background preloader

Alignements de Carnac - Centre des monuments nationaux

Alignements de Carnac - Centre des monuments nationaux

Arc de triomphe - Centre des monuments nationaux Tourisme Essé / la Roche aux fées - Visite plus grand dolmen Bretagne Au cœur de la verdure, le site est enchanteur... Curieux de monuments mégalithiques ? Arrêtez-vous à La Roche-aux-fées. Sans conteste le plus grand dolmen de France, c'est aussi un lieu de légende marqué par la fée Viviane. Si la construction de ce monument date du néolithique, soit environ 2000 ans avant notre ère, les spécialistes restent perplexes quant à son mode de construction. 19,50 mètres de long, 6 mètres de large, 4 mètres de haut... Une longue allée couverte Quarante et un blocs composent le monument de la Roche-aux-fées. La légende des amoureux Un tel monument ne pouvait qu'inspirer histoires et superstitions. Le saviez-vous ? Lever de soleil en hiver Connaissez-vous la particularité de la Roche-aux-fées ? Liens utiles Communauté de communes au Pays de la Roche aux Fées

Carnac: Le Cairn de Kercado Ce monument se trouve sur la commune de Carnac (56340) dans le département du Morbihan. La région de Carnac est surtout connue pour ses Alignements de Menhirs, mais on y trouve également de nombreux dolmens & tumulus. Le Cairn de Kercado est situé derrière le château du même nom, au sud des alignements de Kermario. Ce monument est particulièrement intéressant en raison de son remarquable état de conservation. Alors que la plupart des dolmens n'ont gardé que les grandes dalles de leur structure interne, leur squelette en quelque sorte, celui de Kercado possède encore une imposante couverture de pierres sèches appelée cairn. On pense qu'à l'origine tous les dolmens devaient être recouverts de cette manière. Ce monument est apparenté au type des "dolmens à couloir", un modèle architectural très répandu dans cette partie de la Bretagne. Autour du dolmen, à environ 4m de distance, on peut encore voir 27 menhirs de moins de 2m de haut, essentiellement du côté sud-ouest. Entrée du côté Est . .

Locmariaquer: Le dolmen de la Table des Marchand - Blog sur les Menhirs, Dolmens et Mégalithes Ce dolmen se trouve sur le site mégalithique d'Er Grah, commune de Locmariaquer (56740) dans le département du Morbihan. La Table des Marchand ( an Daol Varchant en Breton) est située à quelques mètres du Grand Menhir Brisé et du Tumulus d'Er Vinglé, sur un terrain qui aurait semble-t-il appartenu dans le passé à une famille dénommée Marchand. Ce dolmen, certainement l'un des plus visités de Bretagne, a servi de carrière au fil des siècles, et avait perdu depuis longtemps sa couverture en pièrre sèche. La Table des Marchand vers 1900 Le Dolmen des Marchand tel qu'on le voit aujourd'hui a fait l'objet d'importants travaux de restauration qui lui ont permis de retrouver un aspect proche de l'original. L'entrée marquée par un linteau monumental est orientée en direction du Golfe du Morbihan au sud-est, peut être en rapport avec l'axe du lever du soleil au solstice d'hiver. Entrée du dolmen orientée sud-est Vue intérieure du couloir avec la dalle de chevet au fond Classé MH: 1889 A proximité: .

Stonehenge Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ensemble du site de Stonehenge et le cromlech d'Avebury, à une quarantaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco dans un ensemble intitulé « Stonehenge, Avebury et sites associés ». Aujourd'hui, le site attire près d'un million de visiteurs par an[2]. Histoire et description[modifier | modifier le code] Plan du site de Stonehenge.1. la pierre d'autel ; 2 et 3. tumuli ; 4. la pierre de sacrifice ; 5. la « Heel Stone » (pierre talon) ; 6. deux des quatre « stations » ; 7, 8, 9. fossés, talus ; 10. l'« avenue » monumentale, qui mène à la rivière Avon, à trois kilomètres à l'est ; 11 et 12. les deux cercles de 30 trous « Y » et « Z » ; 13. les 56 trous d'Aubrey ; 14. entrée secondaire. Chronologie, datation[modifier | modifier le code] La datation et la compréhension des différentes phases de l'activité de Stonehenge ne sont pas une tâche aisée. Stonehenge I (-2800/-2100). La Heel Stone

La grotte Chauvet-Pont-d'Arc Aller au contenu Page d'accueil Menu du site Glossaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus Fermer ce volet Musée d'Archéologie nationale Accéder au contenu Visite virtuelle Découvrez la grotte originale, salle par salle Vidéo 18 décembre 1994 : récit de la découverte Au plus près de l'art pariétal Explorez les images très haute définition des œuvres de la grotte La vallée de l'Ardèche L'environnement à l'époque paléolithique Les Hommes de Chauvet-Pont d'Arc Culture et société des Aurignaciens et des Gravettiens La recherche Le programme, les enjeux, l'équipe La découverte et la conservation Préserver et transmettre un patrimoine inaccessible Chronique de la grotte Ressources vidéos sur l'histoire de la grotte et les recherches Visitez la réplique de la grotte Informations pratiques pour visiterla réplique de la grotte Un projet de haute technologie Un incroyable défi technologique, artistique et scientifique La technique est extraordinaire

Le mot du maire (tumulus de Goërem) Comme vous le savez, cette cérémonie des vœux pour l’année 2014 sera la dernière de notre mandature. Mais ce jour, je ne souhaite pas établir le bilan de cette période qui d’une part pourrait être fastidieux et d’autre part inappropriée compte tenu de la période électorale qui se présente. Dans les semaines à venir, il sera venu le temps de présenter notre bilan et nos perspectives. Mon propos de ce soir sera inhabituel. Depuis 6 ans, lors de ce moment privilégié de la cérémonie des vœux, je m’étais efforcé d’être très concret et le plus précis possible sans vouloir me disperser dans des considérations nationales et internationales. Après six années d’exercice du mandat de maire, je veux aujourd’hui partager avec vous quelques questions, des réflexions mais aussi des sentiments concernant notre avenir et celui de notre presqu’île. De quoi est-elle faite ? Ce sont ces interrogations que je souhaiterais, ce soir, partager avec vous. - La submersion marine de 2008 - La souveraineté populaire

Stonehenge, Valeur exceptionnelle Le bien du patrimoine mondial de Stonehenge, Avebury, et les sites associés revêtent une importance internationale en raison du caractère exceptionnel de ses ensembles de monuments préhistoriques. Le bien comprend deux zones géologiques crayeuses du sud de la Grande-Bretagne dans lesquelles furent édifiés des ensembles de monuments cérémoniels et funéraires et des sites associés au Néolithique et à l’âge du bronze. Chaque zone contient un cercle de mégalithes et de nombreux autres monuments. Stonehenge comprend l’Avenue, les Cursus, Durrington Walls, Woodhenge et la plus grande concentration de tumuli en Grande-Bretagne. Avebury comprend Windmill Hill, le tumulus long de West Kennet, le sanctuaire, Silbury Hill, les Avenues de West Kennet et Beckhampton, les palissades de West Kennet et de grands tumuli. Le bien du patrimoine mondial possède une valeur universelle exceptionnelle pour les caractéristiques suivantes : Description longue [Uniquement en anglais]

Stonehenge, Avebury et sites associés Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Le bien du patrimoine mondial de Stonehenge, Avebury, et les sites associés revêt une importance internationale en raison du caractère exceptionnel de ses ensembles de monuments préhistoriques. Stonehenge est le cercle de pierres préhistorique le plus sophistiqué au monde d’un point de vue architectural, tandis qu’Avebury est le plus vaste. Le bien du patrimoine mondial comprend deux zones géologiques crayeuses du sud de la Grande-Bretagne dans lesquelles furent édifiés des ensembles de monuments cérémoniels et funéraires et des sites associés au Néolithique et à l’âge du bronze. À Avebury, le « henge » massif comprenant le plus grand ensemble circulaire mégalithique au monde et à Silbury Hill, le plus grand tumulus préhistorique d’Europe, montrent les techniques d’ingénierie exceptionnelles mises en œuvre pour créer des chefs d’œuvre architecturaux de terre et de mégalithes. Intégrité Authenticité

Carnac : L'expropriation des monuments mégalithiques Rapport au Président de la République Paris, le 20 septembre 1887, Monsieur le Président, Les monuments depuis longtemps connus sous le nom de druidiques ou de celtiques, et que la science désigne aujourd'hui sous celui de mégalithiques, comptent parmi les plus précieux restes qu'aient laissés sur le sol de la France les populations primitives qui l'ont occupé. Leur conservation intéresse donc au plus haut degré l'histoire et l'archéologie nationales. Sauvegardés pendant de longues années par l'oubli même dans lequel ils étaient tombés, ils n'ont, depuis un demi-siècle environ, cessé de disparaître d'une manière constante et progressive : la qualité des matériaux qui les composent les désignait au choix des constructeurs, en même temps que leur emplacement était réclamé par la culture. Dans ces vues, le Ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes institua, en 1879, sous la présidence de M. Veuillez agréer, monsieur le Président, l'hommage de mon profond respect.

Dolmens St Flour Cet ensemble forme la plus importante concentration de mégalithes d’Auvergne. Pierres levées, dolmens, nécropole funéraires, révèleront leurs richesses à l’occasion de promenades mêlant plaisir de découvrir et d’apprendre. Idées de visite et de découverte Circuit permanent « sur la route des mégalithes » avec brochure détaillée (payante) Livret-jeu sur les mégalithes pour les 6-12 ans (gratuit), disponibles au Musée de la Haute Auvergne et à l’Office de tourisme du pays de Saint Flour Dépliant « Focus sur les mégalithes » disponible au Musée de la Haute Auvergne et à l’Office de tourisme du pays de Saint Flour ou en téléchargement En savoir plus : contactez l'Office de tourisme du Pays de Saint-Flour Mémorial du Mardasson — Commune de Bastogne En 1945, différentes personnalités belges fondent l’Association belgo-américaine pour resserrer les liens entre la Belgique et ses libérateurs. L’idée d’un mémorial s’impose rapidement et c’est à Bastogne que ce projet est érigé. Voici son histoire L’aventure du mémorial commence le 4 juillet 1946 par l’inauguration d’une dalle commémorative, la «première pierre» du mémorial. Le même jour, le Bourgmestre bastognard de l’époque, Pierre RENQUIN, scella un coffret contenant un peu de terre prélevée à l’emplacement de la dalle et l’envoya au Président américain. Cette stèle, située actuellement au cœur du mémorial, porte l’inscription suivante : «A ses libérateurs américains, le peuple belge qui se souvient – 4 juillet 1946» Dès l’automne 1946, l’Association belgo-américaine lance un concours de projets architecturaux pour le mémorial : douze candidats, à qui l’on demande des avant-projets, sont présélectionnés ; trois d’entre eux sont invités à présenter des maquettes.

Related: