background preloader

Matthew B Crawford, Eloge du carburateur. Essai sur le sens et la valeur du travail

Matthew B Crawford, Eloge du carburateur. Essai sur le sens et la valeur du travail
1Voici un livre profondément original et terriblement dérangeant. Terriblement dérangeant : il s'agit d'un plaidoyer en faveur du travail manuel, qui déroule une critique implacable des politiques systématiques d'allongement de la scolarité et des visions optimistes qui conçoivent l'avenir du travail sous la forme radieuse de la « société de la connaissance », et de son armée de « manipulateurs de symboles » et de travailleurs intellectuels. Profondément original : l'auteur expose avec un mode d'argumentation extrêmement intéressant et totalement approprié à son objet - le plus éloigné que l'on puisse imaginer du jargon et de l'abstraction - les raisons pour lesquelles nos sociétés ont oublié non seulement les conditions de ce qu'est un bon travail mais également le fait que celui-ci est un élément constitutif d'une vie bonne. 3Que s'est-il passé ? 1 Jürgen Habermas, La crise de l'Etat-Providence, Ecrits politiques, Cerf, 1990, p. 113 11Pourquoi ? 3 Dominique Méda, Travail. Related:  D.I.Ytravail

Blitz Motorcycles - Home Matthew B. Crawford - Éloge du carburateur : essai sur le sens et la valeur du travail Parallèlement à ses études de doctorat en philosophie politique à l’université de Chicago, Matthew B. Crawford travaillait comme directeur d’une fondation à Washington, un think tank financé par l’industrie pétrolière afin de populariser l’idée que le réchauffement climatique n’était pas dû à l’activité humaine. Etant en service commandé sa liberté intellectuelle était donc fortement encadrée. Constatant que la fonction qu’il exerçait ne lui procurait pas la satisfaction intellectuelle réputée inhérente aux métiers de « cols blancs » il finit par renoncer à son (généreux) salaire et par démissionner. Son livre est une réflexion menée à la lumière de sa propre expérience dont le grand mérite est de réhabiliter l’honneur des métiers manuels en tant qu’option professionnelle parfaitement légitime sans pour autant verser dans le fantasme d’une artisanale réputée « plus simple » ou soi-disant plus démocratique parce liée à la « classe ouvrière ». 6/ Conseils aux jeunes qui veulent s’orienter

Video: Everest-Bound Speed Climber Ueli Steck Learns to Fly for an Alps Triple Link-Up Ueli Steck is hard to please. The man, known as “the Swiss Machine,” seems insatiable in his quest to push the limits of speed climbing. His latest vision led him to learn to paraglide in his home country of Switzerland. The goal was to climb three peaks—the Alps’ iconic Eiger, Mönch, and Jungfrau—in one day, connecting from summit to the base of the next mountain by paraglider. Adventure: You are fastidious in the design of your gear to be extra light. Ueli Steck: No, I just used a regular glider from Ozone. A: How much weight does your paraglider add to your pack? U.S.: The glider and the harness together weigh around 2.6 kilograms. A: Is it hard to control the paraglider in the strong winds at the summit? U.S.: You need the perfect conditions, otherwise you can not take off. The difficult part is to start and fly off the mountain. A: You climbed Everest without supplemental oxygen last year. U.S.: This would be really hard. A: It would be more safe to fly down Everest, right? U.S.

You Meet the Nicest People Who are we? This summer a small group of us will set off on a life changing journey to create a documentary that will inspire others. We have taken a junk pile of Honda Trail 90 parts and brought forth three fully functional motorcycles. We will be filming the entire trip in order to share our story with those who helped this epic project a success. What We Need & What You Get We are looking to raise $15000. The Impact Since our journey was first dreamt up, Bobby dove head first into film and photography. Other Ways You Can Help If you are not in a position to contribute financially, we can still use your help.

Eloge du Carburateur – Matthew B. Crawford Matthew B. Crawford est un pur produit de l’économie de la connaissance : il est docteur en philosophie politique. Pourtant, avec cet ouvrage (Eloge du Carburateur – Essai sur le sens et la valeur du travail), il attaque celle-ci de front et chante les louanges philosophiques des activités manuelles. En philosophe authentique, l’auteur a aligné ses actes sur sa philosophie et a délaissé ses activités fructueuses dans un think tank de Washington pour ouvrir son garage de réparation de motos. Un ouvrage accessible qui réfléchit à cette question fondamentale : comment faire sens de notre contribution professionnelle ? Il ne s’agit pas ici de nourrir la nostalgie d’une vie plus simple, soi disant plus authentique et dotée d’une aura démocratique liée à la classe ouvrière. Première partie de l’article dédié à cet ouvrage : les 10 idées majeures du livre. 1- L’épanouissement passe par la confrontation avec le réel 2- L’indépendance progressivement acquise plutôt qu’une liberté achetée

Plongez sous les pôles ! - Sport et aventure Votre participation nous permettra de préparer le voilier qui nous accompagnera pendant ces 22 mois. Avant de partir pour les régions polaires, celui qui va devenir le camp de base de nos plongées arctiques nécessite des adaptations. Elles devront être terminées avant l'été afin d'effectuer une première série d'essais en mer. A l'automne aura lieu un dernier chantier afin de préparer le départ en janvier 2014. La préparation du voilier s'élève à 30 000 € : c'est donc notre objectif pour cette campagne ! Les 20 000 premiers euros récoltés sur My Major Company nous permettront d'installer le chauffage à bord ainsi qu'une cuve de gasoil supplémentaire. Pendant l'été, nous effectuerons de nombreux essais en mer dans la Baie de Concarneau et au large de l'Archipel des Glénan où se trouve le centre de plongée qui nous a formé. En décembre, nous baptiserons le voilier à Concarneau.

Homemade Tattoos : retour aux origines underground du tatouage A l’occasion de la diffusion sur ARTE, samedi 29 novembre, du documentaire "Tous tatoués !", le réalisateur Marc-Aurèle Vecchione prolonge son enquête et propose dans "Homemade Tattoos" de s’éloigner des salons pour une séance de tatouage sur les bords de la Seine avec une machine "faite maison". Le tattoo "home-made", c’est un retour aux sources en forme de clin d’œil, alors que sa démocratisation et que la multiplication des studios aux airs de clinique ont quelques peu aseptisé le tatouage, longtemps symbole d’aventure et de marge. Le "fait maison" a longtemps été l’essence même du tatouage, la seule manière de le pratiquer, lorsqu’il se piquait dans la pénombre des ponts des trois-mâts qui parcouraient les océans ou dans celle des cellules des prisons. Il était alors un art clandestin, que les marins et les voyous piquaient sur leurs corps par mimétisme, forfanterie, mélancolie ou révolte. Lien • Dossier complet sur arte.tv • Notes d'encre A l'occasion de cette exposition, Hey!

Le manager et le carburateur Deuxième partie de l’article consacré à l’enthousiasmant Eloge du Carburateur (Essai sur le sens et la valeur du travail) de Matthew B. Crawford. Les 10 idées principales du livre sont exposés dans la première partie. Elles attaquent de front la société de la connaissance et le caractère aliénant de ses organisations. L’objectif de cette seconde partie est de répondre à ces points depuis un point de vue de travailleur de la connaissance et de manager, et de montrer qu’il peut exister une noblesse du management dans les organisations. L’épanouissement à travers la confrontation au réel Il s’agit de l’idée principale du livre à laquelle je souscris pleinement. Reste que cette confrontation n’est pas nécessairement matérielle (Crawford aime le métal et la vitesse et chante les vertus pédagogiques du retour de kick douloureux au démarrage des veilles motos). Division du travail et aliénation Là encore un point indiscutable. Organisations publiques et privées : même combat Unlearn your MBA !

Powder Highway Road Trip – Stop #6 – Golden Alpine Holidays, BC (Photos + Video) Skier Lynsey Dyer touring with Golden Alpine Holidays, British Columbia; Photograph by Will Wissman See previous dispatches from the Powder Highway Road Trip >> A remote lodge trip may be the signature experience of the Powder Highway. Enough of my friends have returned home, minds blown, from a weeklong trip to interior B.C. Few regions in the world are blessed with so much cold, dry snow; and when you’re sequestered for a week surrounded by fine, mountain-loving people who want to shred pow, it’s likely gonna be a REAL good time! Powder Highway dispatch #6 / Golden Alpine Holidays from Stellar Media on Vimeo. A ten-day mission to the Vista Lodge in the Esplanade Range proved no different. Golden Alpine Holidays, British Columbia; Photograph by Will Wissman Golden Alpine Holidays‘ Vista Lodge is part of a system of huts in the area. Every good hut trip has a ring leader to bring all people together. Golden Alpine Holiday Local Vitals Gourmet casual: It’s a special treat to bring in a chef.

Instructables - DIY How To Make Instructions Beau travail : Eloge du Carburateur - Le Dépassionné Il y a un truc qui m'a toujours questionné – enfin, toujours, depuis le collège au moins – c'est la raison pour laquelle la part de la population active employée dans le secteur tertiaire – services, consulting, etc. - est considérée comme un indicateur déterminant du taux de développement d'un pays. En gros, plus une nation produit de richesse tout en s'appliquant à fabriquer ou à faire pousser le moins de choses possible, plus elle est considérée comme évoluée (on dit développée ou émergée quand on est poli). J'ai beau y réfléchir, je ne comprends pas. Mais bon, faisons comme si ça allait de soi. Autre chose, du même ordre peut-être : mes deux parents sont issus d'un milieu agricole et ouvrier pour l'une, d'une famille de petits artisans ou commerçants pour l'autre. Il y avait visiblement un problème avec les métier manuels. Il se trouve que Matthew B. Matthew B. Mais la question demeurait. Il y a malgré tout longtemps que je n'avais pas lu essai aussi enthousiasmant et clair.

Sustainable designers 3: Window Farms (Design for Food 1) One interesting and recurrent idea these days is to try to grow your own food, even though you may live in a small apartment in the middle of a large city. We commented a bit about this in the DIY post, but I believe it needs some more looking into. To do that, more than theorize and reflect about how much more sustainable growing your own food can be, we'll look into two existing designs that help you do this: the Windowfarms (this post) and the Parasite Farm (next post). Window farms is an open community that started with some people in New York that decided to grow their own vegetables on their apartment windows. There are many good things to say about this initiative, but my main critiques is the need of an electric pump. To learn more about the Window Farms read up on their websites, follow their video channel or check out their Look Book.

Related: