background preloader

Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes

Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes
Quels progrès depuis les débuts de l'Internet grand public ! On peut aujourd'hui y dénicher des documents que l'on n'aurait jamais pu rêver de consulter, comme cette " Liste de seize mille militaires Français ou au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne, suivis d'une autre liste de militaires encore vivans en Russie". Cet ouvrage est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Son titre en précise exactement le contenu, comme on le faisait à l'époque. Il a été édité en 1826 par le sieur Mehliss, notaire royal à Hemmendorf, alors un simple quartier de la ville de Rottenburg-am-Neckar, dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne. Pourquoi ce personnage a t-il décidé de publier une telle liste ? Quelques rappels sont nécessaires sur cette période-clé de l'Histoire de France.

http://blog.geneanet.org/index.php/post/2013/03/Liste-de-seize-mille-militaires-Fran%C3%A7ais.html

Related:  Grande armée (1er empire) 1805-1808 et 1811-1814-1815Archives militaires

Retrouver le parcours d'un soldat sous Napoléon Cette semaine, une question de Raymond Pigeon : "Un de mes ancêtres a été soldat sous Bonaparte. Il aurait fait la campagne d'Italie et serait mort vers 1798 au cours de la campagne d'Egypte. Où puis-je trouver des renseignements précis son sujet ?" Concernant un ancêtre ayant été soldat sous Bonaparte, des renseignements pourront être trouvés en série R des archives départementales, du lieu de sa naissance. Datant de la période révolutionnaire, certains documents ont pu être archivés en série L. registres matricules Parmi la masse des documents exploitables par les généalogistes, le registre matricule, qui récapitule la carrière des soldats depuis 1875, est un élément précieux dans la reconstitution d'une vie. Début septembre, les archives de Paris ont mis en ligne des "sources généalogiques complémentaires", parmi lesquelles les tables alphabétiques des registres matricules. Paris est le quinzième département à publier ces répertoires... même si, hélas, les fiches complètes et détaillées de chaque soldat restent à consulter sur place. C'était néanmoins l'occasion de revenir sur ce document très utile au généalogiste grâce à la foule d'informations qu'il renferme. Etablies à la suite du recensement militaire, donc selon le domicile du soldat et non selon son lieu de naissance, ces tables permettent de retrouver le numéro matricule du conscrit, afin, ensuite de pouvoir aisément consulter sa fiche individuelle. b) Fiche matricule complète

La série R : la liste matricule Où trouver des informations pour retracer le parcours d'un combattant ? La liste matricule Cet autre document lié à un matricule ne concerne qu'une minorité des hommes. C'est toutefois un document qui peut se révéler utile pour retrouver la trace d'un engagé volontaire ou d'un homme ayant changé de domicile et de circonscription militaire. Qu'est-ce qu'une liste matricule ? GENEANET - Registres & Archives en ligne Explorez votre généalogie, publiez votre arbre généalogique, débuter en généalogie. Geneanet InscriptionC'est rapide & gratuit ! Retracer le parcours militaire de vos ancêtres « Généa-Logiques Avant de retracer le parcours militaire de l’un de vos ancêtres, il est bon de rappeler quelques dates importantes : 1798 : instauration de la conscription : service militaire pour tous les hommes âgés de 20 ans.1800-1805 : instauration du remplacement (le conscrit peut payer un remplaçant) puis du tirage au sort (tous ne partent pas).1872 : suppression du remplacement.1905 : suppression du tirage au sort et instauration du service militaire obligatoire. Pour effectuer une recherche sur l’un de vos ancêtres militaire, il est impératif de connaitre son numéro de matricule militaire. Comment faire ?

Recherchez les titres et armoiries du Premier Empire sur le site des Archives Nationales Depuis quelques jours, le site Web des Archives Nationales permet de consulter les titres et armoiries du Premier Empire de 1808 à 1815. Il s'agit des "registres de lettres patentes de collation de titres et d'armoiries" et d'un armorial du Premier Empire. Pour ceux qui ne parlent pas le langage du Conseil du Sceau (ces archives proviennent en effet du Ministère de la Justice), cela veut dire que la liste de toutes les personnalités ayant reçu un titre sous le Premier Empire est accessible. Mieux même, un index de recherche a été établi par quatre bénévoles de l'Association d'Entraide de la Noblesse Française (ANF), si bien qu'il suffit de taper un patronyme dans la petite case et faire apparaître toutes les données le concernant. Pour couronner le tout, si l'on ose s'exprimer ainsi, les Archives Nationales ont commencé à mettre en ligne les lettres patentes et les blasons de l’Armorial du 1er Empire. Ces titres étaient transmissibles sous condition.

Les archives militaires à Paris - Généalogie de Jean-Claude GEOFFROY Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /Nov /2010 21:23 Les archives de Paris ont mis en ligne il y a peu les registres des matricules des conscrit pour la période 1875-1909. Etant tombé par hasard sur cette information j'ai recherché pour mon arrière-grand-père dont on mentionne sur son acte de mariage en 1899 qu'il était avant militaire au 155e régiment d'infanterie à Jouy-sous-les-Côtes. Né en 1875, il a été conscrit comme la plus part des jeunes de son époque à 20 ans. J'ai donc retrouvé sont numéro de matricule sur le site des archives de Paris dans la partie "Tables des états signalétiques et des services militaires de la Seine" (dans les sources généalogiques complémentaires). Et après, direz-vous ?

Liste d'unités parachutistes françaises Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Brevet parachutiste de l'armée française[1]. Armée de terre[modifier | modifier le code] Parachutistes français à bord d'un Nord 2501 à la fin des années 1950.

Related:  auerstadt