background preloader

Tutoriel : comment exploiter ses données Twitter

Tutoriel : comment exploiter ses données Twitter
La possibilité de sauvegarder les données de ses comptes sur les réseaux sociaux est une demande de nombreux utilisateurs. Mais que faire ensuite de ces fichiers recueillis ? L’exemple récent du droit de télécharger ses archives Twitter doit permettre à tout internaute non seulement de les consulter, mais aussi de les exploiter. En ce sens, un nouveau projet initié par des chercheurs en Suisse : Pegasus Project (Plate-forme d’expérimentation en humanités numériques/digitales, réseaux sociaux, Twitter, influence sur le web et visualisation de données) propose 2 dossiers très intéressants : Données Twitter libérées : explication – l’un sur une explicitation de la libération des données par Twitter avec 4 points évoqués : L’intérêt d’être en possession de ses données… et de pouvoir les parcourirEnjeuxComment les obtenir ? Tutoriel : exploiter ses données Twitter – le Tutoriel : exploiter ses données Twitter Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe Related:  Big Data

David Leigh : Les journalistes doivent apprendre à utiliser le big data © The Guardian Comment avez-vous préparé cette exclusivité avec une telle discrétion? David Leigh. Au Guardian, nous travaillons avec l'International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) sur ce dossier depuis plus de quinze mois. Au total, 86 journalistes d'une quarantaine de pays ont pris part à cette enquête d'une manière ou d'une autre. Le Guardian connaît une mutation profonde. D.L. Il y a quelques années, l'affaire Clearstream a induit beaucoup de journalistes en erreur, en raison de faux noms qui avaient été ajoutés sur de faux listings. D.L. Ce scoop mondial marque-t-il l'avènement d'une nouvelle forme de journalisme? D.L.

Twitter et documentation : suggestions d'utilisation au CDI Utiliser Twitter au CDI Veille informationnelle - Mettre Netvibes et Twitter en relation - Prise d’informations Annonce des nouveautés du CDI Promotion/information/échanges autour d’un blog professionnel Twitter outil pédagogique Apprendre à utiliser un réseau social Animer un atelier écriture Echanger avec les élèves autour d’une recherche précise Communiquer autour d’un projet, d’un évènement. Sélection de ressources à consulter sur le web sur Twitter et le droit, et Twitter et éducation. Utiliser Twitter au CDI Les mises à jour sont régulières : voir à la fin de la page les nouveautés. Veille informationnelle La veille informationnelle est une activité professionnelle quasi quotidienne chez les profs docs. Elle a bénéficié depuis quelques années de nouveaux outils la rendant plus efficace. Mettre Netvibes et Twitter en relation La relation entre Netvibes et Twitter s’est d’ailleurs cimentée grâce à des applications intermédiaires. Prise d’informations Mise à jour 3 novembre 2009 Autre exemple : en ECJS

Ogilvy One muscle sa data Ogilvy One, l’agence de marketing relationnel d’Ogilvy, renforce son expertise Data en plaçant à la tête du département Stéfan Galissié au poste créé de chief data officer. Il était dernièrement chez Yves Rocher en tant que directeur intelligence clients et CRM Interactif . Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Stéfan Galissié prend également en charge les activités Shopper Data (Ogilvy Action) ainsi que la Data performance au sein du groupe, notamment au travers du développement de l’offre data de Néo@Ogilvy. En tant que chief data officer, il prend la tête d’une équipe data consolidée par l’arrivée de 4 nouveaux consultants.

Améliorez votre maîtrise de Twitter : 5 conseils pour rédiger le tweet parfait Savez-vous que Twitter reçoit plus de 500 millions de tweets par jour ? Cette statistique impressionnante confirme que Twitter est directement au centre de cette ère « d’économie d’attention », alors que votre message doit concurrencer avec des millions d’autres messages envahissant au même moment les timeline de vos abonnés. Ce n’est pas plus grave si votre objectif est de nature purement personnelle, soit de dialoguer uniquement avec vos amis en ligne, ou encore si vous êtes plutôt du type à ne pas trop interagir, choisissant plutôt de vous abonner aux profils de vos acteurs ou athlètes préférés. Cependant, dans un cadre professionnel, que vous soyez un employé, consultant ou une entreprise, il devient primordial de se démarquer au sein de cette masse de tweets. Après tout, si Twitter représente des bénéfices intéressants au niveau de l’interaction avec votre clientèle et de vos pairs, encore faut-il que votre message soit lu. Avant de commencer – Les objectifs Un tweet se doit d’être :

Data journalism in action: what is Facts are Sacred about? | News "Comment is free," wrote Guardian editor CP Scott in 1921, "but facts are sacred". He was writing his manifesto for the Guardian newspaper on its first century, a set of ideals journalists can still sign up to. "Fundamentally it implies honesty, cleanness, courage, fairness, a sense of duty to the reader and the community." Ninety years later, publishing those sacred facts has become part of the establishment, a new type of journalism in itself: data journalism. Only four years ago, when we launched the Datablog, all this was new. It goes like this: Is data journalism? But once you've had MPs expenses and Wikileaks, the startling thing is that no-one asks those questions anymore. We wanted to show with this book how we do it. It's not just about reporting and news organisations – data has become the hope for companies across the world, a potential source of revenue, either in exploiting it or in helping others analyse it. More data World government data Development and aid data

Twitter : 14 pratiques à éviter Twitter est un réseau social qui continue de monter en puissance, notamment au niveau des adolescents. Une étude récente montre qu’il rejoint presque Facebook comme réseau social le plus important à leurs yeux. Le corollaire est que bon nombres de personnes en sont encore au stade de l’apprentissage et des erreurs qui y sont associées. Vous avez deux types d’erreurs, celle qui sont admises généralement et celles qui sont perçues comme telle par une partie des utilisateurs uniquement. Mettre en évidence des erreurs ou mauvaises pratiques est un moyen d’éviter de les reproduire, c’est le but de ce billet. Catégorie d’erreurs #1 : le Profil Vous pouvez cumuler 5 erreurs quand vous créez un compte et que vous ne le configurez pas 1-. Importance : 10/10 L’image de profil affichée par défaut sur Twitter est un oeuf sur un fond de couleurs qui peuvent varier. Vous pouvez mettre une photo, un logo ou encore un avatar. La taille de votre header doit idéalement être de 81px * 81 px 2-. 3-. 4-. 5-. 6-.

Le «data design», nouvelle science de l'information? Près de 90% des données dans le monde ont été produites au cours des deux dernières années. Ces informations sont aussi de plus en plus complexes. Les comprendre en un clin d'œil, tel est l'objectif de la «datavisualization», ou visualisation de données, incarnée par le journaliste et designer anglais David McCandless. Datavision, son dernier livre paru en octobre 2011, est exclusivement composé de dessins et de graphiques. Pas seulement des diagrammes et des camemberts, mais des représentations beaucoup plus sophistiquées. Car le vocabulaire graphique s'enrichit pour devenir quasiment illimité, ce qui permet de s'approprier des données de manière plus évidente, de mieux les mémoriser et surtout de leur donner du sens. Un travail de storytelling de la data «Pour nos clients, c'est un moyen de toucher un public plus large», explique Assaël Adary, président d'Occurrence, institut d'études spécialisé dans l'évaluation de la communication. Une science pour donner du sens

Quantified Self (1/3) : Mettre l’informatique au service du corps Assister à une conférence du Quantifed Self (QS), comme c’était le cas de cette première édition européenne, qui se tenait à Amsterdam, c’est faire l’expérience étrange d’être parmi des gens obnubilés par la mesure de soi et qui interrogent sans cesse ce qu’ils mesurent d’eux-mêmes. C’est être confronté à une multitude de personnes – les « quantifiés » – qui part leurs pratiques mêmes, semblent se distinguer du commun des mortels : « Nous ne sommes pas comme les autres personnes » reconnaissait Gary Wolf en introduction de ces deux jours. Bardés d’outils, d’applications, de techniques de soi et de méthodes, que bien souvent ils inventent en faisant, ces cobayes d’eux-mêmes vous font entrer dans le monde étrange d’une pratique réflexive sur soi-même, visant à faire sens d’une accumulation de données et de chiffres. Comme le faisait remarquer Gary Wolf, le QS vise à « utiliser l’informatique utilement ». C’est un processus actif de réflexivité qui mêle informatique et données.

big-data-le-nouveau-petrole-de-l-economie | Nadia Antonin | Chronique Détails Catégorie : Nadia Antonin Créé le 18 mars 2013 Affichages : 1353 1. « Data is the new oil » déclarait Clive Humby, créateur de la Clubcard de Tesco. Régulièrement, une innovation majeure apparaît avec toutes les fois de nouvelles technologies, de nouveaux métiers et de nouveaux enjeux. Certains qualifient ce phénomène (déluge de données, notamment non structurées) de « quatrième révolution industrielle ». Ce phénomène, en rupture totale avec l’informatique traditionnelle, va transformer le modèle d’affaires des entreprises et entraîner des opportunités et des contraintes. 2. La plupart des experts définissent le « Big Data » à partir de quatre problématiques : les 4V.- Volume : volumétrie- Variété : structure des données- Vitesse : temps de réaction- Valeur : complexité de l’analyse. 3. 3.1 Des opportunités pour les entreprises : la maîtrise du « Big Data » constitue un avantage compétitif décisif 3.2 Une manne exponentielle qui réclame vigilance et législation 4. 5.

Big Data et sécurité : le Big défi RSA Conference, San Francisco - Il y a tout juste un mois nous écrivions que la cyber-intelligence serait probablement le buzzword de 2013. Et à en juger par le thème officiel de cette vingtième édition de la RSA Conference, c’est désormais chose faite. RSA a en effet choisi de célébrer cette année le « Big Data pour la sécurité ». Art Coviello, Executive Vice President de EMC et Executive Chairman de RSA, s’est ainsi lancé dans une nouvelle croisade : permettre à la sécurité de tirer partie au mieux de la quantité d’information issue des systèmes et des applications de l’entreprise. Celle-ci doit selon lui désormais se doter d’une stratégie de sécurité pilotée par l’information (« Intelligence-driven security strategy« ). Passons sur le fait que le terme soit très à la mode et que RSA annonce justement une solution dans le domaine. De son côté, parlant de la lutte contre la fraude interne (nous y reviendrons !)

Related: