background preloader

Verso pollice

Verso pollice
Quelques idées reçues à propos de RomeCliquez sur le titre pour afficher/masquer le texte. "Pour que la France vive, l'Angleterre, comme Carthage, doit être détruite", répéta sur Radio-Paris, tous les jours à partir de 1942, un certain J. Hérold-Paquis qui n'a pas précisément laissé un souvenir de grand résistant. En ces temps de culture classique largement répandue - plus largement qu'aujourd'hui en tout cas -, il n'avait nul besoin de préciser, comme Benjamin Constant un peu plus d'un siècle avant lui : "Caton ne répétait pas plus souvent dans le sénat romain delenda est Carthago que Sieyès dans son salon ; Il faut briser la constitution de l'an III". Delenda est Carthago , répétait donc à satiété le vieux Caton, et après lui les "pages roses". Certes... sauf qu'il s'agit encore une citation latine fantôme, et à laquelle on donne une portée qu'elle n'a pas. Cela est d'abord lié, sans doute, au mythe catonien dans son ensemble. Pollice verso Plus récemment, J. médaillon de Cavillargues 1.

http://www.class.ulg.ac.be/ressources/dossiers.html

Related:  RomeBazar temporaireBazar temporaire 3L'Antiquité et nousbazar temporaire 5

Le pouce en bas (pollice verso) condamne-t-il le gladiateur vaincu ? Figurez-vous cette scène : dans l’amphithéâtre, un après-midi d’il y a presque 2000 ans, Kalendio le rétiaire (à droite sur l’image), affronte un autre gladiateur en combat singulier, Astyanax, un secutor, (à gauche). La lutte est âpre, et dans un premier temps, Kalendio réussit à emprisonner Astyanax dans son filet. Il le menace alors de son trident… Astyanax est en mauvaise posture, mais il peut compter sur son grand bouclier pour tenter de parer les attaques. Mosaïque du 4ème siècle après Jésus Christ, exposée au Musée Archéologique de Madrid (source : wikipedia, image dans le domaine public) – registre bas Dans un incroyable retournement de situation, Astyanax réussit à se dépêtrer du filet et prend l’avantage sur son adversaire, qu’il blesse à la jambe avec son glaive court. id. – registre haut L’auteur de cette mosaïque n’a pas représenté l’ultime étape du combat mais on sait que Kalendio n’aura pas la vie sauve. A. B. C. Article Gladiator – Daremberg et Saglio (1877) J.

Civilisations antiques, grecques et romaines: actualités et découvertes - Les actualités du monde antique : découvertes archéologiques, parutions d'articles ou de livres expositions, actualités des musées, informations et médias sur les civilisations anci Massacre au fond d'une piscine romaine L'une des statues sur le fond carrelé de la piscine de la villa de Messalla. Superintendance des biens archéologiques du Latium Sculpture de la tête de Niobé, retrouvée à Ciampino. L'auteur Francois Savatier est journaliste à Pour la Science. Du même auteur -Hélas ! Ovide, Métamorphoses, livre VI À la Renaissance, l’un des grands thèmes de l’art classique était le massacre des enfants de Niobé. Les archéologues ont fait leur découverte dans une propriété privée proche de la petite ville de Ciampino, connue pour accueillir l’aéroport de Rome Ciampino. Quand ont-elles été sculptées et disposées chez Messala ?

Ancient warrior myths help veterans fight PTSD Ajax Defending Greek Ships Against Trojans (Bettmann/CORBIS) A soldier returns home from battle but has brought the war with him. He stares off into the distance, unable to take joy in his family or friends, still hyperalert to threats he no longer faces. This isn’t a tragic news story about a veteran coming back from Afghanistan with a case of post-traumatic stress disorder (PTSD). The Greeks didn’t call it PTSD. The VA estimates that about 1,000 veterans of the Iraq and Afghanistan wars are diagnosed each week with PTSD, and another 800 with depression. People have been struggling for thousands of years with the question of how war changes people and what their loved ones can do about it. Meade calls himself a “mythologist,” and he uses ancient stories from Ireland, Greece, India and other cultures to prod veterans into unloading their experiences and making sense of them over four-day retreats on the West Coast. “Everyone wants to tell their story,” Meade said.

Scars from lion bite suggest headless Romans found in York were gladiators | Science The haunting mystery of Britain's headless Romans may have been solved at last, thanks to scars from a lion's bite and hammer marks on decapitated skulls. The results of forensic work, announced today, on more than 80 skeletons of well-built young men, gradually exhumed from the gardens of a York terrace over a decade, suggests that the world's best-preserved gladiator graveyard has been found. Many of the 1,800-year-old remains indicate much stronger muscles in the right arm, a condition noted by Roman writers in slaves trained from their teens to fight in the arena. Advanced mineral testing of tooth enamel also links the men to a wide variety of Roman provinces, including North Africa, which was another a feature of gladiator recruitment. The conclusions are consistent with York's importance in the Roman world as a provincial capital and major military base for years of campaigning north of Hadrian's Wall.

Velum du Colisée Comment les Romains tiraient un velum sur le Colisee ? « Comment pouvait-on tirer le velum dessus ? » s'étonnait Emile Zola au pied des ruines du Colisée, telles que les montrent les deux photographies ci-aprés, lors d'une visite à Rome, un peu avant 1900. Par velum il entendait un immense ciel de toile ombreuse qui, il ne l'ignorait pas, dès le premier siècle après JC protégeait des ardeurs du soleil les 50 000 places des tribunes du célèbre monument. Quelques chiffres de la page suivante rappellent brièvement les fantastiques réalisations, de pierre et de bois, des Romains. Un siècle, c'est le temps qu'il aura fallu attendre pour trouver sur ce site Internet la première réponse sérieuse à la question d'Emile ! ROME au début du IVe Siècle après JC L'image ci-dessous est une vue partielle de la gigantesque (240 m²) célèbre maquette de Rome de l'architecte archéologue italien Gismondi (1887-1974). Le Colisée en quelques chiffres Ils étaient forts ces Romains ! Amphitheatre de Pompei

Hypocaustes Textes latins En complément de l’article sur le chauffage par hypocauste nous présentons ici un recueil de textes d’auteurs antiques traitant de ce système et de son utilisation dans des structures thermales. Ce recueil n’est pas exhaustif mais présente quelques textes relatifs au système d’hypocauste. Outre le texte original en latin vous y trouverez une traduction française ainsi que quelques renseignements biographiques sur les auteurs. Decimus Magnus Ausonius (310-395 après J.-C.) fut professeur de grammaire et d’art oratoire dans sa ville natale de Bordeaux avant d’être appelé à Trèves pour devenir le précepteur du futur empereur Gratien. Que dire de ces bains construits sur la grève du fleuve ? Macrobius Ambrosius Theodosius fut un sénateur romain qui vécut à la fin du IVème et au début du Vème siècle après J. C’est Sergius Orata qui fut le premier à avoir des bains suspendus, le premier à établir un parc à huîtres près de Baïes. PLINE LE JEUNE, Lettres, V, 24-26 Historique

Discours de Marius devant le peuple "Scio ego, Quirites, plerosque non isdem artibus imperium a vobis petere et, postquam adepti sunt, gerere: primo industrios supplices modicos esse, dein per ignaviam et superbiam aetatem agere. Sed mihi contra ea videtur: nam quo pluris est uniuersa res publica quam consulatus aut praetura, eo maiore cura illam administrari quam haec peti debere. Neque me fallit, quantum cum maximo vestro beneficio negoti sustineam. SALLUSTE, Bellum Iugurthinum, 85 vocabulaire

La chute de l'empire européen Le Déclin: la crise de l'Union européenne et la chute de la république romaine, analogies historiques, de David Engels Professeur d’histoire romaine à l’Université Libre de Bruxelles et européiste convaincu, David Engels pose le constat préliminaire d’un désintérêt croissant du citoyen européen pour l’Europe. Un Européen sur deux serait indifférent au sort de l’Europe si cette dernière venait à disparaître. publicité Cette grave crise de légitimité procède selon lui de l’absence d’une identité réellement commune qui permettrait aux individus de se sentir solidaires de leur passé. La thèse défendue consiste à démontrer comment une société, en perdant ses repères traditionnels, se précipite vers un système impérial et autocratique qui nie les valeurs d’ouverture sur lesquelles elle a été bâtie. La période considérée, caractérisée par la transformation d’une domination indirecte en une domination universelle de Rome sur les peuples, pose la question des mutations de l’identité romaine.

Paestum combat H F

Related: