background preloader

Au printemps, rien ne sert de semer trop tôt

Au printemps, rien ne sert de semer trop tôt
La vie reprend petit à petit au jardin et quelques belles journées ensoleillées nous invitent à démarrer les semis au potager, mais est-ce vraiment une bonne idée ? Si l'on regarde le calendrier, le printemps commence officiellement le 20 mars, mais il ne faut jamais se fier au calendrier pour jardiner ! Nous allons plutôt essayer de décoder les signes que la nature nous donne pour savoir si la terre est prête à recevoir nos semis. La terre est-elle collante ? Quel est l'état de votre terre ? En général, à la fin de l'hiver, la terre du potager est humide et collante. Les jours sont encore courts et des gelées tardives se produisent. Pour vous faire une idée sur l'état de votre terre, prenez un petit outil de jardin et creusez la terre sur quelques centimètres. La terre est-elle réchauffée ? Une autre indication, c'est d'enfoncer les doigts dans la terre. Observer la nature Voici quelques plantes qui sont de bonnes indicatrices : Cliquer sur les imagettes pour les agrandir

http://potagerdurable.com/au-printemps-ne-pas-semer-trop-tot

Related:  cultureEnvironnement et DDSemis

Distances et profondeurs de semis des principaux légumes Ce semoir manuel permet d’ajuster la profondeur des semis A quelles distances et à quelle profondeur dois-je effectuer mes semis ? Ces questions reviennent souvent. Si les distances de semis figurent en général sur les sachets de graines, la profondeur n’y figure pratiquement jamais.

Rendements records avec la tour à pommes de terre ! Traditionnellement, la culture de la pomme de terre prend énormément d’espace. La tour à pommes de terre constitue une technique alternative qui a pour avantage de produire des pommes de terre en espace réduit comme sur des balcons ou des petits jardins où la place est limitée. De plus, ce dispositif de culture permet d’obtenir des rendements records même sur de toutes petites surfaces. Semer à bonne distance Les producteurs de graines soucieux de vous faciliter la vie vous proposent maintenant des graines en tapis ou en ruban. Idéalement réparties sur ces supports qu'il suffit d'enterrer dans un pot ou en pleine terre, elles poussent sans se gêner. Avec un peu d'astuce, vous pouvez les réaliser vous-même.Posez sur une table deux morceaux de papier absorbant (type essuie-tout que vous utilisez pour la cuisine).Humidifiez-les avec un vaporisateur sans les détremper.Posez sur l'un d'eux les graines voulues en les alignant et les répartissant de façon bien homogène sur la surface.Rectifiez leur emplacement si nécessaire avec le bout pointu d'une brochette en bois par exemple.Plaquez ensuite l'autre morceau de papier humidifié sur celui-ci afin de maintenir les graines à leur place.Délicatement posez ce tapis de graines à la surface d'un pot ou dans le jardin et recouvrez d'une fine couche de terreau.Maintenez bien humide jusqu'à l'apparition des premières feuilles.

Produire ses propres semences Produire ses propres semences Il existe plusieurs méthodes pour produire ses propres semences. La plus simple, ou quand on connaît un jardinier, est de garder les graines des légumes qu’on récolte soi-même – quand on jardine – ou qu’on a achetés ou que quelqu’un nous a donnés. On peut ainsi récolter : Utiliser les tontes de gazon A moins que vous n'ayez l'option mulching sur votre tondeuse, il va vous falloir ramasser l'herbe tondue. Qu'en faire ? La mettre au compost, bien sûr mais pas seulement ! Fabriquer du café alternatif avec du pissenlit Au premier abord, on n’y penserait pas mais cette fleur sauvage souvent considérée comme une « mauvaise herbe » est très bonne pour notre santé et peut même être employé pour faire un délicieux café. Son goût unique se situerait entre la chicorée et le café. Ce succédané du café a qui notamment connu ses adeptes en temps de guerre est aussi considéré par certains comme ayant de nombreuses vertus ! Un café riche, corsé avec des notes de caramel !

La saison des semis va démarrer, découvrez l’infaillible méthode « à la bouteille » Grande joie. C’est le début de la fin de l’hiver. Le printemps est encore loin de pointer le bout de son nez mais, pour les jardiniers, il commence à être temps de l’anticiper avec les premiers semis. L’idée est de faire germer quelques graines à l’intérieur, bien au chaud, et de sortir ces plantes quand elles seront assez résistantes et que le temps sera plus doux.

Fiche technique - Récolter ses graines Il peut être intéressant de faire ses semences pour diverses raisons : elles sont assez chères dans le commerce et cela représente une économie dans le budget jardinage, il est aussi satisfaisant de « faire soi-même » et rassurant d'être un peu plus indépendant... Cela nécessite un peu plus de travail et d'attention et quelques habitudes nouvelles, car il faut aussi prévoir pas mal de place en plus en raison de certaines plates-bandes ou parties de plates-bandes qui restent occupées pratiquement toute l'année et même, pour les bisannuelles, une année et demie... Il faut essayer de choisir et laisser pousser des porte-graines vigoureux, veiller à ce que leur santé ou leur croissance ne soit pas trop entravée par d'autres plantes, trop de mauvaises herbes, les travaux de proximité, et cela tout au long de leur croissance jusqu'à leur maturité. Il faudra souvent en tuteurer certains. Ces plantes gagnent à être multipliées par éclats, marcottage, mais aussi semis. Aneth : graines en été.

Un mini-potager pour balcon-terrasse ou jardin Quelques conseils à suivre - votre balcon ou terrasse doit être exposé quelques heures par jour au soleil pour que vos récoltes soient généreuses, - toujours percer à l'aide d'une perceuse votre contenant si ce n'est déjà pas fait pour faire des trous d'écoulement des eaux de pluie et d'arrosage, - tapisser les contours intérieurs du pot avec un plastique percé au fond en fonction de la matière (bois, zinc, etc.) afin de ne pas le dégrader trop vite, - mettre une couche de graviers ou de billes d'argile au fond pour favoriser le drainage,

Les limaces, amies du jardinier ! Une limace vient à notre rencontre ! Les limaces, appelées dans le langage courant 'les gluantes' sont souvent considérées comme les ennemies du jardinier, dévorant sur leur passage plantules et cultures déjà bien en place. Ce point de vue, bien ancré mérite toutefois d'être modulé. De belles surprises en perspective !

Les besoins des semences pour bien germer dans un jardin d'amateur Pour réussir les semis de légumes, les jardiniers doivent donner aux semences les meilleures conditions permettant d’obtenir une bonne germination et une levée rapide et régulière. La préparation du sol Pour que les semences germent sans problème, elles doivent être semées dans un sol bien ameubli en profondeur, bien drainé et affiné en surface. A l'aide d'une bêche ou d'une fourche bêche, le sol doit être ameubli en profondeur, sans laisser de grosses mottes et en retirant les cailloux et racines de mauvaises herbes. Avec un râteau, la terre est ensuite affinée en surface. Les semences ont besoin de chaleur pour bien démarrer

10 astuces de maraîcher pour réussir vos cultures au potager biologique Je m’appelle Gilles Dubus et je suis maraîcher bio en Dordogne. J’anime également, à mes heures perdues (et oui, il y en a…), le Blog du Jardinier Bio, sur lequel je partage les quelques connaissances que j’ai pu acquérir au fil des ans. C’est avec grand plaisir que je réponds aujourd’hui à l’invitation d’Aurélien à publier un article sur son blog. J’ai souhaité partager ici quelques petites astuces qui, je pense, vous seront utiles pour réussir vos légumes au potager biologique. calendrier des semis de légumes Dès le mois de mars, de nombreux légumes peuvent être semés en pleine terre. Sans repiquage, le travail est plus simple, car cette opération un peu délicate génère souvent des pertes. Voici un petit mémento qui sonne comme une invitation à vous lancer : quelle satisfaction l'été venu de récolter de bons et beaux légumes en se disant que tout est parti d'un petit sachet de graines! Les semis les plus précoces de l'année doivent, selon les régions, être effectués en caissette à l'intérieur de la maison (lire : Les semis à chaud), puis être repiqués, ou bien en place mais sous abri. Si le légume que vous cherchez est absent de cette liste, utilisez le moteur de recherche situé en haut de page pour trouver sa fiche de culture. Et les fleurs ?

Le meilleur du web pour enfants: l'écologie Détails Catégorie : Top sites pour enfants Le monde que nous laissons à nos enfants est imparfait, les ressources s'épuisent et le réchauffement climatique change la donne.

Related: