background preloader

Comment réaliser un Logo exceptionnel ?

Comment réaliser un Logo exceptionnel ?
Un exercice particulièrement périlleux dans le domaine du graphisme est la réalisation d’un logo. Attention, je ne parle pas du logo que vous avez vu dans un einième tutoriel « Créer votre logo style Web 2.0« , je parle bien d’un vrai logo. Quelle est donc la différence entre les deux ? Et quelles sont les lignes directrices pour réussir un logo ? Ayant moi-même relifté mon logo, visible prochainement, je me suis un peu renseigné sur cet art à part entière. J’ai pioché de l’information à gauche à droite et notamment dans un excellent article paru sur le 7eme blog ainsi qu’un autre paru sur JCD, je vous invite d’ailleurs à les lire pour compléter cet article ! Un logo efficace se doit d’être : 1. En règle général, plus il est simple, mieux c’est, des éléments superflus sont totalement inutiles et même néfastes. 2.Différent & unique J’appuie un peu sur cette caractéristique qui est de moins en moins vraie, surtout du côté des graphistes amateurs. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Logo of the Day Logo Faves Related:  Publicité

Dix conseils pour créer un logo accrocheur et efficace Certains de mes logos préférés au monde utilisent une technique que j'aime appeler un double sens visuel, une façon un peu trop prétentieuse de dire qu'il y a deux images enveloppées dans une à travers une interprétation intelligente d'un concept ou d'une idée. Le logo de « wineplace » ci-dessous en est un parfait exemple. Ce logo prend la forme d'une punaise, ce qui suggère les termes « localisation » ou « endroit » mais cela ressemble aussi clairement à un verre de vin posé à l'envers. Les designs de logos qui utilisent cette technique paraissent intelligents et mémorables. Les personnes qui regardent les logos adorent le petit jeu de l'esprit auquel vous jouez et sont plus enclines à apprécier un design grâce à cela. Auparavant, j'ai réalisé un article qui réunit 50 logos incroyablement intelligents comme celui ci-dessous. Une des considérations les plus importantes dans le design de logos est la palette de couleurs. Ce concept est très important et lié de près aux conseils précédents.

L’image et les formes dans un visuel publicitaire La sémiotique Trois "dimensions" de la sémiotiqueLa polysémieLes systèmes Message Connoté, dénoté La dénotationLa connotation Les signes, le signifiant, le signifié Le signifiantLe signifiéTrois sortes de signesTrois types de signifiant Les codes morphologiques Gestaltisme (de l'allemand, Gestaltpsychologie) L’utilisation des formes Les formes et les conventionsLes pictogrammesLes schémas et les organigrammesLes graphiques L’utilisation de la gestalt dans la publicité Les positions de l’image HeadlinePackshotBaseline Sens de lecture Les lignes directricesLe sens de lecture naturel ou séquentielleLa construction focaliséeLa construction axialeLa construction en profondeurCas particuliersDimension temporelle Conseil pour réaliser un bon visuel L’image et les formes dans un visuel publicitaire Le terme d’image et est communément employé pour désigner toute représentation visuelle d’un objet sensible. La sémiotique Trois "dimensions" de la sémiotique : Le signifié : est le sens, la définition du signe.

Photo, art ou pub ? Les fêtes de fin d’année ont vu réapparaître sur les panneaux d’affichage parisiens une campagne publicitaire pour le whisky Ballantine’s qui fait explicitement référence au monde de l’art contemporain. Quatre visuels déclinent les contributions de la peinture, de la sculpture, de l’installation et de la photographie. Selon le directeur marketing France du groupe Pernod (à qui appartient cette marque de whisky), “l’art contemporain représente des valeurs d’indépendance, d’élégance et d’intégrité qui sont proches de celles d’un produit premium comme Ballantine’s.” Ajoutant que pour les Ecossais, si la distillation est une science, l’assemblage est un art. La photographie apparaît ici comme l’une des composantes de l’art contemporain, conformément au mode dominant de légitimation culturelle dont ce médium a bénéficié en France depuis les années 1980.

LES VIEILLES AFFICHES ANCIENNES.... DIVERS. - Le blog de christianlegac Vendredi 9 décembre 2011 5 09 /12 /Déc /2011 19:34 Le Pop Art et la Publicité On le sait, l'art a toujours eu une relation particulière avec la publicité. Elle l'inspire, l'alimente et lui permet de se renouveller. Aujourd'hui nous parlons de Pop Art, un art singulier, moderne, aux protagonistes reconnus et qui, on va le voir, se retrouve dans la communication internationale. Mais d'abord qu'est ce que le Pop Art ? Le Pop art est un mouvement artistique qui trouve son origine en Grande-Bretagne au milieu des années 1950, sous l'impulsion de Richard Hamilton et Eduardo Paolozzi. Pour commencer ce court dossier, il semble évident de s'attarder sur l'un des rois du Pop Art américain : Andrew Warhola, plus connu sous le nom d'Andy Warhol. Warhola : Quand le Pop Art permet à la publicité de briller N'importe quelle publicité est une bonne publicité. Figure centrale du Pop-Art dont il est également le pionnier, Andy Warhol est sans doute l'un des artistes qui a le plus participé à l'essor publicitaire du XXème siècle. Miller Shoes : 1956 Les affiches de cinéma par Warhol

Les classiques de la peinture version pub Détournement de peintures connues par des agences publicitaires. Via L'influence du pop art sur la publicité Partagez-moi ! La société de consommation s’inspire d’un art qui s’inspire d’elle, la boucle est bouclée… En effet, le pop art se veut être un mouvement artistique portant à réflexion sur le statut d’œuvre d’art et la société de consommation naissante. Alors que Marcel Duchamp provoquait le microcosme artistique du début de XXe siècle en exposant un urinoir, Andy Warhol, dessinateur publicitaire et principale tête de gondole du pop art, se plait, lui, à peindre des objets de consommation quotidienne dans les années 60. Au programme : 1. Nous sommes en 1962. Campbell’s Soup Cans : 1962 Pourquoi des cannettes de soupe ? Plusieurs hypothèses existent : L’idée aurait été suggérée par Muriel Latow, assistant artistique commercial de Warhol à la fin des années 50, qui lui suggéra de peindre « quelque chose que l’on voit tous les jours et quelque chose que tout le monde peut reconnaître. Publicité Campbell’s : le vrai chef-d’œuvre est dans la conserve[/caption] Eight Elvises : 1963 Pepsi Ray-Ban Lexus

3. Analyser une affiche publicitaire | Education aux médias Il existe différents types de publicités : – La pub informative, qui a pour fonction de livrer au récepteur une information. – La pub argumentative qui défend une idée, qui tente de modifier l’opinion des récepteurs. – La pub incitative qui pousse les gens à agir, à acheter un produit Remarque : certaines publicités combinent les différents types La publicité met toujours en évidence un thème (le sujet dont elle parle, le produit qu’elle tente de vendre…). – Pour convaincre le récepteur, le pousser à acheter…, elle prend position en revendiquant une idée, une opinion. C’est la thèse. Les publicités sont publiées sur des affiches publicitaires. Les affiches publicitaires respectent généralement une certaine composition : - Une illustration (dessin, photo…) qui entretient un lien plus ou moins étroit avec le texte et le produit (thème).- Un logo qui symbolise le produit ou son appartenance à un certain groupe, à une marque (sportive, idéologique…)… I. 1. II. 3. « Que s’est-il passé ? III.

Le sens des images » Analyser une affiche : « We can Do It ! » (1943) We Can Do It! (1943) de J. Howard Miller (USA – 43 x 56 cm – couleurs) [domaine public] Cette affiche a acquis au fil des ans un véritable statut d’icône de la pop-culture. Elle ne fut pourtant diffusée que très brièvement en 1943, essentiellement sur les murs des usines d’armement où travaillaient de nombreuses femmes durant la Seconde Guerre mondiale pendant que les hommes se battaient sur le front. Elle ne fut en fait redécouverte que tardivement, dans les années 80, et très largement reproduite depuis sous diverses formes. American dream La première chose bien sûr tient à la référence à cet âge d’or américain qui se situe entre les années 1940 et 1960 et qui vit l’émergence des pin-ups, des comic books et du pop art, avec leurs couleurs primaires vives (ici le jaune, le bleu et le rouge) et leurs formes épurées détourées avec netteté sur des à-plats unis. Antithèse La seconde chose qui frappe et qui interpelle dans cette image c’est sa construction paradoxale. Une icône féministe

Analyse de pubs | Sémiologie de l'image fonctionnelle Travail d’analyse d’images de communication Le but de ce travail est de découvrir comment et pourquoi une image est efficace ou non lorsqu’elle a été conçue afin de transmettre un message précis. En utilisant la méthodologie décrite dans le Plan de cours, les étudiants doivent analyser deux images estimées au préalable comme étant l’une efficace et l’autre inefficace. Les réponses sont celles de participants à l’analyse choisis parce qu’ils correspondant à l’auditoire visé par ces images. Meilleurs travaux de 2012 : Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3 Exemple 4 Exemple 5 Exemple 6 Exemple 7 Exemple 8 Pour les années précédentes, cliquez sur les images pour accéder au travail complet d’analyse. WordPress: J'aime chargement…

Sémiologie de l’image publicitaire. Le Touran de Volkswagen Ce support de cours est destiné en priorité à la classe de Seconde 6 qui prépare actuellement une série d'analyses sur la sémiologie de l'image publicitaire en vue d'un projet d'écriture collectif. La lecture de l'image (fixe et mobile) figure en effet au programme des classes de Lycée. Elle s’attache à dégager les spécificités du message iconique et à mettre en relation celui-ci avec le langage verbal. Copyright Exemple d'analyse de publicité : le "Touran" Volkswagen Le contexte Publiée en 2007 dans Paris-Match, un magazine généraliste grand public centré sur la « prouesse » journalistique, cette publicité vise essentiellement une cible familiale : les 30-50 ans. Les dénotations de l'image Plusieurs éléments composent cette image. On peut à ce titre s'intéresser aux lignes de force essentiellement obliques ou diagonales qui organisent la morphologie de l'image. La couleur grise du véhicule se détache nettement du fond. Les connotations de l'image liés à à la conduite. Bruno Rigolt Crédits

L’influence des tableaux de Magritte sur la publicité en 35 exemples - VivelaPub, le blog d'analyse des tendances publicitaires René Magritte (1898 – 1967) est l’un des artistes du XXème siècle qui se prête le mieux au détournement publicitaire. Tout comme Picasso, Warhol, Dali et Mirò, le peintre surréaliste belge bénéficie d’une forte notoriété en Europe et possède un style particulier qui le rend facilement identifiable. Plus important encore, ses tableaux détiennent une esthétique basée sur la transgression, dans le but d’interpeller, de contredire la logique visuelle. Au fil de cet article, vous découvrirez l’ensemble des publicités influencées par 12 des tableaux de l’artiste belge. 1. « La trahison est images » est sans doute le tableau le plus célèbre de Magritte. Siemens (2001) Beaucoup de publicités font des références à « la trahison des images » sans en avoir réellement compris le sens, juste pour utiliser le très bon contraste entre le texte et l’image. Allianz (2006) Traduction : « Ceci n’est pas un marteau, c’est un écraseur de doigts. » Encore une fois, le message de Magritte est utilisé à tort.

Les messages subliminaux les plus impressionnants dans la publicité S'il y a bien un domaine qui se retrouve sans arrêt au coeur de toutes les théories du complot, c'est l'image. L'image détournée représente en effet l'argument principal de nombreux individus qui croient en la conspiration de nos sociétés et de nos vies. Des simples illuminés qui lisent la fin du monde dans une boîte de thé, aux plus grands scientifiques qui jugent le 11 septembre comme une calomnie, tout y passe. Evidemment, la publicité se retrouve assez souvent sous le feu des critiques par le biais de techniques subliminales qui ont connu leur heure de gloire dans le passé mais qui persistent à exister. Les logos dits "subliminaux" Quand il s'agit de parler "subliminal", il faut étendre la notion à l'ensemble des messages transmis au cerveau sans qu'il y ait stimulus au niveau de la conscience. Du coup, certains logos sont appelés "subliminaux" car tellement bien réalisés que l'on ne se rend pas compte du message pourtant évident sous nos yeux. Amazon, le sourire de A à Z L'originale

Related: