background preloader

MapTools.org

MapTools.org

http://www.maptools.org/

Related:  Outils carto

Measuring Elevation, Distance And Area In Google Maps Zonum Solutions, the source of such utilities as shp2kml, kml2shp, kml2x, and DigiPoint, has just released another good one. MapTool not only lets you determine the coordinates and elevation of any point in Google Maps, but also lets you measure both distances and area directly in Google Maps as well. Go to the MapTool website, and move the cursor around the map – the coordinates will appear in the upper left-hand corner.

The GMT Home Page GeoSilk GeoSilk is a set of icons designed for open source web-based geospatial software. The set is an extension of Mark James's Silk icons—probably the most widely used set of icons on the web—that incorporates metaphors for spatial constructs defined by Jody Garnett's uDig icons. Take a gander at the full set or download it from the SVN repository. GeoSilk is available under a Creative Commons Attribution 3.0 License, meaning anyone may use it for any purpose and make any changes they like.

Des cartes sur vos sites : quelques bonnes pratiques Le numérique n’a pas remis en question la puissance des cartes comme support de représentation de l’information géographique ou géolocalisée. Au contraire, avec l’interactivité, il leur a apporté une dimension supplémentaire qui a encore accru leur intérêt et fait apparaître de nouveaux usages. Sur le Web, les cartes sont maintenant des éléments communs de l’expérience de navigation, rencontrées dans une multitude de contextes. Les cartographes considèrent comme vertus cardinales la lisibilité et la pertinence de l’information portée par une carte, sans négliger son aspect esthétique. Des valeurs proches de celles du développement Web ! Pourtant, le plus souvent, la problématique des cartes sur le Web concerne assez peu la cartographie à proprement parler.

Les Tuiles OpenStreetMap dans QGIS - ReLucBlog OpenStreetMap met ses tuiles à disposition via le protocole TMS (Tile Map Service : ). Il est aussi possible d'utiliser ce protocole pour récupérer des tuiles Mapquest ou Google Maps. TMS est un protocole plus simple que le WMS (Web Map Feature), et est beaucoup utilisé dans les applications cartographiques web via les librairies OpenLayers ou Leaflet (qui le gèrent en natif). En tant que contributeur OpenStreetMap et Qgis, j'ai été assez gêné de ne pas pouvoir utiliser simplement les tuiles OpenStreetMap comme un fond référentiel dans mes projets Qgis. Il existe bien un plugin qui aide l'utilisateur à récupérer puis afficher les tuiles, mais je cherchais une solution plus simple. C'est pourquoi j'ai regardé naturellement la documentation de la librairie Gdal.

Créer une carte personnalisée avec Google Maps Engine Lite Beaucoup d’internautes utilisent Google Maps pour rechercher une localité, voyager virtuellement avec Streetview, naviguer en voiture, à vélo ou à pied, ou encore s’informer des conditions de circulations. Le service permet également de créer des cartes, collaboratives ou non, publiques ou privées. Malheureusement, cette fonctionnalité est assez limitée : il n’est par exemple pas possible de personnaliser les marqueurs, on peut simplement en apposer tracer des lignes qui suivent ou non les routes et dessiner des formes. Afin de réaliser des cartes plus en détails, Google propose désormais d’utiliser un nouvel outil, Google Maps Engine Lite. Si vous avez déjà créé une carte avec Google Maps, vous ne serez pas perdu : le service fonctionne plus ou moins de la même manière.

Intégrer une carte avec Google, Mappy ou OpenStreetMap La semaine dernière, je lisais sur le site geek de l’ami Nicolas que comme Wikipedia, Apple et Foursquare allaient d'ici peu utiliser OpenStreetMap à la place de google map. Cela m'a incité, à vous proposer un petit article sur l’intégration de cartes avec des marqueurs personnalisés sur vos sites avec 3 outils. Google map, qui est très rependu, mais dont l'utilisation sur des sites a fort trafic nécessite l’achat d'une licence d'utilisation, Mappy qui fait partie du groupe pages jaunes (on retrouve d'ailleurs leur carte sur l'ensemble des sites du groupe) et différentes intégrations d'OpenStreetMap , un projet de cartographie libre (à la manière par exemple de wikipédia) animé par des internautes et que je vous propose de mettre en œuvre grâce à la librairie Leaflet

Utilisation simplifiée et améliorée de Google Street View QsView propose une façon plus simple et plus complète d’explorer le monde représenté sur Google Street View qu’à partir de l’interface présentée par Google. Pour commencer, on commence à saisir le nom ou l’adresse d’un emplacement pour y être transporté virtuellement sur Street View. A partir de la vue, on dispose de quelques options intéressantes en cliquant en haut de l’écran sur les icônes des fonctions ou via des raccourcis clavier équivalents : Bien entendu, on dispose aussi des commandes classiques de navigation et de zoom à la souris ou au clavier pour se promener librement autour d’un endroit. Source : QsView

Related: