background preloader

L'aviation à Verdun - Vidéo Ina

L'aviation à Verdun - Vidéo Ina
26 mai 19668517 vues04min 56s Reportage consacré au rôle de l'aviation tactique lors des batailles de la première guerre mondiale et notamment à Verdun. Le témoignage du Général d'HARCOURT - vétéran de l'escadrille des cigognes- alterne avec des images d'archives d'escadrilles en... + de détails Reportage consacré au rôle de l'aviation tactique lors des batailles de la première guerre mondiale et notamment à Verdun. Le témoignage du Général d'HARCOURT - vétéran de l'escadrille des cigognes- alterne avec des images d'archives d'escadrilles en vol, lors de ravitaillement, de ballon d'observation en rase motte et de manoeuvres de mitrailleuse. Emission JT 20H Production producteur ou co-producteur Etablissement cinématographique et photographique des armées, Office national de radiodiffusion télévision française

http://www.ina.fr/video/CAF94005560

Related:  Batailles 14-18Verdun

La bataille de la Somme 1916 La bataille de la SOMME Juillet – octobre 1916 L'époque de la bataille de la Somme est celle de toute la guerre, à laquelle s'applique le mieux la formule célèbre : « L'artillerie conquiert, l'infanterie occupe. » Les EPARGES fevrier avril 1915 Les Eparges Février – avril 1915 Général Mordacq 1915 c'est, sur le front français, la stabilisation, la guerre d'usure, la guerre de tranchées. LA CRÊTE EST ENFIN PRISE D'ASSAUT Avril 1915 Témoignages autour de l'attaque des Éparges Une collection de vieilles cartes postales de la première guerre mondiale Une collection de vieilles cartes postales françaises datant de la première guerre mondiale, destinées aux soldats et combattants sur le front. Des cartes postales retrouvées par Pilllpat. Magnifique. via / via

La chronologie de la Bataille de la Somme Vous êtes dans : Accueil > Champs de bataille de la Somme > Histoire de la Bataille de la Somme de 1916 Parmi les plus terribles moments de la Première Guerre mondiale figure la bataille de la Somme, aussi tragique que la bataille de Verdun : de juillet à novembre 1916, elle fit, toutes nationalités confondues, plus d’un million de morts, de blessés et de disparus. Dès la fin du conflit, la Picardie et la Somme font l’objet d’un véritable « tourisme de guerre » et, au fil des décennies, des dizaines de milliers de familles anglo-saxonnes viennent chaque année se recueillir devant la tombe d’un aïeul et visiter les monuments commémoratifs.

Verdun . Les Eparges. Meuse La Voie Sacrée, empierrement de la route de Bar-le-Duc à Verdun (Collection : Christine Moitry Sentex) (Agrandir la photo) Bezonvaux, Meuse, 1916- ravin de la fontaine.(Collection Patrice Lamy) Verdun juillet 1916 transport d un canon 155 (Collection Gilbert-Bracquemont) Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. Site dédié aux cartes postales de la Grande Guerre :

Bataille de la Marne (Mondement 1914) Communiqué de JOFFRE au Ministère de la Guerre13 septembre 1914 "Notre victoire s'affirme de plus en plus complète. Partout l'ennemi est en retraite. Partout les Allemands abandonnent des prisonniers, des blessés, du matériel. Les éparges 01/05/2011Lieu du Mois - Mai 2011 - Les éparges Lieu du Mois - Mai 2011 Les Eparges Les batailles des Eparges (1915) La crête des Eparges, au sud-est de Verdun, en bordure des Hauts-de-Meuse, est un des observatoires les plus avancés dans la plaine de la Woëvre. Cartes postales - 14-18 - Destructions Lundi 12 octobre 2009 1 12 /10 /Oct /2009 16:22 Une série de cartes postales illustrant les villes et villages détruits par les ravages de la guerre ou par la barbarie des hommes... Albert (Somme) ruines autour de l'église. Tag : 14-18 , Albert, ruine, première guerre mondiale, 1914 1918 Arras. La grand'place.

Bataille du Chemin des Dames Le terrain Depuis cette date, c'est un secteur relativement tranquille qui n'a pas fait l'objet, depuis la fin 1915, de grosses offensives. Les Allemands tiennent la ligne de crête et les Français sont établis sur les pentes. 21 février 1916 - L'enfer de Verdun Aucune bataille n'a autant marqué la mémoire des Français que celle de Verdun. Tout d'un coup, un déluge de feu Tout commence le 21 février 1916, à 7h30, avec un déluge de feu sur les forts de Verdun et sur les tranchées où sont tapies trois divisions françaises. Puis, l'infanterie allemande monte à l'assaut. Certains soldats sont équipés d'un lance-flammes. C'est la première fois qu'est employée cette arme terrible.

Cartes postales de marraines de guerre Claudia et Léonie Laroche ont été marraines de guerre pendant la première guerre mondiale. Elles correspondaient avec deux soldats au front et ont contribué à maintenir leur moral. Au gré des échanges épistolaires, sur plus de trois ans, les soldats ont nourri pour leurs marraines de tendres sentiments qui contrastait avec ce qu'ils vivaient au front. Un non-lieu de mémoire de la Première Guerre mondiale : la bataille de Guise 1 PROST, Antoine et WINTER, Jay, Penser la Grande, un essai d’historiographie, Paris, Seuil, 2004, Chap. 4 : « Qu’est-ce que faire la guerre ? Tranchées », p. 109-144. 2 A titre d’exemple mentionnons Audoin-Rouzeau, Stéphane, Combattre, une anthropologie historique de la guerre moderne (XIXe-XXe siècle), Paris, Seuil, 2008. Mais SAINCLIVIER, Jacqueline, « L'historiographie en Bretagne et ses vecteurs depuis 50 ans », La Revue d’Alsace, n°133, 2007, p. 117-133, en ligne, montre bien que le fait militaire est pendant longtemps délaissé par l’historiographie bretonne, ce qui n’est pas sans incidence sur le souvenir de la bataille de Guise, où combattent de nombreux Bretons. 3 KEEGAN, John, The face of the battle, A study of Agincourt, Waterloo and the Somme, London, Pimlico - Random house e-books, 2004-2012, p. 61.

La Bataille de Verdun / Verdun et la Grande Guerre / Terre d'Histoire - Mairie de Verdun Côté français, la surprise a été « presque » totale et le choc effroyable. Mais la débandade attendue par l’ennemi n’a pas eu lieu. Les survivants des deux divisions françaises ne battent pas en retraite, ni ne se rendent. A dix contre cent, fusils Lebel contre Mauser et lance-flammes, la défense française s’organise. L’infanterie allemande procède par vagues d’assaut, espacées d’une centaine de mètres. Toutefois, les difficultés du terrain les obligent souvent à progresser par colonnes, désorganisant leur montée en ligne.

Related:  Documentaires