background preloader

Rapporter un discours au passé. - Avancé

Rapporter un discours au passé. - Avancé
Exercice n°2 : Du direct à l'indirect... Savez-vous le faire ? Aide : Lisez attentivement le dialogue puis complétez le texte au discours indirect Hier, j’ai rencontré un vieil ami qui m’a dit "Je suis content de te revoir, je pensais que tu avais déménagé" Je lui ai répondu "En effet, je n’habite plus à Nice" Il m’a demandé "Depuis combien de temps ?" Je lui ai répondu "J’ai déménagé l’année dernière et je suis revenu hier" Il m’a dit "J’aurais aimé être au courant" Je lui ai répondu "Je t’ai envoyé un courriel !" Il m’a rétorqué "Si c’était vrai, je l’aurais vu !" Je lui ai alors dit sur un ton sec "La prochaine fois , si tu me donnes la bonne adresse je t’avertirai peut-être !" Il m’ a dit "Ne m’adresse plus jamais la parole ! Je l’ai alors quitté en me disant à moi-même "S'il se vexe pour si peu, ce n’est pas un vrai ami !" Related:  Raconter, rendre compte

Fiche 16 : les paroles rapportées - Cours de français - Johann Trumel Au style direct, on rapporte exactement les paroles d’un personnage, telles qu’elles ont été prononcées. - On utilise donc la ponctuation du dialogue ( : « - ) - On conserve les temps verbaux utilisés par le personnage dont on rapporte les propos. Ex : Le professeur m’a dit : « Oh ! Conseils pour écrire un dialogue : - Ne vous trompez pas sur la ponctuation : « Après tout, qu’est-ce que ça peut foutre ? - Tu vas me tuer ? - Je n’ai pas le choix, répond l’autre. - Alors dans ce cas, adieu. » lâcha-t-il avant de partir. d’après Léo Malet - N’écrivez jamais de répliques inutiles. Par exemple : « Bonjour, dit-il. - Bonjour » répondit-elle. => Utilisez dans ce cas le dialogue narrativisé : Ils se saluèrent. - Variez les verbes de parole Voir manuel. Au style indirect, on intègre les paroles d’un personnage sans interrompre le récit, dans une proposition subordonnée. - La ponctuation du discours direct disparaît donc (« - ?!). Concordance des temps Les marques de temps et de lieu COD du verbe demander

Grammaire Française - Avancé b2 - Les hypothèses Aide : Répondez aux situations en conjuguant correctement les verbes. Que feriez-vous dans ces situations? Répondez aux questions en réinvestissant les hypothèses. Exemple: Il est 7 heures du matin, vous êtes dans le bus en route pour le bureau et la personne assise à côté de vous somnole. Réponse type : Si je me trouvais dans cette situation, je serais gêné(e). Variante de l’exercice : L’exercice que nous vous proposons peut être réalisé en groupe classe, oralement. Voici les deux situations que nous vous proposons. a. a. À vous maintenant !! Lisez les réponses types. a. b. Question n°1 Que feras-tu demain? Corriger la question Question n°2 Si tu étais maire de la ville, que ferais-tu pour les jeunes? Question n°3 S'il n'avait pas plu hier, qu'aurais-tu fait?

Activité Éducation et Numérique Dans un récit, pour rapporter les paroles des personnages, il est possible d'employer trois types de discours : le discours direct, le discours indirect et le discours indirect libre. 1. Le discours direct Ce type de discours rapporte les paroles telles qu'elles ont été prononcées (sont censées avoir été prononcées) par les personnages. Verbes de parole et guillemets Le discours direct est introduit par un verbe de parole (dire, parler, s'exclamer...) situé avant le discours direct ou après lorsqu'il s'agit de propositions incises (dit-il, s'exclama-t-elle, répondit Paul...). Le discours direct se repère par la présence de guillemets (mais leur présence n’est pas systématique) et de tirets indiquant les changements de personnages. Exemple :Pierre dit :« Je suis déçu par ce livre. - Je l’ai pourtant trouvé très bon. » répondit Christine. Enoncé ancré, langage familier, interjections Le repérage des personnes, des lieux et du temps se fait en fonction de celui qui parle. 2. 3.

Discours direct -discours indirect Du discours direct au discours indirect. Préambule : Le style indirect est employé pour rapporter des paroles. Ce rapport nécessite quelques transformations grammaticales. Ce cours peut vous paraître difficile de prime abord, mais ne vous affolez pas, en le lisant calmement vous verrez que beaucoup de notions sont simplement de la logique. Il existe d'autres changements dont je ne parle pas, pour ne pas surcharger ce cours déjà long et dont on ne vous tiendra pas rigueur si vous ne les employez pas. Bon courage. Les modifications de temps dans le style indirect, les autres ne changent pas. Les modifications des marqueurs de temps dans le style indirect. Les modifications des pronoms dans le style indirect en gardant toujours les concordances de temps précédentes. Les modifications des démonstratifs dans le style indirect en gardant toujours les concordances de temps précédentes. Les modifications des possessifs dans le style indirect en gardant toujours les concordances de temps précédentes.

Le discours rapporté…dans la tête ! Mais si, mais si, vos étudiants adorent travailler sur la concordance des temps dans le discours rapporté… Non ? Honnêtement, les miens non plus, et ce malgré cette petite activité que je vous propose et que je trouve bien sympa. Attention, ce n’est pas une activité pour découvrir toute la magitude mathématique du discours rapporté. Déroulement : Commencez par regarder cette vidéo. Vous pouvez éventuellement en profiter pour parler de l’humour noir, de la vision de la mort dans les différentes sociétés, ou de plein d’autres choses encore, mais vous n’êtes pas obligé. Ensuite, il vous suffit de distribuer la fiche suivante aux étudiants. vous y trouverez toute la transcription de la vidéo (merci qui ?) Telecharger (PDF, 75KB) Soit vous leur collez ça en devoirs, soit vous les mettez par deux pour qu’ils galèrent ensemble pendant une petite dizaine de minutes. Attention, préparez-vous bien pour la correction, car il faudra revoir pas mal de règles. Telecharger (PDF, 75KB) Remarque :

[LANGUE FRANÇAISE (Par amour de la langue française. Au service Débats en décembre 1998 Philippe Deschamp (15.12.1998) . — Eh oui, comme « lorsque », « après que » se construit avec l’indicatif ou le conditionnel, pas le subjonctif : Je monterai dans ma chambre après qu’il sera parti. L’explication selon laquelle la subordonnée exprime un passé certain par rapport à l’action principale me parait correcte. Rodrigo Reyes (16.12.1998) . — Oui, bien sûr, tu ne vois aucune raison. Peut-être que tu vis dans une grotte, ou dans un sous-sol de [ton institut], sans télé, sans voir personne de la journée, je ne sais pas. Parmi ces signes, il y a toujours des combinaisons qui sont familières à des sous-ensembles de la communauté, et pas aux autres, c’est ce qu’on appelle les niveaux de langue, les particularités régionales, voire les idiotismes, mais à partir du moment où c’est compris par l’ensemble des locuteurs, c’est du français. Commentaire de l’éditeur Un débat s’est engagé sur le mode régi par la locution conjonctive après que.

Le classeur numérique : le discours rapporté Qu'appelle-t-on un discours rapporté ? la manière de reproduire les actions du narrateur la manière de reproduire les paroles du personnage la manière de reproduire les actions du personnage la manière de reproduire les paroles du narrateurCombien de sortes de discours rapporté existe-t-il ? Interrogation indirecte (2) + vocabulaire transport - Exemple : – Est-ce qu’il va au travail en train ? – Tu veux savoir s’il va au travail en train, c’est bien ça ? 1. Combien de temps elle met si elle marche vite ? – Tu veux savoir combien de temps elle met si elle marche vite, c’est bien ça ? 2. – Tu veux savoir pourquoi elle ne prend pas le métro, c’est bien ça ? 3. – Tu veux savoir à quelle heure est le dernier métro, c’est bien ça ? 4. – Tu veux savoir ce qui est le plus pratique pour se rendre à Tours, c’est bien ça ? 5. – Tu veux savoir ce que je fais quand il y a une grève, c’est bien ça ? 6. – Tu veux savoir s’il y a beaucoup de circulation le soir, c’est bien ça ? 7. – Tu veux savoir s’il y a plus d’embouteillages quand il y a une grève des transports, c’est bien ça ? 8. – Tu veux savoir combien de temps ça me prend pour aller à mon bureau, c’est bien ça ? 9. – Tu veux savoir si je marche quand même jusqu’à la gare quand il pleut, c’est bien ça ? 10. – Tu veux savoir combien de temps on va mettre pour rentrer, c’est bien ça ?

Related:  FLE