background preloader

Maîtriser son identité numérique sur Facebook

Maîtriser son identité numérique sur Facebook
Maîtrisez-vous votre identité numérique? Autrement dit, est-ce que vous parvenez à gérer les traces que vous laissez de vous sur Internet, sur les blogs, forums de discussion, et réseaux sociaux tels que Facebook? Le sujet, fait débat, avec par exemple ces étudiants pris en flag’ après une soirée festive . Or, d’après un sondage réalisé par l’institut Scanblog et Opened Mind, les internautes savent parfaitement ce qu’est la e-réputation, ils font ce qu’ils peuvent pour la maîtriser, mais sans forcément y parvenir. 70% des sondés déclarent avoir déjà vérifié leur «identité numérique», en tapant leur nom et prénom sur un moteur de recherche, pour voir les pages web les concernant qui ressortaient en tête. Pourtant, seuls 7% des sondés pensent bien maîtriser les informations les concernant, et 51% aimeraient mieux les contrôler. Facebook, une place publique par défaut Profil public ou semi-public ? Les dernières subtilités de Facebook Les bonnes règles Capucine Cousin Related:  TPE identité numériqueEnjeux

Qui est concerné ? « Le droit à l'oubli ne doit pas aboutir à une possible censure » Peter Fleischer : Imaginer une charte sur le droit à l'oubli nous semble être une bonne approche. Nous sommes d'accord sur le fait qu'un effort important doit être fait en termes d'éducation. Là où nos points de vue divergent, c'est sur la frontière entre le droit à l'oubli et la liberté d'expression. Il est très difficile d'écrire une charte sur le droit à l'oubli sans que cela ne tourne à une possible censure. Si je mets en ligne une photo de quelqu'un, cette personne a-t-elle le droit de supprimer cette photo ? Alma Whitten : nous détenons trois types d'informations. A. P.F. : Oui, c'est un défi pour nous. A.W. : Plusieurs dizaines de milliers de personnes visitent déjà Google Ads Preferences tous les jours. A.W. : Etant données les nuits blanches que nous avons passées à corriger Google Buzz dans les trois jours qui ont suivi le lancement , je peux vous dire que cela n'avait pas du tout été planifié ! A.W. : Nous conservons ces données pour des raisons de sécurité.

Facebook et estime de soi Afin de pouvoir prendre conscience que les traces laissées sur Internet sont indélébiles et visibles par tous, les élèves sont conduits à en faire l’expérience en créant des profils Facebook via 2025exmachina.net. En parallèle, un questionnaire sur les pratiques de ces élèves permet de préparer un débat. Cette séance offre l'exemple de l'emploi de plusieurs méthodes pédagogiques pour la réalisation d'un même but. Quatre types distincts sont en effet repérables : Expositive, type déclaratif : la séance 1 s'ouvre sur le rappel d'une « intervention de l'association Un clic, déclic » qui a eu lieu la semaine précédente. Cette intervention tient lieu d'exposition du savoir relatif à l'identité numérique. L’évaluation est conduite en cours de Français.

Passeport pour Internet - Séance pédagogique sur l'identité numérique Le résumé de la séquence... - SEANCE 1 - (1h) 1 - Les usages d'Internet Qui utilise Internet dans la classe ? Durée Combien de fois par semaine ? Combien de temps par jour ? Lieu Sur quel appareil ? (ordinateur, tablette, smartphone...) Dans quel lieu ? (Collège, Salon, Chambre...) Pour quels usages ? Quels sites consultes-tu ? Laisses-tu des commentaires ? Après un temps d'échange oral, pendant lequel les réponses sont classées au tableau, chacun complète son passeport. Internet prend de plus en plus de place dans nos vies.Nous l'utilisons pour différents usages, au travail ou dans nos loisirs : pour chercher des informationspour échanger, communiquer (par mail, chat, forum, réseaux sociaux…)pour publier textes, photos ou vidéos (sur les blogs, réseaux sociaux...) On se construit une vie parallèle, virtuelle, dans laquelle on a une identité numérique. On dévoile parfois des informations privées, dans un espace public (Internet) ! C'est pourquoi il est important de se poser d'abord les questions suivantes :

Exercer ses droits Libertés : Google classe et défie les gouvernements, actualité Tech & Net : Le Point L'identité numérique Présentation de la fiche Voici une fiche pédagogique présentant de manière très sobre et très efficace une séance d'une heure sur la présence numérique. Elle est illustrée des cas particuliers des élèves qui vont découvrir les traces qu'ils laissent au cours d'une brève activité guidée. Le propos introductif de l'auteure est intéressant. Méthode pédagogique Ce cours s'appuie largement sur la méthode expositive. L'évaluation étant également absente de cette séance, on peut constater que la méthode expositive est ici assez largement réduite à sa dimension transmissive. Ce type de cours pourrait tout aussi bien donner lieu à un dialogue organisé avec la classe (méthode interrogative dirigée), mais la triple occurrence du terme « présentation » dans la partie Déroulement de la fiche ne laisse pas de doute quant à l'emploi de la méthode expositive. Structuration des connaissances et évaluation des apprentissages Ce travail pourrait également servir de support à une évaluation formative.

Comment paramétrer son compte Facebook? Difficile de se tenir à jour sur cette question, tant les usages se modifient rapidement en fonction des modes, et des lancement de plateformes et services... De fait, ce qui est sans doute le plus révélateur des usages des jeunes en matière de réseaux sociaux est leur versatilité. Versatilité dont il découle que l'essentiel en matière d'éducation n'est pas tant de leur apprendre à bien utiliser un service à un temps "T" que de leur enseigner les fondamentaux des relations sociales en ligne d'une part, et du fonctionnement des plateformes (modèles informatiques, économiques, légaux, etc...). Ceci, afin qu'ils soient parés à maîtriser le prochain réseau à la mode qui ne manquera de surgir. DECEMBRE 2013 (Mediamétrie) L'étude médiamétrie annonce les chiffres suivants pour les sites les plus visités par les 15-25, hors Facebook et Twitter : A noter aussi : la montée en puissance des sites de rencontre pour adolescents. "77% des internautes français sont quotidiennement sur un réseau social"

Quelle est notre identité sur le Web ? Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Avec le développement des services dits Web 2.0, chaque internaute est producteur de contenus et cela le conduit régulièrement à laisser des traces de son activité numérique, au hasard de recherches sur des moteurs, de profils créés dans les applications web, de signatures inscrites au bas des pétitions numériques, de commentaires laissés suite à la lecture d'articles, de renseignements et authentifications complétés lors d'achats sur internet. Identité numérique, mode d'emploi... des éléments d'authentification : numéro d'identification, adresse IP,

Les jeux vidéo bientôt concernés par la Hadopi ? Dans le rapport sur les autorités publiques indépendantes (API) du projet de loi de finances 2013, on apprend que les jeux vidéo devraient s'inscrire dans la liste des ayants-droit à la réponse graduée de la Hadopi dès 2013. Pour l'instant, un seul organisme lié à la production vidéo (Alpa) et quatre autres concernant la musique (Sacem, SDRM, SPPF et SCPP) font figure d'ayants-droit aux mesures de lutte contre le piratage de la Hadopi. Selon la Hadopi, les acteurs de l'industrie du jeu vidéo auraient déposé une demande d'autorisation à la Commission nationale de l'informatique et des libertés. L'aval de la Cnil est un passage obligatoire pour pouvoir constater les délits de piratage en collectant automatiquement les informations et profiter des avertissements prévus dans le cadre des réponses graduées de la Hadopi. Pourtant, selon le site PC INpact, la Cnil assure ne pas avoir reçu de demande d'autorisation de la part de l'industrie du jeu vidéo.

Identité numérique : Dossier complet avec approche pédagogique Qu’est-ce que l’identité numérique ? Comment la présenter comme thème d’actualité, comprendre ses enjeux et en faciliter une approche pédagogique dans le cadre de l’enseignement, de la formation et de la sensibilisation des publics (élèves, enseignants, animateurs d’EPN, professionnels et grand public) ? Elie Allouche (‎Directeur adjoint du CANOPÉ de Créteil, chargé du numérique éducatif) propose un dossier complet sur la notion d’identité numérique qui répond précisément aux questions mentionnées ci-dessus : l’identité numérique : document de travail. Identité numérique : une histoire de définitions plurielles Ce document en ligne partagé sur GoogleDocs (actuellelment sous la forme d’une version de travail) s’appuie sur 3 objectifs principaux : Définir et comprendre les enjeux liés à l’identité numérique,Connaître les compétences de base des référentiels (B2i-C2i) et les principales règles de vigilance,Connaître les ressources pour aborder ce thème avec les publics. Activités pédagogiques

Le "droit à l'oubli numérique" inquiète les historiens L'Union européenne prépare un nouveau texte sur la protection des données personnelles. Mais en cherchant à protéger la vie privée, le législateur risque de compromettre le travail des futurs historiens. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Fabienne Dumontet Eté 2013, clic : l'entreprise Kodak sort péniblement de sa mise en faillite, annoncée un an et demi plus tôt. Eté 2013, clac : éclosion du scandale Prism. Des millions d'internautes se découvrent espionnés par la National Security Agency (NSA) américaine, leurs données personnelles siphonnées chez les géants du numérique, Yahoo et Google en tête. Car c'est Kodak qui avait déclenché une première et formidable bagarre sur ce sujet aux Etats-Unis. Alarmés, deux juristes américains, Samuel D. > Lire aussi : Le droit à être oublié, genèse d'une idée neuve Le projet prévoit de faire détruire non seulement le stockage d'origine, mais toutes les répliques, les référencements dans les moteurs de recherche, etc.

Le règlement européen sur les données personnelles inquiète les professionnels du marketing direct L'annonce a fait l'effet d'un coup de tonnerre. En pleine crise, c'est une potentielle catastrophe qui plane sur la tête des professionnels du marketing direct et de leur écosystème. Au nom de la protection du consommateur, Bruxelles réfléchit à la mise en place, au niveau européen, d'un opt-in postal. La Commission européenne a soumis à la consultation des États membres un projet de règlement, dont le vote du Parlement est prévu avant fin juin 2013. Se sentant menacée, la filière s'est mobilisée pour sensibiliser le gouvernement français aux impacts socio-économiques du projet. La lettre stipule : " En effet, l'adoption des amendements proposés conduirait notamment à : - interdire de fait toute prospection et relation client avec la généralisation du consentement préalable (opt-in) sur l'ensemble des canaux, le marketing direct n'étant plus considéré comme un intérêt légitime, Ces deux mesures auraient pour conséquences immédiates :

Related: