background preloader

#sansnotes

#sansnotes
Mention passable. Peut mieux faire malgré des efforts importants. C’est l’observation que l’on pourrait formuler sur les expérimentations de classes sans notes, dont les premiers bilans viennent d’être dressés par […] Lire l’Article → Analyse du rapport n°2013-072 (juillet 2013) de l’IGEN, « la notation et l’évaluation des élèves éclairées par des comparaisons internationales ». Lire l’Article → Pour conclure cette première partie du dossier consacré aux évaluations sans notes, nous abordons trois questions qui traversent le débat public, questions d’ordre politique, pédagogique, éducatif. Lire l’Article → Faut-il supprimer les notes à l’école ? Lire l’Article → Notre système scolaire s’appuie sur un mode d’évaluation des élèves, la note chiffrée, qui s’est construit avec le temps et qui remplit plusieurs fonctions. Lire l’Article → Se passer des notes, c’est bien joli, mais comment faire dans la pratique pour se lancer dans ce projet ? Lire l’Article → Lire l’Article → Lire l’Article →

La notation et l’évaluation des élèves : vers une révolution ? Analyse du rapport n°2013-072 (juillet 2013) de l’IGEN, « la notation et l’évaluation des élèves éclairées par des comparaisons internationales ». Ce rapport de l’IGEN éclaire parfaitement les enjeux et les logiques en œuvre actuellement en France dans les écoles et les collèges. Ces logiques sont en fait incohérentes entre les degrés d’enseignement et de plus en plus à l’intérieur des degrés mêmes. La mise en œuvre du socle commun (2005) n’a pas simplifié les processus d’évaluation, au contraire, mais elle trace des pistes malgré la défaillance du cadrage et du pilotage. Au collège, où les notes et les moyennes prédominent, les expériences de classe sans notes se multiplient. Les incohérences de l’évaluation à l’école primaire A l’école primaire, le premier constat est celui d’une « variété des dispositifs d’évaluation », avec une constante, la primauté des appréciations littérales. Les notes à l’école ont-elles disparu ? Evaluer les compétences, pas simple… Quelles conclusions en tirer ?

Enseigner par tâches complexes au collège : des exemples en histoire - Histoire-géographie Jean-François Tavernier, professeur au collège de Barr, est intervenu lors du stage « Travailler par compétences en histoire géographie » au printemps 2012 pour présenter des exemples concrets de la démarche par tâches complexes dans les cours d’histoire géographie. La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires...) que les élèves doivent résoudre de manière autonome, en élaborant leurs stratégies. Elle fait donc partie intégrante de la notion de compétence. Exemple 1 : Rédiger le journal intime d’un citoyen romain Jean-François Tavernier propose dans ce cas de figure de faire construire à ses élèves le journal intime d’un citoyen romain. Exemple 2 : Rédiger la notice d’information d’un musée Exemple 3 : Présenter une plaquette d’information Conseils de mise en œuvre d’une tâche complexe

Ecole et numérique : Evaluer autrement grâce aux tablettes L’introduction des tablettes dans les classes a déjà permis d’ouvrir le champs des possibles et surtout de pousser les limites usuelles des apprentissages en apportant sens, complexité et inédits[1] dans le quotidien des classes. L’évaluation au combien décriée, stigmatisée et remise en question dans les systèmes éducatif français et internationaux, pourrait peut-être tirer partie de ce complexe inédit apporté par les tablettes. Comment ? Grâce aux applications permettant la réalisation de mind mapping (cartes heuristiques), les enseignants ont trouvé une porte innovante pour évaluer les élèves. Ils ont enfin tout le loisir de sortir du questionnaire fermé et passer à un degré d’analyse et de synthétisation bien plus élevé. La carte heuristique ou mentale est un schéma calqué sur le fonctionnement du cerveau[2] permettant de représenter visuellement le cheminement associatif de la pensée. Vers une évaluation plus exigeante Vers une évaluation plus équitable [1] Carette Vincent, 2009.

La tâche complexe en histoire-geographie Les tâches complexes Définition : Une tâche complexe est une situation d’enseignement, une situation problème que l’élève doit gérer en mobilisant : des ressources internes (culture personnelle, connaissances, raisonnement…)des ressources externes (ressources documentaires, cahier de cours, liens vers des sites Internet, CDI, manuels…). Elle est une mise en activité problématisée par une consigne générale qui doit être large mais précise, qui doit éveiller la curiosité sous la forme d’un défi à relever ou d’une enquête à mener afin de susciter la motivation. Complexe ne veut pas dire compliqué, cela sous-entend que la tâche mobilise des capacités variées à croiser et à mettre en cohérence et un processus intellectuel à construire. Les étapes de la réalisation d’une tâche complexe sont : s’approprier le problème, faire des recherches en autonomie, élaborer une réponse et la communiquer. Composition : Production finale : But poursuivi : Quand faire une tâche complexe : L’évaluation : Par J.F.

Évaluer différemment les élèves : l’exemple danois Pas de notes avant 15 ans, pas de palmarès des établissements, des examens qui privilégient les projets ou les travaux inédits, l’utilisation généralisé des TIC dans l’évaluation : le Danemark présente une série de caractéristiques susceptible de faire réfléchir sur les relations entre l’apprentissage et les évaluations scolaires. Ce n’est certainement pas un modèle à recopier (les écoles était d’ailleurs ces derniers jours bloquées par un conflit entre les enseignants et les municipalités) mais il a le mérite d’aider à faire bouger les lignes et de considérer différemment des traits de notre système considérés comme naturels voire inhérents à toute situation scolaire. En France, toute réforme des modalités du Bac semble porter atteinte à la civilisation (universelle, cela va de soi), dévaluer les diplômes ou menacer l’équilibre des savoirs. Une école qui n’était pas obsédée par l’évaluation Les résultats restent confidentiels.

Pour l'abolition de la note scolaire

Related: