background preloader

Merck admet l’inoculation du virus qui provoque le cancer

Merck admet l’inoculation du virus qui provoque le cancer
La division vaccin de Merck, admet l’inoculation du virus qui provoque le cancer par le biais de vaccins. L’interview choquante censurée menée par un médecin historien Edward Shorter pour la télévision publique de Boston WGBH et Blackwell Science a été coupée du livre “The Health Century” en raison de sa teneur – l’admission que Merck a traditionnellement injecté le virus (SV40 et d’autres) dans la population partout dans le monde. Ce passage contenu dans le documentaire " In Lies We Trust: The CIA, Hollywood & Bioterrorism", produit et librement crée par les associations de protection des consommateurs et l’experts de santé publique, le Dr Leonard Horowitz, caractérise l’entrevue avec le plus plus grand experts en vaccins du monde, le Dr Maurice Hilleman, qui explique pourquoi Merck a propagé le sida, la leucémie et d’autres fléaux horribles à travers le monde: Quels sont les dangers? Avec ces vaccins sont inoculés dans notre organisme: Posté par jean Meunier Like this: J'aime chargement…

http://sortirduchaos.wordpress.com/2013/03/20/merck-admet-linoculation-du-virus-qui-provoque-le-cancer/

Related:  alcaceascandales médicamentspharmacopé

Industrie du médicament : "J'ai vendu mon âme au diable" Dans la famille "Les Repentis de Big Pharma", voici John Virapen, ancien directeur de la firme Eli Lilly en Suède, qui a rédigé dans sa soixante-quatrième année une confession professionnelle peu ordinaire. Par une ironie du destin, son livre est sorti en France jeudi 17 avril, au lendemain de la mort de Jacques Servier. "Depuis des années parfois aux premières heures du jour des silhouettes fantomatiques m’apparaissent en rêve, écrit-il en préambule.

Santé : le Gardasil, nouveau scandale en vue lle a juste 18 ans et, selon ses propres dires, « a peur du futur ». Avant, elle était très active, toujours souriante, pratiquait la danse et se préparait à entrer dans un lycée hôtelier pour suivre la voie familiale. Aujourd'hui, Marie-Océane Bourguignon est toujours fatiguée, ne peut plus se mettre au soleil, a beaucoup de mal à finir une semaine entière de scolarité dans son lycée bayonnais et est plus accro aux informations judiciaires qu'aux lectures de son âge. Entre-temps, elle aura passé un an entre hospitalisations et déplacements en fauteuil roulant.

Santé : les médecins s'unissent contre l'aluminium dans les vaccins Pétition à signer en fin d'article Les médecins du RES (Réseau Environnement Santé) et de la CNMSE (Coordination Nationale Médicale Santé Environnement) ont lancé une pétition adressée à la ministre de la Santé Marisol Touraine pour la mise à disposition de vaccins sans aluminium pour protéger la santé des enfants. Pendant la campagne présidentielle, un engagement clair avait été pris concernant le problème de l'aluminium dans le vaccin DTPolio : "[les familles] doivent également avoir le choix de faire procéder aux vaccinations obligatoires par des vaccins sans sel d'aluminium, d'autant plus que cela était le cas jusqu'en 2008 ". En effet depuis cinq années (juin 2008), la population française s'est vue privée de l'accès au vaccin D.T. Polio sans adjuvant à base d'aluminium, commercialisé alors par le laboratoire Sanofi Pasteur MSD. Ce vaccin répondait à l'obligation vaccinale faite aux jeunes enfants, en particulier lors de leur entrée en collectivité (crèche, école).

Livre Antidépresseurs : mensonges sur ordonnance Voici le récit passionnant de l’une des plus formidables impostures médicales et scientifiques. L’irruption du Prozac, il y a vingt ans, sur la scène occidentale a semblé marquer le début d’une ère nouvelle pour l’humanité. On avait trouvé l’antidote à la souffrance et la détresse humaine. L’histoire était belle, un vrai conte de fées, trop belle sans doute pour être vraie. Au terme d’une enquête minutieuse, le journaliste Guy Hugnet livre ici toutes les preuves que la mise sur le marché des antidépresseurs (Prozac, Zoloft, Déroxat, Séropram, Effexor, Cymbalta...) est fondée sur des données biaisées, tronquées, voire manipulées.

Le lithothamne - Dossiers Vous êtes ici : Accueil » » Le lithothamne Nom latin : Lithothamnium calcareum Famille botanique : Corallinacées Partie utilisée : le thalle Description Le chanvre est une plante naturelle qui nettoie les radiations nucléaires Le chanvre est l’une des plantes qui s’est avérée être capable d’éliminer les radiations nucléaires et a été employée (tout comme le tournesol) pour nettoyer Tchernobyl. Ainsi pour la catastrophe nucléaire récente au Japon, la culture du chanvre est une alternative viable puisque cette plante absorbe les radiations. Elle est également viable dans d’autres endroits, en respect des lois du pays où elle serait plantée. Le séisme au Japon et le désastre qui en a suivi de la centrale nucléaire à Fukushima, ont basculé le monde entier dans la menace et la diffusion de la contamination par des déchets nucléaires. Une quantité inconnue de différents produits chimiques dangereux ont été libérés dans l’atmosphère et l’océan.

Gardasil : Sanofi dément les effets secondaires Sanofi Pasteur MSD dément dimanche tout lien entre le Gardasil, son vaccin contre le cancer du col de l'utérus, et la survenue de cas de sclérose en plaques, après le dépôt d'une plainte d'une jeune fille atteinte, selon elle, de graves effets secondaires. Dans un communiqué, le laboratoire pharmaceutique dit avoir été informé le 18 septembre des conclusions de la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) de Bordeaux à la suite d'une demande d'indemnisation "concernant la survenue d'une sclérose en plaques chez une jeune fille au décours d'une vaccination par Gardasil". La CRCI a retenu une imputabilité de la pathologie à la vaccination à hauteur de 50 % et l'avocat de la jeune fille, Me Jean-Christophe Coubris, a déposé une plainte simple vendredi auprès du parquet du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine". Sanofi "conteste" les conclusions de la CRCI

La liste noire des 68 médicaments à éviter d'après la revue Prescrire La revue médicale indépendante Prescrire a primé, jeudi 30 janvier, un vaccin contre la méningite et publié une liste de 68 médicaments à éviter en raison des risques qu'ils font courir aux patients qui les prennent. "L'année 2013 est une année de plus sans progrès important apporté par de nouveaux médicaments", a indiqué le directeur de sa rédaction, Bruno Toussaint, précisant que la revue avait renoncé à décerner sa traditionnelle "Pilule d'or" en 2013, pour la sixième année consécutive. La revue, qui se finance exclusivement par ses abonnements et refuse toute publicité par souci d'indépendance, n'a pas non plus placé de médicaments à son "Tableau d'honneur" 2013 (catégorie qui met en valeur un "progrès net pour certains patients"). Mais elle a décidé de citer dans son "Palmarès" (qui salue une "amélioration modeste") le Nimerix (GSK), un vaccin contre la méningite à méningocoques de type A, C, W135 et Y destiné aux enfants de 1 à 2 ans devant voyager en zone d'épidémie. (Avec AFP)

Le secret du rat-taupe nu contre le cancer Et si la solution contre le cancer existait dans la nature? Les scientifiques cherchent depuis longtemps une parade déjà présente chez une espèce animale proche de l’homme. La souris, très utilisée comme modèle en recherche médicale, est un bien mauvais exemple. Elle meurt presque systématiquement d’un cancer, rarement au-delà de quatre ans. En revanche, un autre rongeur semble, lui, immunisé contre ce mal.

Related: