background preloader

La restauration rapide : un secteur en pointe

La restauration rapide : un secteur en pointe
Un marché en forte croissance qui dame le pion à la restauration traditionnelle, mais un marché à la gestion complexe où il faut savoir maîtriser au mieux la fréquentation et le comportement de la clientèle. La restauration rapide est un secteur que les outils de CRM et de fidélité peuvent aider à se développer efficacement. Quel que soit le nom qu'on lui donne, snacking, street food, fast food, la restauration rapide se caractérise non seulement par un temps de consommation rapide mais aussi, et de plus en plus, par une consommation itinérante, les clients pouvant manger tout en se déplaçant, ou sur leur lieu de travail. Une évolution des mœurs que la crise de 2008 a considérablement amplifiée. Alors que les autres segments de la restauration subissaient de plein fouet la baisse de la consommation, la restauration rapide tirait déjà son épingle du jeu en renforçant la dynamique de croissance dans laquelle elle se trouve depuis 15 ans déjà. Une gestion back office au cordeau

http://www.cegid.fr/la-restauration-rapide-un-secteur-en-pointe/r1-2853.aspx

Related:  anelelotherollingbrochettes

Dossier : La restauration rapide en 2014 Elles révèlent que le marché est porteur, qu'il génère des milliards d'euros de chiffres, et qu'il aiguise les appétits. Victime de son succès, le marché arrive à la limite de la saturation ! Concurrencé par les boulangeries, les traiteurs, la GMS, les distributeurs automatiques... Le marché des food truck en 2015 : Etat, tendances et perspectives - Food Truck France - Foodtrucknco Dans cet article, nous allons nous pencher sur le marché des food trucks en ce début d’année 2015 : où en sommes-nous ? A quoi peut-on s’attendre ? Quelles tendances vont se dégager ? Tant de questions que vous vous posez peut-être et auxquelles nous allons répondre.

Le fast-food «haut de gamme» tire le marché de la restauration Le marché annuel de la restauration hors domicile à pesé 87,2 milliards l'an dernier, en hausse de 0,58%. Il est de plus en plus dominé par la restauration rapide, qui monte progressivement en gamme. La bascule du marché français de la restauration vers sa version rapide se confirme. Se lancer dans la restauration rapide Cantines bio, boîte à burger, foodtrucks, bar à salades, pizzas à la coupe..., les concepts de restauration rapide sont légion et l'activité relativement tentante pour les créateurs d'entreprise. Avec un ticket d'entrée abordable (entre 70 000 et 80 000 euros pour une petite échoppe), peu de contraintes en termes d'horaires et un marché porteur (une croissance de 4 % en 2012), plus de 11 000 entrepreneurs tentent leur chance chaque année. "Reste à savoir combien survivent car le secteur n'est pas aussi accessible qu'on le pense. C'est un vrai métier avec ses règles et ses contraintes", prévient Dominique Bénézet, délégué général du Snarr (syndicat national de l'alimentation et de la restauration rapide).

Le fast-food est le nouveau leader de la restauration en France FAST FOOD - Au pays de la gastronomie, le fast-food est roi: le marché de la restauration rapide, qui a représenté 34 milliards d'euros de ventes en France en 2012, pèse désormais plus lourd que la restauration traditionnelle avec service à table. "Malgré un ralentissement et une conjoncture économique peu optimiste, le marché de la restauration rapide fait encore bonne figure en 2012" avec une croissance de près de 4% des ventes, indique le cabinet Gira conseil, spécialiste du secteur, dans une étude publiée jeudi. "Cette croissance est très supérieure à celle de l'ensemble de la restauration", détaille le directeur du cabinet Bernard Boutboul, ajoutant que la restauration rapide pèse désormais 54% des ventes de tout le secteur. La France, 2e marché dans le monde Depuis 2004, année où la restauration rapide a accéléré sa montée en gamme et sa diversification, les ventes du secteur ont bondi de +74%. "Montée en gamme"

Food-truck : La guerre des emplacements, trouvez les meilleures idées ! Emplacements publics, emplacements privés, emplacements tout court Aujourd’hui, nous allons prendre un peu de recul par rapport au food-truck lui-même pour s’intéresser plus particulièrement aux stratégies de présence de votre véhicule. Le premier espace qui vient l’esprit de tout futur foodtrucker est l’espace public. C’est une conclusion logique sachant que vendre au sein des villes implique d’utiliser la chaussée dont le droit de présence appartient au bon vouloir des municipalités.

Observatoire des métiers de la restauration rapide 25 années auront suffi à la restauration rapide pour s'imposer comme un incontournable de notre société. L'absence de service à table, l'utilisation de vaisselle et de conditionnements jetables, ont su révolutionner les habitudes d'une clientèle en attente de modernité, de simplicité, de rapidité. L'éventail des activités est large. Restauration rapide : quels enseignements pour 2015 ? Crédits photo : Shutterstock Si la crise et le nomadisme ont amené les Français à prendre davantage leur déjeuner au bureau ou chez eux (29,7 % d’entre eux), une partie non négligeable opte pour la restauration rapide le midi (9,6 %). Pour preuve, le marché de la restauration rapide et de la vente au comptoir représentent en 2013 près de 46 milliards d’euros, selon le cabinet Gira Conseil. Le snacking, un secteur concurrentiel de plus en plus diversifié

Juridique fait Créer son propre restaurant (friterie, kebab, sandwicherie) ne s'improvise pas. De nombreuses formalités administratives doivent en effet être respectées. Qu'entend-t-on par restauration rapide ? La Street-Food : du fast-food au food-truck, le nouveau visage de la restauration rapide Food-Truck "Eat the Road" (Photo YakaWatch) La "street-food", c'est l'art de proposer une cuisine inventive et savoureuse hors des restaurants et à des prix compétitifs. De la simple sandwicherie à "l’American Food-Truck", c'est tout un nouveau visage de la restauration rapide qui est à découvrir… À l’origine et encore aujourd’hui, la "street-food" est une tradition asiatique (Chine, Vietnam…), et plus généralement une tradition des pays dits "émergents" où elle répond à une réalité économique et contribue à resserrer le lien social. Elle s’est largement répandue en Amérique dès la fin du 19ème siècle sous la forme des "lunch-wagons" qui restauraient les travailleurs dans les grandes villes. Aujourd’hui, à New York, ce sont plus de 3 000 "Food-Trucks" qui parcourent quotidiennement les rues et quartiers d’affaires.

Les Français sacrifient les sorties au restaurant La fréquentation des établissements a chuté de 2% en 2012 par rapport à 2011, selon The NPD Group. Les professionnels craignent l'effet durable de la crise, ainsi que les conséquences des récents scandales alimentaires. Tandis que leur pouvoir d'achat a baissé en 2012 pour la première fois depuis 1984, les Français taillent toujours plus dans leurs dépenses. environnement juridique 1 4 axes pour une nouvelle politique nationale Le "produit en France" c’est à la fois une fierté pour nos agriculteurs et une garantie pour les consommateurs de produits de qualité et avec un niveau de performance environnementale, sanitaire et social que l’on nous envie à l’étranger! Stéphane Le Foll 20 février 2015 "Il ne faut jamais oublier que la finalité première de notre agriculture est avant tout de nourrir les hommes," rappelle Stéphane Le Foll. C'est pourquoi le ministre a décidé, dans la continuité de l’adoption de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, de rénover la politique publique de l’alimentation.

Annexe 4: Les Français plébiscitent la restauration rapide Pour la première fois, le marché des snacks, sandwich et fast-food dépasse celui de la restauration traditionnelle. L'inscription du repas gastronomique français au patrimoine de l'Unesco n'y a rien fait: la restauration traditionnelle recule, en France comme ailleurs. Selon une étude du cabinet spécialisé Gira conseil, le sandwich dépasse désormais le steak frites. Cette enquête, dont l'ensemble des conclusions ne sera dévoilé qu'en mai, évalue le marché français du snacking (sandwich, fast-food, vente à emporter) à 34 milliards d'euros contre un peu moins de 30 milliards pour la restauration traditionnelle (soit 46,3 % du marché de la restauration hors domicile). Sur 2012, le marché de la restauration rapide a progressé de 4 % selon Gira Conseil, portant la croissance de ce secteur à 73,5 % au cours des huit dernières années.

Related: