background preloader

Colisée

Colisée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien (Colosseo en italien), est un immense amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre l'Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l'empire romain. Il est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines. Le Colisée est actuellement en état de ruine, en raison des dommages causés par les tremblements de terre et la récupération des pierres, mais il continue à donner la mesure de l'ancienne puissance de la Rome Impériale. Le nom du Colisée Le nom latin initial du Colisée était amphitheatrum Flavium (en français « amphithéâtre Flavien »). Mosaïque exposée au Colisée Représentation historique au Colisée de Rome Le colosse de Néron a fini par tomber, probablement jeté bas en vue de la réutilisation de ses éléments de bronze. Le nom a été corrompu en Coliseum au cours du Moyen Âge. Histoire Antiquité Époque médiévale Époque moderne Extérieur

Colisée – L’amphithéâtre Flavien | Italie-decouverte Colisée – L’amphithéâtre Flavien 5 (99.47%) 75 votes L’emblème de Rome a subi de très nombreuses détériorations par suite d’incendies, de secousses sismiques, et de pillages systématiques pour le réemploi des pierres et des fers qui les maintenaient liées. Sa construction commença en 70 de notre ère sous Vespasien, sur un emplacement choisi entre les collines du Palatin, de l’Esquilin et du Caelius, empiétant largement sur les terrains de l’ancienne Domus Aurea, la villa autrefois construite pour son propre usage par l’empereur Néron. Le Colisée fut inauguré en 80 par Titus, fils et successeur de Vespasien mort en 79. Les festivités de son inauguration durèrent trois mois. Il était dénommé Amphithéâtre Flavien, du non de la dynastie Flavia à laquelle appartenaient les deux empereurs ayant présidé à sa construction. Les dimensions du Colisée sont impressionnantes : les axes de cette gigantesque construction de forme elliptique atteignent 188 sur 156 mètres.

www.andurand.net/HdA/seconde/antiquite/colisee.pdf Piazza di Spagna Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Entre 1502 et 1519 le roi Louis XII de France fait construire une première partie de l'église de la Trinité-des-Monts en architecture gothique à côté du monastère. Elle est complétée au XVIe siècle par un nouveau bâtiment réalisé par les architectes Giacomo della Porta et Carlo Maderno. Cette église/monastère ainsi que l'église Saint-Louis-des-Français de Rome voisine et la Villa Médicis toute proche, sont depuis administrés par la France (quartier français). En 1620 l'Espagne prend possession de cette place rebaptisée place d'Espagne pour y établir au n°63 son ambassade auprès du Saint-Siège dans un immeuble renaissance modifié pour l'occasion entre autres par l'architecte Francesco Borromini. En 1629 la fontaine Barcaccia est réalisée par le sculpteur Pietro Bernini à la demande du pape Urbain VIII. Ambiance de la place d'Espagne, le soir Notes et références[modifier | modifier le code]

Le colisé - Intellego.fr Le Colisé Nom de l’œuvre : Le Colisée Date de réalisation: 70 ap.J.C – 80 ap.J.C Commanditaires de l’œuvre: L’empereur Flavien Vespasien et ses fils Titus et Domitien Situation géographique : Italie, au centre de Rome Domaine thématique :De l’espace L’ancien nom du Colisée était ‘’amphitheatrum Flavium’’(en français : L’amphithéâtre Flavien). Ses matériaux : La construction du Colisée a nécessitait 3 matériaux différents : - Le travertin est une roche qui a servit dans la construction de toute la façade, des pilliers et des arcs. - Les murs ont était fabriquaient grâce à la tuffite. - Le béton a permis de constituer les nombreuses voutes du Colisée. Les techniques de construction des romains sont inspirées de celles des grecs et des étrusques. Ses dimensions : Le Colisée a une forme ellipse mesure 187m de long 155m de large et 50m de haut se qui représente environ 4 étages. Son architecture : Le Colisée a 4 étages. Antiquité : En 217, un immense incendie fut causé au colisée par la foudre. Moyen-Age :

Plan de Rome (Photo : D. Lauvernier) Le Plan de Rome est une maquette en plâtre d'environ 70 m² (11m / 6m), réalisée à l'échelle 1/400, qui représente les 3/5 de la ville de Rome à l'époque de Constantin, au début du IVe siècle après J.-C. De manière à être manipulable, la maquette n'est pas constituée d'un seul bloc : elle est divisée en 102 modules qui s'assemblent parfaitement pour créer la ville. Rythme. Rythme. Les 102 modules qui composent la maquette de Paul Bigot © Université de Caen Basse-Normandie, Plan de Rome Le module du Colisée en cours de restauration© Université de Caen Basse-Normandie, Plan de Rome Chaque module pouvait ensuite selon les besoins être constitué de différentes parties, de manière à faciliter les moulages et les mises à jour. Le module 45 représentant le théâtre de Pompée, constitué de trois morceaux. Calage du plan numérisé de la maquette de Paul Bigot avec une vue satellite de la Rome moderne.© Université de Caen Basse-Normandie, Plan de Rome

Capitole Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statues des Dioscures à l'entrée du Campidoglio Le Capitole (Capitolinus Mons, aujourd'hui : Campidoglio) est l'une des sept collines de Rome. C’est le centre religieux et de pouvoir de la ville. Par extension chaque cité romaine se devait d'avoir son Capitole. Le Capitole de Rome[modifier | modifier le code] Il est en fait constitué de deux collines reliées entre elles par une dépression : Histoire du Capitole[modifier | modifier le code] Durant la Rome antique[modifier | modifier le code] Le temple de Jupiter sur le Capitole sous la République romaine (illustration de Friedrich Polack, 1896) Le mur de Servius Tullius fut agrandi pour inclure la colline entière. Le temple primitif, Temple de Jupiter Capitolin aurait été construit par Tarquin l'Ancien et terminé par Tarquin le Superbe, mais selon Tite-Live il fut consacré seulement en 509 av. En 390 av. En 244 av. En 26 av. En 69 ap. En 75 ap. En 83 ap. Le Tabularium[modifier | modifier le code]

venationes_fr Une des façons de s'amuser en public, introduite par les Romains, fut l'organisation de tueries dans l'amphithéâtre. La diffusion de ses spectacles de gladiateurs et de chasses n'est connue que par les inscriptions avec leurs reliefs (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 470). Les venationes étaient des représentations de chasse aux animaux, sauvages ou non, qui étaient exterminés dans l'amphithéâtre par des flèches, des piques et tout autre moyen. Au début, les spectacles avaient lieu généralment le matin, une sorte d'introduction et de complément aux combats de gladiateurs, qui débutaient l'après-midi. En tout cas, dans la dernière période de la république, la chasse devint un spectacle en lui-même, qui débutait l'après-midi et parfois durait plusieurs jours. Parfois, les chasses avaient lieu en d'autres endroits, comme le Forum et le Circus, ou là où il y avait un espace approprié. Cependant beaucoup de combats consistaient en luttes d’animaux contre des venatores armés de lances.

Fondation de Rome : la légende de Romulus et Rémus La fondation de Rome eut lieu au VIIIe siècle av. J.-C. Selon les récits romains, ce sont les Latins, une peuplade autochtone, qui en sont à l'origine. Cette cité domina le monde durant l'Antiquité avant de devenir mythique ; Rome est d'ailleurs surnommée « la ville éternelle ». Retour sur la légende de la fondation de Rome. D'après la légende latine, c'est Romulus qui fut à l'origine de la fondation de Rome en 753 av. Fondation de Rome : la légende de Romulus et Rémus Une autre légende, aux accents mythologiques cette fois, vient par ailleurs parfaire le caractère sacré de la cité aux sept collines. Réussissant à se sortir des eaux du fleuve, Romulus et Rémus furent recueillis par une louve qui les allaita. La ville de Rome, la République romaine et l'Empire romain La royauté fut le premier système politique à être adopté par les Romains. Sous la République, la ville connut une véritable expansion. Aujourd'hui, à Rome, plusieurs monuments érigés à l'époque romaine sont encore debout.

Related: