background preloader

Les éco-quartiers sont-ils le futur de la ville ?

Les éco-quartiers sont-ils le futur de la ville ?
C’est dans les villes que sont consommés 75% de l’énergie mondiale. Elles sont encore très dépendantes des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel). Ces cinquante dernières années, les villes européennes se sont étendues en moyennes de 78% alors que les populations ne grossissaient que de 33%. L’étalement urbain entraîne un allongement des distances et donc une augmentation du trafic automobile. La question se pose aujourd’hui dans les mêmes termes, mais d’une façon accélérée, dans les métropoles des pays émergents. L’idée de faire de la ville le lieu par excellence du développement durable a donc du sens. Si, vingt ans après le Sommet de la Terre, les clignotants sont encore plus rouges qu’alors, certains experts mettent en cause un urbanisme qui ne serait jamais sorti de l’utopie fonctionnaliste issue de la Charte d’Athènes de 1933, séparant les fonctions de la ville (habiter, circuler, travailler, consommer). Enfin et surtout, de quelles marges de manœuvre dispose-t-on ?

Une ferme dans un bunker en plein cœur de Londres AGRICULTURE - Une ferme dans un vieux bunker? Yes sir! Et en plein cœur de Londres en plus. 430 mètres de tunnels, 33 de profondeur, c'est sous le quartier de Clapham que ce projet aussi excitant que loufoque est en train de voir le jour, façon de parler. Pour l'instant, seule une salle du complexe est expérimentée mais, à terme, ce sont bien 2,5 hectares de surface qui pourraient être exploités expliquait le Guardian le 30 janvier. Lire aussi: » BLOG Urbanisme: la ville de demain se construira sur nos toits » BLOG Petite échelle, vrai impact: investir dans l'agriculture familiale pour lutter contre la faim Hydroponie Seulement voilà, dans un bunker souterrain, il n'y a pas de terre. Les plantes sont cultivées sur un substrat neutre, inerte et surtout régulièrement irrigué d'une solution qui apporte à la plante les sels minéraux et autres nutriment dont elle a besoin pour se développer. Et la lumière? Efficacité énergétique Steven Dring, justement. Lire aussi: » BLOG Un toit éphémère?

Stratégie de logement incrémentale par Filipe Balestra et Sara Göransson Architects Filipe Balestra and Sara Göransson have developed a strategy to develop informal slums into permanent urban districts through a process of gradual improvement to existing dwellings instead of demolition and rebuilding. Update: this project is included in Dezeen Book of Ideas, which is on sale now for £12. Developed in Bombay, India, the Incremental Housing Strategy is intended to allow districts to improve organically without uprooting communities. A pilot project will be implemented in Pune, India but the architects believe the strategy could be appropriate in any country with similar urban conditions. The architects have developed three house typologies (below) consisting of simple frames that allow for later expansion. "After creating works for Rem Koolhaas at OMA/ AMO, Neutelings Riedijk, NL architects, and Thomas Sandell, I found it essential to search for the opposite experience: to work for the ones who cannot pay," says Balestra. Above: Life inside a kaccha house I

Pour les villes moyennes, demain, il sera trop tard | Slate.fr Et dire que les villes moyennes étaient si florissantes! De beaux bâtiments publics, un vaste marché et de grandes maisons bourgeoises. Un mariage réussi entre le passé et la modernité. Une économie dynamique et une confiance inébranlable en l’avenir. C’était il y a cinquante ans. Aujourd’hui, la crise des villes moyennes est devenue telle que les géographes Daniel Béhar et Philippe Estèbe n’hésitent plus à parler «d’espaces en voie de disparition». A l’horizon, pas la moindre annonce d’éclaircie, au contraire. Des centres-villes en pleine crise A ce contexte économique et institutionnel particulièrement négatif s’ajoute un autre problème commun à toutes les villes moyennes: la crise des centres-villes. Le développement des grandes et moyennes surfaces aux portes des villes était présenté comme une chance pour l’ensemble des agglomérations, avec des conséquences indolores pour les commerces de centre ville. Le cercle vicieux de la paupérisation Des conséquences territoriales en cascade

« La Guerre des Graines » est en ligne ! | La guerre des graines Nous avons souhaité, les réalisateurs et la production OnYva! Média , que notre film soit accessible à tous et de manière permanente. Nous remercions France Télévision d'avoir accepté cette diffusion par internet, et vous souhaitons à tous un bon visionnage. Partagez sans modération ! Suivez-nous sur notre page Facebook La Guerre des Graines (Bonus de tournages, Interviews Longues, et autres scènes coupées, à suivre sur le blog!) Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Les graines sont-elles une marchandise ou un bien commun de l’humanité au même titre que l’eau ou l’air ? En 100 ans, sous les effets de l’industrialisation de l’agriculture, 75% de la biodiversité cultivée a disparu. L’histoire que nous racontons dans ce documentaire, c’est celle d’une guerre silencieuse, et méconnue et dont l’enjeu est pourtant crucial c'est bien notre indépendance alimentaire qui en dépend.

Ecoquartiers : Hammarby, le développement durable à la suédoise L'actu : A quelques jours du Sommet de Copenhague, la Ville de Paris a organisé, le 30 novembre, un séminaire franco-suédois sur le thème de la ville durable. Objectif : confronter et mutualiser les expériences des deux pays, la Suède étant réputée pour ses initiatives innovantes en matière de développement durable. Parmi les projets exposés, celui du quartier d’Hammarby est venu prouver qu’il était possible de conjuguer croissance économique et démarche écologique. Ancien quartier de docks industriels, Hammerby-Sjostad est devenu un modèle de ville verte qui fait la fierté de la municipalité de Stockholm. Alliant proximité avec le centre-ville et rapport privilégié avec la nature, Hammarby constitue un système expérimental de gestion de l’énergie, de l’eau et de la récupération des déchets. La transformation de ce quartier délabré a commencé au milieu des années 1990. Découvrez également notre diaporama sur l’architecture durable en Suède.

Obras - architecture / espace public / urbanisme / paysage - F. Bonnet et M. Bigarnet - Equipe obras architectes Marc Bigarnet et Frédéric Bonnet, nés en 1965, ont fait ensemble leurs études d'architecture à Saint-Etienne. Ils gagnent en 1994 le concours Europan 3 à Alicante, pour une aventure de dix ans qui fonde leur expérience commune : paysage, architecture, urbanisme. L'agence « Obras » née de ce projet est créée en 2003, année où elle est lauréate du parc portuaire des docks du Havre (Grand prix Auguste Perret 2009). Les deux associés enseignent depuis 1998. Neuf architectes collaborent aujourd'hui à l'agence Obras qui est implantée à Paris et à Lyon. Le travail porte sur des études stratégiques sur des grands territoires, des espaces publics, des logements, de l'urbanisme opérationnel sur plusieurs quartiers. Prix et récompenses depuis 1994 : 2014 Grand Prix d'urbanisme attribué à Frédéric Bonnet 2013 Obras nominé au Grand Prix Architecture Urbanisme et Environnement du Rhône - Place du 8 Mai 45 à Odenas (69) 2010 Nominé au Grand Prix d'Urbanisme 2010 (Laurent Théry Lauréat) Thomas Beillouin

Quelles sont les régions qui ont le plus souffert de la crise de 2008? Il y a eu un avant et un après crise de 2008. Dans le dernier numéro d'Insee Première consacré aux croissances régionales, l'Institut distingue deux périodes. Avant et après 2008, année de la plus grave bancaire et financière depuis 1929 qui s'est ensuite propagée à l'économie réelle en 2009. Avant cette date, l'Insee constate bien des écarts de croissance selon les régions mais ils pouvaient être relativisés. "De 1993 à 2007, les écarts de croissance entre régions sont modérés : en moyenne, les PIB régionaux augmentent en volume dans une fourchette allant de + 1,3 % par an en Picardie à + 2,8 % par an en Corse et en Languedoc-Roussillon", précise l'Insee. Et ensuite ? Les régions de la façade atlantique sont sorties de la crise Outre la Corse, quelles sont les régions les plus dynamiques qui ont retrouvé le chemin de la croissance depuis 2008 ? L'Histoire n'explique pas tout La spécialisation sectorielle n'explique pas à elle seule ces écarts de croissance, loin s'en faut.

Démondialisation ? La « dé-dollarisation » du monde s’accélère:: Novopress.info – arme de réinformation massive 12/07/2014 – PARIS (NOVOpress) - Peut-on parler de démondialisation ? Alors que l’administration Obama continue à s’aliéner de nombreux pays amis autour de la planète, un nombre croissant de voix remettent en question la toute-puissance du dollar américain dans le commerce mondial. Il y a quelque temps, nous avions décrit comment la Russie s’est lancée dans sa stratégie de « dé-dollarisation », avec en particulier Gazprom qui demande maintenant à ses grands clients de payer dans des monnaies autres que le dollar. Mais ceci ne concerne plus seulement la Russie. Comme vous lirez de ci-dessous, la Chine et la Corée du Sud viennent de signer un accord majeur pour faciliter leurs échanges commerciaux en utilisant entre eux leurs propres monnaies nationales, et les Français évoquent maintenant leur besoin d’utiliser « moins de dollar et plus d’euro ». Si le PDG de Gazprom avait fait une telle déclaration cela n’aurait étonné personne. Sources : Bloomberg / Le Figaro / Shadowstats

Ce n'est qu'une étape avant la climatisation des quartiers !!
c'est un peu tôt ... by topcity Nov 26

Related: