background preloader

Biblioannuaire

Biblioannuaire
Related:  Bibliothèques

"Parents, vos langues sont une chance !" “Quels sont les avantages du bilinguisme ? Ma langue est-elle utile pour mon enfant ? Que va-t-il se passer à l’école pour mon enfant qui grandit avec plusieurs langues ?” Autant de questions que se posent les parents d’enfants grandissant avec plusieurs langues ! C’est pourquoi DULALA vous propose une affiche traduite dans une douzaine de langues à télécharger et imprimer, pour répondre à ces questions, faire tomber les peurs et préjugés sur le bilinguisme et soutenir la création d’un dialogue entre parents et structures éducatives. Vous ne trouvez pas la langue que vous cherchez ? Ces affiches ont été réalisées avec un comité de pilotage que nous remercions chaleureusement : Jeanne Rol Tanguy (Académie de Créteil), Céline Grimaud (Centre Social Espace 40 Montreuil), Alice Titia Rizzi et Hawa Camara (Maison de Solenn MDA Hôpital Cochin), Christine Hélot (Université de Strasbourg), Laurence Montalbetti (ACEPPRIF), Patricia Humman et Servane Martin (UNAF).

Comment mesurer le succès de sa bibliothèque : méthode pour une mesure d'impa... Dans la logique enclenchée dans les années 2000 par l’instauration de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF), les services publics et les administrations se sont aventurés dans une pratique plus systématique de l’évaluation. Compter, mesurer, rapporter sont des activités où les bibliothécaires sont experts depuis de nombreuses décennies… Compter les livres qui entrent et qui sortent est même l’alpha et l’oméga de l’évaluation de la bibliothèque dans bien des établissements. On annonce x milliers de prêts en année A, y en année B… Cela peut faire plaisir ou être source d’inquiétude, mais que cette statistique dit-elle de la bibliothèque ? Les activités et leurs effets Elle ne reflète que l’activité de la collection imprimée, or en 2018 on peut espérer que la bibliothèque offre des contenus variés, numériques, principalement, mais aussi des activités culturelles ou de formation qu’il ne faudrait pas oublier dans le rapport de l’activité. Tentatives incomplètes

Impact des bibliothèques Les budgets aux politiques publiques sont remis en question d’où un développement de l’évaluation. Cette étude s’intéresse aux impacts de la bibliothèque du point de vue de l’activité économique, de l'inclusion sociale, du développement éducatif et culturel. L'étude d'impact " La bibliothèque vaut-elle le coût ? " a donné de nombreux résultats, certains plus inattendus que d'autres. Nous avons pu mettre en relief des impacts plus ou moins surprenants de la fréquentation de la bibliothèque. Nous avons aujourd'hui le plaisir de vous présenter le rapport complet qui présente de façon thématique ces impacts (économiques, culturels, sociaux et éducatifs).

« Panique dans la bibliothèque » : un escape game clé en main pour la Fête de... Bibliothèques, pour vos animations à l’occasion de la Fête de la Science 2018, Science Animation et Délires d’Encre, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Syndicat national de l’Édition, le ministère de la Culture, l’Amcsti, la Fill et la Sofia, ont réalisé un escape game pédagogique sur les idées reçues en sciences à mettre en place dans les bibliothèques, médiathèques et CDI. Cette animation accompagnera le petit livre publié tous les ans par du ministère de la Culture et diffusé gratuitement en bibliothèques et librairies, intitulé cette année 25 vraies/fausses idées en sciences. Mêlant sciences et investigation, cette enquête grandeur nature invitera tous les curieux et curieuses, petits et grands, à vivre une expérience originale et ludique. Le déroulé de l’animation et le matériel seront disponibles en téléchargement sur le site de la Fête de la Science à partir de septembre 2018.

Vers une « médiathèque participative » : Retour d’expérience de la Médiathèque Anjela Duval à Plougastel-Daoulas (29) | Doc@Brest Afin de répondre aux nouveaux besoins et usages du public et pour mieux s’adapter aux conditions de fonctionnement d’une bibliothèque moderne, l’équipe de la Médiathèque Anjela Duval a mené un projet d’évolution dans l’optique d’adapter ses pratiques professionnelles. Le contexte Plougastel-Daoulas : une vaste presqu’île à la fois urbaine et rurale, de près de 14 000 habitantsLa commune fait partie de la communauté urbaine depuis 1974La médiathèque n’est pas intégrée au réseau des médiathèques publiquesLe bâtiment a été conçu en 1998, inauguré en 2002L’équipe compte 8 professionnels (soit 6,45 ETP)28 heures d’ouverture hebdomadaire (25 heures avant le projet d’évolution)3 500 emprunteurs actifs, soit 25,6% de la population Le constat de départ : jusqu’ici une organisation traditionnelle, avec une séparation étanche des sections, une organisation hiérarchisée, et des pratiques professionnelles centrées sur les collections et leur mise en valeur. Le projet de service : les grandes lignes

Les bibliothèques, outils de politiques publiques : quelques conseils aux bibliothécaires « DLog (supplt à www.lahary.fr/pro) Fin 2017, j’ai failli animer une table ronde sur la place des bibliothèques dans les politiques publiques locales. Celle-ci ayant été finalement annulée, je me retrouvais seul détenteur des notes que m’avaient envoyées les deux participantes pressenties : Françoise Legendre, inspectrice générale des bibliothèques.Laurence Favreau, directrice de la lecture publique de l’agglomération Val Parisis. Je trouvais dommage que ces propos fort utiles ne soient pas diffusés. Ils s’adressent d’abord aux responsables de bibliothèques, mais peuvent également être utiles à tout membre d’une équipe quelles que soient ses fonctions. Françoise Legendre et Laurence Favreau ont bien voulu que mon blog serve de support à leurs propos. Connaître le territoire Connaître le territoire et montrer qu’on le connaît (particulièrement lors d’une prise de poste, ou lors de l’arrivée d’une nouvelle équipe municipale, etc.). Trouver la juste place dans les politiques de la collectivité Affirmer ses compétences WordPress:

Méthodologie de l’épreuve orale de culture générale au concours de conservate... Téléchargez l'article Conversation avec le jury.pdf Document Adobe Acrobat 416.5 KB La conversation avec le jury ressemble par son format à l’épreuve de motivation professionnelle : la plupart des conseils et la méthodologie que nous proposons dans l’article traitant de cette épreuve s’appliquent pour celle-ci également. Nous profitons néanmoins de cet article qui présente les spécificités de l’épreuve de culture générale pour proposer une méthodologie alternative. Le nom de l’épreuve « conversation avec le jury sur une question de culture générale » est à prendre au sérieux en même temps qu’avec un peu de recul. La culture générale vous en avez, il faut vous en convaincre, du moins vous en avez une version personnelle et vous allez devoir la défendre pendant cet entretien (pardon… cette conversation). Le « jury », voilà le mot qui nourrit le plus de fantasmes et donc sur lequel il est bon d’insister. En tout, votre calvaire durera une heure et demie. Entraînement en temps réel Munitions

Identifier le rayonnement de votre bibliothèque (Claude Longelin) Système ESAR: ESAR, c'est quoi ? Le Système ESAR, élaboré par Denise Garon, Coll. Rolande Filion, Manon Doucet, psychopédagogues, permet l'analyse psychologique, la classification et l'organisation des jeux et des jouets. S'appuyant sur la psychologie et les techniques documentaires, la classification ESAR permet de décrire chaque objet ludique en fonction des compétences qu’il requiert et de porter un regard critique sur ces objets ou d'observer le jeu à partir des habiletés et des compétences de l'enfant, de l'adolescent et de l'adulte. Le Système ESAR est un outil de recherche scientifique inspiré, entre autres, des travaux de Piaget. Ce système se compose de descripteurs psychopédagogiques permettant l'analyse psychologique, l'indexation, la classification et le classement d'objets ludiques. Utilisé internationalement, le Système ESAR connaît un rayonnement en Amérique du nord, en Europe, en Amérique latine, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Consultez : ESAR en 4 lettres

​Le Labo des Possibles à la Bibliothèque départementale du Val d’Oise : former les bibliothèques à l’expérimentation et aux outils de design de service Initié et organisé par la Bibliothèque départementale du Val d’Oise, le Labo des possibles est une formation aux méthodes d’expérimentation de services innovants basée sur les outils de design de service. Ces formations ont au départ pour objectif de former des groupes de bibliothécaires pionniers qui s’emparent de sujets de recherche et développement (R&D), de faire émerger des communautés de « faiseurs », les aider à monter en compétences, et de capitaliser pour diffuser aux autres bibliothèques. À partir du projet ou du diagnostic d’une bibliothèque du territoire, les agents stagiaires sont invités, en trois jours sur place, à recueillir les éléments de contexte auprès des acteurs locaux, à imaginer des solutions et à les mettre à l’épreuve du public destinataire. Première étape : partir d’une problématique Les trois Labo des Possibles, qui ont eu lieu en 2018 et 2019, se sont appuyés sur des problématiques locales : Quelques exemples : Quelques éléments de bilan

Vous ne connaissez rien au merchandising (et vous avez tort) Les bibliothécaires ont une culture professionnelle forte. C’est souvent un atout mais cela peut être un handicap lorsque nos œillères nous empêchent de regarder ce qui se passe ailleurs. Depuis le boom de la notion de troisième lieu par exemple, l’aménagement de l’espace est devenu un sujet important en bibliothèque. Les points communs et les différences entre une bibliothèque et un commerce de détail Je dois m’imposer un préambule pour ne pas être taxé de vilain capitaliste voulant annexer un service publique aux mœurs du privé. Ok, mais au-delà des différences, une bibliothèque et un magasin partagent également un certain nombre de points communs. Le merchandising – ou marchandisage si l’anglicisme vous gêne – est né (comme les médiathèques modernes d’ailleurs) de la généralisation du libre-accès. La bibliothèque d’Almere aux Pays-Bas est, elle, ouvertement inspirée des principes de merchandising employés en librairie. Je vais arrêter là mon énumération. Paco Underhill.

Boîte à idées pour bibliothèques et CDI 2 janvier 2016 Date : Janvier 2016 Occasion : Venue d’auteur ou prix littéraire Principe : Demander à l’auteur dont un livre est promu dans le cadre d’une rencontre annoncée et/ou d’un prix littéraire de partager : des textes sur les dessous de l’écriture du roman ou récitdes titres de livres qui l’ont marqué, en veillant à ce que la bibliothèque les ait dans son fondsdes objets qui illustrent son univers de vie ou d’écriture Compléter par une bibliothèque de ses œuvres. Organisation : Installer sur une étagère bien en vue (ou dans un contenant accrocheur comme une cagette, une valise…) les différents élémentsSans oublier de prévoir un fantôme du livre pré-nominé au cas où les exemplaires mis en prêt seraient tous sortis. Bonus : L’éventaire pourrait être photographié et décrit sur le portail de la médiathèque avec des liens vers des articles de presse, un interview, une filmographie, etc. Suggestion : Origine :

Related: