background preloader

Massacre en Corée

Massacre en Corée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation de l'œuvre[modifier | modifier le code] C'est une reprise d'un tableau de Francisco de Goya, Tres de Mayo qui présentait les troupes françaises fusillant des civils en Espagne, sous les ordres de Joachim Murat, et aussi d'un tableau de Manet, L'Exécution de Maximilien. Dans ces années-là, Pablo Picasso s'affranchit des idées communistes. Cependant, cette œuvre est une œuvre engagée, rejoignant la propagande maoïste de l'époque selon laquelle la Guerre de Corée n'était rien d'autre que le massacre de ses habitants par les troupes américaines. Analyse du tableau[modifier | modifier le code] Il se dégage du tableau une impression générale de désolation, les couleurs tirent vers le gris. Le groupe d'hommes représente la force militaire, soulignée par la disproportion des armes et leur technicité aberrante (trois trous au bout des fusils non alignés avec le futur trajet de la balle), la joie de la technique. Le tableau sur google Images Related:  HDA : Massacre en CoréeMassacre en CoréeCorée

Interview de Pablo Picasso - Vidéo Ina.fr Liens Pablo Picasso Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pablo Picasso Pablo Picasso en janvier 1962. Œuvres réputées Compléments Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 (à 91 ans) à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol[1] ayant passé l'essentiel de sa vie en France. Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d'art du surréalisme. Biographie Enfance et famille En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Blasco était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. Le peintre débutant L'artiste ne signe plus ses toiles du nom de Ruiz Blasco mais de celui de Picasso à partir de 1901 À Barcelone en 1896, il est reçu à l'École de la Llotja, où enseigne son père, ayant exécuté en un jour le sujet de l'examen pour lequel on laisse généralement un mois aux candidats[13]. Période bleue

La Guerre et la Paix de Picasso | Blog Histoire – Géo La guerre et la paix de Picasso <p>JavaScript est requis pour lire <a hreflang="fr" type="video/mp4" href=" guerre et la paix de Picasso</a>.</p> Les deux œuvres de Picasso La Guerre et La Paix sont installées dans la chapelle du château de Vallauris en 1959. Le choix par Picasso de la chapelle pour l’édification de son temple de la Paix s’inscrit dans un mouvement de redécouverte de l’art sacré, qui connaît un indéniable engouement dans les années 50. L’édifice ancien contribue à donner à La guerre et la Paix, avec ses évidentes références à l’art antique, voire à l’art rupestre, un ancrage sacré et universel. Après Guernica, en 1937, et Massacre en Corée, en 1951, La Guerre et la Paix est, pour Picasso, la dernière manifestation de son engagement politique: un manifeste pour la paix. J'aime : J'aime chargement… Ce contenu a été publié dans A visiter, Histoire des arts, Première COM /STMG.

Guerre de Corée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre de Corée a lieu du au entre la République de Corée (Corée du Sud), soutenue par les Nations unies, et la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), soutenue par la République populaire de Chine et l'Union soviétique. Elle résulte de la division de la Corée (en) à la suite d'un accord entre les Alliés victorieux de la guerre du Pacifique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La péninsule Coréenne était occupée par l'empire du Japon depuis 1910. L'échec de tenue d'élections libres dans la péninsule en 1948 aggrava la division entre les deux côtés ; le Nord établit un gouvernement communiste, tandis que le Sud établit un gouvernement pro-américain. Le conflit se déroula en quatre phases principales[20], : Les négociations reprirent alors et la guerre s'acheva le , lorsqu'un armistice fut signé. Partition de la péninsule[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code]

Massacre in Korea – Picasso (Part 2: The painting itself) | Art's in the Right Place So, you’ve read the backstory, now for the technical analysis of Picasso’s Massacre in Korea… The key points of the analysis are listed as follows with the full descriptive text after the jump for those that want to read it: Massacre in Korea (1951) Pablo Picasso Massacre in Korea was painted using oil on plywood on 18th January, 1951 and measures 110 x 210cm.Compositional separation of men and women into geometrically shaped groups – weakly defined triangular shape denotes female and child victims, strong square for aggressive male soldiers. Overall the painting is clear in its basic sympathies. Full analysis in unrelenting and microscopic detail: Massacre in Korea was painted using oil on plywood on 18th January, 1951 and measures 110 x 210cm. The grouping of the female and child figures on the left is in a very loosely triangular arrangement which peaks at the elbow of a pregnant woman, directly above a mother and child while the male figures to the right are arranged as a neat square.

Vie de Pablo Picasso | Musée Picasso Paris Pablo Picasso,La mère et la sœur de l’artiste brodant, 1896.Aquarelle, encre brune et rehauts de gouache blanche sur papier vélin aquarelle à grain épais, 16,6 x 22,3 cm.Dation, 1979, MP409 (recto).© Succession Picasso 2013.Cliché : RMN-Grand Palais / Thierry Le Mage. Liens directs : 1891-1895 : La Corogne1895-1904 : Barcelone / Paris / Madrid1904-1907 : vers Les Demoiselles d’Avignon1908-1915 : l’aventure du cubisme1915-1924 : la guerre et l’après-guerre, Ballets russes et classicisme1924-1935 : Picasso et les surréalistes1936-1939 : la guerre d’Espagne1939-1945 : la guerre et l’Occupation1946-1954 : la « joie de vivre »1954-1967 : Picasso parmi les Maîtres1968-1973 : dernières années 1880-1891 : Málaga Pablo Picasso,Carnet 1, folio 1 verso : portrait de Carles Casagemas, hiver 1899-1900.Fusain sur papier, 30,5 x 21 cm.Dation, 1990, MP1990-93 (1v).© Succession Picasso 2013.Cliché : RMN-Grand Palais / Madeleine Coursaget. 25 octobre 1881 1891-1895 : La Corogne Premiers tableaux à l’huile.

De Goya à Yue Minjun, deux siècles d’art contre l’exécution Execution, Yue Minjun Voici le tableau le plus cher de la peinture chinoise contemporaine. Mais c’est surtout une toîle qui a une histoire. « Execution », de Yue Minjun, est directement inspiré par la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen en 1989, mais plonge aussi dans l’histoire de l’art : Manet et Goya. Ironiquement, l’artiste, devenu une des stars de l’art contemporain chinois, est quelque peu embarrassé aujourd’hui par la référence à Tiananmen. Lorsque le tableau a été vendu à un collectionneur jusqu’ici anonyme (voir son interview sur CNN) par une galerie de Hongkong en 1995, une des conditions de la vente était qu’il ne devait pas être montré en public, sous peine de mettre en danger l’artiste. Vendredi, la toîle a été mise en vente chez Sotheby’s, à Londres, atteignant le prix record, pour une peinture chinoise contemporaine, de 4,1 millions d’euros. « Cette peinture exprime mes sentiments, ce n’est pas une critique ». Tres de Mayo, Francisco Goya

Related:  HIDA oeuvre libremassacre en coréeOeuvre libre.Oeuvre libreHistoire des arts OBJET LIBRE