background preloader

Loi de Murphy

Loi de Murphy
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Selon une variante plus détaillée du même adage : « S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie ». On peut interpréter cette loi de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vue sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que « le pire est toujours certain ». Familièrement, cette loi est aussi appelée « loi de l'emmerdement maximum » (LEM)[1] ou « loi de la vexation universelle ». L'autre vision consiste à voir la loi de Murphy comme une règle de conception : on ne considère pas la loi de Murphy comme vraie, mais on conçoit tout système comme si la loi était vraie. Énoncés[modifier | modifier le code] — version d'Edward Murphy[2] — version de George Nichols[2]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Murphy

Related:  Morphogénèse - ArchitectoniqueFun factle trou financierConcepts

Apocryphe (littérature) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On qualifie d’apocryphe (du grec ἀπόκρυφος / apókryphos, « caché ») un écrit « dont l'authenticité n'est pas établie » (Littré). Toutes les littératures connaissent des apocryphes, certaines se sont même fait une spécialité d'autobiographies apocryphes. Loi de Moore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les lois de Moore sont des lois empiriques qui ont trait à l'évolution de la puissance des ordinateurs et de la complexité du matériel informatique. Au sens strict, on ne devrait pas parler de lois de Moore mais de conjectures de Moore puisque les énoncés de Moore ne sont en fait que des suppositions. Il existe en fait trois « lois » de Moore, deux authentiques (au sens où elles furent émises par Gordon E. Moore), et une série de « lois » qui ont en commun de se prétendre « loi de Moore » mais qui n'en sont que des simplifications inexactes.

Algirdas Julien Greimas : Le schéma narratif canonique Greimas Le schéma narratif canonique (SNC) permet d’organiser les éléments d’une action dans une structure dotée de cinq composantes. (1) La composante de l’action se décompose elle-même en deux composantes, soit (2) la compétence, dont relèvent les conditions nécessaires à l’accomplissement de l’action : vouloir-faire, devoir-faire, savoir-faire, pouvoir-faire, et (3) la performance, réalisation effective de l’action rendue possible par l’acquisition de la compétence. (4) La manipulation est, quant à elle, la composante spécifique au vouloir-faire et au devoir-faire. Enfin, (5) la sanction est relative à l’évaluation de la réalité de la réalisation de l’action et à la rétribution appropriée (récompense ou punition) que s’est attiré le sujet de l’action. Voici un exemple d’action sous-tendue par le SNC : le Roi demande (manipulation : devoir-faire) au Prince de sauver la Princesse (action).

Sérendipité 1er février 2005 par par Pek van Andel m.v.van.andel@med.rug.nl Texte traduit et adapté du hollandais par Danièle Bourcier, directeur de recherche au CNRS bourcier@msh-paris.fr Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles Ex chercheur et expérimentateur à l'université de Groningue, Pek van Andel possède la plus grande collection mondiale de sérendipités et est considéré aux Pays-Bas comme "sérendipitologue". L'auteur a proposé aux journaux Le Monde et Le Figaro le texte qui suit - texte d'une communication faite le 1er février 2005 à l'université de Cannes - qui en ont refusé la publication (mais était-ce finalement le bon endroit où le publier ?). Il a alors décidé de l'offrir ici gratuitement, à condition que soient respectés le droit d'auteur et celui de la traduction. Qu'il en soit remercié.

Fabriquer un thaumatrope à élastiques Fabriquer un thaumatrope à élastiques Fabriquer un thaumatrope, l'un des ancètres du cinéma. Thaumatrope est un mot d'origine grec qui signifie : "roue à miracle". Il s'agit d'un disque ayant un dessin différent sur chaque face. En le fais 2.88 sur 5 note basée sur 16 évaluations. Réalisation du thaumatrope Pseudépigraphe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un pseudépigraphe est un ouvrage dont le nom de l'auteur ou le titre sont faux. Auteurs et pseudonymes[modifier | modifier le code] Certains auteurs écrivent sous un nom autre que le leur, dit « nom de plume », pour des raisons diverses.

Mumblecore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mumblecore est une mouvance du cinéma indépendant américain née au tournant du XXIe siècle[1],[2]. Ces films sont caractérisés principalement par une production « fauchée » (souvent tournés en numérique), des sujets tournant autour des relations entre personnes de vingt à trente ans, des dialogues en partie improvisés et des acteurs non professionnels. Lynn Shelton, Andrew Bujalski, Mark Duplass, Jay Duplass, Aaron Katz, Joe Swanberg ou Barry Jenkins en sont les principales figures[1],[3],[4]. Le mot mumblecore a été forgé en 2005 lors du festival du film de South by Southwest par Eric Masunaga, un ingénieur du son travaillant avec Bujalski (Mumble signifie marmonner en anglais). Ce fut Bujalski qui employa le premier le terme lors d'une interview avec indieWIRE[2].

Blaise Cendrars Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blaise Cendrars Portrait de Blaise Cendrars par Modigliani (1917) Œuvres principales Blaise Cendrars [sɑ̃dʁaːʁ][1], de son vrai nom Frédéric Louis Sauser, est un écrivain français d'origine suisse[2], né le à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel (Suisse). Il est mort à Paris le . Loi de puissance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En science, une loi de puissance est une relation entre deux quantités x et y qui peut s'écrire de la façon suivante : où a est une constante dite constante de proportionnalité et k est une autre constante, dite exposant, puissance, indice ou encore degré de la loi.

Noam Chomsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chomsky. Noam Chomsky[1] né le à Philadelphie, est un linguiste et philosophe américain. Professeur émérite de linguistique au Massachusetts Institute of Technology où il a enseigné toute sa carrière[2], il a fondé la linguistique générative. Il s'est fait connaître du grand public, à la fois dans son pays et à l'étranger[3], par son parcours d'intellectuel engagé de sensibilité anarchiste[4],[5]. Chomsky a commencé à développer sa théorie de la grammaire générative et transformationnelle dans les années 1950 en cherchant à dépasser aussi bien l'approche structuraliste, distributionnaliste que comportementaliste dans l'étude du langage naturel.

Related: