background preloader

"Manif pour tous", la grande illusion

"Manif pour tous", la grande illusion
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Elles sont au nombre de trente-sept. Trente-sept associations co-organisatrices de la Manif pour tous, dont on trouve la liste détaillée sur le site officiel du mouvement, et qui incarnent sa diversité : Plus gay sans mariage et Homovox représentent des homos anti-mariage homosexuel, tandis que Les musulmans pour l'enfance ou Fils de France parlent au nom des musulmans. Et il y en a pour tout le monde : un appel des professionnels de l'enfance, une association des Jeunes pour la famille, un collectif de juristes, et même une "Association pour un nouveau féminisme européen". Le Monde.fr a voulu vérifier si cette diversité correspondait à une réalité. Nous avons adopté une démarche systématique, en vérifiant l'existence de chacune des trente associations co-organisatrices : qui en est le responsable ? En apparence, la Manif pour tous représente de larges pans de la population. >> Retrouver l'intégralité de notre tableau

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/21/manif-pour-tous-la-grande-illusion_1850515_3224.html

Related:  Religions contre l'IVGLes anti-IVGMariage pour tous

Les « survivants » anti-IVG de retour, 20 ans après. Samedi 4 juin, un drôle de cortège d’un soixantaine de personnes défilait à Paris autour du centre Pompidou. Les « survivants » se sont enroulés de papier adhésif où était inscrit « conforme » et distribuaient des tracts anti-IVG aux passants. Sur fond de musique pop, vêtus de casquettes et vestes branchées, aux cris de « nous sommes tous des survivants », l’image se veut jeune et moderne malgré la présence de femmes plus âgées quelques peu en retrait qui surveillent le bon déroulement de l’opération.

«Tomboy» : Civitas appelle à harceler Arte A Strasbourg, au siège d’Arte, les téléphones du standard n’arrêtent pas de sonner. Des appels qui n’en finissent pas pour se plaindre. En cause, la diffusion prévue mercredi soir de l’excellent Tomboy, de Céline Sciamma, dont la chaîne franco-allemande est coproductrice. Pour les intégristes de Civitas, qui se mobilisent, c’est une «propagande pour l’idéologie du genre». «Ce film ne répond pas à la mission d’Arte qui est de "concevoir, réaliser et diffuser des émissions de télévision ayant un caractère culturel"», expliquent-ils sur leur site Internet. Ils appellent ainsi à «protester poliment mais fermement !

Le mariage homosexuel est désormais légal en Colombie La Cour constitutionnelle de Colombie a définitivement légalisé jeudi 28 avril le mariage entre personnes du même sexe. Le pays devient ainsi le quatrième d’Amérique du Sud à autoriser l’union homosexuelle. « Les juges ont affirmé à la majorité que [ce dispositif] ne viole pas l’ordre constitutionnel en vigueur », a déclaré la présidente de l’institution Maria Victoria Calle. « Toute personne est libre et autonome pour constituer une famille (...) en accord avec son orientation sexuelle et en recevant le même traitement et protection garantis par la Constitution et la loi. » Sept évêques dénoncent l’absence de débat sur l’IVG - La Croix Ils réagissent à la suppression du délai de réflexion pour l’IVG récemment promulguée. L’un d’eux, Mgr Marc Aillet, a récemment été au cœur d’une polémique, après avoir dressé un parallèle entre Daech et l’avortement. « Peut-on encore parler de l’avortement aujourd’hui ?

One of us : Débat animé au sujet de l embryon Alter Echos - Le fil d infos - Jeudi 10 Avril 2014 publication : Alter Echos, Le fil d'infos, secteur : Tous secteurs, rubrique : Fil d'infos, date : le 10-04-2014, par : Cédric Vallet, imprimerdiminuer la taille du textetaille normale du texteaugmenter la taille du textepuiblier sur facebookpuiblier sur twitter Les groupes religieux et conservateurs sont de retour. Après avoir fait capoter le rapport prônant le droit à l'avortement de la députée Edite Estrela, les mêmes mouvements étaient à la fête ce matin, jeudi 10 avril, au Parlement européen. L'objet de leur fierté tient en trois mots : « One of us ».

Docu pour tous Il était une fois une histoire à deux qui se termina à trois. Elle commence par une Irène mère : Irène Théry, sociologue, spécialiste reconnue de la famille depuis plus de trente ans, qui fut très tôt convaincue que la loi ouvrant le mariage et l’adoption à tous allait faire grand bruit. Elle s’en ouvrit à son petit dernier, Mathias, qui eut l’envie de s’en saisir. Et en parla à son duettiste documentariste, Etienne Chaillou, lui aussi vite convaincu qu’il y avait là matière à cinéma.

Anti-IVG : "SOS tout-petits" reprend du service - 13 août 2015 Ce sont des actions que l’on pensait d’un autre temps. Les faits remontent au 9 juillet. Ce jour-là, trois jeunes militants à peine majeurs de l’association catholique radicale anti-IVG "SOS tout-petits", coutumière des opérations spectaculaires depuis sa création en 1986, s’invitent dans les locaux du Planning familial de la rue Vivienne, dans le 2e arrondissement de Paris. Là, ils distribuent des tracts aux femmes présentes dans la salle d’attente avant d’être rapidement sommés de quitter les lieux par les responsables de l’antenne. Arrivés dans la cour au bas de l’immeuble, les trois jeunes catholiques entament une prière, bientôt interrompus par trois policiers qui procèdent à un contrôle d’identité. Dès le lendemain, le planning familial dépose plainte pour "délit d’entrave à l’IVG et à l’information à l’IVG".

Des dérives intégristes dans un lycée catholique parisien? Les vacances scolaires suffiront-elles à apaiser le climat délétère qui règne depuis quelques mois dans le collège-lycée catholique Gerson, au coeur du XVIe arrondissement de Paris? Des enseignants et parents d'élèves dénoncent le tournant intégriste entamé par la direction, révèle Europe 1. L'association anti-avortement Alliance Vita aurait notamment été invitée à tenir des conférences dans l'établissement, dans laquelle elle qualifiait l'avortement "d'homicide volontaire".

«Mariage pour tou.te.s, trois ans après : Les couples binationaux attendent toujours que le gouvernement tienne sa promesse» Souvenez-vous, il y a trois ans de cela, l’adoption de la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe avait très vite été ternie par la diffusion d’une circulaire émanant du ministère de la Justice, privant du bénéfice de cette loi un grand nombre de couples binationaux. Cette circulaire du 29 mai 2013 alertait en effet les procureurs sur l’existence de onze conventions bilatérales (1) aux termes desquelles un mariage entre personnes du même sexe ne pouvait pas être célébré en France si la loi nationale du conjoint étranger l'interdisait. Notre collectif d’associations (2) est né dès le mois de juin 2013 pour promouvoir le respect effectif pour toutes et tous du principe d’égalité entre les couples quelle que soit leur orientation sexuelle, et soutenir ceux et celles dont la nationalité, ou celle de leur conjoint, les prive de la possibilité de se marier en France.

IVG : Le CHU de Bordeaux renvoyait vers le site ivg.net Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux, classé régulièrement parmi les meilleurs hôpitaux de France, possède un centre IVG (Interruption Volontaire de Grossesse). Sur son site internet, dans la rubrique « Tout savoir sur l’IVG », le CHU renvoyait vers un numéro vert « d’écoute de femmes en détresse ». Ce numéro est issu du site ivg.net, tant décrié par le gouvernement socialiste depuis plusieurs mois.

Les unions officialisées des personnes de même sexe - Focus - Les mémos de la démo Le nombre de mariages de personnes de même sexe est de 10 000 sur l’ensemble de l’année 2014 contre 7 500 entre fin mai et fin décembre 2013. Rapporté au nombre de mois, le nombre moyen de mariages de personnes de même sexe passerait de 1 070 mariages mensuels en 2013 à 830 en 2014. Cet écart est en partie lié au fait que la promulgation de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, attendue par ces couples, a permis des célébrations « en attente ». De plus, les premiers mariages ont pu réellement être célébrés à partir du mois de juin seulement : les deux premiers trimestres, généralement peu propices à la contractualisation des unions, n’entrent donc pas dans le calcul de la moyenne mensuelle de 2013.

Le pape François autorise les prêtres à pardonner l'avortement Le pape François a demandé ce mardi aux prêtres d'accorder le pardon aux femmes qui ont avorté ou aux médecins qui ont provoqué une interruption volontaire de grossesse, à condition qu'ils se repentent. Le souverain pontife octroie plus précisément aux prêtres "la faculté d'absoudre du péché d'avortement tous ceux qui l'ont provoqué et qui, le coeur repenti, en demandent pardon". Cette catégorie inclut également les membres des familles qui obligent une femme à avorter.

Pourquoi la suppression de la notion de détresse menace la loi Veil FIGAROVOX TRIBUNE - Un groupe de sénateurs* emmené par Philippe Bas s'inquiète de l'évolution de la loi sur l'interruption volontaire de grossesse. Un amendement au projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes supprimant la notion de détresse vient d'être adopté par l'Assemblée nationale et le sénat. Philippe Bas a été Secrétaire général de l'Élysée sous Jacques Chirac et ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille (2005-2007) puis ministre de la Santé et des Solidarités (de mars à mai 2007). Il est aujourd'hui sénateur de la Manche. Un amendement au projet de loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes modifie les conditions d'accès à l'interruption volontaire de grossesse.

Vincent Dedienne et la Manif pour Tous dans Quotidien Hier, je vous ai parlé de la chronique sur le clitoris par la génialissime Valentine Oberti dans l’émission Quotidien. Il ne s’agissait pas la seule pépite de la soirée ! Vincent Dedienne a lui aussi fait transparaître son talent au cours de sa chronique Q comme Kiosque. Le principe est simple : l’humoriste effectue une petite revue de presse française. Un bon moyen de rebondir sur l’actualité… Ou plutôt sur comment elle est traitée. Q comme Kiosque, la chronique qui pointe ce dont les autres parlent

Related: