background preloader

Fabrication de compost (1ere partie)

Fabrication de compost (1ere partie)
Habitat A la Une La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques (reste de cuisine, taille de végétaux) un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes (que cela soit les plantes vertes ou celles du jardin et du potager). L’humus disparait chaque année à hauteur de 2 à 3%, en se minéralisant pour apporter les éléments indispensables au développement des plantes. En incorporant du compost à la terre, le jardinier compense cette perte, améliore la fertilité du sol et limite de volume de déchets à traiter. Comment faire L’idéal est de définir 2 espaces. en tas ou en bac Le tas présente l’avantage d’être facilement manipulable, sans contrainte de volume (un compost ne fournira que 10% de son poids en humus) et moins d’entretien. Si vous choisissez de faire votre compost en bac, il est possible d’achetez des composteurs prêt à l’usage ou de réaliser le votre. Que mettre dans le compost ==> Suite et fin de l’article

http://www.univers-nature.com/non-classe/fabrication-compost-51026.html

Related:  Recyclage de la matière dans le solCompostageagriculture

Compost : pourquoi et comment le réaliser ? Composter, c’est recycler les déchets verts du jardin et de la maison en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent.Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois) par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost. C'est un amendement organique naturel à utiliser directement dans son jardin. Le compost est un fertilisant d'excellente qualité et 100 % naturel. Il allège la terre et permet des économies d'engrais, de terreau et d'eau.Composter permet de réduire nos déchets (de cuisine et de jardin) et d'éviter les transports jusqu'à la déchetterie pour s'en débarrasser. Sommaire

Compostage lombricompostage Consommer Durable Que puis-je mettre au compost ?... Le 02/05/13 par yanh35 - Pas de commentaire » Lorsque nous décidons de nous lancer dans le jardinage responsable, nous prenons conscience de l’importance de penser à enrichir la ... "L'agriculture biologique peut nourrir le monde" L’agriculture biologique pourrait alimenter neuf milliards d’êtres humains et être plus productive que notre agriculture conventionnelle. C’est l’idée iconoclaste défendue par Jacques Caplat. Il est agronome, ancien conseiller agricole, fils d’agriculteur et auteur d’un ouvrage intitulé L’Agriculture biologique pour nourrir l’humanité (Actes Sud). Le compost Tout savoir sur le compost, sa définition, pourquoi l'utiliser, les différents stades du compost, l'action du compost sur le sol, etc. Introduction Aujourd’hui, les déchets nous envahissent. Dans nos poubelles, près d’un tiers peut être recyclé (déchets de cuisine et jardin).

Erreurs de compostage... - Le blog de Terre de Lombric S'adapter au lieu, aux matières en présence, et surtout à l'environnement technique qui remplit les cellules... un challenge à Wy Dit Joli Village. Il y a deux mois, débutait l'installation et l'initialisation de l'espace compostage à Wy Dit Joli Village. La cellule centrale avait été initiée en premier, avec un mélange vert-brun humidifié. Puis le tas de déchets jouxtant le silo a été traité et a servi à remplir cette cellule. Au sortir de l'hiver, et au premier bilan, le résultat n'est pas fameux. Diagnostic «alimentation» - Education en vue du développement durable Le choix du mode d’alimentation a un impact déterminant sur la santé des consommateurs, sur l’environnement ainsi que sur les conditions sociales et économiques de production. Le type d’alimentation proposé dans les établissements scolaires joue un rôle important à double titre : il concerne une population particulièrement sensible - les enfants, adolescents ou jeunes adultes - et il représente des volumes de produits conséquents. Question de départ L’école peut-elle offrir aux élèves une alimentation saine et montrer l’exemple en matière de consommation responsable ?

Comment faire du compost ? Trucs et astuces bio Email compost naturel biologique Le compost biologique est bénéfique pour le sol (action à long terme en sa qualité d’amendement) et fait pousser votre jardin (qualité d’engrais). Il agit sur le sol par ses propriétés physiques, chimiques et biologiques. En effet : il améliore sa structure en le rendant plus grumeleux et meuble, le travail en est facilité ;il contribue au renouvellement voire à l’augmentation du capital d’humus dans le sol ;il améliore le bilan hydrique des sols sableux et réduit l’érosion ;il améliore l’aération et le drainage des sols lourds ;il augmente le potentiel de réchauffement du sol grâce à sa coloration foncée ;il contribue à la conservation des éléments nutritifs en réduisant le lessivage de ceux-ci ;il fournit aux plantes un apport nutritif “au compte goutte”, tel un engrais à action lente ;il accroît l’activité biologique du sol ;il réduit dans certains cas les dégâts provoqués par des maladies transmises par le sol.

Les erreurs à éviter avec le compost sur Deco “ Ce qu'il ne faut pas faire avec le compost ” Le compostage des végétaux est un bon moyen d'obtenir des éléments nutritifs naturels à mélanger à la terre du jardin, encore faut-il ne pas faire n'importe quoi dans n'importe quelles conditions. Le tas de compost doit être posé à même le sol pour faciliter la colonisation par les micro-organismes et les vers. GRAND FORMAT. Les poumons de la planète en danger en 12 images Des proportions jamais atteintes La déforestation n'est pas un phénomène récent, mais elle a pris récemment des proportions jamais atteintes. Ici, zone exploitée dans les montagnes de la province de Jambi, dans l'île indonésienne de Sumatra, photographiée le 5 août 2010.

Construire un silo à compost © Jean-Jacques Raynal Votre jardin regorge de matériaux bons à composter ? Discret, facile d’utilisation, adoptez le silo à compost. Voici le modèle de celui utilisé dans les jardins de Terre vivante, en Isère. Le compostage des "déchets" du jardin n'est pas en soi quelque chose de compliqué. Un bon mélange des matériaux disponibles - tontes de gazon, restes de culture, feuilles mortes... -, un ou deux brassages, deux ou trois arrosages : en quelques mois, ces matériaux grossiers se transformeront en une matière première précieuse pour les plantes comme pour le sol.

Related: