec un litre d’eau du robinet - > Laisser macérer la préparation pendant 24 h - > Puis filtrer avec une passoire, remplir le pulvérisateur avec la « potion » obtenue -> Pulvériser ; c’est tout ! L’absinthe, radicale contre les pucerons On connaît surtout l’absinthe comme ingrédient d’une boisson fort prisée au 19ème siècle. Les substances efficaces contre les pucerons

Bouturage de vivace, plante et arbuste Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Marre - M. Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin Bouture de tête simple

Related: