background preloader

Énergies

Énergies

Site jeune - EDF CEA Vous souhaitez préparer un exposé en sciences, travailler un TIPE ? ou bien réviser certaines notions scientifiques ? Le CEA met à votre disposition de nombreux contenus pédagogiques et supports multimédias dans les domaines suivants : énergies, énergie nucléaire, énergies renouvelables, radioactivité, climat, technologies, santé et sciences du vivant, physique-chimie, Univers. Découvrez également les nombreux métiers de la recherche scientifique via des témoignages et des fiches métiers. Animations interactives (29 documents) Podcasts - La physique des super-héros (20 documents) Livrets thématiques (19 documents) Les Savanturiers (28 documents) ​Découvrir les métiers scientifiques

Tara Junior Avantages et inconvénients des énergies renouvelables Les énergies renouvelables Les énergies renouvelables sont des énergies dont les sources de production se renouvellent en permanence. Elles se différencient des autres formes d’énergie dont les stocks de ressource (pétrole, gaz, charbon, uranium,…) sont limités et épuisables. Il existe six catégories d’énergies renouvelables : l’hydraulique, l’éolien, le solaire, la géothermie, la biomasse et les énergies marines. Les formes d’énergies renouvelables L’énergie hydraulique demeure la source d’énergie renouvelable la plus largement exploitée dans le monde (plus de 85%). Toutefois, d’autres formes d’énergies renouvelables ont fortement progressé ces dernières années, notamment la biomasse et l’éolien. Énergie hydraulique (voir fiche technique spécifique) : production d’électricité basée sur l’énergie des cours d’eau. Production annuelle hydroélectrique en France : 61,6 TWH Énergie éolienne : production d’électricité basée sur le souffle du vent. Production annuelle éolienne en France : 3,5 TWH

Energies Renouvelables World of Change: Global Temperatures : Feature Articles The world is getting warmer. Whether the cause is human activity or natural variability—and the preponderance of evidence says it’s humans—thermometer readings all around the world have risen steadily since the beginning of the Industrial Revolution. (Click on dates above to step through the decades.) According to an ongoing temperature analysis conducted by scientists at NASA’s Goddard Institute for Space Studies (GISS) and shown in this series of maps, the average global temperature on Earth has increased by about 0.8°Celsius (1.4°Fahrenheit) since 1880. Two-thirds of the warming has occurred since 1975, at a rate of roughly 0.15-0.20°C per decade. But why should we care about one degree of warming? The global temperature record represents an average over the entire surface of the planet. A one-degree global change is significant because it takes a vast amount of heat to warm all the oceans, atmosphere, and land by that much. References Hansen, J., R.

Les énergies fossiles inconvénients et avantages Énergie en France La consommation d'énergie finale (au niveau des consommateurs) de 2018 se répartissait comme suit par source primaire d'énergie : L'électricité représentait 25 % de la consommation finale d'énergie en France en 2018. Elle provenait en 2019 pour 69,9 % du nucléaire, pour 21,1 % de sources d'énergies renouvelables (production hydroélectrique : 10,9 %, éolien : 6,1 %, solaire : 2,0 %, bioénergies : 2,0 %) et pour 9 % de centrales thermiques fossiles (surtout gaz : 6,7 %). La France se place au 2e rang mondial des producteurs d'énergie nucléaire après les États-Unis, et au 1er rang pour la part du nucléaire dans la production d'électricité. Les émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à la production et à l'utilisation d'énergie représentaient 78,3 % des émissions totales de la France en 2014 ; elles ont baissé de 16,8 % entre 1990 et 2014. Vue d'ensemble[modifier | modifier le code] Production[modifier | modifier le code] Consommation finale[modifier | modifier le code] Autres données :

Related: