background preloader

C'EST LA SAISON DES ORTIES !

C'EST LA SAISON DES ORTIES !
Voila un exemple de plante aux vertus médicinales remarquables que l'on dédaigne alors qu'elle est à notre dispostion partout dans la nature. Bien des troubles chroniques résistent aux molécules chimiques alors que, dans de nombreux cas, il nous suffirait de suivre une cure prolongée d'orties pour les voir s'améliorer. Composition La feuille d'ortie contient des quantités très importantes de caroténoïdes (6 différents, dont le β-carotène), d'acide folique (vit. B9), de vitamines C et E, de Calcium, Fer, Magnésium, Zinc, Bore et Sélénium. On y trouve aussi, en quantité moindre, des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, D et K, ainsi que de nombreux minéraux : Manganèse, Sodium, Cuivre, Soufre, Iode et Chrome. La feuille d'ortie contient aussi en forte quantité 18 acides aminés différents (sur 20 existants), dont les 8 acides aminés essentiels nécessaires au développement de l'organisme. Propriétés Elle est dépurative, tonique, astringente, stimulante, apéritive, diurétique. Comment les consommer ?

http://agirsante.typepad.fr/agir_sante/2011/04/cest-la-saison-des-orties.html

Related:  Plantes miracle / Miracle plantsOrtieA Classer

Ces aliments qui nous soignent © Jupiter « Que ton aliment soit ton seul remède », disait déjà Hippocrate, père de la médecine. Pourtant aujourd’hui, si certains praticiens n’hésitent pas à nous donner quelques conseils nutritionnels lorsque nous souffrons de troubles digestifs (« mangez du riz et des carottes contre la gastro »), il est rare de s’entendre dire qu’une gousse d’ail peut-être aussi efficace qu’un traitement antibiotique. Le Dr Franck Senninger, médecin nutritionniste, lève le voile sur les dessous de l’alimentation santé.

L'ortie comme aliment L'ortie est une plante sauvage couverte de petits poils piquants et urticants. Aussi détestée qu'adorée, c'est une plante super nutritive qu'il faut cueillir avec le respect qu'elle impose! Valeur nutritive de l'ortie L’ortie une seule plante pour nos besoins Article publié le 5 décembre 2011 L’ortie est un excellent allié de notre santé. Gratuit, facile à récolter et à préparer, il vous apporte une quantité de minéraux, vitamines et autres éléments indispensables à notre organisme. Une consommation régulière sera un atout santé majeur avec des recettes pédagogique pour les enfants. L’ortie est un tonique général : elle redonne force, courage et vitalité. Elle stimule le métabolisme.

Vivre dans une maison de hobbit Quand j’était petit enfant et ado, mon père m’emmenait en randonné dans les alpes et les pyrénées. Vous n’imaginez pas le nombre de village déserté dans les pâturages pyrénéens. Une bergerie en ruine encore bien conservée avait l’habitation du berger sur son toit et le reste du toit couvert de terre et de hautes herbes. Le berger profitait ainsi de la chaleur des animaux et la terre, excellent isolant, ainsi que les hautes herbes qui limitent le vent sur le toit offraient une isolation thermique remarquable.

Ortie - monographie Urtica dioica, Linné ; Urticacées redonne force, courage et vitalité réduit la perte des cheveux soulage les crampes menstruelles et menstruations trop abondantes guérit les problèmes de peau : acné, exéma ou psoriasis Parties utilisées Feuille surtout, racine et graine. Propriétés médicinales Ortie Noms communs : Grande ortie, ortie des jardins. Noms botaniques : Urtica dioica (grande ortie), Urtica urens (petite ortie ou ortie brûlante), famille des urticacées. Noms anglais : Nettle, stinging nettle, garden nettle. Parties utilisées : Parties aériennes et racines. Habitat et origine : Originaire des régions tempérées de l'Eurasie, l'ortie est une herbacée vivace aujourd'hui naturalisée sur tous les continents où il y a des zones tempérées.

Quelques trucs que j’ai appris en 10 ans à enseigner la survie… Il faut s’adapter. Vite. Sinon on souffre. La Boutique » Plantes Médicinales Télécharger la “Liste Boutique” et un “Bon de Commande” pour commander par courrier. Retour Inspirée par les turbulences nuageuses de l'atmosphère vivifiante des Pyrénées de l'Ariège, notre équipe de jeunes, et de moins jeunes, vous présente de nouvelles dynamiques au service de la protection de la biodiversité alimentaire : - De nouvelles alliances, avec des producteurs de semences biologiques, nous permettent, dorénavant, d'augmenter nos grammages : les betteraves passent à 6 grammes, les côtes de blettes à 4 ou 6 grammes, les mâches à 4 grammes, les épinards à 10 grammes, de nombreux radis annuels à 6 grammes, certains radis d'hiver à 4 grammes, certains haricots nains à 80 grammes, certains haricots à rames à 60 grammes… Vincent Delbecque. Éditions Savoirs de Terroirs. 141 pages.

L’ortie, une formidable alliée « Projet En Vie Autres noms : Urtica dioica (latin), Ortie piquante, Grande Ortie, Ortie Dioïque (Français), Nettle, Stingers, Stinging nettle (Anglais), Netel, Brennesselkraut (Allemand), Urtica (Espagnol) Distribution : L’ortie est originaire de l’Eurasie et s’est rapidement répandue en Amérique. L’ortie adore les fosses septiques et les fossés. Elle s’épanouit aussi sur les sols contaminés ou enrichis de nitrates et de déchets d’acide urique. Parties utilisées : - Feuilles (selon les informations présentées ici) - Jeunes pousses - Graines (usages spécifiques) - Racines (usages spécifiques)

Les bienfaits de l'ortie (El Herayeg) ! - Santé pratique - algerielle L’ortie (grande ortie, Urtica dioica, aussi appelée l’ortie brûlante, phobie des jardiniers, est considérée comme une mauvaise herbe, envahissante et coriace. Mais connaissez-vous ses multiples vertus? Ses applications thérapeutiques, cosmétiques et nutritionnelles sont nombreuses, et elle gagne à être redécouverte en cuisine. L'ortie est très riche en vitamines ( B2, B5, B9, C, K), en minéraux (silice, magnésium, fer) et en oligo-éléments (cuivre, zinc).L'ortie constitue un apport en protéines important, supérieur au soja! Les feuilles de l'ortie sont extrêmement riches en vitamine C, l'ortie apporte 6 à 7 fois plus de vitamine C que l'orange. Elle en contient en moyenne 333mg/100g.

L’esprit du « hacker »… Hatsumi Sensei – grand maître de Ninjutsu… magnifique illustration vivante de l’intelligence fluide et sachant sortir du cadre ;)“The Buddha, the Godhead, resides quite as comfortably in the circuits of a digital computer or the gears of a cycle transmission as he does at the top of the mountain, or in the petals of a flower. To think otherwise is to demean the Buddha – which is to demean oneself.” ― Robert M. Pirsig, Zen And The Art Of Motorcycle Maintenance: An Inquiry Into Values

Related: