background preloader

Institut de recherche pour le développement (IRD)

https://www.ird.fr/

Related:  Du développement au développement durableDéveloppement durableCAMPUS AGROPOLIS

L'Indice du Bonheur national Brut, une alternative à l'IDH ? Votre voisin de métro n'affiche pas nécessairement un sourire radieux, mais c'est pourtant en Ile-de-France qu'on est le plus heureux, selon une étude. Après l'indice du bonheur mondial (IBM), l'économiste Pierre Le Roy a créé un indice du bonheur national brut (BNB) permettant d'établir un classement des régions françaises. Pour définir dans quelles régions il est plus facile d'être heureux, le chercheur a retenu dix indicateurs : espérance de vie à la naissance, morts violentes, taux de participation aux élections, inégalités hommes/femmes, PIB par tête, taux de pauvreté, taux de chômage et d'emploi, développement durable (qualité de l'air, biodiversité, production de déchets...), formation, recherche.

La France mobilisée sur les compétences professionnelles de la transition écologique - Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer 8 décembre 2015 (mis à jour le 15 décembre 2015) - Développement durable Commissariat général au développement durable Le point sur - Numéro 216 - Décembre 2015 Les pratiques professionnelles adaptées à la transition écologique sont de plus en plus identifiées comme un important enjeu économique par le monde de l’entreprise, d’où la prise de conscience par les acteurs de l’emploi et de la formation de l’impératif de faire évoluer les compétences. Pour accompagner l’intégration de la dimension environnementale dans le corpus des compétences métier, le commissariat général au développement durable anime les réseaux des professionnels et des acteurs de l’emploi et de la formation afin de mieux capitaliser sur leurs travaux et analyses, et consolider leur atout compétitif à l’échelle internationale.

AgroParisTech - Centre de Montpellier AgroParisTech - centre de MontpellierCampus d’Agropolis International648 rue Jean-François BretonBP 4449434093 Montpellier cedex 5Tel : 04.67.04.71.00Fax : 04.67.04.71.01 Dédié à la formation et à la recherche sur les écosystèmes tropicaux, la géo-information et l’eau, le centre de Montpellier est l’un des huit centres d’AgroParisTech. Il est situé sur le campus d’Agropolis International.Les domaines d’activités couverts sont : la télédétection et les systèmes d’information spatialisés, la gestion de l’eau et des milieux aquatiques (processus, services, usages, gestion globale et gouvernance), la gestion environnementale des éco-systèmes et des forêts tropicales. (politiques en contexte international, management et évaluation des dispositifs de gestion, ingénierie écologique et changements planétaires). Direction Dr. Pierre-Yves COLIN : Directeur du centre de Montpellier.Myriam NIEL : Assistante de direction et correspondant Ressources Humaines.

Climat : 5 rapports du GIEC, 5 chiffres alarmants Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Réchauffement de l'atmosphère, montée et acidification des océans… L'un après l'autre, les rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dressent un tableau sombre de l'évolution de notre climat. Ce groupe, qui compile près de 20 000 études de plus de 800 chercheurs, a publié dimanche 2 novembre la synthèse de son cinquième rapport après ceux de 1990, 1995, 2001 et 2007. « Le réchauffement du système climatique est sans équivoque et, depuis les années 1950, beaucoup de changements observés sont sans précédent depuis des décennies voire des millénaires.

Villes résilientes : études de cas internationales - Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer 4 décembre 2014 (mis à jour le 15 décembre 2014) - Développement durable Commissariat général au développement durable Études et documents - Numéro 117 - Décembre 2014 Le présent document présente l’étude sous l’angle de la résilience de quatre territoires urbains européens et internationaux confrontés à des vulnérabilités spécifiques le Nord de la Préfecture de Kyoto au Japon, la Province de Limbourg au Pays Bas, la ville Lódz en Pologne et le District d’El Bierzo en Espagne.

Claude Allègre: "Je défends une vision positive de l’écologie" Youphil: Les militants écologistes se mobilisent en vue du sommet de Copenhague, en décembre prochain. Ils espèrent obliger les dirigeants à fixer des objectifs chiffrés. Quels engagements devraient prendre, selon vous, les politiques? Claude Allègre: C’est n’importe quoi! Fixer des quotas est une mauvaise méthode.

Éco-activités [L'essentiel sur…, Environnement] : Observation et statistiques Éco-activités L'essentiel sur... l'environnement Les éco-activités regroupent les activités qui produisent des biens ou services ayant pour finalité la protection de l’environnement ou la gestion des ressources. Elles sont exercées par des entreprises marchandes et par des administrations publiques. Les biens et services qu’elles produisent ou fournissent sont destinés à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les dommages environnementaux causés à l’eau, l’air et le sol et les problèmes relatifs aux déchets, aux bruits et aux écosystèmes.

Pays les moins avancés - Questions thématiques - Nations Unies Aperçu Les pays les moins avancés (PMA) sont les pays les plus pauvres et les plus faibles du monde. Ces 48 pays EN, structurellement handicapés dans leur développement, vulnérables au niveau économique, méritent une attention particulière de la part de la communauté internationale. Ils bénéficient de mesures d'appui spécifiques, en particulier dans le domaine du financement du développement, mais également dans le cadre du commerce multilatéral. Quels sont les critères d’identification des pays les moins avancés (PMA) ?

Publications générales sur les éco-activités Les éco-activités sont l’ensemble des activités directement appliquées à la préservation de l’environnement au sens classique du terme (eau, air, sol, déchets y compris la récupération, odeur, bruit…) de manière préventive ou curative, à l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre et aux énergies renouvelables. 14 mars 2011 (mis à jour le 23 juin 2014) Le ministère de l’écologie publie "Les industries vertes et les services engagés dans la transition énergétique" le 18 juin 2014 : www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/140618_Document_Industries_vertes.pdf

Indice de développement humain (IDH) selon le PNUD Télécharger les dernières données de l’indice de développement humain Afficher les questions fréquemment posées sur l’IDH L’IDH a été créé pour souligner que ce sont les personnes et leurs capacités qui devraient constituer le critère ultime pour évaluer le développement d’un pays, et non la seule croissance économique. L’IDH peut aussi servir à remettre en question les choix de politiques nationales, en comparant comment deux pays ayant le même niveau de RNB par habitant peuvent atteindre des résultats différents en matière de développement humain. Ces contrastes peuvent stimuler le débat sur les priorités politiques des gouvernements.

L’économie circulaire - Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer L’économie circulaire désigne un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Il s’agit de déployer, une nouvelle économie, circulaire, et non plus linéaire, fondée sur le principe de « refermer le cycle de vie » des produits, des services, des déchets, des matériaux, de l’eau et de l’énergie. Les enjeux de l’économie circulaire L’économie circulaire est à la croisée des enjeux environnementaux et économiques. Le système linéaire de notre économie (extraire, fabriquer, consommer, jeter) a atteint ses limites.

Related: