background preloader

Alimentation équilibrée : quelles sont les proportions idéales ? avec e

Alimentation équilibrée : quelles sont les proportions idéales ? avec e
Related:  cuisine santé, saine (suite)SVT 3ème

Mettez le cabillaud au menu ! Envoyer cette page à un ami Mettez le cabillaud au menu ! Courriel* Séparer les différentes adresses avec un point-virgule(;) De: Votre nom* Votre courriel* Message: * Champs obligatoires ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? 2 février 2015 Publicité Nouvelles Entrevues Dossiers 5 aliments de février qui allient plaisir et santé ! Accueil > Actualités > Dossiers Le cabillaud, source de protéines complètes Considéré comme un poisson maigre se reconnaissant par sa chair blanche, le cabillaud contient peu de matières grasses. « Retour12345Lire la suite » Anais Lhote Gagner des années de longévité Découvrez dès aujourd’hui les nouvelles trouvailles des médecines naturelles Cliquez ici Clinique d'Ophtalmologie Vivez l'expérience d'une meilleure vision avec la correction de la vision par le laser chez IRIS. L'actualité santé en vidéo : L'épidémie de grippe s'installe en France Correction de la vision Prenez rendez-vous pour une consultation sans engagement avec des professionnels qualifiés. Implants dentaires Service Invisalign

groupes sanguins et transfusions Dossier - Des groupes sanguins pour quoi faire ? [Sommaire] [Antigènes] [Anticorps] [Mère-foetus] [Règles immunologiques] [Conclusion] 4- Règles immunologiques de la transfusion sanguine : Eviter le conflit antigène - anticorps La transfusion sanguine aujourd’hui Les situations médicales dans lesquelles on est amené à réaliser une transfusion sanguine à des malades sont fréquentes et variées, au premier rang desquelles les pertes de sang importantes par hémorragie grave. Risque immunomogique et notion de compatibilité Le risque premier lors d’une transfusion sanguine est lié à la possibilité de réunir dans le l’organisme du receveur (la personne transfusée) un anticorps et son antigène érythrocytaire. Figure 4.1 . Compatibilité dans le système ABO : impératif transfusionnel Un individu de groupe AB n’a pas d’IgM anti-A ou B circulantes, il peut donc recevoir du sang des trois autres groupes du système ABO : on parle de receveur universel dans le système ABO. Figure 4.2 .

Stop aux « 5 fruits et légumes » par jour Une partie de vos impôts est utilisée par le ministère de la Santé pour vous seriner sur tous les tons que vous devez manger cinq fruits et légumes par jour. J’ai déjà souvent écrit que cinq portions de fruits et légumes ne me paraissent pas assez, et qu’il en faut au moins huit, ce qui est d’ailleurs plus que facile à atteindre dès que vous vous décidez à faire attention à ce que vous mettez dans votre caddie. Mais il y a un autre grave problème avec ce slogan : manger des fruits ou des légumes est complètement différent. En réalité, ce sont les légumes qu’il faut manger en quantité importante. L’abus de ces fruits et légumes est dangereux pour la santé Dans la catégorie des fruits, ceux dont il faut vous méfier sont les fruits riches en fructose, un sucre qui est mal métabolisé par l’organisme, qui provoque des pics de glycémie (sucre sanguin) et l’accumulation de graisses malsaines dans vos cellules. Il s’agit des ananas, et surtout des oranges, des bananes et des raisins. (1) Sayre R.

Tout savoir sur la greffe Les organes greffés On sait aujourd’hui greffer avec succès six organes différents. Le rein est le plus couramment greffé. Suivent le foie, le coeur, les poumons, le pancréas et des parties de l’intestin. En 2014, ce sont au total 5 357 organes qui ont été greffés. Lire la transcription Les malades concernés Parmi les malades qui peuvent être amenés à recevoir un jour une greffe d’organes, on rencontre des personnes atteintes de malformation cardiaque, de mucoviscidose, d’insuffisance rénale terminale, de certains cancers… On rencontre également des patients de tous âges, du bébé à des personnes de plus de 70 ans. La décision de greffer est prise au cas par cas par un médecin. Le remplacement de l’organe déficient est envisagé par le médecin qui suit le patient lorsque plus aucun traitement ne fonctionne. Le cas de la greffe rénale Si la greffe de rein est rarement vitale, elle change radicalement la vie de celui qui en bénéficie. L’attente du greffon

Le quinoa - Coach en hygiène de vie et santé Le quinoa une petite bille aux grandes vertus Le quinoa est cultivé depuis environ 5000 ans par les civilisations précolombiennes. Ce n'est pas une céréale, mais une herbacée de la famille des chénopodiacées comme les betteraves et les épinards. Son index glycémique est moyen et sa charge glycémique est moyenne. Le quinoa est pauvre en lipides et donc d'une digestion aisée. Le quinoa est riche en fibres, en fer, en cuivre, en manganèse et contient aussi du potassium et du phosphore. C'est une des rares sources végétales à contenir tous les acides aminés essentiels sans la graisse des protéines animales. Le quinoa cuit possède un indice PRAL de 2,3 (Potential Renal Acid Load) ce qui le rend beaucoup moins acidifiant pour l'organisme que les céréales. Le quinoa se cuisine comme le riz et sa durée de cuisson dépend si on l'apprécie al denté ou pas. Un conseil santé gratuit (formulaire sur la gauche "Un conseil santé gratuit")

Le Planning et l'avortement Un droit fondamental... Le droit des femmes à vivre leur sexualité sans procréer, à être enceinte ou pas, à poursuivre ou non une grossesse, à avoir ou non un enfant est la condition première de leur égalité avec les hommes. Trop peu de pays encore disposent d'une législation en faveur de l'avortement. La légalisation de l'avortement en France date de 1975. ...Qu'il faut défendre d'un point de vue pratique Le Planning Familial réclame une offre égalitaire sur tout le territoire. d'un point de vue idéologique Régulièrement, des tentatives de donner un statut à l'embryon remettent en cause ce droit.

Quelle cuisson pour limiter la perte de micronutriments ? Faire cuire les aliments dans l’eau présente l’intérêt de limiter l’apport en matières grasses. Cependant, la cuisson dans une casserole d’eau bouillante s’accompagne d’un phénomène de fuite des vitamines hydrosolubles(solubles dans l’eau) et des minéraux de l’aliment vers l’eau. Ajoutez à cela une exposition prolongée à la chaleur et vous n’aurez pratiquement plus de vitamines et minéraux dans l’aliment. Il convient donc de consommer le bouillon de cuisson afin d’optimiser l’apport vitaminique.Pour limiter les pertes avec ce procédé de cuisson, évitez par exemple de trop cuire les légumes afin de diminuer leur temps d’immersion dans l’eau, responsable à la fois de la fuite des vitamines et de celle des minéraux. Vous pouvez par exemple mettre un couvercle sur votre casserole pour optimiser leur cuisson et faire bouillir l’eau avant d’y jeter les légumes. La vapeur permet de cuire les aliments en conservant leur qualité nutritionnelle et sans ajouter de matière grasse.

La PMA en questions Bébés-éprouvettes, dons de gamètes, mères porteuses... La procréation médicalement assistée (PMA) fait régulièrement l’objet de débats passionnés. La philosophe Marie Gaille revient sur les grandes interrogations que soulève cette technique et insiste sur l’indispensable apport des sciences humaines et sociales au débat. En France, la procréation médicalement assistée (PMA) concerne chaque année 2,5 % des naissances seulement, soit environ 20 000 nouveau-nés. Elle reste pourtant un sujet privilégié des médias et de la discussion publique et les travaux de recherche sur le sujet ne faiblissent pas. Une laborantine injecte du sperme dans un ovule. Les questions que la procréation médicalement assistée pose sont compliquées et polémiques, parfois vertigineuses, et les réponses consensuelles sont rares. De nombreuses questions soulevées Le sujet de la parenté, de la filiation et de la famille est également crucial. Et ce n’est qu’une partie des interrogations soulevées.

10 gros mensonges sur la nutrition Les consignes officielles en nutrition diffusées dans les écoles, les hôpitaux, les médias, sont inexactes et contradictoires. J’ai fait une liste des pires exemples ci-dessous, mais ce n’est malheureusement que la pointe émergée de l’iceberg. Voici 10 gros mensonges, mythes et idées fausses qui circulent : 1. Le petit-déjeuner idéal « Idéalement, la journée débute avec un repas équilibré, composé d’un laitage, d’un fruit et d’une boisson… », écrit Flora Genoux en page 15 du journal Le Parisien, mardi 3 décembre 2013. Ces conseils dérivent directement des recommandations officielles de manger, au petit-déjeuner, une tartine de beurre et de confiture, un jus d’orange et un bol de lait. On retrouve une variante de ce mythe sur les boîtes de céréales, qui martèlent aux enfants que leur petit-déjeuner idéal se composera, par exemple, d’un « bol de Kellogg’s Corn Flakes avec du lait (pour le calcium) et d’un jus d’orange (pour les vitamines) ». Faux, faux, faux sur toute la ligne. 2. 3. 4. 5. 6.

Pollution de l'air : quels sont les risques pour la santé ? Les particules fines sont classées cancérogènes par l'Organisation mondiale de la santé. Malgré leur dangerosité, la France dépasse régulièrement les normes maximales. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric L'air est irrespirable. La France vit littéralement sous un couvercle de pollution. Le seuil d'alerte à la pollution aux particules était encore dépassé, vendredi 14 mars, pour la quatrième journée consécutive en Ile-de-France, ainsi que dans une trentaine de départements couvrant une large partie du Nord et la région Rhône-Alpes. Quelles sont les valeurs limites et les conséquences pour la santé des polluants atmosphériques, classés cancérogènes par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ? Les principaux polluants et leurs dangers Quatre polluants atmosphériques sont particulièrement mesurés en raison de leur dangerosité pour la santé : les particules fines (PM10 et PM2,5), le dioxyde d'azote (NO2), le monoxyde de carbone (CO) et l'ozone (O3). Les seuils réglementaires

Related: