background preloader

La consigne en apprentissage

La consigne en apprentissage
Dans une classe, on voit sans cesse les enseignants donner des consignes, et les élèves doivent sans cesse les exécuter. Pourtant, il arrive régulièrement que ces consignes ne soient pas suivies! Il en est de même des énoncés d'exercices ou des sujets de concours. Sur certains sujets du baccalauréat, on a observé, dans diverses disciplines, jusqu'à 30 % de copies hors sujet. D'où cela peut-il venir? Les consignes ne sont pas toujours suffisamment précises De nombreux enseignants, mais aussi des manuels scolaires, formulent très fréquemment les consignes de la même manière que dans la fiche1. Énoncer ce qu'il faut faire ne suffit pas! Certains enseignants donnent au terme de consigne un sens restreint, en définissant uniquement la tâche: «Faites ceci!» Pourquoi ce choix d'indicateurs? Analysons maintenant la formulation de la consigne que nous vous avons proposée lors du petit test, au début du précédent chapitre. Mais un piège consisterait à prendre cela comme une règle absolue.

Les découvertes en neurosciences transforment notre conception de l’apprentissage. C’est de cette question que j’ai débattu avec une équipe d’enseignants et d’éducateurs d’un collège du sud de la France. La demande précise portait sur : Comment aider les élèves à s’engager dans les apprentissages ? (sous titre : en quoi les découvertes récentes des neurosciences peuvent aider les pédagogues ?). 1. Quelques éléments de connaissance sur les avancées de ces vingt dernières années en neuro sciences. La neuroplasticité ou comment changer notre cerveau par la pensée. Quand l’esprit change, notre cerveau change. Le cerveau fonctionne comme un système global, vouloir attribuer certaines fonctions (attention, émotion..) à une seule de ses parties est une vision simplificatrice. Les activités de développement de la pleine conscience modifient les zones du cerveau qui sont le soubassement de l’activité intellectuelle. Le penchant négatif de la mémoire. On mesure alors l’importance des petits gestes quotidiens positifs qui peuvent avec le temps entraîner de grands changements. 2.

3 Great Resources for Creating Engaging Presentations January 31, 2015 Today I am sharing with you some excellent resources to help you deliver better presentations. These resources cover both the process of how to go about creating engaging presentations using different multimedia materials and also the various methods to use to hold the attention of your audience and keep them focused. 1- How to Be A Presentation Ninja This slideshow is created by Gwyneth Jones in which she shared some useful tips on how to design a beautiful presentation. The slideshow itself is an example of how a well-designed and engaging presentation looks like. 2- Eight Tips to Power Up your Presentations In this post, Jason shared interesting nuggets from his 20 years experience of creating and working with presentations. 3- Eight Storytelling Techniques for Engaging Presentations In this wonderful post, you will get to learn about 8 practical storytelling strategies advocated by Ffion to help you build the flow needed to keep your audience motivated and enchanted.

Les émotions favorisent l’apprentissage Texte adapté de Même les émotions négatives aident à l’apprentissage publié sur le site de l’Université de Montréal le 17 janvier 2011Le chercheur Claude Frasson de l’Université de Montréal s’intéresse aux effets des émotions sur la mémoire. Par ses travaux, il cherche à concevoir des systèmes tutoriels intelligents qui intègrent la dimension émotionnelle de l’apprentissage. « Pour le chercheur, si les émotions sont la clé qui donne accès à la mémoire, c’est aussi dire qu’elles sont essentielles à l’apprentissage. On ne peut apprendre sans émotions, qu’elles soient positives ou négatives, affirme-t-il. Dans le cadre de sa recherche de maitrise, Ramla Ghali sous la direction de Frasson, a voulu connaitre les émotions les plus susceptibles de favoriser l’apprentissage. Selon que les enfants sont délicats ou agressifs, les stratégies d’apprentissage ne doivent pas être les mêmes. Dernière modification : 11 août 2021.

Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants "L’école n’apparaît plus comme l’élément structurant d’un futur réussi quand ceux qui sont exclus précocement comme ceux qui ont mené leurs études jusqu’au bout se trouvent discriminés dans l’accès à l’emploi". Dans cette situation, comment recevoir les parents d'élèves ? Jean-Louis Auduc, ancien directeur d'IUFM, analyse toutes les situations et donne des conseils concrets. Une fiche à ne pas égarer alors que les premières réunions parents - enseignants s'annoncent... Des parents angoissés pour le futur Nous sommes aujourd’hui dans une situation où aucun parent n’est assuré que son enfant vivra dans le futur mieux que lui. Cette perspective était un élément fondateur d’un projet collectif, d’une confiance dans l’école. Les parents sont souvent plus désemparés que démissionnaires. Nous sommes passés : - d’une société fondée sur des PROMESSES matérielles dans lesquelles l’école jouait un rôle clé en délivrant des diplômes reconnus sur le marché du travail a) Qui a provoqué le rendez-vous ?

untitled Trois principes simples pour concevoir ses supports de formation Qu’ils soient sous forme de présentations ou de vidéo, nos supports doivent être conçus pour faciliter le plus possible la mémorisation et la compréhension. C’est justement l’objet de la recherche en apprentissage multimédia : identifier les grands principes qui permettent d’améliorer l’efficacité des documents combinant des mots (sous forme textuelle ou auditive) et des images. Cet article en présente les résultats essentiels et montre sur deux exemples comment ils s’appliquent. De l’information à la compréhension Lorsqu’une nouvelle information arrive, l’apprenant tente de l’intégrer dans son savoir existant, dans ses schémas de pensée. Pour que l’apprentissage s’opère lorsque l’apprenant suit une présentation, lit un document ou regarde une vidéo, il faut qu’il soit en mesure de 1) faire attention aux bons éléments, 2) les organiser mentalement de manière cohérente et 3) les relier à ses connaissances antérieures. Conséquences pour la conception de supports 1. Méthodes : 2. 3.

L’intelligence émotionnelle | Education émotionnelle L’intelligence émotionnelle des enseignants et la réussite scolaire Michel CLAEYS BOUUAERT Psychothérapeute, auteur, formateur Il est désormais largement reconnu que l’éducation ne comporte pas que des apprentissages intellectuels, culturels ou techniques. Encore faut-il parvenir à faire une place à ce qu’il est convenu d’appeler l’éducation émotionnelle, et qui comporte une palette variée d’apprentissages liés à la connaissance de soi, au développement de compétences personnelles, relationnelles, communicationnelles et sociales. La plupart des enseignants ne sont ni formés, ni motivés pour cette dimension du travail éducatif. Cependant, il est désormais incontestable également que tout apprentissage, et donc toute réussite scolaire, dépend essentiellement de facteurs étroitement liés à l’émotionnel. Comment les émotions conditionnent la performance Dans cette perspective, l’enseignant est invité à opérer toute une série de recadrages de son action pédagogique.

Accueil

Related: