background preloader

The Great Suspender - Chrome Web Store

https://chrome.google.com/webstore/detail/the-great-suspender/klbibkeccnjlkjkiokjodocebajanakg

Related:  A lire, à faire

Européennes : revivez le grand oral des têtes de listes sur l’Europe sociale Dix têtes de listes aux élections européennes ont confirmé leur participation à ce grand oral qui se tient à partir de 16H30 à la Maison de la Radio. L’évènement commencera par la présentation d’une étude de l'institut Harris Interactive intitulée : « Le regard des citoyens sur les enjeux de santé en Europe ». (voir notre article) Puis, Manon Aubry (LFI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR), Ian Brossat (PCF), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Raphaël Glucksmann (PS et Place publique), Benoît Hamon (Génération.s), Yannick Jadot (EELV), Jean-Christophe Lagarde (UDI) et Nathalie Loiseau (Renaissance) échangeront sur « leur vision d’une Europe sociale et durable ». Ce débat est organisé par la Mutualité Française, via sa plateforme web « PlacedelaSanté.fr », avec le soutien du Parlement européen, et en partenariat avec Public Sénat et Courrier international. Cet évènement est à suivre sur Public Sénat, canal 13 de la TNT et sur le site publicsenat.fr de 16h30 à 19h30.

La mondialisation et la politique néolibérale. Y a-t-il des alternatives au pillage de la terre, à faire la guerre et à détruire la planète? Cet article par l’auteure et scientifique politique, la Professeure Claudia von Werlhof, professeure en Etudes femmes et en Science politique à l’Université d’Innsbruck en Autriche, a d’abord été publié en anglais par le Centre de recherche sur la Mondialisation en 2008. Y a-t-il des alternatives au pillage de la terre, à faire la guerre et à détruire la planète ? Ce texte est basé sur une présentation d’un panel avec Ferdinand Lacina, ancien Ministre des finances autrichien et Ewald Nowotny, Président de la BAWAG-Bank pendant le conférence “Dallinger Conference”, AK Vienne, Novembre 21, 2005. Le titre original en allemand : « : “Alternativen zur neoliberalen Globalisierung, oder: Die Globalisierung des Neoliberalismus und seine Folgen, Wien, Picus 2007. (Traduction de l’allemand par Gabriel Kuhn) Introduction

Toulouse: Pour les élections municipales, ils vont tirer au sort des candidats sur les listes électorales Le mouvement Archipel Citoyen a lancé une «démarche citoyenne, ouverte et participative» pour les municipales de 2020 à Toulouse. Pour désigner une partie de ses candidats, ses membres ont tiré au sort 1.000 noms d’électeurs qui pourront être présents sur la liste s’ils l’acceptent. L’autre partie de leur liste sera composée de volontaires ou de Toulousains plébiscités.

Que faire de l’effondrement ? En 2015, dans le livre de référence “Comment tout peut s’effondrer”, Pablo Servigne et Raphaël Stevens faisaient le constat que la thématique de l’effondrement était passée sous silence dans les médias mainstream [1]. Aujourd’hui, la réalité est bien différente. France Inter, France Culture, BFM, France 5, Le Monde et bien d’autres médias ont consacré des sujets à la thématique ou l’ont abordée. Nouveau rapport: L’augmentation du stress thermique lié au changement climatique devrait se traduire par une perte de productivité équivalant à 80 millions d’emplois GENÈVE (OIT Infos) – L’augmentation du stress thermique lié au réchauffement climatique devrait conduire à des pertes de productivité à l’échelle mondiale équivalant à 80 millions d’emplois à temps plein en 2030, selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Les projections établies sur la base d’une hausse de la température mondiale de 1,5 °C d’ici à la fin de ce siècle laissent augurer qu’en 2030, 2,2 pour cent du total des heures travaillées dans le monde seraient perdues en raison des températures élevées, une perte équivalant à 80 millions d’emplois à temps plein. Ce qui correspond à des pertes économiques de 2 400 milliards de dollars à l’échelle mondiale. De plus, le rapport avertit que c’est une estimation prudente parce qu’elle suppose que la hausse de la température moyenne mondiale ne dépassera pas 1,5 °C.

Pour la création d’un revenu minimum unique Éradiquer la pauvreté, c’est possible, grâce à l’instauration d’un revenu minimum unique (RMU), dès 18 ans, de 860 euros par mois, soit l’équivalent du seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian. Une proposition de Noam Leandri et Louis Maurin, respectivement président et directeur de l’Observatoire des inégalités. La proposition [1] d’un revenu minimum unique garantit un niveau de vie mensuel de 860 euros pour une personne seule, de 1 810 euros pour un couple avec deux enfants. Il inclut d’éventuelles autres allocations perçues par ailleurs (famille ou logement notamment). Les personnes qui touchent déjà des allocations dont le total est supérieur à celui du RMU, ne verront pas baisser leurs allocations.

Retraites : le terre à terre avant le «big-bang» «L’été 2019.» C’était l’horizon fixé il y a un an et demi par Macron pour «finaliser […] l’ensemble des textes» de son «grand chantier» de la réforme des retraites : fusionner tous les régimes actuels en un système «universel», «par points», où, selon le slogan martelé par la majorité, «1 euro cotisé donnera les mêmes droits». Ces lourds travaux ont (au moins) un an de retard et l’exécutif prévoit finalement un chantier annexe : la modification des règles actuelles pour «inciter» les Français à «travailler davantage». Explosif. Une «réforme Delevoye» sans cesse retardée Officiellement, répond Matignon, il n’y a «rien d’arbitré». LANGAGE DES ARBRES : un réseau de communication et de défense très élaboré Dans « La Vie secrète des arbres », Peter Wohlleben décrit l’existence d’un très élaboré langage des arbres. En effet, ceux-ci communiquent entre eux au moyen d’odeurs et de signaux électriques. Le réseau racinaire est également utilisé pour échanger des informations sur les insectes présents dans les environs ou sur la sécheresse du sol, permettant aux arbres connectés en réseau de mettre en place des stratégies de défense collective contre les agresseurs et de s’adapter aux rigueurs du climat. Les premières découvertes Peter Wohlleben rappelle que dans les années 1970, des chercheurs ont découvert le comportement défensif d’une espèce d’acacias de la savane africaine aux feuilles très appréciées des girafes.

Christian Paul : « C’est la première fois depuis 2017 que les gauches et les écologistes vont se parler » Ce week-end, se tiendra à la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, le « Festival des idées », dont « l’Obs » est partenaire avec d’autres médias. Intellectuels, associatifs, politiques sont invités à venir débattre pendant trois jours (5, 6 et 7 juillet) de la transition énergétique, de la politique dans les quartiers ou encore des migrations, pour réinventer la gauche. A l’origine de cette initiative, le journaliste Guillaume Duval et l’ancien député frondeur PS Christian Paul.

A gauche ou à droite, cinquante nuances d’écologie Social-écologie, écologie populaire, écologie humaniste, écologie pragmatique, écologie de la frontière… Comme le rock, passé en un demi-siècle au rock industriel ou au glam rock, l'écologie se décline désormais sous les formes les plus éclectiques, devenant, en quelques mois, le dénominateur commun de toute la classe politique. Tous les partis ont ainsi teinté leurs couleurs d'origine, rouge, rose ou bleu, d'un vert plus ou moins sincère, plus ou moins opportuniste. Ce « verdissement » sera-t-il autre chose qu'une simple vague s'écrasant, faute de courant porteur, une fois les élections européennes digérées ? Alain Damasio : « Créer une pluralité d'îlots, d'archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme Photo (une) : Alain Damasio en visite sur la Zad de à Notre-Dame-des-Landes, dans l’ancienne bibliothèque du Taslu, celle qui était accessible aux handicapés / © ValK 2040, en France. Dans une société ultra-libérale où les villes ont été rachetées par des multinationales, où l’attention de chacun est sans cesse captée et sollicitée au risque de rendre fou, on découvre l’existence des Furtifs, des créatures à la vitalité hors norme, qui vivent dans l’angle mort de la vision humaine. Toujours en métamorphose, elles métabolisent les éléments sur leur passage, transformant l’espace dans lequel elles vivent – et les gens qui croisent leur route. Dans ce monde qui ressemble au nôtre dans ce qu’il peut produire de pire, Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale a abandonné, partent à la recherche de leur fille disparue, et à la rencontre de ces créatures. Basta !

Compromis ou radicalité, le mouvement écolo cherche sa stratégie Le ton a été donné fin août 2018, avec la démission surprise de Nicolas Hulot. Ont suivi les marches et les grèves pour le climat, l’Affaire du siècle, la montée en puissance des actions de désobéissance civile, les mobilisations sur les Zad, le bon score d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) à l’élection européenne. En un peu moins d’un an, le mouvement écologiste a grandement gagné en coffre. La révolte des Gilets jaunes est venue le bousculer du côté social, étoffant ses questionnements et son champ d’action. Dans le même temps, le gouvernement a répondu à coup de forces de l’ordre nombreuses et équipées d’armes mutilantes, de renvois devant la justice, et d’une loi dite « anticasseurs » sur les manifestations.

Related: