background preloader

La bio en France : Agence Bio

La bio en France : Agence Bio
En 2016, la bio renforce sa croissance Au 30 juin 2016, l’agriculture biologique en France comptait : • 31 880 producteurs, soit + 10 % par rapport à fin 2015. • 14 300 opérateurs de l’aval (transformateurs, distributeurs et importateurs), soit + 6 % par rapport à fin 2015. En fin d’année 2016, la SAU est estimée à plus de 1,5 millions d’hectares, ce qui représente un accroissement de plus de 20% des surfaces conduites selon le mode biologique par rapport à 2015. La part de la SAU française en bio atteindrait ainsi 5,8 % de la SAU totale. En 2015, des engagements records Un nombre d'opérateurs toujours en augmentation Fin 2015, 42 412 opérateurs (producteurs, transformateurs, distributeurs et importateurs) étaient engagés dans la production biologique, soit une augmentation de 7,1 % par rapport à fin 2014. A l'aval, 13 528 transformateurs, distributeurs et importateurs, dont : 28 884 producteurs étaient engagés en bio fin 2015, soit une augmentation de 9,1 % par rapport à fin 2014.

http://www.agencebio.org/la-bio-en-france

Related:  Réactance psychologiqueAgri BIO - VendéeNutrition - Le BioBioAgriculture Durable

La consommation des produits bio a progressé en France en 2012 Cette conscience environnementale croissante est en harmonie avec la montée en puissance de l’agriculture biologique en France. 64% des Français ont consommé bio en 2012 et la part des consommateurs réguliers (au moins une fois par mois) s’élève à 43% alors qu’elle était de 37% en 2003 et de 40% en 2011. 8% des Français sont des « Bio quotidiens », ce sont les plus assidus. 15% des Français sont des « Bio hebdos », c’est à dire qu’ils mangent bio au moins une fois par semaine. 20% sont des « Bio mensuels » : ils consomment des produits bio au moins une fois par mois. Enfin, 21% des Français sont des « Bio occasionnels », ils consomment bio de temps en temps. Les produits bio origine France en croissance En écho à cette dynamique de fond de la consommation de produits bio en France, la production certifiée bio a fortement augmenté en 2012.

Annuaire des AMAP Vendée Les autres AMAP de Pays de la Loire Map Data Map data ©2015 Google Map Satellite C'est l'heure du goûter bio ! L’école est finie ! A peine sorti, votre enfant va savourer son « quatre-heures ». Contrairement aux idées reçues, le goûter bio (ou pas) n’est pas un repas à oublier dans l’alimentation de l’enfant. Ce repas entre le déjeuner et le dîner permet de mieux répartir les apports énergétiques au cours de la journée et d’éviter les grignotages juste avant l’heure du dîner. Comment se mettre au bio quand on est fauchée ? Le portefeuille d'une madmoizelle n'est pas toujours compatible avec ses bonnes intentions : comment manger bio lorsqu'on est fauchée ? Publié initialement le 30 mai 2014 Manger bio reviendrait environ 60% plus cher que de faire ses courses dans la distribution traditionnelle. Autant dire que nos bonnes intentions se heurtent à un problème de taille : quand y a plus de sous, y a plus de sous, et notre boss ou nos parents ne nous donneront pas subitement plus d’argent pour ce qui apparaît encore souvent comme un « caprice ».

Retrouvez des clins d'œil aux actualités cilinaires Bordelaises et girondines - Madein33 Suivez-nous mot de passe oublié ? Découvrez Bordeaux et son terroir Locavore : Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore L’incroyable enjeu du « local » Comment ne pas se réjouir du développement de ce nouveau rapport à l'alimentation, qui redonne au « consomm’acteurs » le pouvoir sur son assiette ! L’éthique du Petit Producteur a toujours contenu, au-delà de l’identification du producteur sur ses étiquettes (traçabilité et transparence) le « manger local et de saison » (« je mange local », ou « direct producteur », etc.) Les consommateurs, peu ou prou éco-responsables , souhaitent aujourd’hui privilégier et manger des produits locaux et de saison (tous les aliments, ou presque, doivent avoir parcouru moins de 160 km pour arriver dans les assiettes).

Portail de la Bio en Bourgogne : Convertir son exploitation en bio Cultiver en bio c'est trouver un équilibre agronomique en se basant sur l'environnement de la ferme pour produire durablement et de manière rentable. Convertir sa ferme et grandes cultures en agriculture bio nécessite une adaptation complète du système de production : stratégies agronomiques, moyens humains, matériels, stratégies commerciales… Ainsi, si chaque poste d'itinéraire technique doit être repris individuellement pour s'adapter à la production bio, il est important d'avoir à l'esprit de conserver une cohérence d'ensemble. Période de conversion des cultures

Recette bio : biscuits croquants vegan aux noisettes sans gluten Les croquants font partie des classiques de Noël, particulièrement en Provence où on va même jusqu’à les parfumer à la lavande. Cadeau de dernière minute, douceur avec le café, ou juste pour le plaisir du croquant, voici une idée de recette assez rapide, vegan et sans gluten (les non vegans et non intolérants peuvent aussi les manger). Nous vous avions déjà présenté une recette de sablés de Noël aux noisettes et au thé. Cette année, on pense aux intolérants au gluten, aux vegans et à tout le monde avec une délicieuse recette de biscuits croquants. Ingrédients pour une dizaine de biscuits (selon la taille des boules plus ou moins)

Un brunch 100% bio pour les fêtes ! Vous voulez inviter pour les fêtes mais hors de question de passer des heures à table à avaler de la dinde ou de l’agneau. Que ce soir pour Noël, Pâques, Nouvel an, ou toute autre occasion, on innove et on organise un brunch 100% bio ! Le brunch : petit déjeuner et déjeuner Le concept vient des États-Unis, mais a été introduit petit à petit en Europe. Le brunch combine le breakfast et le lunch : on trouvera donc aussi bien des mets sucrés que salés. Expertise Prospective Etudes - Agrimonde Agricultures et alimentations du monde en 2050 Les pronostics démographiques actuels indiquent que le défi majeur des prochaines décennies sera de permettre une meilleure adéquation de l'offre agricole à la croissance de la demande alimentaire, tout en garantissant des productions plus durables. Les dynamiques en cours – l’émergence de nouveaux espaces de production de biens agricoles et non agricoles et les changements de systèmes alimentaires, notamment dans les pays émergents – ont des conséquences sur les équilibres entre offre et demande, qui se situent au niveau mondial. Parvenir à préserver les ressources de la planète tout en réduisant la pauvreté et les inégalités constitue un enjeu majeur pour le développement durable, ainsi que pour les équilibres géopolitiques planétaires et les relations entre les pays du Nord et la diversité des pays du Sud.

Related:  Projet bac STMG