background preloader

_FutureWorkSkillsSummary_01.gif (Image GIF, 1633x1033 pixels) - Redimensionnée (70%)

_FutureWorkSkillsSummary_01.gif (Image GIF, 1633x1033 pixels) - Redimensionnée (70%)
Related:  l'emploi et le travail dans 20 ansLa prospective

Les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 selon l’IFTF La connectivité mondiale, les machines intelligentes et les nouveaux médias remodèlent notre vision du travail, ce qui le constitue et les compétences dont nous avons besoin pour être productif. L’Institute for the future (IFTF) a décrit les 10 compétences clés dont nous aurons besoin dans une dizaine d’année. Cette étude se différencie des études habituelles qui cherchent plutôt à établir une typologie des métiers futurs (avec des prédictions qui ne s’avèrent pas exactes). L’article de la FING a proposé une traduction de ces compétences que nous vous reproduisons ci-dessous. Téléchargez le rapport présentant les compétences et la carte créée pour les représenter. via Les 25 blogs et sites médias incontournables de la rentrée C'est la rentrée pour de bon. Sur les bancs des écoles de journalisme, les nouveaux venus se font bizuter par les secondes années, dans les rédactions on voit s'approcher le grand moment des municipales avec l'envie d'innover dans leur traitement... Bref, c'est le bon moment pour remettre en route sa veille que l'on avait (un peu) mise de côté pendant l'été, occupés que nous étions à prendre nos pieds en photo sur Instagram. D'abord en suivant la plupart des 261 comptes Twitter que j'ai sélectionnés pour vous dans une liste toute prête, à laquelle vous n'avez plus qu'à vous inscrire. 261 direz-vous, mais c'est beaucoup trop ! Non, car tous ceux qui y sont ne tweetent pas forcément comme des fous. Et puis il faut bien ça pour s'y retrouver dans les mutations foisonnantes que le journalisme et les médias ne cessent de connaître. Bonne lecture ! Nouveaux médias et mutations - Work in Progress, le blog d'Alice Antheaume et de l'école de journalisme de Sciences po - Le Lab de Damien Van Achter

65% des métiers de demain n'existent pas. L'école est-elle prête ? Elle ne meurt pas mais elles profondément bouleversée. Je m'appuie cette fois sur un travail de prospective publié sur le site Regards sur le numérique de Microsoft, qui se fait l'écho d'une recherche menée par TFE Research et Michell Zappa sur l'impact des technologies sur l'éducation. Première étape, elle nous conduit en 2016, c'est la " ludification ". Néologisme français pour " gamification ", en gros le recours à des mécanismes venus du jeu. Vous savez que tout le monde court après le moteur du plaisir pour favoriser les apprentissages. Oui... Exactement. Certains de ces outils sont utilisés en dehors de l'école, notamment sur les tablettes... Oui. On va vers la classe numérique Exactement. A quelle échéance ? 2025. Et pour leurs petits frères et petites sœurs ? Au plan technologique, ça existe déjà. Une des caractéristiques de ce travail, à mon sens, est qu'il prend en considération la lenteur d'appropriation du changement par l'institution.

Le principe de la curation en une infographie Le Web deviendra t-il bientôt le champs de bataille entre les antis et les pros curation ? L’importance du contenu pour un site Web, blog n’est plus à démontrer, tant sur la côté qualitatif que sur l’aspect : le SEO. Que l’on le veuille ou non la curation existe et il vaut mieux l’intégrer à ce jour, dans une pratique métier. Pour Marc Rougier CEO de scoop.it la curation est la conjonction de trois axes : SélectionnerOrganiser / EditerPartager des contenus existants Nous pouvons définir 5 étapes dans la curation : Définir son sujet de veilleRécolter les sourcesSélectionner le contenuÉditorialiser le contenuPartager Voici une infographie qui résume en 5 étapes le principe de la #curation Le principe de la curation en 5 étapes by Jérôme Deiss

Les entreprises ne créent pas l'emploi Il faut avoir sérieusement forcé sur les boissons fermentées, et se trouver victime de leur propension à faire paraître toutes les routes sinueuses, pour voir, comme s’y emploie le commentariat quasi-unanime, un tournant néolibéral dans les annonces récentes de François Hollande (1). Sans porter trop hauts les standards de la sobriété, la vérité appelle plutôt une de ces formulations dont Jean-Pierre Raffarin nous avait enchantés en son temps : la route est droite et la pente est forte — mais très descendante (et les freins viennent de lâcher). Entreprise, mon amour ? En effet, droit, c’est droit ! Et depuis l’origine. Ce texte est la version longue de l’article paru dans Le Monde diplomatique de mars 2014. Et voilà énoncée la logique des actes. La prise d’otages du capital Or, comme Marx l’avait remarqué, le capitalisme, c’est-à-dire le salariat, est une prise d’otage de la vie même ! Sous la menace de la grève de l’investissement Le capital-enfant Les entreprises ne créent pas l’emploi

Veille : une méthode simple pour une veille quotidienne Pourquoi la prospective devrait intéresser les RH ? Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et il dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer. Gaston Berger, Extrait de la Phénoménologie du temps et prospective. Le Centre d’Analyse Stratégique, institution d’expertise auprès du Premier Ministre, a fait paraître cet été, un rapport d’étude intitulé “Le travail et l’emploi dans 20 ans”. Ce rapport, pourtant extrêmement passionnant, est sorti dans l’indifférence quasi générale, notamment celle des professionnels des RH, alors qu’il constitue une formidable base de réflexions pour anticiper les évolutions de l’entreprise et le rôle des RH. Source FlickR : OpenSourceWay Quelles sont les principales conclusions de ce rapport ? Evolution des relations dans l’entreprise Les relations futures seront caractérisées par un affaiblissement de la subordination et la remise en cause de l’autorité, accompagnée d’une demande croissante d’autonomie de la part des collaborateurs. Remise en cause des 3 unités de lieu, temps, action

Altimeter Group - Research and advisory for companies challenged by business disruptions Download the Full Report Today, I’m proud to announce the release of Altimeter Group’s second report on Digital Transformation. This new report is aimed at executives and digital strategists to help them (you) further understand thestate of digital transformation as you plan your next steps and investments. In our initial report, “Digital Transformation: Why and How Companies are Investing in New Business Models to Lead Digital Customer Experiences (DCX),” we learned that digital transformation was as much about technology as it was about people. It was a much more human story, one that shared insights, advice and cautionary tales from those on the front lines. Our new report is based on a survey we cast over the last year. Defining Digital Transformation To focus our initial research, Altimeter defined digital transformation as a movement through a customer-centric lens: You’ve heard it before…people, process, technology. 2) Updating website and ecommerce programs for a mobile world (71%)

Dossier de presse - Rapport "Le travail et l'emploi dans vingt ans : 5 questions, 2 scénarios, 4 propositions" Unité de temps, unité de lieu, unité d’action... Cette triple unité, qui rappelle les règles du théâtre classique et faisait partie des principales caractéristiques du modèle fordiste d’organisation du travail, a déjà été mise à mal au cours des trente dernières années et devrait continuer à perdre progressivement de sa réalité. En France, en 1995 déjà, moins de 40 % des actifs travaillaient en un lieu fixe et uniquement du lundi au vendredi. Cette fragmentation des situations au regard de l’exercice concret du travail se double d’une segmentation accrue du marché du travail, avec un emploi concentré sur la population des 30-45 ans et un essor des contrats atypiques. Parallèlement, les entreprises comme l’ensemble de la société font face à de nouvelles attentes (égalité entre femmes et hommes, diversité, meilleure articulation vie privée/vie professionnelle, ancrage territorial des entreprises, exigences du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises).

Medialab Session secteurs créateurs d’emplois à court-moyen terme après la crise Au sommaire : Secteurs porteurs d’emplois : les grandes tendances de moyen/long terme Les secteurs dans la crise Une reprise avec ou sans emploi ? Projections sectorielles d’emploi (emplois permanents) à 2015 Dans le contexte de l’après-crise, les interrogations sur le risque d’une reprise de la croissance peu riche en emplois ont été nombreuses et demeurent réelles malgré les premiers signes positifs sur le front de l’emploi et du chômage. Le travail réalisé permet d’abord de rappeler les grandes tendances constatées avant la crise, s’agissant des secteurs identifiés comme porteurs d’emplois (secteurs fortement technologiques, secteurs haut de gamme, secteurs de proximité à la demande finale). C’est donc plus le niveau que la structure qui pose question, avec la crainte exprimée par beaucoup d’une reprise faible en emplois, notamment du fait de la relative bonne tenue de l’emploi pendant la crise par rapport aux prévisions initiales face à l’ampleur du choc conjoncturel.

Timeline of the far future First, we brought you a prediction of the forthcoming year. Then we brought you a timeline of the near future, revealing what could happen up to around 100 years time. But here’s our most ambitious set of predictions yet – from what could happen in one thousand years time to one hundred quintillion years (that’s 100,000,000,000,000,000,000 years). As the song says, there may be trouble ahead... To see more of our infographics, click here.

Related: