background preloader

Énergies

Énergies
Related:  Energies fossiles et renouvelablesEnergies fossiles et renouvelablesEnergies fossiles et énergies renouvelables

Site jeune - EDF Les sources d’énergie durables Nous avons à notre disposition d’énormes quantités d’énergie durable. Mais il faut savoir s’en servir. Les sources d’’énergie solaire, éolienne, hydraulique, et la biomasse sont des sources durables car elles sont renouvelables : on pourra en disposer chaque jour nouveau tant que le Soleil nous inondera de sa lumière. Quelques chiffres : – La lumière du Soleil apporte sur Terre à chaque instant environ 10 000 fois l’énergie que l’humanité consomme. -Une surface exposée au Soleil en haut de l’atmosphère reçoit environ 1366 W par m2 de surface perpendiculaire à ses rayons. – L’Europe du Nord reçoit entre 2 et 3 kWh par jour et par m2, la France entre 3 et 5 , et l’ Afrique du Nord entre 5 et 6. – Par comparaison, un adulte a besoin d’environ 3 kWh par jour sous forme de nourriture. Le flux d’énergie venant du Soleil est donc gigantesque ! Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité quand ils sont éclairés, avec un rendement de 15 à 18 % pour les panneaux standards grand public.

Infographie : chronologie des négociations climat depuis 1988 - Ambassade de France en Indonésie, au Timor oriental et auprès de l'ASEAN - 1988. Création du GIECLe Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, IPCC en anglais), placé sous l’égide du PNUE et de l’OMM, est chargé du suivi scientifique des processus de réchauffement climatique. - Juin 1992. Sommet de la terre à Rio de Janeiro (Brésil). - Décembre 1997, COP3 : Adoption du Protocole de Kyoto (à la Conférence de la CCNUCC à Kyoto).Pour la première fois, 37 pays développés et en transition s’engagent sur des objectifs contraignants de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre pour atteindre une réduction globale de ces émissions de 5,2% entre 2008 et 2012 par rapport à 1990. 193 pays ont depuis ratifié le protocole, qui entré en vigueur en 2005. - 2002. - Novembre 2001. - Février 2005. - 2005. classée année la plus chaudeUn rapport de la NASA constate que 2005 a été la plus chaude depuis la fin du 19ème siècle. - 2007. - Mai 2007. - Octobre 2007. - Décembre 2007. - 3-14 décembre 2007 (COP13 CMP3, Bali, Indonésie). - 12 décembre 2008.

Energies Renouvelables Avantages et inconvénients des énergies renouvelables Les énergies renouvelables Les énergies renouvelables sont des énergies dont les sources de production se renouvellent en permanence. Elles se différencient des autres formes d’énergie dont les stocks de ressource (pétrole, gaz, charbon, uranium,…) sont limités et épuisables. Il existe six catégories d’énergies renouvelables : l’hydraulique, l’éolien, le solaire, la géothermie, la biomasse et les énergies marines. Les formes d’énergies renouvelables L’énergie hydraulique demeure la source d’énergie renouvelable la plus largement exploitée dans le monde (plus de 85%). Toutefois, d’autres formes d’énergies renouvelables ont fortement progressé ces dernières années, notamment la biomasse et l’éolien. Énergie hydraulique (voir fiche technique spécifique) : production d’électricité basée sur l’énergie des cours d’eau. Production annuelle hydroélectrique en France : 61,6 TWH Énergie éolienne : production d’électricité basée sur le souffle du vent. Production annuelle éolienne en France : 3,5 TWH

Quelle énergie durable pour demain ? Il faut se rendre compte de la quantité d’énergie que l’on consomme ! Elle est devenue gigantesque, et cela impacte le climat. La situation est telle que nous allons devoir changer. Entre 1800 et 1900 la consommation mondiale d’énergie a été multipliée par 5. La consommation d’énergie, si elle était entièrement extraite du pétrole, représenterait une gigantesque piscine que l’on viderait de son pétrole chaque année. Cette consommation d’énergie a aussi un impact sur le climat : le pétrole, le gaz naturel et le charbon, en brûlant, produisent du dioxyde de carbone (CO2) en telles quantités qu’il modifie le climat de la Terre. L’énergie nous pose donc un défi pour les années à venir : • réduire nos émissions de CO2 • utiliser d’autres sources d’énergie, durables En France, nous consommons 50 000 kWh par an et par habitant. A quoi sert cette énergie ? L’énergie est très peu chère par rapport aux services qu’elle rend. Un grand nombre d’appareils numériques envahit les foyers.

Accord de Paris : Le long chemin de la ratification - FRANCE 24 22 avril Barbade, Belize, Territoires palestiniens, îles Marshall, Maldives, Île Maurice, Nauru, Palaos, Sainte Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Samoa, Somalie, Tuvalu 29 avril Seychelles 20 mai Guyane 20 juin Norvège 29 juin Saint-Vincent-et-les-Grenadines 25 juillet Pérou 29 juillet Cameroun 1er août Corée du Nord 22 août Bahamas 1er septembre Îles Cook 3 septembre Chine, États-Unis 7 septembre Laos 15 septembre États fédérés de Micronésie 19 septembre Ukraine 21 septembre Albanie, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bangladesh, Bielorussie, Brésil, Brunei, République Dominicaine, Emirats Arabes unis, Ghana, Guinée, Honduras, Îles Salomon, Islande, Kiribati, Madagascar, Maroc, Mexique, Mongolie, Namibie, Niger, Ouganda, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Sénégal, Singapour, Sri Lanka, Swaziland, Thaïlande, Tonga, Vanuatu 23 septembre Mali 2 octobre Inde 4 octobre Nouvelle-Zélande 7 octobre Allemagne, Autriche, France, Hongrie, Malte, Portugal, Slovaquie

Fin de l'extraction charbonnière en France La production nationale de charbon a subi une baisse constante depuis 1947, passant de 47 millions de tonnes à cette date à moins de 2 millions de tonnes en 2003.Les lourdes pertes d'exploitation subies depuis plusieurs années par le groupe Charbonnages de France (CdF) du fait de ses activités d'extraction du charbon et l'absence de toute perspective d'amélioration de cette situation, ont conduit les pouvoirs publics à mettre en œuvre un programme de fermeture progressive des mines. Ils ont soutenu l'élaboration d'un "pacte charbonnier" signé en octobre 1994 entre la direction du groupe CdF et la plupart des syndicats . Ce texte prévoit la fin de la production nationale de charbon en 2005. La fermeture des mines suppose le traitement des séquelles environnementales par la mise en œuvre des procédures administratives d'arrêt des travaux miniers.

Related:  EnergieÉnergie