background preloader

Motiver ses salariés et gagner en compétitivité est le défi des chefs d'entreprises en 2011

Motiver ses salariés et gagner en compétitivité est le défi des chefs d'entreprises en 2011

Les entreprises ont du mal à parler à leurs salariés, Compétences La communication interne jugée déconnectée de la réalité de l'entreprise Un salarié sur deux (52 %) juge bonne la communication interne de son entreprise, selon une étude menée par la TNS Sofres pour Entreprises & médias, l'association des directeurs de communication, publiée le 10 janvier et reprise par Les Échos. C'est peu au regard des 2 milliards d'euros dépensés chaque année par les entreprises françaises pour leur communication interne, selon les Échos. Si les moyens se sont multipliés ces dernières années dans les grands groupes en ce sens (réseaux sociaux, réseau interne…), la distance entre direction et salariés ne s'est pas réduite pour autant. Des directeurs de la communication loin de la réalité du terrain L'enquête révèle en effet que la communication qui vient d'en haut apparaît loin des préoccupations des salariés et déconnectée de la réalité du terrain. Ce “trop grand décalage entre les messages de la direction et la réalité du terrain” gêne près de 70 % des 800 managers interrogés.

Communication interne : des cours, articles et exemples via Manager GO! Elément important de cohésion au sein de ses équipes, la communication interne a pour objet de renforcer le sentiment d'appartenance des collaborateur. Elle peut prendre plusieurs formes en empruntant quelques outils à sa grande soeur : celle qui a pour vocation de diffuser des messages vers l'externe. La mission de la fonction Rattachée au service marketing ou celui des Ressources Humaines suivant l’organisation, cette fonction a pour mission de : Concevoir et mettre en oeuvre un plan stratégique de communication interne en cohérence avec la politique générale de l'entreprise, et dans un périmètre de ressources donné (matériel, humain, financier). En ce sens elle détient un rôle majeur dans l'organisation. Les missions spécifiques - gérer la descente des informations et leur circulation. - aider les cadres et managers à mieux communiquer - gérer le bon climat social Les objectifs principaux Former : permettre à ses collaborateurs d'acquérir de nouvelles compétences . Clés de succès Les supports

Vidéo: Protection contre le bruit / EPI Le bruit en milieu de travail est à l’origine de nombreuses surdités mais aussi d’autres pathologies (stress, fatigue…). L’exposition au bruit handicape aussi parfois l’exécution de la tâche à effectuer. De multiples protections peuvent être adoptées pour limiter l’exposition au bruit des salariés, et notamment le port des protecteurs individuels. Il faut bien les choisir pour éviter l’inconfort ou encore la difficulté de communiquer quand on les porte… Le nombre de cas de surdités professionnelles reconnues est supérieur à 1 000 cas par an. Protecteurs individuels contre le bruit Les protecteurs individuels contre le bruit (PICB) sont classés de 2 façons. Conditions d’efficacité Pour qu’un PICB joue bien son rôle de protection, il doit être porté en permanence, affaiblir suffisamment le bruit auquel est exposé le sujet, être le plus confortable possible. Réduction de l’exposition au bruit par le port d’un protecteur individuel contre le bruit Information et formation du personnel

Apprendre à travailler en groupe [ Accueil ] Module ECJS apprendre à travailler en groupe, apprendre le débat argumenté, apprendre et exercer la citoyenneté PAR A. Philippon Module réalisé par A. Objectifs : Apprendre à travailler en groupe : prendre conscience des phénomènes de fonctionnement d’un groupe, commencer à élaborer une charte ( attitudes constructives, conditions favorables) Apprendre le débat argumenté : prendre conscience de l’importance des arguments s’appuyant sur des connaissances pour convaincre, mettre en place des règles pour débattre. è apprendre et exercer la citoyenneté Durée : 2 heures en module ou la 1ère scéance d’ECJS. Supports : 3 fiches élèves : fiche de décision/ fiche d’observation/ fiche d’évaluation. 2 fiches professeur : description du module / solution Mise en œuvre : Constituer des groupes de 5 – 6 élèves. Dans chaque groupe, un élève (de préférence volontaire) sera observateur. 1ère heure : 1er temps : 10 mn : travail individuel sur feuille de décision (question 1) A Une boîte d'allumettes 15

Communication managériale et stratégie d'entreprise Publié le 07/09/2011 Attention, cet article a été publié le 07/09/2011. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche La dernière enquête publiée début juillet par Inergie - réalisée en partenariat avec l’Andrh et l’Afci - revient sur l’appropriation de la stratégie d’entreprise et sa démultiplication par les managers. Un exercice jugé parfois encore délicat par les principaux intéressés. Pas moins de 97 % des managers interrogés sont conscients que la communication fait partie intégrante de leur mission. Un manque d’implication Par ailleurs, favoriser le déploiement d’une stratégie d’entreprise implique de se l’approprier. Un manque d’outils de communication L’autre difficulté soulignée par les répondants réside dans leur rapport à l’information et aux outils de communication. Des fonctions RH et communication stratèges ? Brice Ancelin

Risques psychosociaux (RPS). Ce qu’il faut retenir Sous l’effet des mutations du monde du travail telles que la complexité grandissante des tâches, la réduction des temps de repos, l’individualisation du travail ou encore les exigences accrues de la clientèle, la prise en compte des risques psychosociaux est devenue incontournable. Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…). Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

Se servir du réseau social de son entreprise pour se valoriser Que le projet soit global ou « de niche » (pour une population restreinte), la mise en place d’un réseau social dans une entreprise impacte fortement les méthodes de travail, l’analyse de la performance individuelle et collective et donc forcément les attentes du management. Cela se concrétise par un changement simultané de l’organisation, des règles de fonctionnement et des outils de travail, ce qui rend la transition difficile à gérer et particulièrement structurante pour l’entreprise. La complexité d’analyse et de gouvernance de ce type de projet nécessite alors beaucoup d’énergie et de volonté, sans compter que les réticences naturelles d’une telle évolution sont généralement très fortes. Du point de vue des personnes impactées, cette situation représente donc une extraordinaire opportunité pour occuper un rôle actif dans ce changement, se démarquer et se valoriser dans son entreprise. Un changement suivi par la direction, visible de tous et inévitable.

Responsable de la communication interne Il est le grand médiateur entre les hautes sphères de l’entreprise et les salariés. Un fin stratège sur qui repose aussi la cohésion sociale. BAROMETRE Niveau d'études exigéBac + 5 et plus Salaire net mensuel de départComme assistant de communication interne, le jeune diplômé perçoit environ 1 400 € net mensuels. Son job Être l’oreille de tous et faire savoir au plus grand nombre. Les formations Bacs conseillés ES , L , S . Un bac +5, complété par de nombreux stages en entreprise, est le minimum exigé dans la profession. En BTS et DUT : le BTS Communication et le DUT Information-communication, option Communication d’entreprise, sont très opérationnels, mais ils débouchent sur des tâches d’assistanat. Les écoles : d’un côté les écoles spécialisées dans la communication (Celsa, Iscom, ECS, SciencesCom, Sup de Pub…), de l’autre les écoles de commerce ou les IEP qui proposent une spécialisation en communication.

17 mai 2021 Travailler plus de 55 heures par semaine augmente le risque de décès, selon une étude Travailler plus pour… mourir plus jeune ? C’est ce que semble conclure une étude publiée lundi 16 mai par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail (OIT). Travailler plus de 55 heures par semaine augmenterait ainsi le risque des décès dus aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux. Cette première analyse mondiale des pertes de vies humaines et des atteintes à la santé associées aux longues heures de travail est publiée alors que la pandémie de Covid-19 accélère les évolutions susceptibles de renforcer la tendance à travailler pendant de plus longues heures. L’étude, publiée dans la revue Environment international, ne porte toutefois pas sur la pandémie, mais sur les années précédentes. Les auteurs ont synthétisé les données issues de dizaines d’études portant sur des centaines de milliers de participants. Premier facteur de risque de maladie professionnelle La pandémie pourrait accentuer la tendance Le Monde avec AFP

Ressources humaines et web social : des pratiques en devenir La première, réalisée par le cabinet Sémiocast révèle que 4 500 offres d’emploi sont publiées chaque jour sur Twitter en France. Toujours d’après cette étude, plus de deux tweets publics sur mille concernent des offres et des demandes de stage ou d’emploi. Par ailleurs, 79% des ces courts messages sont diffusés par des cabinets de recrutement ou des sites d’emploi. La seconde enquête a été relayée par le site web de la revue L'Entreprise : 80% des internautes interrogés affirment ne pas avoir trouvé le poste qu’ils recherchaient après avoir utilisé Viadeo et LinkedIn. Une fois combinés, ces chiffres sont intéressants car ils pointent du doigt une réalité : les réseaux sociaux ne sont pas magiques, ni pour les recruteurs, ni pour les candidats, même s’ils permettent d’entrer en contact plus facilement et d’identifier des profils pertinents plus rapidement. C’est notamment le cas avec Viadeo, où il n’est pas rare de recevoir une demande de mise en relation sans message.

Stress au travail. Effets sur la santé L’alarme : l’organisme se prépare au combat ou à la fuite Dès sa confrontation à une situation évaluée comme stressante, l'organisme réagit immédiatement en libérant des catécholamines (hormones produites par la glande médullo-surrénale, dont l’adrénaline). Celles-ci augmentent la fréquence cardiaque, la tension artérielle, les niveaux de vigilance, la température corporelle… Ces modifications ont pour but de préparer l'organisme à réagir en amenant l’oxygène aux organes qui vont être sollicités. Si la situation persiste, l’organisme entre en phase de résistance Peu de temps après la première phase, de nouvelles hormones, les glucocorticoïdes, sont sécrétées (par la glande corticosurrénale). Evaluation cognitive et stratégies d’adaptation individuelle Le syndrome général d’adaptation peut être modulé selon l’intensité et la durée des facteurs stressants en cause et selon nos expériences passées. L’enjeu que représente pour lui la situation : est-ce une perte ?

Related: