background preloader

Mangeons Des Insectes : site spécialisé des insectes comestibles

Mangeons Des Insectes : site spécialisé des insectes comestibles
Considérée comme une exception dans la culture Européenne, la consommation d’insectes se révèle être la règle dans de nombreuses régions du monde. En effet, la viande étant trop peu disponible dans certaines parties du globe, la consommation d’insectes s’est imposée naturellement comme une alternative efficace. Mais pourquoi nous Européens devrions-nous nous manger des insectes et donc modifier nos habitudes alimentaires alors que nous disposons de source de viandes abondantes ? La question mérite d’être posée. Vous trouverez par la suite de nombreux d’éléments sur le thème de l’entomophagie qui permettront à chacun de se forger sa propre opinion sur ce sujet. 1. Des aliments riches en proteines 2. 1. Les protéines sont à la base du fonctionnement du corps. 2. Si manger des insectes se pose aujourd’hui en tant que question, il se pourrait que cette question devienne une évidence et une nécessité dans les décennies à venir. 3. 4. Le Dr. 5. 6. 7. 8. 9.

http://www.mangeons-des-insectes.com/pourquoi-manger-des-insectes

Statistiques : Consommation d'insectes pour l'alimentation en France La consommation d'insectes Chaque Français mange en moyenne 500 grammes d'insectes par an Ceci équivaut à 31 500 tonnes qui représentent la quantité d'insectes que nous mangeons chaque année en France, sans le savoir !

WIKIPEDIA – Tenebrio molitor. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est capable de vivre dans des denrées stockées très sèches, notamment dans la farine, d'où son nom de meunier. C'est un insecte cosmopolite, probablement d'origine européenne, mais disséminé aux quatre coins du monde depuis longtemps, à cause des échanges commerciaux de denrées alimentaires dont il est friand. Description[modifier | modifier le code] Biologie[modifier | modifier le code] Les insectes, ça croustille ! » MERSEA PLANETE Manger des insectes : quelle idée… Pourtant, cette pratique connue sous le nom d’entomophagie est très répandue. Elle pourrait même être une alternative efficace à la malnutrition tant certains insectes sont riches en protéines et vitamines. En avant pour un tour du monde gastronomique pas comme les autres ! Jambon de Parme, mozzarella… et laitue colonisée de moucherons morts agrémentée de sa chenille toute dodue. « J’ai commencé à manger, puis quelque chose a bougé.

Mangerons-nous un jour des insectes ? En Thaïlande, les insectes consommés présentent des teneurs en protéines situées entre 7 (œufs de fourmis) et 21 g (Coléoptères aquatiques) par 100 g de poids frais. Leur richesse en protéines peut donc se comparer à celle des œufs (14 g/100 g). Malaisse présente la valeur alimentaire des chenilles consommées en Afrique centrale : « La valeur protéique moyenne s'établit à 63,5 ± 9,0% du poids sec, les valeurs extrêmes étant respectivement de 45,6 et 79,6%; la moyenne lipidique se situe à 15,7 ± 6,3% oscillant entre 8,1 et 35,0% ... l'acide linolénique représente habituellement plus d'un tiers des acides gras... ». Il reste néanmoins quelques défis à surmonter avant de voir les insectes coloniser nos assiettes en Europe. PARLEMENT SUISSE 10/03/14 Le burger aux insectes met les parlementaires d'accord "Pas de différence avec un burger classique!", a déclaré aux médias le conseiller aux Etats Robert Cramer (Verts/GE) en dégustant son burger. Si ce n'est que la vente d'insectes comme denrée alimentaire reste interdite en Suisse. "Pourquoi interdire leur commercialisation, alors qu'ils sont consommés couramment par plus de deux milliards d'êtres humains?", s'interroge Mme Chevalley, qui a également dû batailler pour obtenir une autorisation spéciale afin de proposer ces mets en public. Soutien de tous bords

Sites de vente d'insectes comestibles vivants Bonjour, Ce sujet rejoint un peu celui qui a été posté dans l'Espace Pro. A savoir, où trouver des insectes comestibles vivants?On en trouve essentiellement en animalerie et en magasins de pêche.On peut évidemment en trouver en vente sur internet.Ces insectes sont généralement destinés à la consommation animale, les élevages personnels, etc. GLOBAL ET LOCAL 06/01/13 Des vers de farine dans l'assiette de demain? Leur élevage permettrait de produire des protéines à un moindre coût environnemental. La demande en protéines animales devrait augmenter de plus de 70% d’ici à 2050. Pour la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), le régime occidental à base de viande de bovin, de porc ou de volaille, ne permettra pas de répondre à cette nouvelle demande. Près des deux tiers des surfaces agricoles sont déjà consacrés à la production animale et il n’est pas envisageable de les étendre à l’infini à moins d’affamer les pays pauvres. Il faut donc se tourner vers d’autres solutions, plus équitables et plus durables. C’est ce que font depuis plusieurs années des chercheurs de l’université de Wageningen aux Pays-Bas.

Micronutris industrialise l'élevage d'insectes - Agroalimentaire Convaincre les consommateurs français et européens de passer à l’entomophagie est le défi que compte relever un jeune entrepreneur toulousain. "L’insecte est l’aliment du futur", assène Cédric Auriol. Les arguments nutritionnels ne lui manquent pas : les insectes sont à la fois riches en protéines, en vitamines et en minéraux, et pauvres en graisses. L'élevage de criquets migrateurs pour la consommation humaine L’élevage des criquets peut se faire à la maison avec un peu d’organisation et en suivant consciencieusement ces conseils. Il nécessite peu de place et peu d’investissement financier, excepté au démarrage pour la création du vivarium. Les criquets ne sont pas des insectes très difficiles à élever : ils ont un besoin de chaleur modéré. La température idéale pour que l’élevage évolue vite est de 25° en journée et de 18° la nuit. Leur élevage ne dégage aucune substance nocive (contrairement aux élevages de porcs par exemple), il s’inscrit donc dans un cadre écologique.

Alimentation : insectes, les petites bêtes qui montent qui montent 18.01.2014Par Léa BaronDemain, tous entomophages ? Le chemin est encore long pour que les consommateurs d’insectes deviennent légion dans le monde entier. Mais un tournant s’amorce en Europe. Ainsi, en Belgique, l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) a-t-elle décidé, en décembre dernier, d’autoriser la mise sur le marché de dix insectes (grillon, criquet, ver, chenille…). La liste (voir en encadré) reflète ce qui était déjà consommé sur le territoire suite à une enquête menée en 2011 pour la Commission européenne. Désormais, les entreprises qui souhaitent élever, transformer ou distribuer des insectes pour la consommation humaine ou la fabrication de denrées alimentaires à base d’insectes doivent être enregistrées à l’AFSCA ou obtenir une autorisation de l’Agence belge à condition que les animaux figurent dans la liste.

Related: