background preloader

2 : Cours de Psychologie - Le Béhaviorisme (2/3)

2 : Cours de Psychologie - Le Béhaviorisme (2/3)
Related:  la pleine conscience

La norme d’internalité, un concept de psychologie sociale libérale ? Dans les explications que tout un chacun construit des événements et des conduites, est généralement surestimé le poids des causes internes (i.e. liées aux caractéristiques, notamment psychologiques, des acteurs), tandis qu’est occulté le rôle des déterminismes externes (et tout particulièrement sociaux). Cette surestimation est socialement valorisée, comme l’ont initialement exposé Jellison et Green (1981) en introduisant le concept de norme d’internalité. Depuis, de très nombreux travaux expérimentaux ont confirmé l’importance de cette norme (voir Dubois 1987, 1994), dans différents domaines de la pratique sociale (en particulier : éducation, travail social, recrutement, et globalement dans les pratiques évaluatives). Or, la norme d’internalité fait depuis peu l’objet d’un examen critique. Il n’est pas inutile dans un premier temps d’appréhender le changement conceptuel qu’opère la reformulation de la norme d’internalité en terme d’allégeance.

Histoire de l'éthologie : courant behavioriste (behaviorisme) Afficher le sommaire Avec le behaviorisme se développe un profond radicalisme des garde-fous proposés par Conway Lloyd Morgan (1852-1936). Ce terme n'est pas choisi au hasard : on remplace le terme de conscience, d'esprit, d'âme… par le terme comportement observable (" behavior " en anglais). John Broadus Watson (1878-1958) qui établit le manifeste behavioriste en 1913 dans un article " Psychology as the behaviorist views it " écrit : « la psychologie, ainsi que la voit le behavioriste, est une étude purement objective, expérimentale et ainsi une branche des sciences naturelles, qui a aussi peu besoin de l’introspection que les sciences physiques ou chimiques. » Le behaviorisme subit une profonde influence du courant physiologique, et notamment des travaux issus de la neurophysiologie russe et allemande ( infos). infos). Le courant behavioriste aura une influence considérable sur la psychologie jusque dans les années 1960. Naissance du behaviorisme ( infos) infos). infos). infos). Aristote

Master UTICEF - m341 - Partie II: Le néo-béhaviorisme - ©UTE - mars 2006 Objectifs Identifier les variables qui agissent sur l'efficacité d'un apprentissage par conditionnement opérant. Définir les principes de l'enseignement programmé linéaire et ramifié. Analyser des situations de classe par référence au modèle du conditionnement opérant. Concepts clés Conditionnement opérant Agent de renforcement Machine à enseigner Cours programmé linéaire Cours programmé ramifié 1. La naissance du béhaviorisme moderne ou néo-béhaviorisme remonte à la publication de l'article de B.F. Pour réaliser ces expériences, l'auteur utilise un dispositif appelé cage de Skinner (figure 1) dans lequel un rat reçoit de la nourriture lorsqu'il appuie sur un levier. L'objet de cette procédure consiste à construire de nouvelles conduites (figure 2.1) à travers l'établissement d'un lien entre un stimulus (le levier) et une réponse (la pression sur le levier) grâce à l'intervention d'un agent de renforcement (la nourriture). 2. 3. Activité 2 4. 5.

Votre zone de confort vous empêche-t-elle d’atteindre vos rêves ? Cette vidéo vous y fera réfléchir Quelle est votre zone de confort et quelles en sont les limites ? Inknowation vous donne des éléments de réponse de façon très ludique. DGS vous fait découvrir cette vidéo qui nous permet d’observer avec recul tout ce qui nous entoure au quotidien. (Une fois que vous avez lancé la vidéo, si les sous-titres français n’apparaissent pas par défaut, cliquez sur l’icône rectangulaire à droite de l’horloge.) Cette vidéo très intéressante nous démontre à quel point il est important de sortir de sa zone de confort pour élargir son cercle personnel.

Le béhaviorisme, Technique de communication Le béhaviorisme est une technique de répétition proposé par Ivan Pavlov au début du 20ème siècle. C’est par la force de la répétition qu’on va créer des réflexes chez la cible. En quoi consiste-t-il ? Cette technique, utilisée par certaines marques, est peu appréciée par les consommateurs. Elle est néanmoins très efficace pour l’encrage. Avec des répétitions immédiates et parfois nombreuses, le consommateur retient la marque et son produit. Il sera donc conditionner à acheter une marque dont il a entendu le nom 20 fois dans la journée plutôt qu’une marque dont il ne connaîtra pas l’existence. Le béhaviorisme sur tous les types de supports de communication On retrouve l’utilisation du béhaviorisme sur de nombreux supports de communication : - TV/ Web : Publicité Juvamine : Depuis 1990, c’est toujours la même rengaine qui nous casse les oreilles « Si Juvabien, c’est Juvamine ». Publicité Mercurochrome : Mercurochrome a opté pour la technique du béhaviorisme dans ses publicités. Radio : Print :

4 clés pour méditer régulièrement ! Méditer jour après jour est primor­di­al pour pouvoir cum­ul­er les bénéfices de la médita­tion sur le long terme. Seule­ment lorsque l’habitude n’est pas en­core très ancrée, c’est dif­ficile de s’y mettre alors voici 4 clés pour vous aider à méditer régulière­ment : Focalisez-vous sur les bénéfices de la méditation : Si méditer est pour vous une nouvel­le ob­liga­tion qui vient s’ajout­er à la liste déjà lon­gue de toutes cel­les qui ex­is­tent déjà dans votre vie alors il est clair que cela va être dif­ficile de se motiv­er pour pratiqu­er. Privilégiez des sessions courtes plutôt que de longues sessions : C’est une er­reur de la part de nombreux débutants, on veut de grands chan­ge­ments donc on se met l’idée de faire des sess­ions de 30 minutes voir d’une heure par jour alors que cela va très vite venir se heurt­er sur nos an­cien­nes habitudes. Méditez avec d’autres personnes : Utilisez un rappel : « Si vous man­quez de temps pour méditer, alors doub­lez votre pratique » pro­ver­be zen

Béhaviorisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le béhaviorisme ou comportementalisme est une approche psychologique qui consiste à se concentrer sur le comportement observable[1] déterminé par l'environnement et l'histoire des interactions de l'individu avec son milieu[2]. Par exemple, l'apprentissage y est décrit comme une modification du comportement observable, due à la modification de la force avec laquelle une réponse est associée à des stimuli extérieurs (environnement externe) ou à des stimuli intérieurs (environnement interne) sur l'organisme. Étymologie[modifier | modifier le code] « Béhaviorisme » provient du mot anglais « behavior » (orthographe américaine) qui signifie « comportement ». Histoire du béhaviorisme[modifier | modifier le code] En effet, dans les années 1940 et 1950, Burrhus F. L'expérience de Skinner[modifier | modifier le code] Renforcement positif : Stimulus « Le rat est dans la cage » Réponse (comportement) « Le rat appuie sur le levier » Renforcement négatif : Exemple

Vous souvenir de vos rêves | Club Positif Comment vous souvenir de vos rêves «Si vous arrivez à prendre l’habitude d’écrire vos rêves, le panorama complet de votre vie s’ouvrira à vous lentement et progressivement, à la façon dont s’ouvrent les pétales d’une fleur» — The Book of ECK Paraboles, vol. 3, Harold Klemp L’importance de vous souvenir de vos rêves Pour profiter de vos rêves, il faut d’abord pouvoir vous en souvenir. Comme l’enseignent les docteurs Richard Corriere et Joseph Hart : “Se souvenir de ses rêves, c’est se souvenir de soi-même”. En ce sens, la personne qui ne se souvient pas de ses rêves ressemble à un couple où les conjoints ne se verraient jamais, ne se parleraient jamais tout en vivant pourtant, dans la même maison. L’un des conjoints serait un “oiseau de nuit” qui s’envolerait dans la soirée pour aller faire la fête, voir des films, danser, etc. Ce conjoint est votre partie subconsciente, mais aussi votre moi plus profond, votre partie fantaisiste, créative et ludique, la véritable source de votre vitalité.

15 techniques pour Rester Positif (Pourquoi et Comment Elever sa Fréquence Vibratoire) | Laura Marie Notre Univers et notre planète sont faits d’énergie. Tout ce que nous voyons est énergie. Nous sommes constitués d’énergie et tout ce qui nous entoure l’est aussi : les animaux, les végétaux, les minéraux, les lieux et même les objets. Le taux vibratoire (mesure de cette énergie) se mesure en Unités Bovis (UB). * Notre énergie circule à travers nos « Chakras », points d’énergie situés à différents endroits précis de notre corps et représentés ici avec des couleurs. Il est très important de comprendre cette réalité, car devenir plus conscient de la fréquence vibratoire (ou du taux vibratoire) que nous émettons, est la clef d’une vie beaucoup plus en contrôle, et donc beaucoup plus heureuse. Vous connaissez certainement l’expression, « qui se ressemble, s’assemble ». En clair, c’est comme si nous émettions tous une certaine « Fréquence Radio » (y compris les animaux, végétaux, minéraux, objets et lieux, donc). Pour simplifier, on peut la séparer en 2 : Positive et Négative. 4) Méditer

Comment gérer un cerveau qui va trop vite ? — Article initialement publié le 29 novembre 2013 Avoir une cervelle en hyperactivité constante, ça peut avoir des avantages : on s’emmerde rarement, on passe son temps à chercher (et souvent à trouver) des solutions, on analyse tout ce qui bouge, on ne reste jamais sur ses acquis, bref, y a de quoi bien se marrer dans l’ensemble. Mais lorsqu’on traverse une période difficile (relation foireuse, rupture, problèmes de taf, de famille, de thune), ça devient vite infernal. On doit sans arrêt se battre contre toutes les parties de notre cerveau qui s’activent en même temps et qui refusent de coopérer les unes avec les autres. On s’accroche à ce qu’on peut, pour éviter de couler, mais on passe 80% de notre temps à cogiter, flipper, tout retourner, et trouver une solution durable. Le problème c’est qu’on a tendance à vouloir se tourner vers les gens pour faire taire les voix dans nos têtes. Pourtant, il doit bien y avoir une solution ! Se fixer, c’est mourir. Il y en a toujours.

Méditation : la bonne habitude à prendre au petit-déjeuner MÉDITATION - Si vous avez de bonnes habitudes et que vous prenez chaque matin consciencieusement un petit déjeuner équilibré vous êtes déjà bien parti pour être en forme le reste de la journée. Pourtant, comme le constate nos confrères du HuffPost US, vous pourriez rajouter un autre élément bienfaisant à votre rituel matinal: de la méditation. Méditer le matin permettrait à la fois de ne pas omettre ce rituel dans une vie mouvementée, mais aussi de fixer dès les premières heures le rythme que prendra votre journée. Résultat: une journée où vous seriez à la fois plus concentré, plus efficace et plus calme. C'est en tout cas ce que prouvent les dernières études sur le sujet. Lire aussi: » La méditation de pleine conscience, c'est quoi? Les bienfaits de la méditation matinale Le petit-déjeuner: le moment idéal De la même manière donc, pourquoi ne pas faire de la méditation, un ingrédient indispensable de votre petit-déjeuner ? Lire aussi :» La méditation augmenterait la compassion»PHOTOS.

La méditation pleine conscience pour lutter contre la dépression - Association SabrinaTCA92 | Association SabrinaTCA92 BIEN-ÊTRE – La méditation n’a pas toujours bonne presse. Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même: celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s’imagine qu’il doit « faire le vide » avant de dire « Ôm »… Encore des clichés. Loin d’être la pratique new age réservée aux babas cool dont elle a pu avoir l’image, la méditation s’est peu à peu imposée comme un outil au sein du milieu médical. Et c’est particulièrement vrai pour la méditation « en pleine conscience ». S’il s’agit bien à l’origine d’une technique inspirée du bouddhisme, celle-ci a très largement été laïcisée par des psychologues américains à partir des années 1970 et 1980. Chef de file de ce mouvement, le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn qui mettra au point une méthode de diminution et de contrôle du stress grâce à la méditation de pleine conscience baptisé Mindfulness-Based Stress Reduction. Méditer à l’hôpital Lutter contre les « pilotes automatiques »

Nos rêves : une fenêtre sur la mort Dans certaines traditions, le rêve est une pratique spirituelle. Pour le bouddhisme tibétain, qui comporte une pratique de yoga du rêve, apprendre à rêver, c’est apprendre à mourir. Lors de l’enquête sur les frontières de la mort que j’ai menée suite au décès accidentel de mon frère (1), je me suis intéressé au Livre des morts tibétain, le Bardo-Thodöl (2). En le lisant, puis en interrogeant des maitres tibétains à son sujet, j’ai été frappé par le rappel régulier qui est fait dans le bouddhisme de la similitude entre les états que l’on traverse dans les rêves et ce que l’on serait susceptible de au moment de la mort. D'autres ont aimé... Sur le même thème...

Related: