background preloader

Reconnaître les Insectes - OPIE

Reconnaître les Insectes - OPIE
Related:  Hydrobiologie

Tout sur les insectes -- M I C R O C O X INSECTA : Accueil Les InsectesCeux que j'ai rencontrés dans mes promenades ou sur le chemin de l'école Que vous habitiez en Europe ou n'importe où sur terre, vous pouvez les observer, les étudier, si vous ouvrez grands vos yeux, si vous avez un peu de patience, si vous ne faites pas trop de bruit quand vous vous promenez en forêt, dans la campagne, en ville, en montagne ou au bord de la mer. Et attention: si vous avez un Chien ... vous le laissez à la maison. de chance un Cerf, plein d'Oiseaux, quelques canettes vides, mais aucun d'eux n'apprécie guère les Chiens, ni de loin et encore moins de près (sauf les puces !) N'allez pas penser qu'il faut aller loin, dans quelque contrée sauvage, pour voir tout ça.

Les outils du projet eurEAU@ctions évaluation des connaissances et informatique et multimédia cours en ligne sur les TIC questionnaires interactifs sur le thème de l'eau atelier de formation scientifique programme de formation aux TIC éducation par la technologie (fichier à télécharger 185 Ko) Outils d'accompagnement du Nouveau programme dans le 1er degré de l'enseignement secondaire sites web sur le thème de l'eau vallée virtuelle Brochures : Intérêt et limites des méthodes d'estimation de la qualité de l'eau - par Louis LECLERCQ (english version to download - 1446ko) Les bases de l'étude hydrobiologique - par Louis LECLERCQ et Bernadette MAQUET valisette scientifique cahier de terrain et de laboratoire (english version to download - 200ko) logiciel AQUAKIT interprétation des résultats avec le logiciel EXCEL évaluation du matériel informatique canevas pour la présentation des écoles sur le site web forum de discussion site web cd-rom brochure Université de Liège

La congélation ou l'utilisation du formaldéhyde pour la conservation des échantillons d'invertébrés d'eau douce ( indices biotiques ) ? Dimanche 6 novembre 2011 7 06 /11 /Nov /2011 00:28 Le formaldéhyde ou méthanal ou aldéhyde formique ou communément appelé formol CH2O, est ou était, jusqu'à ce jour, le conservateur des échantillons d'invertébrés neutralisés, lors des prélèvements hydrobiologiques (IBGN ou méthode DCE) Désormais, la médecine du travail oblige les laboratoires à prendre de sévères mesures préventives, pour le conditionnement, le transport et l'utilisation de ce produit. Il est recommandé de ne pas dépasser, dans les échantillons traités, la concentration de 1% ( Il est classé R40 cancérigène de classe 3. Dans l'annexe 1 de la directive 67/548/CE de la classification européenne ); depuis l'arrêté du 13 juillet 2006, le CIRC à classé le formol en catégorie1, comme un produit cancérigène pour l'homme, risques de cancers du rhinopharynx, des fosses nasales et des sinus.C'est en outre un produit irritant pour les muqueuses et pour la peau. Au laboratoire: Les bonbonnes de formol à 36 %. - Gants

Les agences de l'eau | Ensemble, faire de l'eau une ressource d'avenir Cycle de l'eau Le cycle naturel de l’eau. La science qui étudie le cycle de l’eau est l’hydrologie. Elle peut se décomposer en hydrogéologie, hydrologie de surface, hydraulique urbaine, etc. Les différents réservoirs[modifier | modifier le code] L'eau salée liquide des océans : le réservoir le plus importantl'eau douce liquide : cours d'eau, lacs, étangs d'eau douce, marais ;Les glaciers : le flux peut être stocké pour un temps sous forme de neige ou de glace. Les flux entre réservoirs[modifier | modifier le code] L'évaporation[modifier | modifier le code] Les enveloppes terrestres contiennent de l’eau, en quantités variables : beaucoup au sein de l’hydrosphère, moins dans la lithosphère et en faible quantité dans l’atmosphère. L’eau de l’hydrosphère, chauffée par le rayonnement solaire, s’évapore. Les évapotranspirations[modifier | modifier le code] Les précipitations[modifier | modifier le code] Les nuages sont formés de minuscules gouttes d’eau. Le ruissellement[modifier | modifier le code]

Face à la sécheresse, Ségolène Royal met en place la Commission de suivi hydrologique Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a mis en place le vendredi 31 juillet 2015 la Commission de suivi hydrologique afin de faire le point sur la sécheresse que connait actuellement la métropole. 1) Qu’est-ce que la Commission de suivi hydrologique ? La Commission de suivi hydrologique est un lieu d’échange et d’information qui s’intéresse aux conséquences de la sécheresse sur les différents usages de l’eau et sur les milieux naturels. Elle recueille les avis et propositions des différents acteurs concernés sur les mesures préventives ou compensatrices et coordonne les actions nationales de communication. La Commission de suivi hydrologique a été interpellée sur des difficultés locales de maintien d’usages. A moyen et court terme, une réflexion plus générale et à plus long terme doit être engagée avec le ministère de l’Agriculture sur l’évolution des systèmes agricoles vers une moindre consommation en eau. Pour en savoir plus :

Petit cycle de l'eau Le petit cycle de l'eau Le petit cycle de l'eau Visualisez le diaporama Le petit cycle de l'eau L’eau qu’on trouve à l’état brut dans la nature est-elle potable ? Sauf exception, ce n’est pas le cas. Qu’appelle-t-on « le petit cycle de l’eau »? Depuis le XIXème siècle, l’homme a mis en place tout un système pour capter l’eau, la traiter (si nécessaire) afin de la rendre potable, pouvoir en disposer à volonté dans son domicile, en ouvrant simplement son robinet, puis pour collecter cette eau, une fois salie, la traiter et la restituer suffisamment propre, au milieu naturel, pour qu’elle n’altère pas le bon état écologique de ce dernier. Pourquoi avoir mis en place le petit cycle de l’eau ? Tout d’abord, pour répondre à des enjeux de santé publique : l’accès à l’eau potable et à un assainissement de qualité permet de prévenir un grand nombre de maladies liées à l’eau. L’existence d’un tel cycle est un véritable indicateur du niveau du développement d’un pays.

Directive Nitrates : les zones vulnérables en 2013 La directive européenne 91/676/CEE dite Nitrates a pour objectif de réduire la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole. En France, elle se traduit par la définition de territoires (les "zones vulnérables") où sont imposées des pratiques agricoles particulières pour limiter les risques de pollution (le "programme d’action"). Ces territoires et ce programme d’action font régulièrement l’objet d’actualisations. Ces zones ont été révisées en 2012 sur la base des résultats de concentrations des eaux souterraines et superficielles observés en 2010-2011. Aujourd’hui, environ 55 % de la surface agricole de la France est classée en zone vulnérable, cela correspond aux régions où l’activité agricole est la plus importante. Les cinquièmes programmes d’actions en cours de concertation s’appliqueront sur ce nouveau zonage. Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Les algues vertes ‎prolifèrent Dimanche 10 juillet 2011 7 10 /07 /Juil /2011 09:11 L'arrivée dans l'Etang de berre des eaux traitées par les stations d'épuration, sur le parcours des différentes rivières du bassin ( L'Arc, La Touloubre et la Cadière) et contenant des nitrates et des phosphates provoquent, dans un milieu E-fermé et saumâtre, un développement excessif d'algues et l'apparition de fortes odeurs de putréfaction, dès que la températurede l'eau s'accroît. on assiste ici au phénomène caractéristique " d'eutrophisation ". Ce phénomène est amplifié par le déversement de l'eau douce en provenance de l'usine hydro-électrique de St chamas. Chaque jour, des tonnes d'algues vertes s'échouent à Marignane. Ces algues deviennent toxiques lors de leur décomposition. - DROITS RESERVES. Pour conserver ce reportage : . - Pour l'exploiter . Partager l'article ! inShare

Effet des proliférations végétales et paramètres à analyser Vendredi 29 juillet 2011 5 29 /07 /Juil /2011 09:49 La chlorophylle a est la forme vivante de la chlorophylle la plus représentée , chez les algues phytoplantoniques, essentiellement: diatomées et algues vertes ( à l'exception des cyanobactéries ), sa présence est influencée par l'apport de phosphates dans le milieu naturel. Les phaeopigments représentent la partie endommagée ou morte. Leur analyse se fait par fluorimétrie. La somme chlorophylle a et Phaeopigments constitue le paramètre algues du tableau situé à la fin de l'article. Le phytoplancton vit en suspension dans l’eau, son évaluation se fait par le biais de la mesure des pigments chlorophylliens spécifiques de la matière végétale soit vivante : la chlorophylle a. soit dégradée :les phéopigments. Les classes de qualité: Méthode par altération. Partager l'article ! inShare

Related: