background preloader

Wax - 1. Sculpture., 2. Painting., 3. Seals., (i) Techniques., (ii) History - Waxes, Solvents, and Natural

Wax - 1. Sculpture., 2. Painting., 3. Seals., (i) Techniques., (ii) History - Waxes, Solvents, and Natural

Hollywood Wax Figure Museum- Top LA Attraction It takes a team of seven talented artists over three months to create a life-like wax figure.Click on the photos for a step-by-step look at the creative process. View a brief demonstration by Wax Museum Curator Rae Anna Galindo. Hollywood Wax Museum6767 Hollywood Blvd, Los Angeles, CA 90028(323) 462-5991 Book tickets online and save! Step 1: Creating a Clay Sculpture Armed with photographs, actual measurements, and scanned images, the sculptor transforms a common lump of clay into a perfect likeness that captures the look and feel of life. Step 2: Making a Mold Our fabricator forms an algenate mold from the clay sculpture. Step 3: Whittling the Wax Using specially-designed instruments fashioned after surgical tools, the wax artist removes excess wax from the nostrils, ears and mouth. Step 4: Bringing the Wax to Life First, the craftsman mixes colored wax and oil paint to create an exact skin tone match. Step 5: Handling Hands & Other Parts Step 6: Crafting the Costume Step 7: Prepping the Props

Noms de couleurs (chroma) Le dictionnaire des noms de couleurs regroupe 579 noms de couleurs dont 400 sont consultables à ce jour. Plusieurs classements sont proposés. Chacun présente les noms de couleurs avec - si disponible - un échantillon de la teinte correspondante. Rappelez-vous que chaque nom est cliquable et vous permet d'accéder à une fiche détaillée. Les classements disponibles aujourd'hui sont les suivants : Dans le milieu industriel, les nuanciers associent des noms précis à des teintes bien déterminées, pour assurer la reproductibilité, la constance de la couleur d'un produit. Cependant, le nom donne souvent des informations visuelles autres que celle d'une simple couleur, comme par exemple la brillance, la transparence ou la matité. De plus, l'emploi d'un nom de couleur va donner une connotation qui n'a rien à voir avec la perception visuelle : un sentiment, une impression auditive ou gustative par exemple.

cobra C'était à la fin des années 1940. Armés de leur foi marxiste, d'un serpent pour emblème et d'un acronyme venimeux, Cobra -- les premières lettres des villes Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, desquelles étaient issus les membres du groupe --, de jeunes artistes sont montés à l'assaut de la société bourgeoise. Ils ont voulu faire table rase d'une culture occidentale jugée inhibitrice et repartir de zéro pour s'exprimer de façon totalement spontanée, à l'instar des enfants et des artistes primitifs. Puisant librement dans leur inconscient, ils ont donné vie à des créatures fabuleuses et mythologiques: oiseaux géants, chevaux de légende, dieux mystérieux, créatures masquées et petits êtres étranges barbouillés de couleurs vives et chaleureuses.Alechinsky L’aventure Cobra qui dura trois ans (1948-1951) fit plus de bruit que si elle en avait duré cent. Les fondateurs de COBRA venaient de trois pays : Belgique, Pays-Bas, Danemark. Dessin et écriture La complicité est évidente, joyeuse.

Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales - Dictionnaires anciens Les dictionnaires anciens Le dictionnaire Oeconomique de Chomel L’étude des éditions lorraines du Dictionnaire Oeconomique (1741) de Chomel et du Dictionnaire […] de Trévoux a permis de montrer le rôle essentiel de ces ouvrages pour une diffusion de la langue française, au service de la connaissance de la culture française dans l’Europe des Lumières, animée d’une curiosité encyclopédique. Cet ouvrage s’inscrit dans cette tradition lexicographique marquée par la fascination pour un savoir universel et par l’ambition d’une exhaustivité revendiquée par l’encyclopédisme des Lumières. Le Dictionnaire Oeconomique de Chomel a connu un grand succès en librairie. L’édition de 1741 en quatre volumes in folio (deux volumes et deux tomes de Supplément), éditée par le libraire Henry Thomas et dédiée à la princesse Elisabeth-Charlotte de Lorraine, a la particularité d’avoir été enrichie entre autres des 151 gravures sur cuivre de l’artiste lorrain Claude François Nicole.

Grand Dublin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Grand Dublin (en anglais Greater Dublin Area (GDA) et en irlandais Mórcheantar Bhaile Átha Cliath) est le terme utilisé pour décrire l’agglomération de Dublin et les Comtés entourant la ville. Le terme n'a ni base juridique ni organisation administrative. Le Grand Dublin regroupe : La ville de Dublin qui est sous la juridiction du Dublin City Councilles trois comtés de Dublin Sud, Dun Laoghaire-Rathdown et Fingal. Collectivement en y rajoutant la ville de Dublin, ils forment la Région de Dublin. . Le terme est décrit dans le Planning and Development Act, 2000 (Section 21)[1], ainsi que dans d'autres documents statutaires sur le planning et le développement de la région ; en ce contexte elle est représentée par le Dublin Regional Authority[2] et le Mid-East Regional Authority[3]. Le Grand Dublin recouvre 6 980 km². Alternatives[modifier | modifier le code] Population[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code]

Wax sculpture A wax sculpture is a sculpture made in wax. Often these are effigies, usually of a notable individual, but there are also death masks and scenes with many figures, mostly in relief. The cost of making a wax sculpture can be between USD150,000 and 300,000.[3][4] History[edit] Effigies[edit] The display of temporary or permanent effigies in wax and other media of the deceased was a common part of the funeral ceremonies of very important people in European historical times. Middle Ages[edit] Renaissance[edit] During the Italian Renaissance, modeling in wax took a position of high importance, and it was practised by some of the greatest of the early masters. There are a number of very high quality wax figures from the 16th and 17th centuries, mostly portrait figures and religious or mythological scenes, often with many figures. The famous wax bust attributed to Leonardo da Vinci acquired in 1909 by the Museum of Berlin is the work of an English forger who worked about 1840. Today[edit]

CNRTL (CNRS) Le portail lexical fonctionne avec un système d'onglets. Un clic sur un onglet (exemple Lexicographie) affiche une interface permettant de saisir une forme (lemme ou flexion) pour en afficher le contenu dans la catégorie linguistique sélectionnée. Un système de navigation vous permet également grâce à un double-clic d'effectuer une recherche sur n'importe quel mot dans la catégorie linguistique désirée. Pour assurer la pérennisation et faciliter le référencement des ressources du portail lexical sur le Web, un système simple de lien Internet (URL) a été mis en place pour pointer sur les ressources du portail. Exemple: Si dans une page publiée sur le Web vous désirez afficher au lecteur la définition du mot "portail", il vous suffira de mettre un lien vers * Téléchargez la barre d'outils du portail lexical pour Firefox 1.5 ou supérieur.

COBRA (avant-garde movement) COBRA (or CoBrA) was a European avant-garde movement active from 1948 to 1951. The name was coined in 1948 by Christian Dotremont from the initials of the members' home cities: Copenhagen (Co), Brussels (Br), Amsterdam (A). COBRA was formed by Karel Appel, Constant, Corneille, Christian Dotremont, Asger Jorn, and Joseph Noiret on 8 November 1948 in the Café Notre-Dame, Paris,[1] with the signing of a manifesto, "La Cause Était Entendue" ("The Case Was Settled"),[2] drawn up by Dotremont. Formed with a unifying doctrine of complete freedom of colour and form, as well as antipathy towards Surrealism, the artists also shared an interest in Marxism as well as modernism. Their working method was based on spontaneity and experiment, and they drew their inspiration in particular from children’s drawings, from primitive art forms and from the work of Paul Klee and Joan Miró.[1] Other participants in COBRA included: Notable artists who had contact with, and/or were influenced by COBRA:

Page officielle de défense et illustration de la langue xyloglotte [ cledut ] [ Mes fichiers MIDI ] [ Le xyloglotte ] [ Quelques liens ] [ Portrait de mon nombril ] [ Ensemble vocal ] [ Concerts ] [ cledut ] [ My MIDI files ] [ Le xyloglotte (sorry, totally untranslatable!) ] [ Links ] [ Vanity Page ] [ Ensemble ] [ Concerts ] Le xyloglotte (en grec : langue de bois) est une langue nouvelle reposant sur le concept incontournable du complexificationnage. La recette : elle ressemble assez à celle du Sky my husband de Jean-Loup Chiflet. Bon, trêve de bavardage, passons aux choses sérieuses ;-). Ah, ultime précision : cette page contient des GROS MOTS (oooh !) Les contributeurs - la FAQ - l'annonce - les pages roses - les confrères - l'anneau des mots abutyrotomofilogène : se dit d'une personne peu brillante (qui n'a pas inventé le fil à couper le beurre) acaséifique : qui n'en fait pas un fromage acrochrome : haut en couleur acryohématique : incapable de garder son calme en situation de crise adermie : malchance (manque de peau...). Remerciements Super !

Related:  Readin'ÉducationEncyclopédies anglaisesradiamaazouzcannelle01