background preloader

Les basiques du community management

Les basiques du community management
Le métier de community manager est à la mode. Représentant en ligne et aussi sur le terrain d'une marque, ils sont de tout âge, expérience et ont tous des formations très différentes. Ils ont souvent de très grandes responsabilités, tout en étant les garants de la réputation en ligne de la marque. Bien qu'il n'existe pas de règles prédéfinies pour être un bon community manager, il y a quand même des bases afin de réussir dans ce métier. 1 - Devenir expert de votre produit ou de votre marque. Les CM efficaces ne doivent pas non seulement connaitre leur marque sur le bout des doigts, mais il doivent aussi être passionnés par ce qu'elle propose. En gros, cela veut dire qu'il faut en amont faire une recherche complète sur votre entreprise, et aussi connaitre ce que font les concurrents dans le même domaine. 2 - Prendre la défense des clients Comprendre le produit vous permettra de savoir comment engager votre communauté, mais aussi de la comprendre et de se mettre à sa place. Bonus :

http://cmconseils.blogspot.com/2013/03/les-basiques-du-community-management.html

Related:  community manager : métier et quotidienCommunity ManagerLes métiers du digitalCommunity manager

Aspirationn'elle Deux titres existent mais quelles différences fait-on entre ces deux métiers ? En théorie le Community Manager est l’animateur de communauté: il a donc pour objectif de créer, animer et fidéliser une communauté autour d’une thématique précise. C’est un opérationnel qui doit produire et diffuser du contenu de marque auprès de ses communautés tout en répondant à leurs questions et messages.

5 pratiques à adopter pour être un mauvais community manager 1. Ne pas répondre Certaines marques publient beaucoup de contenu informatif mais n’engagent pas la conversation avec leur communauté. Le métier de Community Manager La grande majorité des articles publiés sur notre blog traitent du community management et de la gestion des médias sociaux pour sa marque. Dans les petites structures, la personne qui s’occupe de ces missions est généralement un salarié qui se voit confier des tâches supplémentaires, ou le dirigeant lui même. Dans les plus grandes structures, un profil de poste existe : « Le community manager » !

Sur les réseaux, comment sortir du lot en tant que community manager ? « Comparés à d'autres profils du digital, les community managers sont très nombreux à postuler car le métier semble abordable, dès qu'on s'intéresse aux réseaux sociaux, on apprend en effet rapidement leurs usages », remarque Boris de Chalvron, directeur associé chez Urban Linker. Plutôt juniors, les CM comme on les appelle pour aller plus vite, ou gestionnaires de communauté, ont souvent appris à gérer les pages des entreprises lors de leurs stages, c'est une première expérience courante pour les jeunes diplômés issus d'écoles de publicité, de communication, de commerce ou de web marketing. « Il faut savoir faire la différence entre le bruit et le vacarme » Pour compenser le manque d'expérience, ces profils doivent travailler au maximum leur e-réputation.

Community manager : identité publique ou privée ? Toute communication dépend avant tout de la cible visée. C’est le cas pour la communication digitale, en fonction du public, l’organisation va adapter sa ligne éditoriale (types de posts, ton, vocabulaire…) pour interagir de manière approprié. Impliquer l’identité du community manager dans la stratégie de communication digitale d’un organisme dépend de plusieurs variables : Le type d’organisme (institution, entreprises spécialisées, start-up..)La ligne éditoriale choisie (neutre, impliquée..)Le type de communauté (professionnels, jeune 15-25ans, retraités, mères au foyer…)Le type d’informations diffusées (institutionnelles, commerciales..) Il est évident que les posts des comptes Coca Cola et du Minsitère de la Culture et de la Communication ne vont pas être signés : Tout d’abord parce que c’est une équipe de gestionnaires de communautés qui est derrière ces comptes et que l’activité de l’organisme ne permet pas la création de relations humaines virtuelles.

Le Community Manager s'offre le Larousse pour ses 160 ans ! Non c’est pas le community manager qui a 160 ans mais le Larousse. Pour l’occasion de nouveaux mots y ont fait leur apparition dans des thématiques variées, et notamment celles des mutations de l’informatique où le community manager à fait son apparition. C’est donc ce mot qui nous intéresse tous en premier lieu, et qui trouve aujourd’hui sa place au sein d’un dictionnaire référant… en prenant le terme anglophone sous lequel on aime le connaitre. A l’instar du gestionnaire de communauté mis entre parenthèse, là où il était question d’animateur ! Demain community manager sera le job le mieux payé de votre entreprise Les communautés d’utilisateurs ne sont pas réservées aux marques de sodas ou de jeux en ligne. De Waze à Airbnb, d’Amazon à Salesforce, les entreprises qui réussissent à l’ « âge de la multitude » sont celles qui s’associent étroitement à leurs utilisateurs. Qu’est-ce qu’une communauté ? Marylène Delbourg-Delphis définit ainsi la notion de « tribus » : « un groupe de personnes connectées entre elles, connectées à un leader et connectées à une idée » (in préface de Tribus de Seth Godin). La communauté se caractérise à la fois par la qualité de ses connexions et par l’attachement à une personne et/ou une vision.

Les 10 rôles que joue un Community Manager Découvrez les différents profils qu’exerce un Community Manager auprès de sa communauté. Le métier de community manager ou gestionnaire de communauté n’est pas un métier aussi simple que l’on ne le croit, loin des clichés que les non initier se font, il est à la fois complexe et diversifié, être CM demande des compétences dans différents domaines allant de la rédaction, à la création graphique en passant par le codage. Cela est toujours vrai aujourd’hui et le sera encore plus demain, le community manager doit être capable de changer de casquette à tout moment afin d’être réactif et engager efficacement sa communauté.

On embauche des Community Manager ? - ReflexeMedia Qu’en est-il réellement des embauches de community manager ? Nombreux sont les centres de formations, les écoles spécialisées, les formateurs indépendants etc… proposant des cursus pour le futur community manager. A en croire ce développement et ce tel engouement pour le métier, on pourrait penser à un réel potentiel d’embauche sur ce poste. Cependant si j’observe un peu le marché et les community manager qui sont sortis de leurs cursus sur ces 2 dernières années, je constate qu’il n’est pas aisé de trouver un poste en CDI. Les 5 nouveaux défis du community manager Cet article a été publié il y a 8 mois 2 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. À l’heure où la normalisation du métier de community manager est tellement conséquente qu’il vient de faire son entrée au dictionnaire, il convient de faire le point sur les défis qui attendent ce métier en constante évolution. 1. La lutte contre la contamination de la vie privée et la pression constante. Le community manager a pour définition l’obligation d’être réactif.

Related: