background preloader

Pirates & Corsaires, Ecumeurs des Sept Mers

Pirates & Corsaires, Ecumeurs des Sept Mers
Une belle entrée en matière que de commencer ce site sur le terrible combat entre le célèbre pirate Barbe-Noire et le lieutenant Maynard. Ce site regorge d'histoires vraies palpitantes sur les pirates et corsaires ainsi que de nombreuses questions / réponses et informations maritimes utiles aux étudiants, professeurs, historiens et passionnés. Suivez au jour le jour l'actualité maritime, les films au cinéma, bandes dessinées, livres, informations insolites, dernières news et rumeurs, nouvelles rubriques, divertissements interactifs ! Venez participer aux discussions actives du forum des écumeurs des mers, vous serez le bienvenu ! Voguez sur ce site riche en informations et en émotions ! Entrez dans l'univers de la flibuste, l'univers des PIRATES & CORSAIRES !

http://www.pirates-corsaires.com/

Related:  piratesvalentinconito

Piraterie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Corsaire. La piraterie désigne une forme de banditisme pratiquée sur mer par des marins appelés pirates. Mary Read Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Read. Mary Read dévoile sa féminité. (gravure d’Alexandre Debelle tirée du livre de P. Christian, Histoire des pirates et corsaires de l’Océan). Mary Jane Read (vers 1690 - 1721) est, avec Anne Bonny, l’une des deux femmes pirates les plus célèbres de l’histoire.

Pirates et forbans : histoire politique des ennemis de l'humanité En l’an 78 avant Jésus Christ, un jeune homme aux manières précieuses et à l’air hautain prend la mer. Banni de Rome par Sylla, il se rend à Rhodes accompagné d’esclaves, afin de s’instruire des arts perfides de la rhétorique. Une troupe de pirates le capture alors et demande une rançon de vingt talents contre sa vie. Orgueilleux à souhait, le bel éphèbe rétorque que sa vie en vaut au moins cinquante, et que son ravisseur n’entend rien à son propre métier s’il n’est pas capable de mesurer la valeur d’un homme. Ce jeune homme n’est autre que Jules César. Il échappa miraculeusement à une mort cruelle, fit brûler ses tortionnaires et devint l’homme qu’on connaît.

Barbe Noire Edward Teach Barbe Noire Barbe Noire (vers 1680 - 22 novembre 1718), également connu sous le nom d’Edward Teach, Edward Thatch, Tash ou Tach et Edward Drummond (supposément son vrai nom et celui que lui donne Daniel Defoe) est un pirate anglais qui régna par la terreur sur les Caraïbes de 1716 à 1718. Barbe Noire avait l’habitude de porter, au combat ou non, plusieurs épées, couteaux et pistolets. Il était connu également pour son habileté à coudre le chanvre et il avait l’habitude, avant les assauts, d’allumer des mèches de poudre à canon dans son abondante barbe noire, ce qui lui valut son surnom. Cependant, cette habitude rencontre le scepticisme de certains historiens. En effet, il est possible que cette image de « pirate à la barbe de flammes » ne soit qu’une des nombreuses exagérations dues à la notoriété toute particulière du personnage.

Pirate Le mot pirate vient du mot grec πειρατης qui vient à son tour du verbe πειραω signifiant « s’efforcer de », « essayer de », « tenter sa chance à l’aventure ». Un pirate est une personne qui pratique la piraterie. La piraterie est la pratique, aussi vieille que la navigation, qui a pour objet l’attaque d’une embarcation dans le but de voler son chargement, et parfois le bateau tout entier. Cependant, les pirates ne se limitaient pas seulement aux autres bateaux mais parfois attaquaient des petites villes côtières. Le mot « pirate » est rattaché aux actions en mer sans l’aval d’une nation souveraine, contrairement aux corsaires, capitaines d’embarcation privée travaillant pour le compte d’une nation ou d’une personne importante dans la société.

Les Flibustiers, Boucaniers, Pirates et Corsaires Flibustiers Les flibustiers étaient des aventuriers qui, aux XVIe et XVIIe siècles, écumaient les côtes et dévastaient les possessions espagnoles en Amérique. L’âge d’or de la flibuste se situe avant les années 1680. Le mot apparaît à la fin du XVIIè siècle (Furetière, 1690), mais il est usité depuis Dutertre en 1667. Il était interdit de se battre à bord entre flibustiers. Si une querelle éclatait, au premier débarquement un combat singulier avait lieu devant les autres, les adversaires tiraient d'abord l'un sur l'autre et s'ils se manquaient s'attaquaient à l'épée.

Related: