background preloader

Géographie de la santé : territoires et sociétés

Géographie de la santé : territoires et sociétés
La question des inégalités d'accès aux soins est une préoccupation à la fois ancienne et grandissante. En matière de soins, les besoins et les attentes des populations sont multiples et s'expriment différemment selon les temporalités, du quotidien au cycle de vie. Le contexte de vieillissement de la population française participe à accroître la demande en soins et notamment en soins de proximité, du fait de la détérioration de la santé et des contraintes de mobilité qui peuvent survenir avec l'âge. Ces évolutions démographiques associées à la médicalisation croissante de nos sociétés entraînent une pression accrue sur l'offre de soins. Or, cette offre est inégalement répartie. Ainsi, à l'heure où les débats sur la question des « déserts médicaux » se multiplient, cet article se propose de faire un état des lieux de la démographie médicale en France à travers le prisme des différentes échelles communément retenues dans ce domaine. Pourtant, la situation est plus complexe. Notes Related:  Etat de l'art - Santé et territoire

Mapping Stereotypes | Alphadesigner Get your copy on: Amazon US / Amazon UK / Amazon DE / Amazon FR / Amazon IT / Amazon ES / Amazon Canada / Amazon Japan / Amazon India / Amazon Brazil Atlas of Prejudice: The Complete Stereotype Map Collection P.Hassenteufel, Les « déserts médicaux » comme leviers de la réorganisation des soins primaires, une comparaison entre la France et l’Allemagne Abstract Fr En Partant du constat de l’importance prise par l’enjeu des pénuries territoriales de soins primaires, cet article cherche à répondre à deux questions : comment expliquer la saillance de cet enjeu ? Quel est le lien entre ce manque et la réorganisation des soins primaires ? Pour y répondre, l’accent est mis sur les acteurs jouant un rôle clé dans ces processus permettant de comprendre la mise à l’agenda de la réorganisation des soins primaires en recourant à une comparaison entre la France et l’Allemagne. Dans les deux pays, on observe un retournement du discours sur la démographie médicale au début des années 2000 et une mise en avant de l’enjeu de déficits territoriaux en médecins sur lesquels portent de façon croissante les politiques de santé. In view of the proportions that the challenge of territorial inequalities in primary care has taken on, this article explores two questions: What explains the prominence of this issue?

Ressemer sa propre récolte est interdit ou taxé pour les agriculteurs Le gouvernement français a mis en application un règlement européen qui interdit aux agriculteurs de réutiliser les mêmes graines à chaque nouvelle semée. Fini le temps où les agriculteurs et jardiniers du dimanche pouvaient replanter à volonté les graines issues des récoltes précédentes encore et encore. Cette pratique est maintenant interdite, ou en tout cas taxée selon les cas. Ce qui signifie que la pratique, autrefois tolérée, de replanter les semences de ses propres récoltes sera interdites. Mais en plus de cette obligation des agriculteurs, certains ont peur que cela entraîne une perte de biodiversité des espèces végétales. On trouve ça vraiment dramatique pour les agriculteurs !

Guillaume Chevillard, « Déserts médicaux » en France : état des lieux et perspectives de recherches Abstract Fr En L’expression de « déserts médicaux » est abondamment utilisée pour décrire des territoires où les habitants rencontrent des difficultés d’accès aux soins. Cette expression n’apparaît pas assez précise, ni pour décrire la pluralité des difficultés rencontrées, ni pour réfléchir aux mesures permettant de les résoudre. L’objectif de cet article est d’abord d’analyser l’évolution de la mesure d’un faible niveau d’accessibilité aux médecins généralistes à travers le temps. Nous analysons ensuite les réponses des pouvoirs publics aux « déserts médicaux » par deux éléments : la définition de zones prioritaires et le déploiement de mesures pour y attirer et maintenir des médecins généralistes. The concept of “medical desert” is largely used in France to describe areas where inhabitants lack proper access to health care.

Il sera bientôt possible de cultiver un bébé entièrement en dehors du corps humain La nouvelle vient de tomber : nos bambins du futur seront entièrement cultivables dans une couveuse artificielle ! Alors, quand, comment et pourquoi… C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article tout droit sorti de la quatrième dimension. Il existe à ce jour une couveuse permettant de recréer artificiellement un utérus pour les bébés prématurés. Cependant, ce dernier n’est pas suffisant à la procréation extérieure au corps humain, mais ce dispositif fournit néanmoins au fœtus de l’oxygène, une protection contre le froid, de quoi se nourrir, de quoi s’hydrater par voie intraveineuse ou par tube naso-gastrique (par le nez) et un niveau correct d’humidité. Dans le meilleur des cas, les chercheurs parviennent à faire vivre un fœtus jusqu’au second trimestre avant de le réinjecter dans le ventre de la mère-porteuse pour qu’il puisse grandir en reprenant son processus naturel. Les phases et les éléments de la grossesse sont donc reproduits artificiellement.

Dépeuplement rural et offre de soins de premiers recours : quelles réalités et quelles solutions ? 1Longtemps rurale la population française est depuis 1931 majoritairement urbaine. Alors qu’elle comptait un peu moins de 20 % de sa population dans les villes en 1806, c’est désormais près de 80 % qui y vit [Bergouignan, 2005 ; Guieysse et Rebour, 2012]. Cette transformation trouve son origine dans un long mouvement d’exode rural accompagnant l’industrialisation et caractérisé par un départ massif de population des campagnes vers les villes débuté au 19e siècle et qui s’est achevé à la fin des années 1960 [Merlin, 2007]. 2De manière synthétique, plusieurs catégories d’espaces ruraux peuvent être retenues au regard de critères socio-démographique [Hilal, 2013 ; Pistre, 2013 ; Noin, 2009]. 3Parmi ces espaces fragiles, une partie est en dépeuplement à cause d’un solde migratoire et/ou d’un solde naturel déficitaire. 4Si chacun de ces espaces connait des enjeux spécifiques, l’accès aux services et aux équipements publics concerne l’ensemble des espaces ruraux. 2.1. 2.2. Yi = β0 + β1 .

1960: Gilles Caron nous écrit d'Algérie Gilles Caron appartient au cercle des photographes de guerre disparus sur le champ de bataille. Sa trace se perd en 1970 sur la route n° 1 entre le Cambodge et le Vietnam. Il a 30 ans et un faux air du sous-lieutenant Torrens (Jacques Perrin) de La 317e Section, de Pierre Schoendoerffer. Il laisse une jeune veuve, Marianne, et deux fillettes de 3 et 7 ans, Marjolaine et Clémentine. Sa courte carrière, à peine six ans, est exceptionnelle. Gilles Caron fut aussi, et c'est une découverte, un remarquable épistolier. Mais l'ouvrage débute une dizaine d'années plus tôt, lorsque "Darling Gillou", l'un des surnoms donnés par la génitrice à cet enfant du divorce, s'ennuie ferme comme pensionnaire au collège Notre-Dame-des-Neiges, à Argentière (Haute-Savoie). "Aujourd'hui je suis rentré dans la grande famille des parachutistes." En "opé", sa vision du monde bascule "Le camp, note-t-il après son débarquement à Alger, est un paradis.

Hors-série n°2 : La désertification médicale, mythes et réalités La Lettre de Galilée Au moment où la Cour des Comptes remet ses propositions explosives et où la Ministre de la Santé présente son plan de Stratégie nationale de Santé, La Lettre de Galilée revient sur l’actualité de la désertification médicale. Un regard nécessaire sur un phénomène mal connu, souvent déformé et utilisé : la désertification médicale. De quoi parle-t-on exactement ? Document de 42 pages, à télécharger, 4,5€TTC. Je télécharge Déserts médicaux : les chiffres10 idées reçues sur la démographie médicaleLes territoires sous-médicalisés selon les pouvoirs publicsLes raisons de ce changement de paradigmePanorama des aides incitatives existantesL’échec des politiques incitatives dans les déserts médicauxDes solutions pour lutter contre les déserts médicaux ?

«Les données personnelles sont une matière première» Quand le gouvernement a demandé à Nicolas Colin et Pierre Collin de rédiger un rapport sur la fiscalité du numérique, tout le monde les voyait déjà parler d’harmonisation internationale, de paradis fiscaux à réformer. Mais ils ont proposé tout autre chose : une fiscalité moderne basée sur les données générées par les internautes eux-mêmes. Inspecteur des finances, ex-rapporteur de la mission Zelnik sur «l’offre légale de contenus culturels sur Internet» et coauteur de l’Age de la multitude, un ouvrage qui s’interrogeait déjà sur la place de la foule dans l’économie numérique, Nicolas Colin détaille ces propositions. La commande du gouvernement était-elle ouverte, ou demandait-elle, en filigrane, de trouver un moyen de taxer Google ? Il y avait surtout une intention: casser l’équation réductrice «fiscalité du numérique = financement de la création», car on a confondu le numérique avec la culture pendant plusieurs années. Comment récupère-t-on des recettes fiscales sur ces données ?

Seuls vos enfants peuvent voir le message caché de cette publicité contre la maltraitance Un panneau publicitaire espagnol inédit met à dispositions un numéro de téléphone spécial pour les enfants maltraités. Mais là où cette publicité fait fort, c’est qu’elle est invisible aux adultes, permettant aux jeunes de s’informer sans s’exposer aux représailles. Ce panneau publicitaire espagnol a été imaginé par l’agence publicitaire Grey Spain pour la ANAR Fundacion. Son système est innovant : La publicité ne s’affiche pas de la même manière auprès d’un enfant ou d’un adulte, même si ces derniers regardent l’affiche en même temps. L’image qu’un enfant verra sera tout autre. Comme le dit la fondation ANAR dans la vidéo : « Comment pouvions-nous leur passer un message, même quand ils sont accompagnés par leur agresseur ?

Déserts médicaux : comment les définir ? Comment les mesurer ? Les vifs débats actuels sur l’accès aux soins, cristallisés autour de la notion de « déserts médicaux », posent une question centrale de mesure et de définition de termes communs. Ce dossier rassemble les éléments chiffrés disponibles et vise à poser quelques jalons dans la recherche de définitions partagées rendant possible l’objectivation. Tant la démographie vieillissante des médecins que les aspirations des jeunes générations concourent à une diminution probable des effectifs libéraux dans les prochaines années, ce qui fait craindre un accroissement des inégalités territoriales d’accès aux soins, qui restent limitées à l’heure actuelle. D’après la mesure proposée, 8 % de la population réside dans une commune sous-dense en médecins généralistes, au sens d’une accessibilité inférieure à 2,5 consultations par an et par habitant. Référence : Par Noémie Vergier et Hélène Chaput (DREES), en collaboration avec Ingrid Lefebvre-Hoang (DREES), 2017, « Déserts médicaux : comment les définir ?

Accueil Un éloge des SES.... Ancien élève de la série B devenu professeur de SES, je suis très fortement attaché à l'enseignement des SES. J. Bouveresse et D. Créées en 1966-1967, les SES ont fait l'objet d'un double débat récurrent : - un débat suscité par des critiques externes qui contestent l'intérêt et la pertinence de cet enseignement - un débat au sein de la communauté des professeurs de SES à propos des fondements et de la didactique de la discipline Au cours d'une longue carrière j'ai eu l'occasion d'intervenir dans ces débats. Alain Beitone Création du site le 23 août 2008

Related: